Le blogue de Jacques Gauthier

Cliquez sur les onglets de la barre pour voir les mots-clés et le calendrier des articles

Charles de Foucauld, frère universel (1/2)

Centenaire Charles de Foucauld
Charles de Foucauld 1
Assassiné le 1 er décembre 1916 devant son ermitage du Sahara en Algérie, Charles de Foucauld a été béatifié à Rome le 13 novembre 2005 par Benoît XVI. L'Église célébre sa mémoire le 1er décembre. Différentes fraternités, associations et amis du bienheureux Charles de Foucauld prévoient plusieurs activités à l'occasion du  centenaire de sa mort  qui se déroule de novembre 2015 à décembre 2016. Première partie de l'article.   Cet homme en quête d’absolu a été soldat, géographe, moine trappiste, linguiste, prêtre ermite, homme de prière. Il aura tenté la grande aventure de la sainteté et de la prière. Son père spirituel, l’abbé Huvelin, disait de lui : « Il fait de la religion un amour. » L’appel du désert sera toujours très fort en lui. Il deviendra le frère universel, établissant des ponts avec les musulmans, qu’il considérait comme ses amis. Chercher Dieu Né à Strasbourg le 15 septembre 1858, Charles de...
Lire la suite
  3369 lectures
  0 commentaires

30 novembre: l'apôtre André par lui-même

saint André
Ce texte est tiré en partie du chapitre « André, fils de Jonas » de mon livre Jésus raconté par ses proches , p. 93-103. Comme Jean et Jacques, je suis né à Bethsaïda, en Galilée, sur les bords du lac de Tibériade. J’ai été disciple du Baptiste avec eux, avant de suivre Jésus et de ne plus le quitter. Fils de Jonas, je résidais à Capharnaüm dans une maison voisine de mon frère aîné Simon, dit Pierre, mais depuis ma rencontre avec le Maître tout a changé. De nature plus introvertie que mon frère, j’aimais converser avec moi-même sur le sens de la vie, la venue du roi messie. Je me demandais si je le verrais de mon vivant. Comment le reconnaître ? Je m’imaginais la puissance inégalée de ce messie glorieux qui nous libèrerait des Romains. Je l’attendais, je l’espérais. Le Baptiste exacerbait mon attente en proclamant avec fougue Celui auquel...
Lire la suite
  2544 lectures
  0 commentaires

Un vent de novembre

Signe de paix
De Beyrouth à Paris de Damas à Bamako n’est-ce pas le même air de novembre qui répand sur les corps le chaud et le froid l’amour et la haine   Du désert à la mer le ciel et l’enfer se croisent pour quelle victoire   Qu’est-il arrivé au vent du sud pour qu’il apporte la mort au nord il s’est levé plein de vie à l’est comment s’est-il couché à l’ouest dans le sang et les larmes   Des victimes jonchent les rues échouent sur les plages n’étaient-elles pas habitées du même souffle   Quel coursier en furie s’envole du fond de l’Orient laissant une poussière de pétrole qui colle à la peau des pays démembrés   Où se cache la brise légère qui panse les plaies de l’âme son eau vive qui désaltère du mal de vivre des pertes de l’exil   Arrivés nus sur cette terre dans une...
Lire la suite
  1815 lectures
  0 commentaires

Attentats de Paris: compassion et foi

Attentats Paris
On a déjà beaucoup écrit sur les attentats de Paris. Importants les mots, même s’ils sont limités et imparfaits, comme nous. Mais devant une telle barbarie, ils me restent en travers de la gorge. Car il y a aussi Bagdad, Beyrouth, Damas, et d’autres villes où le terrorisme frappe aveuglément, entraînant les pays dans une spirale guerrière. Pourquoi ? Comment s’en sortir ? Les mots sont impuissants à répondre, le silence s’impose pour laisser place à une prière de compassion.   Et pourtant, il faut continuer à parler, écrire, aimer, comprendre, vivre. Il faut dénoncer sans relâche cette idéologie perverse qui sème le chaos et la peur, bafoue la dignité humaine, détourne l’islam de son sens profond, se sert de Dieu pour en faire une arme de destruction. Comment peut-on usurper son nom de « miséricordieux » en justifiant les meurtres ? Le pape François le rappelait dans son Angélus du 15 novembre  : « Je...
Lire la suite
  2414 lectures
  0 commentaires

Ce n'est pas la fin du monde

jesus and the apostles
Au 33 e dimanche du temps ordinaire, nous entendons Jésus parler de sa seconde venue en termes apocalyptiques : le soleil qui s’obscurcit, la lune qui perd son éclat, les étoiles qui tombent du ciel. On se croirait dans un film de science fiction. Il y a de quoi nourrir les imaginations et aligner les dates. On a prévu la fin du monde tant de fois et pourtant nous sommes encore là. Jésus a bien spécifié à ses apôtres que nul ne connaît le jour et l’heure de sa venue, sinon le Père. Un discours eschatologique Nous sommes ici au cœur du discours eschatologique, de ces textes qui évoquent la fin des temps. À noter qu’on ne parle pas de la fin du monde, mais du retour du Christ et de sa victoire finale. L’évangéliste Marc ne veut pas faire peur à ses lecteurs mais les rassurer, les mettre en...
Lire la suite
  1894 lectures
  0 commentaires

Jésus par ceux qui l'ont côtoyé

jacques gauthier jesus raconte par ses proches 9782889186105
Cela n'arrive pas souvent, mais j'ai tellement aimé l'entrevue que le journaliste Christophe Henning m'a accordée pour l'émission  En toutes lettres,  diffusée à RCF le 9 novembre, que je vous la partage en toute simplicité. On y parle du livre  Jésus raconté par ses proches , bien sûr, mais aussi de mon itinéraire spirituel, que l'on retrouve en épilogue du livre. L'animateur dit lui-même durant l'émission: "À travers votre livre plusieurs regards se posent sur Jésus, les différents disciples que vous mettez en scène; nous-mêmes nous sommes invités à ce regard qui peut être différent et qui peut évoluer au fil du temps. Vous racontez donc en quelques pages, mais vraiment très denses, et très belles aussi, votre itinéraire." Comme choix musical pour l'émission, j'ai choisi l'émouvante chanson de Francis Cabrel sur Jésus "Dans chaque coeur", où le chanteur nous conduit sur la colline du Calvaire pour contempler Jésus qui nous aima...
Lire la suite
  1770 lectures
  0 commentaires

L'obole de ma vie

L obole de la veuve Dore
Les lectures du 32 e dimanche du temps ordinaire B nous montrent que Dieu ne juge pas selon les apparences. Une veuve de Sarepta ramasse du bois et n’a rien pour manger, c’est pourtant elle qui va nourrir le prophète Élie. Une autre veuve dépose seulement deux piécettes dans le tronc, en face de la salle du trésor du Temple, et pourtant Jésus fait son éloge, même si beaucoup de riches y mettent de grosses sommes : « Car tous, ils ont pris sur leur superflu, mais elle, elle a pris sur son indigence : elle a tout donné, tout ce qu’elle avait pour vivre. » (Mc 12, 44) Deux comportements religieux Jésus décrit dans l’évangile deux types de comportements religieux. D’un côté, il y a les scribes présomptueux qui se pavanent et qui aiment se faire remarquer. Il nous met en garde contre ces guides spirituels prétentieux qui se servent de la religion...
Lire la suite
  1757 lectures
  0 commentaires

Saints et saintes de tous les temps

Toussaint
Le Seigneur Jésus est glorifié dans ses saints et saintes. Il est le Premier-né d’entre les morts, entraînant à sa suite une foule innombrable de témoins de l’Évangile. On fait mémoire d’eux le 1 er novembre, fête de Tous les saints, immense réseau de foi, « foule de toutes nations, tribus, peuples et langues » (Apocalypse 7, 9). Il y a d’abord ceux et celles qui sont béatifiés et canonisés officiellement par l’Église. Il y a aussi les autres qui ne sont pas élevés sur les autels. Ces saints et saintes anonymes, membres du Corps du Christ, sont des phares dans notre nuit. Ils ne brillent pas comme des stars, mais éclairent humblement de la lumière même du Christ. Les saints et saintes anonymes Les saints et saintes connus de Dieu seul ne sont d’aucun calendrier. Ils appartiennent au réel quotidien; on les retrouve souvent dans nos propres familles : ces ancêtres...
Lire la suite
  2456 lectures
  0 commentaires

28 octobre: saints Simon et Jude, apôtres

stssimon jude.2
L’Église associe les apôtres Simon et Jude dans la liturgie, car ils apparaissent toujours ensemble dans la liste des Douze et nous avons très peu de renseignements les concernant. « En ces jours-là, Jésus s’en alla dans la montagne pour prier, et il passa toute la nuit à prier Dieu. Le jour venu, il appela ses disciples et en choisit douze auxquels il donna le nom d’Apôtres : Simon, auquel il donna le nom de Pierre, André son frère, Jacques, Jean, Philippe, Barthélemy, Matthieu, Thomas, Jacques fils d’Alphée, Simon appelé le Zélote, Jude fils de Jacques, et Judas Iscariote, qui devint un traître » (Luc 6, 12-16). Simon et Jude sont les moins connus des apôtres, même s’ils ont accompagné Jésus pendant sa vie publique. Je les fais parler dans mon livre Jésus raconté par ses proches . Selon la tradition, ils auraient évangélisé ensemble la Perse et y seraient morts martyrs....
Lire la suite
  2116 lectures
  0 commentaires

22 octobre: saint Jean-Paul II (1920-2005)

Pape 2 livre
Le 22 octobre 1978, Karol Wojtyla était solennellement intronisé sous le nom de Jean-Paul II. L'Église a choisi ce jour pour célébrer la mémoire liturgique de ce grand pape missionnaire, décédé le 2 avril 2005. Il s'est opposé à toutes les formes d'idéologie qui aliènent la personne, mettant la miséricorde au coeur de son pontificat. Canonisé le 27 avril 2014, il demeure l'un des plus grands témoins d'espérance du XXe siècle. Je lui ai écrit ce poème-prière au moment de son entrée dans la vie éternelle. Mon épouse et moi l'avons choisi comme le patron de notre couple. La photo représente notre rencontre avec lui à Rome le 23 octobre 2003, où je lui ai présenté mon livre J'ai soif , quelques jours après la béatification de Mère Teresa.  Le voyageur en blanc Il portait le monde, l’évêque en blanc, chapelet à la main, miséricorde au coeur,  dos courbé sous...
Lire la suite
  1743 lectures
  0 commentaires

Servir par amour

Louis et Zélie Martin
L'évangile de ce 29e dimanche nous montre Jésus qui monte à Jérusalem. Il marche seul, en avant de ses disciples. Il est absorbé dans sa relation avec le Père. Jacques et Jean s’approchent alors de lui pour lui demander une faveur. Jésus leur pose d’abord une question, comme on le voit en d’autres occasions dans l’Évangile, car il aime que nous lui exprimions notre désir : « Que voudriez-vous que je fasse pour vous ? » (Marc 10, 36) La réponse des deux frères : que l’un siège à sa droite et l’autre à gauche dans sa gloire. Bref, les deux fils de Zébédée veulent obtenir les premières places. Prendre sa croix à la suite de Jésus Alors que Jésus confie à ses disciples qu’il sera livré aux mains des hommes, qu’ils le tueront et qu’il ressuscitera, eux ne comprennent pas et n’osent pas l’interroger à ce sujet. C’est Jésus...
Lire la suite
  2728 lectures
  0 commentaires

École de prière (35) Il est là

Cloître Apprentis dAuteuil
Dans la prière, il suffit simplement d’être là, parce que Dieu est toujours là. Le curé d’Ars s’exclamait souvent ainsi dans sa prière : « Il est là! Il est là! » Il y a une grâce à être là. Chaque instant qui passe peut être l’occasion de nous abandonner en toute confiance à la présence amoureuse de Dieu au-dedans de nous. Dieu nous aime au présent. Le passé ne nous trouble plus, on remet à Dieu notre avenir, ainsi nous ne désespérons pas. « Je marcherai en présence du Seigneur sur la terre des vivants » (Ps 114, 9).   Comment vivre de cette présence divine en nous. En y croyant, en la désirant, dans le bruit ou en silence, en marchant ou en travaillant. Nous nous arrêtons quelques secondes, nous faisons un acte de foi : « Seigneur, je crois que tu es présent au plus profond de mon être ». Ce...
Lire la suite
  3444 lectures
  0 commentaires

Petit bilan de mon séjour à Paris

Jacques Gauthier RND
L'action de grâce jaillit spontanément de mon coeur à la fin de cette "mission" de 15 jours à Paris qui se termine aujourd'hui, fête de François d'Assise et ouverture du synode à Rome sur la famille. Action de grâce d'être resté en santé malgré un mal de gorge, d'avoir pu donner toutes les conférences avec beaucoup d'ardeur et de paix. Action de grâce pour toutes les rencontres qui ont été pour moi des passages de Dieu. Action de grâce surtout pour l'action de l'Esprit en moi et dans les autres. J'ai touché du doigt une fois de plus sa présence dans l'inattendu des événements et dans le silence de l'oraison. La première fin de semaine devait se dérouler à Paris, mais j'ai décidé de visiter la famille du poète Patrice de La Tour du Pin (1911-1975) au Bignon-Mirabeau dans le Loiret. J'ai fait mon doctorat en théologie sur ce grand poète....
Lire la suite
  2232 lectures
  0 commentaires

21 septembre: L'évangéliste Matthieu par lui-même

matthieu 80
Ce texte est tiré en partie d’un chapitre de mon nouveau livre Jésus raconté par ses proches . Mon nom est Lévi, dit Matthieu. Je suis galiléen de Capharnaüm, le dernier apôtre appelé par Jésus. J’étais collecteur d’impôt, donc très impopulaire auprès des gens que je taxais à outrance. J’étais un pécheur, un publicain, à la solde de l’empereur romain. Je comprenais la réaction négative des apôtres quand Jésus m’appela à sa suite. Un jour, il posa son regard sur moi, comme s’il discernait une urgence. J’étais assis à mon bureau de publicain, près de la place du marché, et je sentis mon âme mise à nue. Ah! le regard de Jésus ce jour-là. Comme il était pénétrant de tendresse, rempli de miséricorde. Il m’appela d’un ton décisif : « Viens. Suis-moi ! » Alors, je le suivis avec empressement. Je sortis derrière le comptoir sans m'occuper de ramasser les pièces de monnaie...
Lire la suite
  1989 lectures
  0 commentaires

17 septembre: Hildegarde de Bingen (1098-1179)

hildegardDeBingen
L’un des beaux fruits du monachisme est la visionnaire bénédictine Hildegarde de Bingen (1098–1170). Elle a été canonisée officiellement en mai 2012 par Benoît XVI, puis il l’a proclamé docteur de l’Église le 7 octobre 2012. L’Église reconnaît ainsi son génie féminin en la célébrant le 17 septembre, date de sa mort qui est sa naissance au ciel. Sa musique, sa poésie, sa médecine naturelle et ses visions théologiques ont trouvé un nouveau public de nos jours. (Lire Le décret apostolique pour la proclamation de sainte Hildegarde de Bingen, docteur de l’Église ).   Au service de Dieu Hildegarde naît en 1098 au château germanique de Bermersheim. Dixième enfant d’une famille très croyante, elle est consacrée à Dieu comme oblate dès l’âge de huit ans au couvent de Disbodenberg. Elle prend le voile à quinze ans, et deviendra abbesse à la mort de la supérieure en 1136. Elle fondera en 1147...
Lire la suite
  2032 lectures
  0 commentaires

À Paris, avec Thérèse, pour Jésus

Semaine thérésienne
Jésus raconté par
Je me prépare de nouveau à partir pour la France et c'est toujours exaltant, quoique plus fatiguant à 63 ans. La première fois, j'avais vingt ans, et toutes mes dents. C'était en mars 1973. Tout était à découvrir. Je désirais vivre l'Évangile à fond, suite à une conversion au Christ le 2 juin 1972. J'ai vécu six mois à l'Arche de Jean Vanier, près de Compiègne, en partageant le quotidien avec des personnes handicapées. Je suis revenu au Québec pour vivre quatre ans comme novice à la Trappe d'Oka. Puis ce furent les études en théologie à l'UQTR et à l'Université Laval. J'ai fait un doctorat sur le poète Patrice de La Tour du Pin , d'où mes nombreux séjours dans sa famille à Paris et au Bignon-Mirabeau, dans le Loiret. Je suis retourné en France à d'autres occasions pour de mémorables tournées autour des livres La crise de la...
Lire la suite
  2542 lectures
  0 commentaires

Élégie au petit Aylan

Petit Aylan
  Petit garçon couché sur le ventre, si semblable à mon bambin d’hier, quand ses doigts tachés d’encre dessinaient la terre et la mer, un jardin de rêves à cultiver.   De quel carré de sable es-tu le jeu, que tu apparaisses seul sur la plage dans ce lit mouillé qui n’est pas le tien, en quête de maison et de pays?   Le grand large a pris ton dernier souffle, les vagues ont bercé ton corps silencieux, tel Ulysse reposant à côté du sommeil.   L’eau salée s’est retirée avec la marée, larmes amères sur les plaies de l’histoire. Elle t’a laissé tes vêtements et tes souliers, pour que tu te lèves en un éclair à l’aube, que tu naisses tout sourire dans l’éternité.   Ta photo-icône remue les peuples, ouvre les consciences et les frontières, rapproche les pas qui s’éloignaient du cœur, réveille cette part d’enfance permanente, latente...
Lire la suite
  2130 lectures
  0 commentaires

Un chien et son maître

Ecole des chiens
Daniel Guénette, L’école des chiens , Montréal, Triptyque, 2015, 268 pages. Attristé par la perte de mon Tom (voir le billet du blogue C’était un bon chien ), L’école des chiens a été un baume sur mon deuil. Ce beau récit du poète Daniel Guénette évoque, avec pudeur et humilité, les onze années vécues auprès de Max qu’il a dû faire euthanasier à cause d’un cancer. Ils sont rares de tels livres qui traitent si tendrement de la relation entre un homme et son animal de compagnie. Ça parle de vie et de mort, d’attachement et d’amitié, d’enfance et de solitude. « Parce que c’était lui, parce que c’était moi. Je lui ai donné, il m’a remis au centuple. Il est venu et j’ai vécu, autrement, beaucoup mieux » (p. 87).  L’auteur apprivoise lentement son deuil en remontant le fil des souvenirs et des promenades, un peu à la manière de...
Lire la suite
  2264 lectures
  0 commentaires

1er septembre: Prière pour la sauvegarde de la Création

pollution 347818 640
Dieu, créateur de l’univers visible et invisible, notre soeur la terre magnifie ton nom, mais elle est meurtrie par la pollution, l'exploitation. Guéris-nous par la puissance de ta miséricorde.   Nous te rendons grâce de nous avoir créés à ton image, même si notre liberté est blessée par l'orgueil. Donne-nous un cœur humble, un esprit nouveau, pour que nous respections cette planète que tu aimes et que nous protégions la vie que tu veux faire grandir.   Vois! Notre maison commune est dévastée. Le climat se réchauffe, la couche d’ozone s’amincit, l’air se corrompt, la forêt se dénude,   l’eau se vend, la mer se vide. Où est la mesure, Seigneur?     Le cri des victimes innocentes déchire l’espace. Nous abandonnons les réfugiés et les migrants. On viole, pille, enrôle des enfants pour la guerre. L’amour de l’argent prend toute la place. La corruption semble se répandre partout. Soutiens-nous...
Lire la suite
  2262 lectures
  0 commentaires

En pèlerinage

Saint Jacques de Compostelle
La vie est souvent représentée comme un pèlerinage et la mort un passage. Les âges de la vie sont des étapes que nous traversons au gré des saisons. Nous marchons sur des chemins de joie et de douleur, mais nous savons que nous allons vers la gloire, puisque la mort a été vaincue par la résurrection du Christ, lui qui est « le chemin, la vérité et la vie » (Jean 14, 6). En marche vers Dieu Nous sommes des pèlerins ici-bas, nous marchons vers Dieu qui n’est qu’amour et lumière. Parfois, nous nous arrêtons. Une parole nous tire alors de notre torpeur et nous fait prendre la route. L’étoile de la foi nous guide, à l’exemple des mages, et nous habitons notre cœur, éclairés par la Parole de Dieu. Cette marche se vit concrètement sur les chemins de différents pèlerinages. Celui de Compostelle, souvent qualifié de « chemin d’étoiles », est...
Lire la suite
  1947 lectures
  0 commentaires

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
28 septembre 2016
Le blogue de Jacques Gauthier
Poésie, musique de l’âme. Un titre qui fait danser...
1609 lectures
Jacques Gauthier
2 mai 2017
Le blogue de Jacques Gauthier
En Occident, l’Église célèbre ensemble ces deux ap...
898 lectures
Jacques Gauthier
7 juin 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Le coeur est vu comme le symbole de l’amour, le li...
3439 lectures
Jacques Gauthier
27 décembre 2015
Le blogue de Jacques Gauthier
Jésus, Marie, Joseph : trois noms, trois prés...
2180 lectures
Jacques Gauthier
11 décembre 2015
Le blogue de Jacques Gauthier
L’oraison est une forme de prière si simple que pl...
4481 lectures