Le blogue de Jacques Gauthier

Cliquez sur les onglets de la barre pour voir les mots-clés et le calendrier des articles

Trinité: don, accueil, communion

Trinité 2
À l’angélus du 26 mai 2013, le pape François disait : « Reconnaissons que Dieu n’est pas quelque chose de vague, notre Dieu n’est pas un Dieu “aérosol”, il est concret, ce n’est pas une abstraction, mais il a un nom : “Dieu est amour.” Ce n’est pas un amour sentimental, émotif, mais l’amour du Père qui est à l’origine de toute vie, l’amour du Fils qui meurt sur la croix et ressuscite, l’amour de l’Esprit qui renouvelle l’homme et le monde ». La conception trinitaire de Dieu vient d'abord de l'expérience que Jésus a faite de Dieu qu'il nommait Abba (littéralement : papa chéri). Jésus a donné l’Esprit Saint à ses disciples pour qu’ils puissent dire en vérité « Notre Père ». Le monothéisme chrétien est un monothéisme trinitaire. Jésus nous révèle un Dieu trois fois saint qui se donne, se diffuse, se répand. « Si le bien diffusif de soi qu’est l’amour cessait un instant de se répandre,...
Lire la suite
Notez cet article:
2031 lectures
0 commentaires

École de prière (30) Accueillir l'Esprit Saint

pentecote Isaac Fanous 0
Après que Jésus fut enlevé au ciel, les Apôtres demeurèrent neuf jours en prière avec Marie dans l’attente de la venue de l’Esprit Saint : « Tous, d’un même cœur, étaient assidus à la prière, avec des femmes, avec Marie la mère de Jésus, et avec ses frères. ( Actes  1, 14). Il y a en nous cette ouverture au salut de Dieu révélé en Jésus Christ par l’Esprit Saint qui a été répandu en abondance à la Pentecôte. L’Esprit nous rend capables de l’accueillir. Nous l’attendons, nous l’espérons : « Et l’espérance ne trompe pas, puisque l’amour de Dieu a été répandu dans nos cœurs par l’Esprit Saint qui nous a été donné » ( Romains  5, 5). Pourquoi tous ne reçoivent-ils pas ce don de l’Esprit Saint qui fait de nous des disciples de Jésus? Quoi répondre à cette question que croyants et incroyants se posent ? C’est le mystère insondable de la grâce divine et de...
Lire la suite
Notez cet article:
2685 lectures
0 commentaires

21 mai: Saint Eugène de Mazenod (1782-1861)

eugene de mazenod 45 01
Lors de la canonisation d’Eugène de Mazenod le 3 décembre 1995, Jean-Paul II déclara dans son allocution : « Eugène de Mazenod fut l’un de ces apôtres qui préparèrent les temps modernes, notre temps. Il porta toute sa vie une attention particulière à l’évangélisation des pauvres, où qu’ils se trouvent […] Son apostolat consistait dans la transformation du monde par la puissance de l’Évangile de Jésus Christ. Saint Eugène voulait faire en sorte que, dans le Christ, chacun puisse devenir un homme complet, un chrétien authentique, un saint crédible. » Brossons quelques traits de cet homme, ce chrétien, ce saint. Un homme complet Eugène naît le 1 er août 1782 à Aix-en-Provence dans une famille profondément chrétienne. Son père était président du parlement d’Aix et sa mère une femme au grand sens pratique. Cette union aurait dû apporter au jeune Eugène une certaine sécurité, mais c’était sans compter la Révolution française qui éclate en...
Lire la suite
Notez cet article:
2335 lectures
0 commentaires

Abandon et confiance

Confiance 3
"L'abandon, ce fruit délicieux de l'amour", disait Thérèse de Lisieux . L’abandon est beaucoup plus qu’un simple lâcher-prise. Le croyant se remet entre les mains de Quelqu’un qui le connaît, qui l’aime, et cet abandon est cause d’une grande joie. S’il aime Dieu pour combler un vide intérieur, Dieu l’aime toujours pour lui partager sa plénitude. Il n’est qu’amour, et cet océan de beauté, sans fond et sans âge, n’a pas de limites. En se fiant à lui, nous nous abandonnons librement à son amour créateur. Dieu ne peut donner que son amour.  Fragilité de l'amour Le fidèle s’abandonne dans le silence d’une prière de pauvre pour y rencontrer la solitude de son être. Dieu l’attend dans cet abandon confiant, ressenti parfois comme un manque, comme une blessure. La fragilité n’est pas un obstacle à cet appel de l’infini d’un amour. « Lorsque je suis faible, c’est alors que je suis fort »...
Lire la suite
Notez cet article:
2524 lectures
0 commentaires

Livre: Derniers fragments d'un long voyage

Christiane Singer
Les livres nous attendent. Nous pouvons les lire n'importe où et n'importe quand, même plusieurs années après leur parution. Ils n’ont pas de date de péremption.  Mon épouse a lu récemment le livre de Christiane Singer, Derniers fragments d’un long voyage . (Albin Michel, 2007). Elle m’a dit : « Lis cela ! Tu vas aimer ». En effet, j’ai beaucoup aimé. Je connaissais déjà cette auteure d’une vingtaine de livres, femme de lumière et de paix, amoureuse de la langue française qu'elle maîtrisait d'une manière remarquable. Elle écrit : « Et si j’ai occupé dans la vie de certains une place lumineuse, le sens de l’aventure est désormais de le remplir vous-mêmes : soyez ce qu’en moi vous aimez » (p. 32). Christiane Singer raconte les derniers moments de sa vie. Atteinte d’un cancer, le médecin lui confie qu’il ne lui reste plus que six mois à vivre. Ce livre est le carnet de bord de...
Lire la suite
Notez cet article:
1651 lectures
0 commentaires

4 mai: Bienheureuse Marie-Léonie Paradis (1840-1912)

Marie Leonie
Écrire sur un témoin du Christ est pour moi une grâce. J’ai souvent pris le temps de relever ce défi, car j’aime le Christ et ses amis. Mais écrire sur une religieuse du XIX e  siècle qui a fondé une communauté dont la mission se résume à servir Jésus, en les personnes des prêtres et des évêques, ce n’est pas très « gagnant », comme on dit aujourd’hui. J'ai pourtant accepté cette demande des Petites Sœurs de la Sainte-Famille de faire connaître leur fondatrice, et j'ai été séduit par sa bonté, d'où la parution de ce livre en 2012: Les chemins de l'Évangile. Entetiens acec Marie-Léonie Paradis.   L'humble parmi les humbles Alodie Virginie Paradis est née le 12 mai 1840 dans le village de L’Acadie, au Québec. Attirée très tôt par le Christ et l'Eucharistie, elle entre à 14 ans chez les Sœurs Marianites de Sainte-Croix, dont le charisme est l’enseignement et le service...
Lire la suite
Notez cet article:
2326 lectures
0 commentaires

29 avril: Sainte Catherine de Sienne (1347-1380)

CatherineSienne.95
Au temps de Catherine, des fléaux s’abattent sur l’Europe : peste, famines, guerres. L’Église elle-même traverse une crise majeure de son histoire. Un pape est à Rome, l’autre à Avignon. La chrétienté se divise en deux. Le clergé délaisse de plus en plus le soin des âmes pour le luxe et la décadence. C’est dans ce contexte que Catherine travaillera à réformer l’Église et la société par la prière, le dialogue et l’espérance invincible en l’amour du Christ. La liberté que lui donna l’Esprit nous inspire encore aujourd’hui. La cellule intérieure Caterina naît à Sienne, le 25 mars 1347, jour de l’Annonciation. Elle est le vingt-troisième enfant de Lapa dei Nuccio et du teinturier Giacomo Benincasa. À l’âge de six ans, elle reçoit une apparition du Seigneur sur le chevet de l’église des Dominicains. Il lui sourit et la bénit. Émerveillée par la beauté du Christ, l’enfant n’aura plus d’autre espoir...
Lire la suite
Notez cet article:
2750 lectures
0 commentaires

28 avril: Saint Louis-Marie Grignion de Montfort

Saint Louis de Montfort
Ce saint français, contemporain de Louis XIV, a eu une grande influence sur bien des gens. Peu d’hommes ont travaillé autant que lui à répandre la dévotion mariale. Il a ouvert le chemin d’un authentique culte marial. Le 13 octobre 2000, Jean-Paul II avait confié aux membres du 8 e Colloque international de Mariologie, réunis à Rome pour réfléchir sur la possibilité que Grignion de Montfort soit proclamé docteur de l’Église : « Pour moi, saint Louis-Marie Grignion de Montfort constitue une figure de référence significative, qui m’a éclairé dans des moments importants de ma vie » (zenit.org). Sa devise Totus tuus s’inspirait de la célèbre formule du grand apôtre de Marie : « Tout à Jésus par Marie. » Un désir brûlant pour Jésus et Marie Louis-Marie Grignion est né à Montfort-sur-Meu, près de Rennes, en 1673, dans une famille très chrétienne et pauvre. Élève des jésuites de Rennes, il entre au séminaire de Saint-Sulpice, près de Paris....
Lire la suite
Notez cet article:
2324 lectures
0 commentaires

Communier à la chair du Verbe

Parole Marthe Robin
Dans cette troisième semaine du temps pascal, l'Église nous fait méditer le chapitre 6 de l'Évangile de Jean. Au début de ce chapitre, on voit Jésus qui multiplie les pains, comme il le fera pour la Pâque chrétienne, l'Eucharistie. Au moment où on veut l'enlever pour le faire roi, il se se retire seul pour prier son Père. Puis, il rejoint ses apôtres sur le lac en marchant sur les eaux. Ils le prennent pour un fantôme, mais il leur dit: "C'est moi. Je suis. N'ayez pas peur". La foule le cherche parce qu’elle a mangé et qu’elle a été rassasiée. Jésus leur en fait le reproche à la synagogue de Capharnaüm, sobrement décorée de palmes et d'étoiles en mosaïques. « Travaillez non pas pour la nourriture qui se perd, mais pour la nourriture qui demeure jusque dans la vie éternelle, celle que vous donnera le Fils de l’homme, lui que Dieu,...
Lire la suite
Notez cet article:
1923 lectures
0 commentaires

16 avril: Benoît-Joseph Labre, le saint marcheur

Benoît Joseph Labre
Marcher plus loin, toujours plus loin. Ne pas s’arrêter au coin des rieurs. Ne pas cacher son visage aux passants qui ricanent. Fouler les sentiers solitaires. Parcourir l’Europe à pied. Suivre la trace de son cœur qui n’a pas de cité permanente. Aller toujours plus haut, vers la Jérusalem céleste. Tel est ce pèlerin de Dieu, Benoît Labre, clochard en haillons, qui suit le soleil et les rivières, qui prie Jésus au rythme de ses pas, afin d’être saisi par lui au détour du pèlerinage terrestre. L’ailleurs de Dieu Benoît-Joseph Labre est né à Amettes, dans le diocèse d’Arras, le 26 mars 1748. Aîné d’une famille paysanne de quinze enfants, il est attiré très jeune par la vie monastique, manifestant un grand attrait pour la solitude et la prière. Il fait des études chez son oncle paternel, curé d’Érin. Après la mort de celui-ci, il passe chez son oncle maternel,...
Lire la suite
Notez cet article:
3081 lectures
0 commentaires

Croire ou ne pas croire en Dieu

Saint Thomas
Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours eu conscience de la réalité de Dieu. Je ne peux pas faire fi de cette expérience qui est le fondement de ma vie : il y a quelqu’un plutôt que rien. Le fait de croire en lui me rend heureux. Si Dieu ne sert à rien, par contre, ça change tout. Certes, il est possible de vivre une vie pleine et heureuse sans Dieu. Chaque personne a ses raisons de croire en lui ou pas, et nul besoin de tourner le croyant ou l’incroyant en dérision pour justifier sa position. Un acte de foi et d’amour Pascal parle de la foi comme d’un pari. Nous ne pouvons pas posséder Dieu comme si nous l’avions dans notre poche, encore moins l’enfermer dans une boîte. Il nous échappe sans cesse au foyer de notre conscience, mais son élan de vie crée du sens....
Lire la suite
Notez cet article:
2573 lectures
0 commentaires

Cardinal Jean-Claude Turcotte (1936-2015), témoin de l'Évangile

Cardinal Turcotte
"Le style est l'homme même". Cette formule célèbre de Buffon, extraite de son discours prononcé à l’Académie française le 25 août 1753, s’applique bien au cardinal Jean-Claude Turcotte. Non que celui-ci ait été un écrivain; il reconnaissait qu’il n’avait aucun talent pour écrire. Par contre, il aimait parler aux gens, aider les pauvres, rencontrer les médias, sans se défiler devant aucune question. C’était le style Turcotte : simple et direct, fidèle à l’Évangile, doté d’un sens de l’humour et « d’un gros bon sens pastoral », comme l’exprimait de Rome le cardinal Marc Ouellet dans un message vidéo . Le cardinal Turcotte était un bon vivant, un homme pratique, qui savait consulter et prendre des décisions. Sa franchise et sa simplicité plaisaient aux journalistes. Fidèle à l’enseignement de l’Église, il restait ouvert aux défis de ce temps, mais ne transigeait pas avec sa conscience, ses convictions. C’est ainsi qu’il remit son insigne de l’Ordre du...
Lire la suite
Notez cet article:
1930 lectures
0 commentaires

Une expérience de la lumière du Christ

Lumière du Christ
Patrice de La Tour du Pin
Le temps pascal est comme un long dimanche de cinquante jours que couronne la Pentecôte. La semaine qui suit Pâques constitue une octave où nous prenons conscience de la clarté du Ressuscité qui nous habite. Durant cette octave de Pâques, nous retrouvons dans la liturgie des Heures l'hymne du matin de Patrice de La Tour du Pin (1911-1975),  Lumière du monde, ô Jésus . Lorsque j'entendis cette hymne de l'illumination divine pour la première fois, je fus inondée d'une joie profonde, tant j'avais le coeur tout brûlant. Ce fut mon premier contact avec l'oeuvre de ce grand poète de la liturgie. Permettez-moi de vous partager cette expérience de la lumière du Christ. C'était en mai 1973. Je m'étais retiré à l'ombre d'une abbaye cistercienne, Notre-Dame de Bellefontaine, perdue dans les bois du Maine-et-Loire, dans les Mauges, non loin de Cholet. Je refaisais mes forces, avant de reprendre mon engagement auprès...
Lire la suite
Notez cet article:
2636 lectures
0 commentaires

École de prière (29) Accompagner Jésus dans son agonie

agonie a
Les évangélistes nous montrent souvent Jésus qui se retire à l'écart pour prier son Père. Un jour, ses apôtres lui ont demandé : « Seigneur, apprends-nous à prier » (Luc 11, 1). Il leur a répondu par le Notre Père . À Gethsémani, Jésus s’est de nouveau retiré pour prier. Cette fois, il prend Pierre, Jacques et Jean pour prier et veiller avec lui. Témoins de sa transfiguration, ils allaient découvrir alors sa souffrance. « Mon âme est triste à en mourir » (Matthieu 26, 38). Que ta volonté soit faite C’est avec frayeur que Jésus prie au jardin des Oliviers. La prière enseignée à ses apôtres sera son ultime recours. L’angoisse est tellement forte qu’il tombe la face contre terre. C’est ainsi qu’il prie, avec tout son corps, dans cette posture d’obéissance et d’abandon. « Mon Père, s’il est possible, que cette coupe passe loin de moi! Cependant, non pas...
Lire la suite
Notez cet article:
2575 lectures
0 commentaires

Dimanche des Rameaux: Hosanna!

dimanche des rameaux
Au milieu du feu, tu apparaîtras comme flamme unique. Nous crions vers toi, attendant l’heure connue du Père. Hosanna au plus haut des cieux! Mais quand tu viendras, ô Fils de David, trouveras-tu la foi sur la terre?   Dans les nuées, tu apparaîtras comme soleil de justice. Nous attendons ta venue, t’accueillant avec nos rameaux. Hosanna au plus haut des cieux! Mais quand tu viendras, ô Fils de David, trouveras-tu la foi sur la terre?   Au son de la trompette, tu apparaîtras comme voleur dans la nuit. Nous implorons ta miséricorde, demandant grâce pour tous. Hosanna au plus haut des cieux! Mais quand tu viendras, ô Fils de David, trouveras-tu la foi sur la terre?   À la voix de l’ange, tu apparaîtras comme époux des noces. Nous revêtons la robe blanche, espérant une terre nouvelle. Hosanna au plus haut des cieux! Mais quand tu viendras, ô Fils...
Lire la suite
Notez cet article:
1778 lectures
0 commentaires

Pour se préparer au sacrement de la réconciliation

pardon prodigue g
Le carême est un temps fort pour vivre le sacrement de la réconciliation, appelé aussi sacrement du pardon, de pénitence, de la miséricorde, ou plus simplement « confession ». Bien sûr, on peut le recevoir plusieurs fois durant l’année, car l’appel est lancé en tout temps : « Au nom du Christ, nous vous le demandons, laissez-vous réconcilier avec Dieu. » (2 Co 5, 20)  Ce sacrement de guérison intérieure et de croissance spirituelle est mal compris, pas assez fréquenté. Pourtant, il offre un nouveau départ au baptisé et rend l’Église plus belle. La démarche du pénitent n’est pas seulement personnelle mais ecclésiale. Quand il se confesse, c’est toute l’Église qui en bénéficie, car si elle souffre qu’un membre tombe, elle est dans la joie quand celui-ci se relève. « Il y a de la joie devant les anges de Dieu pour un seul pécheur qui se convertit. » (Lc...
Lire la suite
Notez cet article:
2826 lectures
0 commentaires

Vouloir voir Jésus

Voir Jésus
Dans l'Évangile de ce 5e dimanche de Carême, Jean met en scène des Grecs en pèlerinage à Jérusalem pour la Pâque. Ils demandent à l'apôtre Philippe : «Nous voudrions voir Jésus» (Jn 12, 21). Tout commence dans la vie chrétienne par cette volonté de voir Jésus, de le rencontrer et de l’aimer. Je veux voir Dieu Ce « nous voudrions voir Jésus » me rappelle Thérèse d’Avila , dont nous fêtons cette année le 500e anniversaire de naissance. À l’âge de sept ans, elle s’enfuit de la maison paternelle pour combattre au pays des Maures afin de mourir et voir Dieu au ciel. Le Père Marie-Eugène de l’Enfant-Jésus coiffera sa Somme de théologie mystique de ce désir thérésien : « Je veux voir Dieu ». Voir et croire commencent toujours par le désir.  Voulons-nous voir Dieu à l’approche de la Semaine Sainte? Il nous donne rendez-vous dans sa Passion, le croyons-nous vraiment? Le Dieu Père, Fils et...
Lire la suite
Notez cet article:
2883 lectures
0 commentaires

19 mars: Saint Joseph, homme de foi

saint joseph hd
Nous connaissons peu de choses de la vie de Joseph. Que sait-on vraiment de lui? N’est-il pas le grand inconnu, le discret, à l’ombre de Jésus et de Marie? Il est évoqué brièvement par Luc et Matthieu qui en parlent comme d’un homme juste. Mais les Écritures ne mentionnent aucune parole dite par lui. L’époux de Marie Humble charpentier de Nazareth, Joseph est de la descendance du roi David, de qui doit naître le Messie. Sa généalogie s’insère dans une histoire sainte, car elle tire son sens de la fidélité de Dieu à ses promesses. Ainsi, Jésus est fils d’Abraham, fils de David, fils légal de Joseph et Fils de Dieu. « Jacob engendra Joseph, l’époux de Marie, de laquelle fut engendré Jésus, que l’on appelle Christ » (Mt 1, 16). Joseph est appelé « l’époux de Marie ». L’Écriture ne dit rien sur sa rencontre de Marie. Comment a-t-il découvert cette jeune fille...
Lire la suite
Notez cet article:
3005 lectures
0 commentaires

Chemins vers le silence intérieur avec Thérèse de Lisieux

chemin vers le silence2
Je vous partage l'introduction de mon livre Chemins vers le silence intérieur avec Thérèse de Lisieux , paru en France aux éditions Parole et Silence le 12 mars 2015. Il sera disponible au Canada vers la fin avril. «L'âme de Thérèse de Lisieux est une petite fille qui tire Dieu par la manche», écrit le poète Christian Bobin dans Les ruines du ciel . On l'appelle aussi Thérèse Martin, sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus, la petite Thérèse. C'est la sainte des petits pas, des recommencements, l'enfant chérie du monde et de l'Église. Elle avait prophétisé peu de temps avant son entrée dans la vie, le 30 septembre 1897 : « Vous verrez, tout le monde m’aimera ». Le temps lui a donné raison, surtout lorsqu’on voit l’immense succès de la pérégrination de ses reliques depuis 1994 à travers le monde. J’en fus témoin au Canada à l’automne 2001. Elle qui voulait...
Lire la suite
Notez cet article:
2363 lectures
0 commentaires

Mariage, eros et agapè

Couple
Au blogue précédent, intitulé Les noces de l’Époux , j’ai montré que l’amour de Dieu, tel que révélé dans la Bible, est une alliance aussi personnelle et profonde que l’époux avec son épouse. Approfondissons un peu plus cette alliance mystique qui est scellée au baptême et qui unit intimement les époux au Christ, particulièrement dans les sacrements de l’Eucharistie, de la réconciliation et du mariage. Une mutuelle sainteté En se donnant corps et âme, les époux s’inspirent du don que Jésus a fait tout au long de sa vie, et qu’il actualise chaque jour dans le rendez-vous d’amour qu’est l’Eucharistie. Mariage et Eucharistie sont des sacrements de l’alliance centrés sur le don du corps : « Ceci est mon corps… ».  Corps donné, corps reçu, dans l’amour conjugal comme à la messe, c’est toujours communier au Christ. Nous devenons unique hostie avec lui, par lui et en lui. L’amour conjugal devient...
Lire la suite
Notez cet article:
2288 lectures
0 commentaires

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
23 mars 2016
Le blogue de Jacques Gauthier
 Semaine sainteVendredi saint anticipé L...
1454 lectures
Jacques Gauthier
22 septembre 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Personnage très populaire dans l’Église catholique...
2464 lectures
Jacques Gauthier
16 décembre 2014
Le blogue de Jacques Gauthier
Dans une entrée de mon Petit dictionnaire de Dieu,...
2495 lectures
Jacques Gauthier
10 février 2015
Le blogue de Jacques Gauthier
Jean-Paul II a institué le 11 février Journée mond...
2307 lectures
Jacques Gauthier
2 août 2016
Le blogue de Jacques Gauthier
Le saut de l’enfantUne botte de foin, deux enfants...
1110 lectures