Le blogue de Jacques Gauthier

Cliquez sur les onglets de la barre pour voir les mots-clés et le calendrier des articles

Carême: Venez au jour!

Venez au jour! 
Le Christ prépare son retour! 
Le Christ prévient l'ère nuptiale! 
Passent les temps! Passe la chair! 
L'Esprit de Dieu souffle au désert, 
Annonçant l'aurore pascale!

Cette première strophe de l'hymne de Carême du poète Patrice de La Tour du Pin (1911-1975) peut nous aider à entrer dans ce temps de conversion et de pénitence qui commence avec le mercredi des Cendres. L'année liturgique nous permet d'être en contact permanent avec le Christ présent dans son Église et dans notre temps. Le temps rend ainsi présent le Christ qui vit son mystère pascal à travers nous, à telle fête liturgique, sous un mode symbolique, sacramentel. C'est dans ce temps linéaire de notre histoire que Le Christ prépare son retour, et que le Carême nous retourne le coeur pour Pâques: Retournez-vous! Apprenez Dieu!

Le jour du Carême

CarêmeVenez au jour! Ce jour de l'hymne est d'abord le temps de l'année liturgique qui s'étend du mercredi des Cendres au samedi saint. Le poète invite l'Église à s'unir, dans la pénitence et l'espérance, à Jésus qui fut tenté au désert pendant quarante jours. Ce temps nous entraîne à accueillir le Christ qui prépare son retour. Le jour du Carême est jour de retournement pascal et jour de désert: L'Esprit de Dieu souffle au désert, / Annonçant l'aurore pascale!

L'hymne s'adresse aux frères et soeurs qui entrent en Carême. Le poète leur parle en employant la deuxième personne du pluriel, dans un style exhortatif. L'appel est lancé dès la première strophe: Venez au jour! Jour de Carême, jour du retour du Christ, jour qui se prépare au désert où souffle L'Esprit de Dieu, jour de l'insaisissable amour, Le Christ prévient l'ère nuptiale.

Patrice de La Tour du Pin évoque dans une autre hymne, Du côté de la nuit, cette entrée en carême. Du côté de la nuit de la foi, il entend la voix du Seigneur qui prépare son Jour et qui frappe sa mémoire:

 Elle nous invite au carême!
La Pâque est au bout de ce temps.
Le Seigneur nous précède en nous-mêmes!
Notre avenir est au-dedans! (Somme de poésie III, 417)

Le jour du retour du Christ

Patrice de La Tour du Pin Venez au jour! / Le Christ prépare son retour! Au début de l'hymne, le poète nous situe au jour où nous sommes maintenant dans l'histoire du salut, le jour du retour du Christ. Le Fils, après être intervenu dans le temps par son Incarnation, après avoir accompli l'oeuvre de son Père, est retourné près de Lui. Le temps est désormais ouvert, totalement tourné vers le retour du Christ, au dernier jour.

Ce jour où nous allons est "Jour du Seigneur"! Dans l'Ancien Testament, le "jour du Seigneur" a surtout trois sens: le jour du sabbat, le mémorial de la libération d'Israël de la servitude d'Égypte, le jour du jugement. Depuis que le Christ est venu, chaque dimanche est appelé "Jour du Seigneur". L'Église, faisant mémoire de la Résurrection du Christ, chante ce jour au Psaume 118, 24: Voici le jour que le Seigneur a fait: / qu'il soit notre bonheur et notre joie!

Venez au jour! Ce jour est le premier jour de la semaine et le huitième jour d'une création et d'un sabbat renouvelés. Tout au long des jours où la communauté fait eucharistie, elle le fait en mémoire du Ressuscité, jusqu'à ce qu'il revienne. À chaque jour et à chaque eucharistie, Le Christ prépare son retour, lui qui est déjà venu nous sauver. Il prévient l'ère nuptiale par le repas eucharistique, signe de ses noces avec l'humanité.

Le Christ prépare son retour! dans ce temps présent qui est celui du Carême; temps de l'Esprit et du désert, temps du combat entre la lumière et les ténèbres, temps d'attente et de veille: "Prenez garde, restez éveillés, car vous ne savez pas quand ce sera le moment" (Marc 13, 33).

L'hymne illustre le jour du Carême où, dans l'attente du retour du Christ, nous passons de la mort à la vie, vers l'aurore pascale qui se lève déjà à la pointe de nos coeurs. Nos corps tournés vers cette aurore, nous nous décentrons de nous-mêmes pour passer en Dieu, comme nous le rappelle ce vers de la première strophe, à l'accent apollinairien: Passent les temps! Passe la chair!

Ce passage, ce jour du retour du Christ, se vit au carême de l'année liturgique où Dieu vient à l'homme et l'homme va vers Dieu. Ce jour est là, il vient et il viendra. Le Christ prévient l'ère nuptiale! Le Christ donne son amour, ce que nous lui avons si souvent refusé, parce que nous nous contentions de si peu. Nous avions oublié que l'amour brûle de se communiquer. Le Christ nous convie à des noces, à un mariage céleste déjà commencé ici-bas. Son Esprit nous envoie au désert pour nous préparer aux noces de l'alleluia final: "Réjouissons-nous, soyons dans l'allégresse et rendons-lui gloire, car voici les noces de l'agneau" (Ap 19, 7).

L'aurore pascale pointe dans ce désert, nous révélant ce que nous pensions connaître, le Christ lui-même qui prépare son retour et prévient l'ère nuptiale. Désormais, tout est renversé. L'Esprit de Dieu envahit tout, surtout ce qui échappe au domaine du sens et de la raison.

Depuis la venue du Christ et l'attente de son retour, Passent les temps! Passe la chair! La personne sort d'elle-même pour aller au désert. Il ne s'agit plus d'un temps humain, mais d'un temps mystique tourné vers l'aurore pascale. C'est un temps vertical où la rencontre entre Dieu et l'homme est déjà du côté de l'éternité.

Pour aller plus loin, lire mon Prier quinze jours avec Patrice de La Tour et l'études de ses hymnes liturgiques: Que cherchez-vous au soir tombant?

 

Notez cet article:
Livres: Le Jour du Seigneur, hiver 2014
Lâcher-prise ou s'abandonner?

Sur le même sujet:

 

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
14 octobre 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Patronne de la vie spirituelle et de l’Espagne, Th...
3832 lectures
Jacques Gauthier
22 août 2014
Le blogue de Jacques Gauthier
Née à Lima le 20 avril 1586 de Gaspar del Flores e...
3978 lectures
Jacques Gauthier
15 décembre 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
 La joie m'attend au carrefour. Elle est déjà...
2250 lectures
Jacques Gauthier
1 janvier 2016
Le blogue de Jacques Gauthier
Ô Père de toute bénédiction,loué sois-tu pour cett...
2763 lectures
Jacques Gauthier
28 avril 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Qu’il est difficile d’aimer, chante Gilles Vigneau...
2449 lectures