Le blogue de Jacques Gauthier

Cliquez sur les onglets de la barre pour voir les mots-clés et le calendrier des articles

École de prière (14) Comment je prie dans les transports?

Anne Ricou, journaliste au mensuel Panorama, m'a interviewé pour me demander comment je prie dans les transports. Voici ma réponse que l'on retrouve aussi dans le no 500 de Panorama, septembre 2013, p. 36-37.

Pour moi, la prière c'est la vie, et les moyens de transport font partie de la vie. Un bus, un train, un tram, c'est comme un oratoire ambulant. Dans les transports, je suis là pour un temps. Ce temps merveilleux m'est donné! Je n'ai rien dans les mains et je descends souvent en moi-même en fermant les yeux. Le recueillement est la porte d'entrée de mon "château intérieur", selon l'expression de Thérèse d'Avila. Contre les distractions, je répète intérieurement le nom de Jésus. Le train est aussi une belle occasion d'action de grâce et de louange, car les fenêtres d'un wagon sont comme un livre ouvert où je vois la nature défiler. Je prie avec le paysage qui bouge et les gens autour. Il m'arrive aussi de mettre des bouchons d'oreille. Avec un sens en moins, mon regard a plus d'acuité. Les visages et les personnes assises autour de moi font partie de ma prière. Je prie pour elles et cela devient une prière missionnaire. C'est la communion des saints. J'y crois beaucoup. On apporte le Christ là où il est: dans le monde.

Le dizainier en bague

Je porte un discret anneau autour du doigt, un dizainier qui m'aide à prier. Il est constitué de dix créneaux, et d'une croix. La croix correspond au "Notre Père" et les créneaux au "Je vous salue Marie". Durant le temps d'un trajet, on peut aussi prier pour 10 personnes, présenter 10 intentions au Seigneur, 10 mercis, 10 moments de la journée passée ou à venir. 

La respiration assise

Quel que soit le lieu, le corps doit être à l'aise pour prier. Si vous êtes assis, veillez à poser les pieds à plat sur le sol, dans le prolongement des hanches. Calez votre dos sur le dossier du siège et laissez tomber les épaules. Respirez tranquillement par le ventre en vous concentrant sur l'air qui entre et qui sort de vos narines. Quelques respirations profondes en fermant les yeux aident à descendre dans le "château intérieur" et à entrer en prière.

On peut aussi prier avec son portable, un smartphone, télécharger des sites de prière. (Voir le texte d'Anne Ricou dans ce même numéro de Panorama.

Pour aller plus loin, voir mon livre L'expérience de la prière (Parole et Silence). Je présente des petites méditations de deux ou trois pages qui nourrissent une prière simple. On y retrouve à la page 79 un voyage en train, "Le wagon-prière". 

Pour terminer, voici une prière écrite pour Panorama

Seigneur des départs et des arrivées,
la vie ressemble parfois à un quai de gare,
où l’on monte et l’on descend,
seul ou avec d’autres,
avec ou sans bagages.
 
Reste avec nous dans nos déplacements,
en auto, en train, en autobus, en avion;
que nous prenions ce temps pour te rencontrer,
toi qui demeures en nous comme un trésor
que nous portons dans des vases d’argile.
 
Béni sois-tu pour la beauté des paysages.
Je te confie les personnes qui m’entourent,
spécialement celles qui souffrent,
garde-nous dans ton amour et dans ta paix,
jusqu’à la prochaine destination.

 

Notez cet article:
Charte de laïcité ou de valeurs
Jeûner et prier pour la paix

Sur le même sujet:

 

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
19 juillet 2016
Le blogue de Jacques Gauthier
Saint Bernard de Clairvaux (1090-1153) revient tou...
1646 lectures
Jacques Gauthier
12 mai 2015
Le blogue de Jacques Gauthier
"L'abandon, ce fruit délicieux de l'amour", disait...
2532 lectures
Jacques Gauthier
26 décembre 2012
Le blogue de Jacques Gauthier
Le soir du 25 décembre, je reçois un courriel d'un...
6227 lectures
Jacques Gauthier
26 juin 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Saint Paul exhortait régulièrement les premiers ch...
2218 lectures
Jacques Gauthier
27 août 2015
Le blogue de Jacques Gauthier
La vie est souvent représentée comme un pèlerinage...
1754 lectures