Le désir de vocation

Chaque année, le quatrième dimanche de Pâques nous ramène l’image du Bon Pasteur et la journée mondiale de prière pour les vocations. Ce dimanche pourrait aussi s’appeler celui des différents ministères dans l’Église, pour que « le salut parvienne jusqu’aux extrémités de la terre » (Actes 13, 47).

La journée du désir

Le dimanche des vocations est la journée du désir. Désir de Dieu lui-même qui veut nous conduire vers les sources de la vie en nous donnant la vie éternelle : « Mes brebis écoutent ma voix; moi je les connais, et elles me suivent. Je leur donne la vie éternelle » (Jean 10, 27-28). Désir des chrétiens d’écouter Jésus, de lui donner leur vie comme il l’a fait pour chacun et chacune de nous. La vocation, comme la prière, naît de la rencontre de ces deux désirs.

Jésus bon pasteur

La vocation est le fruit du désir de Dieu pour nous et de nous pour lui, afin que nous soyons unis au Père à la suite de Jésus. « Le Père et moi, nous sommes un. » (Jean 20, 30). Mais comment éveiller le désir de Dieu si les jeunes, par exemple, ne sont pas mis en contact avec ce bon pasteur qu’ils apprendront à aimer, non d’une manière virtuelle, mais dans la réalité de tous les jours? Et comment le connaîtront-ils s’ils ne cultivent pas le désir de Dieu par la prière et le partage, l’écoute de la Parole et le témoignage joyeux en Église?

Il y a différentes vocations, mais en ce dimanche notre attention se porte surtout sur les vocations religieuses et sacerdotales, qui sont en baisse dans notre pays. Les causes sont multiples; le manque de foi y est pour beaucoup. C’est un leurre de penser que les églises se rempliront si l’on ordonne des femmes et des hommes mariés. C’est à l’Église d’en débattre. La crise des vocations ressemble plus à une crise du désir, à un manque de transmission de nos raisons de croire, d’espérer et d’aimer.

L’appel du bon pasteur

Sur la Croix, le bon pasteur se dessaisit de sa vie pour nous offrir la vie éternelle qu’il a auprès du Père. Il appelle des personnes un peu partout à travers le monde et il les invite à ne pas craindre puisqu’ils sont dans la main du Père : « Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tout, et personne ne peut rien arracher de la main du Père. » (Jean 10, 29) Quelle belle parole de réconfort! Pourquoi aurions-nous peur?

Jésus appelle encore des jeunes aujourd’hui. Il utilise différents canaux, par son Esprit, pour susciter le désir de le suivre : témoignage de foi sur une tablette électronique, retraite dans une communauté nouvelle ou dans un monastère, soirée de prière dans la paroisse, participation aux Journées mondiales de la jeunesse, parrainage de réfugiés, lecture de la Bible ou d’un livre de spiritualité, film sur Jésus...

Le désir de vivre avec Jésus et de servir son Église est bien réel dans le cœur de plusieurs, mais les manières de répondre peuvent varier. Ce désir se développera au sein de nos communautés et familles s’il y a plus de parcours de foi, plus de témoins crédibles, plus de partage de la Parole, plus de confiance en la puissance de la prière, plus d’aspiration à la sainteté. Le pape François nous donne l’exemple. Le 19 septembre 2013, il disait à Antonio Spadaro : « Les ministres de l’Évangile doivent être des personnes capables de réchauffer le cœur des personnes, de dialoguer et de cheminer avec elles, de descendre dans leur nuit, dans leur obscurité, sans se perdre ».

Texte paru dans Prions en Église Canada, 17 avril 2016, p. 31-32.

Pour aller plus loin: Jésus raconté par ses proches.

Prière au bon pasteur
Livre: Quand je ne serai plus là

Sur le même sujet:

 

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
15 septembre 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
La foi, en général, est bienfaisante pour tous. No...
2470 lectures
Jacques Gauthier
18 juin 2015
Le blogue de Jacques Gauthier
Le pape François vient de publier son encyclique t...
3063 lectures
Jacques Gauthier
16 mars 2017
Le blogue de Jacques Gauthier
Nous connassons l’entretien de Jésus avec la Samar...
2703 lectures
Jacques Gauthier
1 décembre 2017
Le blogue de Jacques Gauthier
 En 1846, le philosophe danois Kierkegaard éc...
1689 lectures
Jacques Gauthier
16 avril 2014
Le blogue de Jacques Gauthier
Tout au long de l’année liturgique, Dieu vient à n...
3194 lectures