Livre: Jésus pour tous

En ce temps liturgique de Noël, quoi de mieux qu’un bon livre sur Jésus. Non, je ne vous parle pas du mien, mais celui de Joseph Doré : Jésus expliqué à tous (Seuil, 2015, 158 pages). L’auteur, théologien et archevêque, est l’un des meilleurs spécialistes français de Jésus. Je l’ai déjà rencontré lors d’une table ronde au Salon du livre de Québec. Je ne me souviens plus du sujet, mais je sentais qu’il avait le souci de bien expliquer ce qu’il disait, non pour paraître savant, mais pour nous aider à mieux comprendre. Avec ce livre de poche sur Jésus, c’est pleinement réussi. Voici une excellente initiation à Jésus que tous peuvent lire.

Jésus expliqué tous

L’auteur nous explique Jésus avec admiration et clarté pour que l’on comprenne mieux ce qu’il est et ce que nous sommes. Sous la forme pédagogique de questions-réponses, on va droit à l’essentiel. Il résume ce que nous connaissons du Jésus de l’histoire par l’archéologie et les textes, il clarifie le message de ce prédicateur itinérant à partir de son enseignement en paraboles et de son activité prophétique, il réfléchit sur son identité profonde et sur l’intérêt qu’il a suscité depuis vingt siècles.

L’ouvrage, remarquablement synthétisé, se divise donc en quatre parties : histoire, message, identité et postérité. Il fait partie d’une collection au Seuil où l’on vulgarise un sujet d’une manière simple et personnelle, mais toujours avec rigueur. Le ton ici n’est ni apologétique ni polémique, mais sympathique. L’auteur connaît bien les récents ouvrages sur Jésus, il en fait un excellent résumé pour nous le présenter « comme un homme bon et ferme, déterminé et sensible, comme un éducateur et un meneur d’hommes désireux certes de « former » ceux qui le suivent, mais aussi toujours soucieux d’appeler à la liberté ceux qu’il entraîne » (p. 68).

Il n’élude aucune question, comme celles par exemple concernant la virginité de Marie, l’enfance de Jésus à Nazareth, ses frères ou cousins. Il répond toujours avec des nuances appropriées, pour mieux comprendre, en conformité avec la grande tradition de l’Église, corps du Christ. Il montre Jésus comme un maître de sagesse et un prophète, un thaumaturge qui accomplit des miracles, un exorciste qui prêche le Royaume de Dieu et prône l’amour du prochain. Il souligne qu’il se retire souvent à l’écart, dans le silence et la prière, pour prier un Dieu-Providence qu’il nomme son Père, sans toutefois nous en dire plus sur sa prière. 

Ce Jésus, qui se définit lui-même comme le Fils de l’homme, a été reconnu Christ par ses disciples, c’est-à-dire, Messie, Seigneur, Fils de Dieu. Ils croient que Jésus est ressuscité d’entre les morts et qu’il donne la vie éternelle. Il leur est apparu après sa crucifixion comme le Vivant qui se répand dans son Église et qui se rend présent par les sacrements. Du Jésus de l’histoire, on passe au Christ de la foi, mais c’est la même personne, vrai homme et vrai Dieu, Jésus Christ. Du nom propre de l’homme de Nazareth, Jésus, on passe à un titre qui est sa fonction, Christ. « Celui qui s’appelle Jésus, on l’appelle, on le confesse, on le reconnaît comme Christ. C’est-à-dire comme Messie, puisque « Christ » ne fait que traduire en grec le mot hébreu « Messie » (p. 90).

La lecture de ce petit ouvrage est passionnante et respectueuse du « mystère » Jésus Christ qui renvoie au mystère de ce que nous sommes. Car comment expliquer ce que nous savons de Jésus si ce n’est à partir de notre propre existence qui est aussi un mystère ? Il n’en demeure pas moins que la relation que nous avons de Jésus aujourd’hui découle directement de ceux qui l’ont fréquenté aux jours de sa chair mortelle et qui l’ont revu vivant. « Ils ont été les seuls à avoir eu les moyens de pouvoir faire état d’un contact immédiat avec celui dont la vie, la mort et la résurrection sont au fondement et au cœur de la foi chrétienne » (p. 120). La question que Jésus leur a posée sur son identité demeure toujours actuelle : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? »

En complément : Jésus raconté par ses proches.

Recension: Jésus raconté par ses proches
L'aujourd'hui du Dieu fait homme

Sur le même sujet:

 

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
30 décembre 2012
Le blogue de Jacques Gauthier
Le dimanche entre Noël et le jour de l'An, l'Églis...
2741 lectures
Jacques Gauthier
5 septembre 2014
Le blogue de Jacques Gauthier
Pour mère Teresa, aimer c'est agir. Celle que l'on...
3318 lectures
Jacques Gauthier
12 février 2014
Le blogue de Jacques Gauthier
Voici une autre belle leçon de vie comme on en voi...
2484 lectures
Jacques Gauthier
20 juin 2015
Le blogue de Jacques Gauthier
Il y a toute sorte de tempêtes dans nos vies perso...
2156 lectures
Jacques Gauthier
6 juillet 2016
Le blogue de Jacques Gauthier
L’ordre de Citeaux voit le jour en réaction au fas...
2619 lectures