Le blogue de Jacques Gauthier

Cliquez sur les onglets de la barre pour voir les mots-clés et le calendrier des articles

Pierre et Paul: des passionnés du Christ

Simon, originaire de Bethsaïde, est un solide pêcheur au coeur tendre. Une question de Jésus l'interpelle: «Pour vous, qui suis-je?» (Matthieu 16, 15). Il répond avec enthousiasme : «Tu es le Messie, le Fils du Dieu vivant». Jésus touché par la confiance de Simon change son nom et fonde l’Église sur son acte de foi : «Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église; et la puissance de la Mort ne l’emportera pas sur elle» (Matthieu 16, 18).

 

StPierre-StPaul

La primauté du Christ

Saul, originaire de Tarse, est un pharisien attaché aux traditions du judaïsme. Théologien ardent et persécuteur de chrétiens, tout commence pour lui par une lumière et une voix sur la route de Damas : «Saoul, Saoul, pourquoi me persécutes-tu ?» (Actes 9, 4). Aveuglé, il répond par une question : «Qui es-tu, Seigneur?». Et la Parole fait son chemin en lui : «Je suis Jésus que tu persécutes» (Actes 9, 5). C’est le réveil du Christ en son âme. Les deux ne feront plus qu’un dans un même amour. «Ce n’est plus moi qui vis, mais le Christ qui vit en moi» (Galates 2, 20). 

Pierre s’emballe dès qu’il est question de Jésus. Il marche sur les eaux pour le rejoindre, mais s’enfonce au premier coup de vent (Matthieu 14, 25-33). Il veut le suivre partout, mais refuse qu’il lui lave les pieds (Jean 13, 8). Il jure qu’il ne l’abandonnera jamais, pourtant il le renie trois fois (Jean 18). Jésus lui pardonne et, après sa résurrection, lui pose par trois fois la seule question qui vaille : «M’aimes-tu?». Et le premier pape de répondre : «Seigneur, tu sais tout, tu sais bien que je t’aime» (Jean 21, 17). Il en fournira la preuve sur une croix, la tête en bas.

Paul, saisi par le Christ, ne s’appartient plus : «Il m’a rempli de force pour que je puisse annoncer jusqu’au bout l’Évangile et le faire entendre à toutes les nations païennes» (2 Timothée 4, 17). Rien ne pourra le séparer de l’amour du Christ. Après un second emprisonnement à Rome, il aurait été décapité vers l’an 67 et enterré sur la route d’Ostie, à l’endroit où s’élève la basilique Saint-Paul-hors-les-Murs.

 La diversité des charismes

Pierre et Paul ne seront pas toujours d’accord; l’égalité dans l’Église n’est pas l’uniformité. Leurs ministères sont nécessaires et complémentaires. C’est l’Esprit Saint qui conduit l’Église. Ils sauront surmonter les tensions entre institution et charisme. L’Église a donc raison de les célébrer le même jour.

Dans la Préface eucharistique qui leur est propre, nous offrons notre action de grâce au Père très saint, « car tu nous donnes de fêter en ce jour les deux Apôtres Pierre et Paul : celui qui fut le premier à confesser la foi, et celui qui l’a mise en lumière; Pierre qui constitua l’Église en s’adressant d’abord aux fils d’Israël, et Paul qui fait connaître aux nations l’Évangile du salut; l’un et l’autre ont travaillé, chacun selon sa grâce, à rassembler l’unique famille du Christ; maintenant qu’ils sont réunis dans une même gloire, ils reçoivent une même vénération ».

Paul VI, Jean-Paul II, Benoît XVI et François se sont réclamés de Pierre et de Paul. Certes, le pape est d’abord l’évêque de Rome, mais il est aussi le successeur de Pierre, l’ami de Paul, portant la Bonne Nouvelle dans tous les continents, à la suite du Christ, l’unique Verbe fait chair. 

Prière

Ô Christ! Que serions-nous devenus
si Pierre et Paul ne t’avaient pas suivi,
si nous n’avions pas eu leurs épîtres
pour les méditer et les mettre en pratique?
Mais tu es venu dans le monde
pour nous révéler jusqu’où le Père et toi
vous n’êtes qu’Amour dans l’Esprit.
Puisse notre vie te rendre grâce
avec tous les témoins de ce temps,

recréés dans ton corps et dans ton sang.

 

Ô Christ! Tu es venu il y a bien longtemps,
mais tu viens encore aujourd’hui
appeler des gens comme Pierre et Paul
pour témoigner de ton Évangile,
pour annoncer ta résurrection,
pour bâtir le Royaume à venir.
Apprends-nous à vivre en Église
à nous aimer à la mesure de ton cœur,
à reconnaître la diversité des charismes
pour ta joie et la nôtre.

 

Paru dans le Prions en Église Canada, 29 juin 2014, p. 31-33.

Notez cet article:
Prier pour la paix
L'expérience ecclésiale de l'adoration eucharistiq...

Sur le même sujet:

 

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
28 novembre 2014
Le blogue de Jacques Gauthier
Le mot Avent vient du latin Adventus qui dési...
3232 lectures
Jacques Gauthier
11 octobre 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Fais-nous voir, Seigneur,ton visage de lumièredans...
4043 lectures
Jacques Gauthier
22 septembre 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Personnage très populaire dans l’Église catholique...
2469 lectures
Jacques Gauthier
15 juillet 2016
Le blogue de Jacques Gauthier
Triste et démuni, comme chaque attentat ...
1883 lectures
Jacques Gauthier
31 juillet 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
La vie d’Ignace de Loyola apparaît comme une longu...
3067 lectures