Le blogue de Jacques Gauthier

Cliquez sur les onglets de la barre pour voir les mots-clés et le calendrier des articles

Recevoir l'onction des malades

sacrements onction
Lorsque la maladie terrasse le corps, la vie devient plus précieuse, parce que fragile. Tout ralentit, les projets sont suspendus, nous sommes dépendants des autres, on fait confiance aux médecins, on se repose. Si nous sommes chrétiens, nous nous abandonnons au Père en toute confiance avec Jésus sur la croix. C’est ce qui m’est arrivé le mercredi des Cendres. J'ai perdu connaissance à la maison, incapable de bouger et de me relever. L'ambulance est arrivée. J'ai passé la nuit à l’hôpital de Gatineau, en isolement. J'ai tout offert au Seigneur et prié pour les malades. Le médecin a confirmé que j’avais contracté le virus de l’influenza. La semaine suivante, j’ai passé des examens à l’institut de cardiologie de Montréal. On m’a diagnostiqué une syncope, mais le cœur a tenu le coup. Je pense que nous avons encore un bon bout de chemin à marcher ensemble.   Durant ce temps, mon...
Lire la suite
Notez cet article:
2047 lectures
0 commentaires

Mère Teresa: une sainte des ténèbres

Mère Teresa
Mère Teresa de Calcutta sera canonisée à Rome le 4 septembre durant l’Année sainte de la miséricorde. À la suite de Jésus, elle aura été un visage crédible de la miséricorde du Père pour notre temps. Elle se présentait ainsi, non sans humour : «De sang, je suis albanaise, de citoyenneté, indienne ; de religion, catholique ; par ma mission, j’appartiens à tout le monde ; mais mon cœur n’appartient qu’à Jésus». Voici un résumé de sa vie et de son message à partir de mon livre J’ai soif. De la petite Thérèse à Mère Teresa (Parole et Silence), réédité en poche à l’occasion de sa canonisation. N’être qu’à Jésus La spiritualité de la sainte de Calcutta pourrait se résumer en trois mots : Tout pour Jésus. «Only for all Jesus», répétait-elle souvent, comme une devise inscrite en son cœur. En avril 1942, elle avait prononcé un vœu privé : donner à Jésus tout ce qu’il...
Lire la suite
Notez cet article:
4723 lectures
0 commentaires

La route de la miséricorde

Bon Samaritain
Dans la bulle d’indiction de l’Année sainte, Misericordiae Vultus  ( Le visage de la miséricorde ) , le pape François exprime ce vœu : « Combien je désire que les années à venir soient comme imprégnées de miséricorde pour aller à la rencontre de chacun en lui offrant la bonté et la tendresse de Dieu! Qu’à tous, croyants ou loin de la foi, puisse parvenir le baume de la miséricorde comme signe du Règne de Dieu déjà présent au milieu de nous. » (n. 5) Ce que désire le Pape, c’est que nous soyons des témoins de la miséricorde, à l’exemple du bon samaritain. Cette histoire montre un homme de cœur qui va vers l’autre pour lui offrir la bonté et la tendresse de Dieu. C’est ce que Jésus a toujours fait. Amour de Dieu et du prochain Pour nous, chrétiens et chrétiennes, qui vivons après la résurrection de Jésus, nous lisons la...
Lire la suite
Notez cet article:
1530 lectures
0 commentaires

L'accompagnement des mourants: récit d'un passage

Mon livre  Récit d'un passage  apporte une pierre de plus à l'importance de l’accompagnement des mourants. J'en témoigne avec émotion les 15 premières minutes à l'émission "Église en sortie" de Sel et Lumière du 10 juin 2016 . J’ai montré dans ce récit de la mort de mon beau-père comment la famille peut accompagner un homme en fin de vie et comment celui-ci soutient ses proches à sa manière. La beauté de ce don mutuel révèle la profondeur de la relation humaine lorsqu’elle est assumée jusqu'à la fin, à la suite du Christ.  En ces temps où l'on parle beaucoup de mourir dans la dignité, de soins palliatifs, de compassion, d’euthanasie, de suicide assisté, prenons-nous vraiment le temps de vivre ce passage essentiel de la vie jusqu’au bout ? (Relire ma réflexion sur ce sujet si délicat dans ce billet du blogue: L'euthanasie et le dur labeur de vivre ). Le temps...
Lire la suite
Notez cet article:
2201 lectures
0 commentaires

Prière au bon pasteur

Jésus bon pasteur
Nous te rendons grâce, ô bon pasteur, de nous accompagner sur nos chemins. Donne-nous de savoir reconnaître ta voix à travers les événements de tous les jours.   Tu viens à nous chaque matin dans la prière pour que nous naissions de toi. Tu nous donnes la vie éternelle pour qu’aujourd’hui nous vivions de toi.   Nous nous sentons en paix près de toi, car tu es toujours avec nous. Tu nous connais par notre nom dans le cœur miséricordieux du Père.   Fais grandir notre foi en ta parole, augmente en nous le désir de te plaire, viens répandre ton souffle créateur en ceux et celles que tu appelles.   Merci d’être là, Seigneur, dans cette liberté à te suivre. Apprends-nous à réagir avec compassion à la détresse de nos frères et sœurs.   Jacques Gauthier, Prions en Église Canada , 17 avril 2016, p. 33. Pour aller plus...
Lire la suite
Notez cet article:
1516 lectures
0 commentaires

Une mort comme l'offrande du soir

Recit dun passage 1
Le journaliste Philippe Oswald a écrit une belle critique de mon livre Récit d'un passage .  Elle est parue le 4 avril sur le site français  Aleteia  sous le titre: "Une mort comme l'offrande du soir". Je vous la partage intégralement en ce temps pascal où nous célébrons la victoire du Christ sur la mort. En christianisme, l'amour a toujours le dernier mot. Alors que le monde meurt de peur devant la mort, Jacques Gauthier témoigne que celle de Gilles, son beau-père aimé, fut pour lui et sa famille comme une nouvelle naissance. C’est le grand mystère de la mort qu’évoque Jacques Gauthier de façon à la fois réaliste et poétique en racontant celle de son beau-père Gilles. Près de dix ans ont passé depuis que c’est arrivé. Il aura sans doute fallu cette incubation pour que jaillisse ce récit d’une mort pleinement vécue comme un passage, la mort d’un...
Lire la suite
Notez cet article:
1310 lectures
0 commentaires

Livre: Récit d'un passage

Recit dun passage 1
Mon livre Récit d’un passage vient de paraître en France aux éditions Parole et Silence. Édité également par les éditions Novalis, il sera en librairie au Canada vers la fin avril. C’est une nouvelle édition de 190 pages de Fraternelle souvenance , ouvrage épuisé depuis quelques années. Pour vous donner une idée, voici le premier paragraphe du livre : « Il s’appelait Gilles, il était mon beau-père, et je l’aimais. Il est décédé à l’Hôtel-Dieu d’Arthabaska le 10 novembre 2006 à l’âge de quatre-vingt-trois ans. Nous lui avons fermé les yeux pour que les nôtres s’ouvrent sur sa naissance. Il n’est pas parti, il est arrivé. Il n’est pas disparu, il est apparu dans le mystère qui l’a tant séduit. Il n’a pas été enlevé, mais accueilli. Il ne s’est pas éteint, mais allumé à un autre feu. Son enterrement fut un enciellement . Pourquoi parler au passé, qu’il soit composé ou simple...
Lire la suite
Notez cet article:
1935 lectures
0 commentaires

Livre: La miséricorde, clé de la vie chrétienne

Miséricorde
Cardinal Walter Kasper, La Miséricorde. Notion fondamentale de l’Évangile . Clé de la vie chrétienne.  Éditions des Béatitudes, 2015, 215 pages. Le pape François avait surpris tout le monde en décrétant une Année sainte de la miséricorde. La miséricorde est au cœur de sa vie, de sa vision de l’Église en lien avec le monde, de son projet de réforme du Vatican. Il en a fait sa devise épiscopale, qu’on peut traduire ainsi : « Choisi parce que miséricordié ». Il l’étend à toute l’Église par cette devise de l’Année Sainte : « Miséricordieux comme le Père », que l’on retrouve dans la bulle d’indiction de l’Année Sainte Le visage de la miséricorde , à relire et méditer. François a publié également un livre d’entretiens avec son ami journaliste italien, Andrea Tornielli, Le nom de Dieu est miséricorde , que l’on présente comme un guide d’interprétation du Jubilé et une relecture de son pontificat. Je ne...
Lire la suite
Notez cet article:
2674 lectures
0 commentaires

L'Année sainte et les oeuvres de miséricorde

Année de la miséricorde
L’Année sainte de la miséricorde débute à Rome le 8 décembre 2015 et se termine le 20 novembre 2016. Pour nous faire entrer dans l’esprit de ce jubilé extraordinaire, le pape François a publié un document important : Misericordia Vultus , « Le visage de la miséricorde ». Il en tire la devise de l’Année sainte : « Miséricordieux comme le Père ».   Un parcours de conversion Pour François, la miséricorde n’est pas un terme abstrait, mais une personne à rencontrer, une réalité qui engage toute la vie. La miséricorde est l’acte ultime par lequel Dieu vient à notre rencontre; c’est l’amour qui s’abaisse pour nous élever. Elle habite notre cœur lorsque nous aimons les autres afin de devenir comme Jésus un signe efficace de l’amour du Père. Ce Jubilé extraordinaire est l’occasion pour toute l’Église d’être plus miséricordieuse en se laissant transformer par Jésus, le bon pasteur. Le pape souhaite que cette Année sainte...
Lire la suite
Notez cet article:
6923 lectures
0 commentaires

Attentats de Paris: compassion et foi

Attentats Paris
On a déjà beaucoup écrit sur les attentats de Paris. Importants les mots, même s’ils sont limités et imparfaits, comme nous. Mais devant une telle barbarie, ils me restent en travers de la gorge. Car il y a aussi Bagdad, Beyrouth, Damas, et d’autres villes où le terrorisme frappe aveuglément, entraînant les pays dans une spirale guerrière. Pourquoi ? Comment s’en sortir ? Les mots sont impuissants à répondre, le silence s’impose pour laisser place à une prière de compassion.   Et pourtant, il faut continuer à parler, écrire, aimer, comprendre, vivre. Il faut dénoncer sans relâche cette idéologie perverse qui sème le chaos et la peur, bafoue la dignité humaine, détourne l’islam de son sens profond, se sert de Dieu pour en faire une arme de destruction. Comment peut-on usurper son nom de « miséricordieux » en justifiant les meurtres ? Le pape François le rappelait dans son Angélus du 15 novembre  : « Je...
Lire la suite
Notez cet article:
2262 lectures
0 commentaires

Pour se préparer au sacrement de la réconciliation

pardon prodigue g
Le carême est un temps fort pour vivre le sacrement de la réconciliation, appelé aussi sacrement du pardon, de pénitence, de la miséricorde, ou plus simplement « confession ». Bien sûr, on peut le recevoir plusieurs fois durant l’année, car l’appel est lancé en tout temps : « Au nom du Christ, nous vous le demandons, laissez-vous réconcilier avec Dieu. » (2 Co 5, 20)  Ce sacrement de guérison intérieure et de croissance spirituelle est mal compris, pas assez fréquenté. Pourtant, il offre un nouveau départ au baptisé et rend l’Église plus belle. La démarche du pénitent n’est pas seulement personnelle mais ecclésiale. Quand il se confesse, c’est toute l’Église qui en bénéficie, car si elle souffre qu’un membre tombe, elle est dans la joie quand celui-ci se relève. « Il y a de la joie devant les anges de Dieu pour un seul pécheur qui se convertit. » (Lc...
Lire la suite
Notez cet article:
2825 lectures
0 commentaires

11 février: Journée mondiale des malades

Mains malade
Jean-Paul II a institué le 11 février Journée mondiale des malades. C'est également la fête de Notre Dame de Lourdes. Cette Journée des malades me rappelle Blandine Leduc, décédée un matin d'avril à l'âge de 93 ans. Blandine vivait dans un centre pour personnes âgées de Gatineau et n’avait pas d’enfant. Mon épouse et moi lui rendions visite régulièrement et lui apportions des friandises. « Je suis vieille, mais j’ai tout mon génie », aimait-elle répéter. À ses funérailles, dans l’église de Thurso, c’est elle qui nous visitait par ce beau mystère de la communion des saints. Nous avions si souvent prié avec elle. Que de fois n’a-t-elle pas récité son chapelet aux intentions des souffrants de la terre! À sa façon, elle portait le monde. Visiter un malade, rencontrer Jésus Dans ce monde trop souvent individualiste, il y a ici et là des équipes de bénévoles qui visitent les malades et les...
Lire la suite
Notez cet article:
2302 lectures
0 commentaires

Le Christ, un roi d'amour

Christ-Roi Rio
Au dernier dimanche de l'année liturgique, l'Église célèbre le Christ, roi de l'univers. Peut-être que ces notions de roi et de royaume ne nous disent plus grand-chose aujourd'hui. Par contre, cette parole de l’évangile est brûlante d’actualité: « Le Roi dira à ceux qui sont à sa droite : ‘Venez les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume préparé pour vous depuis la création du monde. Car j’avais faim, et vous m’avez donné à manger; j’avais soif, et vous m’avez donné à boire; j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli; j’étais nu, et vous m’avez habillé; j’étais malade, et vous m’avez visité; j’étais en prison, et vous êtes venus jusqu’à moi’ » (Mt 25, 34-37). La primauté de l’amour Voilà donc le critère du jugement du roi : des actes concrets de charité et de pardon. En les faisant aux autres, c’est à Jésus lui-même qu’on le fait. « Chaque fois que...
Lire la suite
Notez cet article:
1929 lectures
0 commentaires

5 septembre: Bienheureuse Mère Teresa

calcutta-mere-theresa-3c
Mre Teresa
Pour mère Teresa, aimer c'est agir. Celle que l'on appelait « la Mère » répondra à un appel de Jésus qui fera d’elle la messagère de l’amour de Dieu envers les plus pauvres d’entre les pauvres. Le Christ l’a choisie pour lui-même, mère Teresa le sait. Cet appel est la clé de voûte de sa vocation qui est d’appartenir à Jésus, dont elle veut étancher la soif d’amour. Jean-Paul II l'a béatifiée à Rome, seulement six ans après sa mort, le 19 octobre 2003, Journée mondiale des Missions. J'étais là avec mon épouse pour vivre ce grand moment d'Église. Quelle grâce!   Donner, c’est partager Agnès Gonxha Bojaxhiu est née le 26 août 1910 de parents albanais à Skopje en Macédonie. Elle est baptisée le lendemain. Son père Nikolle meurt subitement lorsqu’elle a neuf ans. Sa mère Drana s’occupera de ses trois enfants. Elle aide les pauvres et sensibilise Agnès au partage. Agnès...
Lire la suite
Notez cet article:
3065 lectures
0 commentaires

L'engagement chrétien

05-1
Tout ce qui est humain m'intéresse et nourrit ma foi. La foi chrétienne n’est pas une possession tranquille, mais une lutte pour que la vie soit plus humaine, un engagement de tout l’être. Une foi qui aime est une foi qui nous fait sortir de nos sécurités pour aller vers l’autre. La foi des pharisiens peut devenir un piège si elle ne débouche pas sur une foi incarnée dans l’amour, la compassion, la justice, la miséricorde, comme nous le montre si bien le pape François. L’amour du prochain Le chemin le plus sûr pour aller vers Dieu passe par l’amour du prochain. Cet amour devient le baromètre de notre amour de Dieu : « Si quelqu’un dit : « J’aime Dieu », alors qu’il a de la haine contre son frère, c’est un menteur. » (1 Jean 4, 20) « Le Verbe s’est fait frère », disait Christian de Chergé, prieur du monastère trappiste de Tibhirine, assassiné avec six...
Lire la suite
Notez cet article:
2753 lectures
0 commentaires

"Aimez vos ennemis"

05-1
Mandela
Avez-vous des ennemis ? Non ! Cette parole de Jésus peut tout de même vous concerner : « Aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent » (Matthieu 5, 44). Tout un programme qui peut briser le cycle de la violence. Les ennemis se cachent parfois sous des désirs suspects: désir de rancune envers un membre de la famille qui vous dénigre, désir de vengeance pour un collègue de travail qui parle derrière votre dos, désir de jalousie pour quelqu’un qui a plus de succès que vous… Aucune religion ne va aussi loin dans le radicalisme de l’amour que le christianisme, même quand l’autre a tort, que la blessure est immense. Au précepte ancien « œil pour œil, dent pour dent », Jésus oppose le pardon sans limites. Les premiers chrétiens se sont donné des règles d’accueil, de pardon, de l’amour des ennemis, de la prière des persécuteurs, pour durer et pour le bon...
Lire la suite
Notez cet article:
2877 lectures
0 commentaires

L'euthanasie et le dur labeur de vivre

soins
Grand papa Bernier
Personne n’aime souffrir et tout le monde souhaite mourir dans la dignité. Pour la personne gravement malade, il y a des jours où rester en vie devient un dur labeur. Il est alors tentant de dire « non » au terrible devoir de vivre. Quand le personnel médical n’arrive pas à trouver le bon dosage de médicaments, quand le malade concentre toute son énergie à se survivre, à retrouver son identité, je peux comprendre qu’on pense à l’euthanasie. Il s’agit de ma liberté, dit-on, mais à quel prix? Une pente glissante À ce jour, trois pays européens et deux États américains seulement ont légalisé l’euthanasie. On n’ouvre pas impunément cette boîte de Pandore sans de possibles dérives, comme on le voit actuellement en Belgique. On rapporte des décès par euthanasie sans la demande ou le consentement du patient. Le 12 décembre 2013, une nouvelle étape a été franchie avec le...
Lire la suite
Notez cet article:
3855 lectures
0 commentaires

Les saints et saintes d'aucun calendrier



Il y a les saints inconnus qui ne sont connus que de Dieu seul. Il y a les saints du quotidien qui ne sont d'aucun calendrier. Il y a les saints anonymes qui ne sont pas élevés sur les autels.   Il y a les saints de jour pour ceux qui sont dans la nuit. Il y a les saints de passage pour ceux qui sont dans le désert. Il y a les saints de coeur pour ceux qui sont dans le désespoir.   Il y a les saints veilleurs qui attendent la rencontre. Il y a les saints prophètes qui montrent l'autre rive. Il y a les saints marcheurs qui ouvrent le chemin.   Il y a les saints de parole qui disent le Nom. Il y a les saints de silence qui donnent la présence. Il y a les saints de désir qui enfantent l'autre.   Il y...
Lire la suite
Notez cet article:
3056 lectures
0 commentaires

Tragédie à Lac-Mégantic


La tragédie à Lac-Mégantic a fait le tour du monde . L’image d’un train fantôme rempli de pétrole qui déraille de nuit en plein centre-ville d’une municipalité de 6000 habitants est saisissante. Explosions, feu, fumée, cris. Les journalistes interviewent des témoins, mettent des visages sur l’impensable, on veut tout voir, on veut surtout savoir. C’est leur travail, certains le font mieux que d’autres, avec plus de retenue. Imaginez la douleur quand on aura les noms et les photos des disparus, probablement plus d’une soixantaine, jeunes pour la plupart. C’est tout le Québec qui prendra vraiment la mesure de ce drame humain. Au-delà du voir et du savoir, des causes et des enquêtes, des questions de sécurité et des compagnies qui maximisent les profits en minimisant les dépenses, il y a ces victimes innocentes à ne pas oublier, des familles brisées, un village endeuillé. Il y aura le pénible retour à...
Lire la suite
Notez cet article:
2444 lectures
0 commentaires

L'un de la Trinité a souffert



Le Père s’est compromis en son Fils qui a partagé notre douleur et notre histoire. Il a risqué notre humanité. Mais peut-on dire que Dieu a souffert et qu’il souffre encore? Oui, dans le Christ et les membres de son corps. Les conciles d’Éphèse et de Chalcédoine ont défini qu’il y a dans le Christ une seule personne, mais deux natures, humaine et divine, ce qu’on appelle l’union hypostatique. Pas facile à comprendre ce mystère, je l’avoue. Si le Dieu de la foi chrétienne souffre, ce n’est pas comme nous. Sa souffrance est liée à la nature humaine du Verbe fait chair qui culmine dans la résurrection, la victoire de la vie sur la mort. Dieu est heureux Même si Dieu souffre, il reste fondamentalement heureux. Sa compassion n’altère en rien sa joie profonde. La joie de Noël ne s’efface pas devant le scandale du Calvaire. Dieu est un Dieu...
Lire la suite
Notez cet article:
2503 lectures
0 commentaires

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
22 avril 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
« Au commencement, Dieu créa le ciel et la te...
2111 lectures
Jacques Gauthier
3 janvier 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Jésus signifie Sauveur. L'Église fait mémoire de c...
3395 lectures
Jacques Gauthier
12 mars 2015
Le blogue de Jacques Gauthier
Au blogue précédent, intitulé Les noces de l’...
2285 lectures
Jacques Gauthier
27 novembre 2016
Le blogue de Jacques Gauthier
L’Avent marque une nouvelle année du cycle liturgi...
1329 lectures
Jacques Gauthier
24 novembre 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
- Pape François, Lumen Fidei, Parole et Silence.Le...
1927 lectures