Le blogue de Jacques Gauthier

Cliquez sur les onglets de la barre pour voir les mots-clés et le calendrier des articles

École de prière (36) Un peu d'humour dans l'oraison

Prière Humour
L’oraison est une forme de prière si simple que plusieurs l’abandonnent en chemin. Serait-ce parce nous manquons d’humour? Il faut être capable de ne pas trop se prendre au sérieux quand on se recueille de longues minutes en silence, sans effort, dans une attention amoureuse à Dieu. Il est là, je suis là, même si je ne ressens rien. Le Seigneur voit notre intention plus que notre attention, souvent déficiente. Nous restons tranquilles, en paix, attendant tout de lui, dans la foi, l’espérance et l’amour. Ce temps perdu pour Dieu creuse le désir qui se manifeste par une aspiration au dépassement, à la liberté, à l’amour. L’oraison éveille le désir; la volonté d’aimer le déploie.   Être là Un jour, le curé d’Ars avait terminé son heure d’oraison dans l’église en ayant l’impression que Dieu était bien loin. Il ressentait une grande sécheresse intérieure, comme il arrive souvent à celles...
Lire la suite
  4468 lectures
  0 commentaires

École de prière (35) Il est là

Cloître Apprentis dAuteuil
Dans la prière, il suffit simplement d’être là, parce que Dieu est toujours là. Le curé d’Ars s’exclamait souvent ainsi dans sa prière : « Il est là! Il est là! » Il y a une grâce à être là. Chaque instant qui passe peut être l’occasion de nous abandonner en toute confiance à la présence amoureuse de Dieu au-dedans de nous. Dieu nous aime au présent. Le passé ne nous trouble plus, on remet à Dieu notre avenir, ainsi nous ne désespérons pas. « Je marcherai en présence du Seigneur sur la terre des vivants » (Ps 114, 9).   Comment vivre de cette présence divine en nous. En y croyant, en la désirant, dans le bruit ou en silence, en marchant ou en travaillant. Nous nous arrêtons quelques secondes, nous faisons un acte de foi : « Seigneur, je crois que tu es présent au plus profond de mon être ». Ce...
Lire la suite
  3438 lectures
  0 commentaires

École de prière (33): Prier durant l'été

Chmpb maison retraitante
La période estivale peut être un temps privilégié pour approfondir notre vie de prière, notre relation avec le Seigneur. Que nous soyons en vacances ou non, il faut souvent nous adapter à une spiritualité du grand air où règnent l’inconnu et l’imprévu. Mais la vie de foi et de prière n’est-elle pas cela aussi : ouverture à l’inconnu, rupture avec le train-train quotidien, attente de ce qui n’est pas encore, disponibilité à ce qui advient, abandon à l’inattendu de l’Esprit qui souffle où il veut dans l’instant présent. Désirer prier « Dieu donne la prière à celui qui prie », écrivait saint Jean Climaque. La question à se poser est celle-ci : la prière est-elle importante dans ma vie? Sinon, comment voulez-vous qu’elle le soit durant les vacances? Si vous ne priez pas durant l’année, il est fort probable qu’il en sera ainsi durant l’été. Et si vous ne donnez pas à la prière personnelle un...
Lire la suite
  2457 lectures
  0 commentaires

École de prière (32): Le chant et la musique

musique liturgique d6d18
Dans l’encyclique Laudato si’ sur l’écologie intégrale, François reprend les premiers mots du Cantique des créatures du Poverello d’Assise : « Loué sois-tu, mon Seigneur, pour sœur notre mère la terre » (n. 1). Il termine par deux prières, invitant les croyants à la louange pour ne pas sombrer dans le pessimisme et le relativisme : « Marchons en chantant ! Que nos luttes et notre préoccupation pour cette planète ne nous enlèvent pas la joie de l’espérance » (n. 244). Nous rapprocher de Dieu Le chant accompagne nos rites et nos fêtes. Il donne de l’élan à nos prières, soutient notre foi et nous rapproche de Dieu, comme l’exprime cet extrait de la Préface eucharistique IV : « Tu n’as pas besoin de notre louange, et pourtant c’est toi qui nous inspires de te rendre grâce : nos chants n’ajoutent rien à ce que tu es, mais ils nous rapprochent de toi, par le...
Lire la suite
  3993 lectures
  0 commentaires

École de prière (31): Le Coeur de Jésus

sacré coeur
Créés à l'image de Dieu, nous désirons par-dessus tout aimer et être aimés. Pour saint Augustin, notre cœur n’est pleinement satisfait que lorsqu’il repose en Dieu. Pas étonnant que la dévotion au cœur de Jésus, comme expression de sa miséricorde, se soit répandue dans l’Église. C’est la vie même du Verbe de Dieu qui bat dans le cœur de Jésus. Il est le bon berger qui donne sa vie pour ses brebis, qui les guide « par des liens d’amour » et les traite « comme un nourrisson qu’on soulève tout contre sa joue (Osée 11, 4). La prière contemplative et silencieuse, appelée aussi l'oraison, saisit les battements de ce divin cœur par l’Esprit Saint qui crée en nous un cœur pur. Révélation du cœur de Jésus Le cœur, symbole de l’amour, exprime le centre intime de la personne, son mystère sacré. Jésus va révéler son cœur à une jeune visitandine de Paray-le-Monial, Marguerite-Marie Alacoque...
Lire la suite
  2413 lectures
  0 commentaires

Qui est Dieu pour moi?

Dieu
Dieu me fascine depuis toujours. Je suis tombé dedans quand j’étais petit. Je l’ai au corps et au cœur depuis ma naissance et mon baptême. Il reste caché, même si Jésus est venu nous le révéler comme un Père. J’essaie de le comprendre au fil des livres que j’écris. J’ai même rédigé un Petit dictionnaire de Dieu (Novalis), ce qui exige une bonne dose d’humilité et d’inconscience tant ce projet donne le vertige. Dieu n’est pas une invention, c’est une découverte, disait Louis Massignon. Quelqu’un de personnel La question « qui est Dieu ? » renvoie à qui je suis. Pour moi, Dieu est quelqu’un de personnel qui m’aime et habite ma conscience depuis mon enfance. Il est un « tu » qui fonde mon « je », un Dieu ineffable que ma parole balbutie. Devant cet être, autre et différent, je ne suis jamais seul. Pas de lieu et...
Lire la suite
  5332 lectures
  0 commentaires

École de prière (28) Prier à l'heure de l'épreuve

Priere bougie
Comment prier quand l'épreuve m'écrase? Dieu entend-il? Pourquoi ne m'exauce-t-il pas? Je souffre tellement, je n'ai plus d'énergie. Pourquoi tout ce mal? Prier me semble impossible... Qui n'a pas déjà dit ou entendu ces questions? Perdre la prière N’est-il pas prière, ce corps qui crie ainsi sa détresse? La personne qui souffre est seule avec sa prière, sa douleur, son cri, son désert, son carême. Elle avance, dépouillée, n’ayant comme armes et bagages que la foi et l’amour. Elle cherche à savoir, mais il n’y a rien à comprendre. Elle voudrait pleurer, mais il n’y a plus d’eau. Elle se sent seule, un peu comme Jésus au désert et au jardin des oliviers, sans mots, sans larmes. Elle pense qu’elle ne prie pas, mais en disant cela elle prie déjà. Celui qui perd sa vie la gagne, nous dit Jésus (cf. Jean 12, 25). Ainsi en est-il de la prière...
Lire la suite
  5019 lectures
  0 commentaires

J'ai vu l'amour de Dieu

triangle-de-Dieu
Je vais vous raconter une expérience que j'ai vécue une nuit: j'ai rêvé à l'amour de Dieu. Je dormais profondément lorsqu’un triangle de lumière est apparu sous mes pieds et m’a soulevé. Sa clarté inondait mon corps d’une bonté et d’une douceur sans pareille. Cette lumière m’a bercé longtemps, par pure miséricorde. J’étais ravi. En réponse à cet amour, je murmurais : « Je t’aime, Jésus. Je t’aime ». Il me semblait que cette lumière bienfaisante ne pouvait être que lui, le Dieu fait homme, qui a pris notre chair pour la revêtir des lueurs de Pâques. C’était tellement incandescent, aérien, gracieux, que je ne voulais pas quitter cet état de pure béatitude. Le psalmiste a bien raison quand il écrit : « Dieu comble son bien-aimé quand il dort » (126, 2)   Un passage de Dieu À mon réveil, dès l’aube, j’étais aveuglé de joie. Mon âme gardait l’empreinte de ce qu’il me semblait...
Lire la suite
  3439 lectures
  0 commentaires

Ma rencontre avec Marthe Robin

Marthe Robin
Le 7 novembre 2014, le pape François autorisait la Congrégation pour la Cause des Saints à promulguer un décret reconnaissant l'héroïcité des vertus de Marthe Robin (1902-1981). Cette laïque stigmatisée, fondatrice des Foyers de Charité , est maintenant déclarée "vénérable", un pas important vers la béatification. Je vous partage ma rencontre avec Marthe qui a eu lieu le 5 ou 6 septembre 1973, telle que je le relate dans mon carnet de jeûne chrétien: Se purifier pour renaître (Presses de la Renaissance). C'était sûrement un mercredi ou un jeudi, les seules journées où elle recevait les retraitants dans sa chambre. Je m'étais inscrit à une retraite donnée par le Père Finet au Foyer de Charité de Châteauneuf-de-Galaure. Je vivais alors à l’Arche de Jean Vanier et j’étais attiré par la vie monastique. Je me souviens très bien de la maison toute simple où Marthe est née et où l’on entrait par la...
Lire la suite
  6690 lectures
  0 commentaires

9 nov: Sainte Élisabeth de la Trinité (1880-1906)

Elisabeth de la Trinité
Tant de gens aujourd'hui cherchent Dieu au-dehors d'eux-mêmes. La jeune Élisabeth l'a trouvé tout au fond de son âme; telle fut sa joie. Elle a trouvé un sens à son existence en vivant en présence de la Trinité, qu’elle appelait ses Trois, à l’intérieur d’elle-même. Elle s’en ouvre au chanoine Angles alors qu’elle n’a que vingt ans. « C’est si bon, cette présence de Dieu! C’est là, tout au fond, dans le Ciel de mon âme, que j’aime le trouver puisqu’Il ne me quitte jamais. “Dieu en moi, moi en Lui”, oh! c’est ma vie!… J’aime tant ce mystère de la Sainte Trinité, c’est un abîme dans lequel je me perds." (Les textes d'Élisabeth de la Trinité sont tirés des  Oeuvres complètes , Cerf, 1991). Musicienne de Jésus Née à Avord près de Bourges le 18 juillet 1880, Élisabeth Catez a une enfance joyeuse. Elle se sent appelée par l’amour de Dieu...
Lire la suite
  2884 lectures
  0 commentaires

École de prière (25) Adoration à la basilique de Montmartre

Sacré-Coeur Montmartre
Dès que j'arrive à Paris, et que l'horaire me le permet, il me faut gravir la colline de Montmartre, comme si j'étais attiré par une pierre d'aimant. Au sommet de la butte, je prends quelques minutes pour admirer la ville et le quartier, puis je m’engouffre dans la basilique du Sacré-Cœur , poussé par une force intérieure. Je me recueille pendant une heure au moins pour une autre contemplation, l’adoration eucharistique. Je brode de l’éternel avec le temps qui passe. Je me sens bien petit sous le plafond de l’abside, décoré d’une superbe mosaïque, la plus grande de France, qui représente le Sacré-Coeur de Jésus ressuscité. Ses bras ouverts m’accueillent tel que je suis. Je ne résiste pas à ce cœur doux et humble. Les yeux fermés, je vois autrement. Conduit par l’Esprit Saint, je répète intérieurement et sans effort le nom de Jésus. Mes pensées se calment, le silence m’attend....
Lire la suite
  2930 lectures
  0 commentaires

École de prière (23) S'exercer à la présence de Dieu

Frère Laurent de la R
L’exercice de la présence de Dieu est un moyen simple qui unit prière et vie. Cette pratique fut popularisée par un carme cuisinier, le frère Laurent de la Résurrection (1614-1691). Elle consiste à s’entretenir familièrement avec le Père, Jésus ou l’Esprit Saint, à tout moment de la journée, comme on le fait avec un ami. Pour frère Laurent, l’exercice de la présence de Dieu est le chemin le plus direct pour arriver à la sainteté. Il en témoigne dans une lettre : « J’ai quitté toutes mes dévotions et prières qui ne sont pas d’obligation et je m’occupe qu’à me tenir en sa sainte présence, en laquelle je me tiens par une simple attention et un regard général et amoureux en Dieu, que je pourrais nommer présence de Dieu actuelle ou, pour mieux dire, un entretien muet et secret de Dieu avec l’âme ». ( Écrits et entretiens sur la pratique de la...
Lire la suite
  6118 lectures
  0 commentaires

La nuit de la foi

Aventure de la foi
Dans sa première encyclique, La lumière de la foi , le pape François reprend et complète le texte commencé par Benoît XVI. L’encyclique est une catéchèse qui présente la foi comme la lumière concentrée en Jésus: « La confession chrétienne de Jésus, unique sauveur, affirme que toute la lumière de Dieu s’est concentrée en lui, dans sa vie lumineuse, où se révèlent l’origine et la consommation de l’histoire » (35). Si la foi est lumière, elle est aussi nuit. L’encyclique n’aborde pas le côté nocturne de la foi, sauf à cet endroit: « La foi n’est pas une lumière qui dissiperait toutes nos ténèbres, mais la lampe qui guide nos pas dans la nuit, et cela suffit pour le chemin » (57). La foi : une nuit La foi, disait la carmélite Élisabeth de la Trinité, « c’est le face-à-face dans les ténèbres ». Elle s’apparente à la nuit, selon Jean de la Croix, parce que les...
Lire la suite
  3656 lectures
  0 commentaires

École de prière (22) Présence de Dieu, trésor de l'âme

03-1
Marie-Léonie Paradis
 "Mettons-nous en présence de Dieu et adorons-le". Qui n'a pas entendu cette formule, à l'église ou dans un groupe de prière, avant de réciter un chapelet ou une autre prière? Dieu ne nous est-il pas toujours présent? Oui, mais sommes-nous présents à sa présence? Se mettre en présence de Dieu veut dire : s’arrêter un moment, se recueillir, prendre conscience de sa présence en nous. Qu’importe si nous ne la ressentons pas lorsque nous prions, l’important est « d’être » en sa présence. C’est dans la foi profonde que nous rencontrons Dieu, au-delà de tout sentiment. Il réalise sa présence en nous, au présent.  Un cœur qui écoute Si je me mets en présence de Dieu, ce n’est pas d’abord pour être bien dans ma peau, mais pour écouter ce que Dieu veut me dire. Cette écoute attentive se résume à un appel à aimer et à me laisser aimer au cœur même...
Lire la suite
  3818 lectures
  0 commentaires

Petit dictionnaire de Dieu

Petit dictionnaire de Dieu
Je vous partage l'introduction de mon nouveau livre Petit dictionnaire de Dieu , publié chez Novalis et diffusé en France et l'Europe francophone par les éditions du Cerf.   Dans La poétique de la rêverie , Gaston Bachelard confesse que « c’est toujours un dur métier que celui d’écrire un livre. On est toujours tenté de se borner à le rêver. » Il me semble que cela est encore plus vrai pour l’écriture d’un dictionnaire. Ce voyage alphabétique peut devenir une caverne d’Ali Baba aux entrées imprévisibles, un bric-à-brac de mots aimés, une écriture en forme de collage, à l’image de notre monde morcelé. Alors, imaginez lorsque le sujet n’est nul autre que Dieu, cela suppose tout un assemblage. Si Dieu est incompréhensible de nature, les mots et les idées ne manquent pas pour parler de lui. Mais gare aux idoles ! De la racine indo-européenne dei qui signifie « briller », le mot « Dieu » est lié...
Lire la suite
  3564 lectures
  0 commentaires

Prise de parole au coeur de la cité

Jgauthier2
Rencontre avec Bernard Perroy pour la revue française  Feu et Lumière   , no 337, avril 2014, p. 10-11. Le titre de l'article: "Jacques Gauthier. Une prise de parole au coeur de la cité". Jacques Gauthier, Québécois, est connu pour ses livres et ses conférences sur la petite Thérèse, la famille, les âges de la vie… Époux, père, grand-père, théologien, enseignant, essayiste et poète, il témoigne pour F&L de sa vie de foi et de son engagement de chrétien au coeur de la cité. F&L : Quel est le secret d’une telle activité ? Jacques Gauthier : Je fais oraison tous les matins depuis vingt ans et Anne-Marie, mon épouse, également de son côté. Le secret de la fécondité est là, dans ce cœur à cœur fidèle, même si c’est dans la foi, dans la sécheresse ; il y a une sorte de transfusion qui s’opère… Et c’est l’oraison qui féconde...
Lire la suite
  2287 lectures
  0 commentaires

École de prière (20) Prier comme mon chien

Tom
Tom hiver 2013
Nous avons un chien à la maison qui s’appelle Tom. Lorsque je sors, il se couche au pied de la porte. Il reste là sans rien faire. Il veille le temps qu’il faut, même s’il s’endort. Je ne sais pas s’il s’ennuie, mais je l’entends gémir lorsque j’approche, comme s’il n’attendait que ce moment. Il se lève alors d’un bond, tout joyeux du retour de son maître. Il est totalement présent à cet instant de bonheur, c’est sa récompense. Comment ne pas penser à cette parole de Jésus : « Heureux les serviteurs que le maître, à son arrivée, trouvera en train de veiller » ( Luc 12, 37). L’attente fidèle de mon chien devant la porte m’apprend que l’essentiel dans l'oraison, appelée aussi prière contemplative, est de rester en présence de Dieu dans la confiance et l'espérance et de se laisser aimer par lui. Le Curé d’Ars disait que sa manière de...
Lire la suite
  3482 lectures
  0 commentaires

24 janvier: Saint François de Sales, patron des journalistes

François de Sales
Fleurs Roses
  Le 24 janvier 2001, Jean-Paul II avait parlé de François de Sales en ces termes : « Anticipant sur le Concile Vatican II, il a indiqué la voie de la sainteté comme un appel adressé à tout état de vie » (Zenit.org). Puis, il lança cette invitation aux jeunes mariés : « En suivant les enseignements de saint François de Sales, sachez construire chaque jour votre adhésion à l'Evangile dans votre fidélité réciproque à l'amour ». Ces paroles mettent en évidence trois grandes caractéristiques de la spiritualité de François de Sales : la sainteté accessible à tous, l’Évangile comme règle de vie et l’amour comme unique méthode. Ce n’est pas nécessaire d’être dans les cloîtres, de faire de longues prières, d’avoir tel style de vie pour se sanctifier, l’important est de désirer vivre la sainteté au quotidien, là où nous sommes. François de Sales venait ainsi de simplifier la vie chrétienne. Avec lui, la liberté retrouve...
Lire la suite
  2864 lectures
  0 commentaires

École de prière (18) Persévérer dans la prière

Prière 1
Prière 2
Tous les alibis sont bons pour ne pas persévérer dans la prière. Qui n'a pas déjà entendu ces remarques? "J'aide les autres, c'est mieux que de perdre son temps à prier. Mon travail, c'est une prière, cela me suffit. Je suis plus de tempérament actif que contemplatif." Aimer les autres et faire de son travail une prière, c’est bien, mais pourquoi cela nous éloignerait de la prière personnelle et silencieuse? Si on on consacre un temps quotidien à l'oraison, par exemple quelques minutes le matin, notre travail portera encore plus de fruits et notre action ne dégénérera pas en agitation. Saint Benoît avait visé juste en prenant pour devise : Ora et labora (« Prie et travaille »).   Le temps que nous prenons pour Dieu dans la prière sera d’autant plus fécond si nous avons la volonté de vivre le reste de la journée dans une attitude de prière, c’est-à-dire d’accueil de...
Lire la suite
  2712 lectures
  0 commentaires

(École de prière 17) Prier avec les distractions



« Dès que je me mets en présence de Dieu au début de l’oraison, les distractions arrivent tout de suite. Est-ce normal » ? Oui, c’est un signe que tu es vivant et que ton imagination fonctionne. Tous les priants connaissent les distractions, que ce soit durant la prière vocale, liturgique, ou durant la méditation, l’oraison. Thérèse d’Avila a montré qu’en entrant dans le silence de Dieu, on renonce délibérément à l’activité de nos sens. « L’âme recueille toutes ses puissances et rentre en elle-même avec son Dieu » ( Chemin de la perfection , 28). On se met volontairement dans la nuit, nous dit de son côté Jean de la Croix : nuit des sens, nuit de la raison, nuit de la foi, nuit de Dieu. Cet état est déroutant pour nous qui cherchons à tout contrôler, à tout comprendre, alors qu’il s’agit de s’abandonner, de se laisser prendre par l’amour de Dieu. Pour Thérèse...
Lire la suite
  2884 lectures
  0 commentaires

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
6 août 2015
Le blogue de Jacques Gauthier
Ce texte est un extrait du chapitre "Simon, fils d...
1901 lectures
Jacques Gauthier
28 juillet 2016
Le blogue de Jacques Gauthier
L’attentat à Nice, un 14 juillet, m’avait laissé s...
2134 lectures
Jacques Gauthier
4 février 2016
Le blogue de Jacques Gauthier
La prière chrétienne est désir et rencontre, médit...
2057 lectures
Jacques Gauthier
21 juillet 2015
Le blogue de Jacques Gauthier
Le 22 juillet, l'Église fait mémoire de sainte Mar...
3618 lectures
Jacques Gauthier
13 septembre 2016
Le blogue de Jacques Gauthier
Il était une fois un petit garçon de 4 ans hospita...
1540 lectures