Le blogue de Jacques Gauthier

Cliquez sur les onglets de la barre pour voir les mots-clés et le calendrier des articles

Bienheureux Louis et Marie Quattrocchi

Bx Louis et Marie Quattrocchi
Le 21 octobre 2001, Louis et Marie Quattrocchi ont été béatifiés par Jean-Paul II en tant que couple. Le miracle reconnu pour leur béatification fut attribué à tous les deux. Contrairement à la coutume de fêter les bienheureux et les saints à la date du jour de leur naissance au ciel, leur fête liturgique est fixée au 25 novembre, en souvenir du jour anniversaire de leur mariage. L’ordinaire de la vie, vécu en couple et en famille, rime ainsi avec sainteté. J'en ai déjà parlé dans ce blogue en relatant la canonisation des parents de Thérèse de Lisieux, le 18 octobre 2015, Louis et Zélie Martin .  Un couple choisi Louis Beltrame Quattrocchi et Marie Corsini sont respectivement nés en 1884 et 1880. À partir de 1889, Louis réside chez un oncle et une tante sans enfants. Il déménage avec eux à Rome; il y habitera jusqu’à la fin de sa...
Lire la suite
  44 lectures
  0 commentaires

(École de prière 74) Une expérience de vie et d'amour

Prier mains
La prière ne marche pas à côté de la vie, elle est dans la vie. Et comme la vie n’est pas parfaite, notre prière ne l’est pas non plus. Ne nous décourageons pas. On peut s’adonner partout à la prière, comme une amitié à Dieu au fil des rencontres. C’est une prière de pauvre, fréquente et spontanée, simple et profonde, qui se nourrit à même la vie. La vie devient prière, même si l’on croit ne pas savoir prier.  Prière et amitié Dieu nous aime. La prière est un dialogue secret et plein d’amour qui n’appartient qu’à nous et Dieu. Il nous offre sa présence sans que rien n’y interfère, même pas nos faiblesses. Celles-ci deviennent même une occasion d’expérimenter sa miséricorde infinie. La prière est une noce où l’Époux nous invite à sa table. Sa coupe débordante de vin nouveau fait danser notre cœur de joie, même si nous ne...
Lire la suite
  191 lectures
  0 commentaires

La petite voie avec Thérèse de Lisieux

Therese petite voie
Qui n'a pas déjà entendu parler de Thérèse de Lisieux (1873-1897), connue aussi sous le nom de sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus? Son  Histoire d'une âme  a embrasé le cœur de millions de lecteurs à travers le monde. Il ne s'agit pourtant pas d'une histoire à l'eau de rose. Thérèse a su trouver Jésus par la petite voie de l'enfance spirituelle. Elle indique cet itinéraire lumineux à tous les chercheurs de Dieu. Je parcours brièvement son itinéraire dans un opuscule, format de poche et à bas prix,   La petite voie avec Thérèse de Lisieux , publié aux Éditions Artège . Je présente en quarante courts chapitres la petite voie de confiance et d’amour de Thérèse, que l’on peut lire et méditer comme une retraite de quarante jours.  L’itinéraire spirituel de la petite Thérèse nous rappelle que nous sommes tous appelés à la sainteté. Cet appel fait partie de notre ADN baptismal...
Lire la suite
  229 lectures
  0 commentaires

Questions sur Les saints, ces fous admirables

Saints Béatitudes
À l’occasion de la Toussaint, les questions de Laetitia Lorusso, responsable des communications aux éditions des Béatitudes , sur mon livre  Les saints, ces fous admirables   (Novalis / Béatitudes, 2018, 344 pages). Pouvez-vous vous présenter aux lecteurs en quelques lignes?   Marié et père de famille, j’ai été professeur de théologie à l’Université Saint-Paul d’Ottawa durant une vingtaine d’années. Je me consacre maintenant à l’écriture, aux conférences et aux retraites spirituelles que je donne au Canada et en France. Poète et essayiste, j’ai publié soixante-quinze ouvrages et je collabore à plusieurs revues. Je tiens un blogue sur mon site Web : jacquesgauthier.com. Quelle est votre devise? « Tout est grâce » de Thérèse de Lisieux.  Qu’aviez-vous à cœur de partager à travers votre livre?   J’ai voulu partager l’admiration que j’éprouve pour ces hommes et ces femmes que la poétesse Marie Noël appelle des «fous admirables». Les saints et...
Lire la suite
  352 lectures
  0 commentaires

(École de prière 73) Dieu s'aime en nous

Jacques priere
Dans l’oraison intérieure, nous accueillons l’amour du Dieu Père, Fils et Esprit qui n’est pas toujours perceptible à nos sens. On peut dire que c’est Dieu qui s’aime en nous, comme l’exprime le cistercien Guillaume de Saint-Thierry dans son traité  La contemplation de Dieu  : Ô aimable Seigneur, tu t’aimes encore toi-même en nous, quand tu envoies dans nos cœurs l’Esprit de ton Fils qui, par la douceur de l’amour, par la véhémence de la bonne volonté que tu nous inspires, crie : « Abba, Père! » Ainsi, tu fais de nous ceux qui t’aiment; bien mieux, ainsi tu t’aimes toi-même en nous. ( Sources chrétiennes  61, Cerf) Une présence d’amour Telle fut l’expérience d’une femme mariée que le père Henri Caffarel présenta dans le livre  Camille C. ou l’emprise de Dieu . Élevée dans un milieu familial athée, la jeune Camille perçoit pendant les vingt-cinq premières années de sa vie une mystérieuse...
Lire la suite
  328 lectures
  0 commentaires

Un poète et ses psaumes

Psaumes Patrice
Patrice de La Tour du Pin (1911-1975) a été l’homme d’une quête, celle du Dieu de joie, le Christ pascal. « Un moment de tendresse qu’il a eu avec moi, / et j’ai été creusé pour la vie » (Psaume 5). Sa  Somme de poésie,  publiée en trois Jeux, a été remaniée à la fin de sa vie :  Le jeu de l’homme en lui-même ,  Le jeu de l’homme devant les autres ,  Le jeu de l’homme devant Dieu . Ces jeux sont traversés par plusieurs genres littéraires : poésie, théâtre, bestiaire, prose, nouvelle, chanson, hymne, et le psaume qu’il affectionnait.  La première édition de  Psaumes  est parue chez Gallimard en 1938. Quatre-vingts ans plus tard, les éditions Salvator publient de nouveau les psaumes du poète, qu’il avait réunis en 1974 sous le titre  Psaumes de tous mes temps . Ce dernier livre, édité de son vivant et repris par les...
Lire la suite
  499 lectures
  0 commentaires

16 octobre: Sainte Marguerite-Marie Alacoque

Sainte Marguerite Marie
La vie de Marguerite-Marie Alacoque est une histoire de cœur. Tout commence à Paray-le-Monial, en ce grand siècle de la spiritualité qu’on a appelée l’École française, qui voit défiler les François de Sales, Jeanne de Chantal, Bérulle, Olier, Vincent de Paul, Jean Eudes. Jésus se choisit une jeune religieuse, de l’ordre de la Visitation, pour révéler au monde et dans l’Église l’amour brûlant de son cœur. Jésus la nomme « la disciple bien-aimée de mon sacré Cœur ».  Accueillir l’amour Philiberte Lamyn et Claude Alacoque, juge et notaire dans le Charolais, en Bourgogne, ont trois garçons quand vient au monde, le 22 juillet 1647, Marguerite. L’enfant vivra une petite enfance heureuse. Vers l’âge de quatre ou cinq ans, elle fait un séjour prolongé chez sa marraine. Elle y entend parler de vie consacrée à Dieu et de vœux religieux. Prévenue par la grâce, elle prononce ces paroles qui marqueront sa vie : « Ô mon Dieu,...
Lire la suite
  922 lectures
  0 commentaires

(École de prière 72) Méditation de pleine conscience et oraison

Meditation
On peut se demander pourquoi il y a une si grande attirance de nos contemporains pour la méditation de type orientale, comme la méditation de pleine conscience, et une telle méconnaissance de l’oraison chrétienne, appelée aussi prière contemplative. Contrairement à certaines techniques orientales et psychologiques de méditation, il ne s’agit pas de se dissoudre dans un tout impersonnel, mais de chercher la rencontre du Dieu vivant dans une relation interpersonnelle d’amour qui nous ramène vers les autres. Un état d’éveil À l’heure des réseaux sociaux et des chaînes d’information continue, des portables et des tablettes, la méditation de pleine conscience,  mindfulness en anglais, est très populaire. Elle désigne un état d’éveil où la personne est attentive à son expérience sensorielle, cognitive, émotionnelle, ainsi qu’à tout ce qui l’entoure. Inspirée du bouddhisme, cette pratique se vit dans l’attention au moment présent et demande un arrêt pour mieux voir, une paix pour...
Lire la suite
  2537 lectures
  0 commentaires

La mort de ma mère

Signet maman
Je ne pensais pas écrire ce texte quatre mois après la mort de mon père, que vous pouvez lire aussi sur  ce blogue . Ma mère est décédée le vendredi 28 septembre à l’âge de 90 ans, alors que je donnais une retraite à Sutton. Elle est morte paisiblement dans son lit, à la maison, sans éprouver les affres d’une longue maladie. Elle désirait retrouver son cher Daniel, arrivé à la maison du Père le 2 juin 2018. Ils ont eu une belle vie et une mort douce. On ne s’habitue pas à la mort, même s’il y a « plein de vie dedans », écrivait Félix Leclerc. Devenir orphelin arrive toujours trop tôt.  Maman a rendu l’âme un vendredi après-midi, comme Jésus. À la première lecture de la messe de ce 28 septembre, on pouvait lire ces mots de Qohèleth, l’auteur du livre de l’Ecclésiaste, qui montre avec réalisme que les...
Lire la suite
  1130 lectures
  0 commentaires

Saints Jean de Brébeuf, Isaac Jogues et compagnons

saints martyrs canadiens
À la suite de Jacques Cartier et de Samuel de Champlain, des hommes et des femmes exceptionnels venus de France ont planté la croix du Christ en terre canadienne. Quelques-uns d’entre eux ont scellé dans leur sang cette passion qu’ils manifestaient pour le Christ et pour le Canada. Ils voulaient illuminer les âmes des Indiens qui ne connaissaient pas la foi catholique. On a surtout retenu les détails de leur martyre, oubliant trop souvent leur spiritualité.  L’offrande de la vie L’offrande de la vie par amour constitue le centre du message chrétien. Les vrais amis de Jésus désirent du fond de leur cœur se conformer à la passion du Christ pour ressusciter avec lui. Comme Jésus, ils deviennent des serviteurs qui s’abaissent par amour « en devenant obéissant jusqu’à mourir, et à mourir sur une croix » (Ph 2, 8). Cette conformation au Christ prend parfois le chemin du martyre.  C’est ce...
Lire la suite
  658 lectures
  0 commentaires

Georgette Faniel, le don total

Mimi petit
Je vous présente en quelques lignes ma biographie spirituelle sur Georgette Faniel, surnommée affectueusement "Mimi" par sa famille et ses amis. Cette femme célibataire peu connue du grand public a vécu discrètement à Montréal de 1915 à 2002, dans le don total de sa personne au Christ. Il l’a appelée très jeune à le suivre, elle s’est laissée transformer dans son amour. Il lui parlait clairement dans son cœur, elle répondait en toute simplicité. Elle n’a voulu qu’aimer, et c’est en aimant qu’elle a fait face à la souffrance dès l’âge de 6 ans, désirant partager celle de Jésus. Recluse dans son loyer, elle s’est effacée pour que Dieu ait la première place, recevant ses secrets dans le silence intérieur de la prière. Ce qui ne l’a pas empêchée de servir les plus pauvres en préparant du linge pour eux. Elle a accueilli des gens d’horizons variés qui la consultaient...
Lire la suite
  555 lectures
  0 commentaires

La plaie de l'alliance

Sang
La croix se dresse sur la colline l'étrange douleur effleure les côtes marée montante de l’angoisse abyssale du corps entier foulé dans le pressoir   Tu enfantes des âmes chaque jour grain de blé mûri pour la moisson la meule du moulin tourne à l’envers champ du monde jonché d’os    Tu laisses des paroles à la traîne cailloux rougis sur notre route  pour mieux retrouver ton nom ton visage voilé au désert     La terre et le ciel réunis le temps et l’espace suspendus tout le sang coagulé dans une larme sel du juste qui fait pencher la balance   Le fil sur le point de se rompre au moindre cri à bras-le-corps  prière qui exorcise le mal  fige le corps perce le cœur   La chair meurtrie dans la nuit n’en finit plus de vibrer de lumière souffle de l’âme en partance  du royaume inconnu de la...
Lire la suite
  552 lectures
  0 commentaires

L'alliance dans la Bible

arc en ciel 620x330
L’alliance est le thème clé qui traverse toute la Bible. On parle d’ailleurs de l’Ancien et du Nouveau Testament comme de l’Ancienne et de la Nouvelle Alliance. Une alliance indique une union ou un contrat entre deux personnes, deux familles, deux peuples. C’est une promesse de fidélité, un traité pour les générations à venir. Elle est souvent symbolisée par une arche, un arc-en-ciel, un anneau. Il est intéressant de constater que les époux portent l’anneau à l’annulaire gauche, comme une alliance nouée au cœur, symbole du don et de l’engagement. L’Ancienne Alliance Dieu utilise cette symbolique forte de l’alliance pour parler de l’amour qu’il porte envers son peuple. Ce pacte entre lui et Adam est renouvelé avec Noé et à ses fils : « Voici que moi, j’établis mon alliance avec vous, avec votre descendance après vous […] Je mets mon arc au milieu des nuages, pour qu’il soit le signe...
Lire la suite
  729 lectures
  0 commentaires

Lettre du pape François sur les abus sexuels: dix attitudes

Pape Francois lavement des pieds
« Si un membre souffre, tous les membres souffrent avec lui » ( 1 Co  12,26). C’est ainsi que le pape François introduit sa lettre au peuple de Dieu, publiée le 20 août, moins d’une semaine après  la publication du rapport  accablant sur les cas d’abus sexuels de la part d’environ 300 prêtres de la Pennsylvanie entre les années 1950 et 2010. Rédigée dans l’urgence, la lettre est un véritable cri du cœur où le pape exprime sa douleur et sa honte, sa solidarité avec les victimes. L’objectif est de mobiliser toute l’Église catholique à mettre fin à une culture du silence et du secret qui favorise les abus sexuels, l’invitant à la prière, au jeûne et au repentir, appelant chacun à dénoncer tout abus. L’appel est à la transformation, à la solidarité et à l'humilité.  Voici dix attitudes que je dégage de ce bref document de François, qui est...
Lire la suite
  1473 lectures
  0 commentaires

En prière avec les saints et saintes d'août

Saints aout
Le mois d’août est riche en grandes figures de sainteté qui nous conduisent au Christ. Je vous en propose une quinzaine. Les saints et les saintes ne sont pas là pour eux-mêmes, mais pour Dieu. Ce ne sont pas des stars qui brillent, mais des témoins qui éclairent. Leur lumière vient de Dieu. Ces icônes du Royaume témoignent de la victoire du Christ sur la mort et de l’éternelle jeunesse de l’Évangile. Les saints, ces fous admirables , ne sont pas des géants inaccessibles du passé, mais des amis qui intercèdent pour nous au présent et qui nous tirent en avant pour tenir bon dans l’espérance. À nous de déchiffrer leur musique intérieure, en reprenant des extraits des antiennes d’ouverture de leur messe, avant d’en chanter avec eux toute la portée au ciel. Cliquez sur les liens pour mieux connaître leur vie et leur spiritualité.    1 er août: saint Alphonse...
Lire la suite
  1425 lectures
  0 commentaires

École de prière (71) Un simple regard d'amour

Oraison croix
Dans son  Histoire d’une âme , Thérèse de Lisieux définit ainsi la prière : « C’est un élan du cœur, c’est un simple regard jeté vers le Ciel, c’est un cri de reconnaissance et d’amour au sein de l’épreuve comme au sein de la joie ; enfin c’est quelque chose de grand, de surnaturel qui me dilate l’âme et m’unit à Jésus ». On peut dire la même chose de l’oraison chrétienne, qui est une forme de prière intérieure et silencieuse où l’on porte un simple regard d’amour vers le Christ qui nous aime. Une relation de personne à personne Comme toute relation de personne à personne, l’oraison est « une réalité simple et complexe, à la portée de tous », écrit Henri Caffarel  au début des  Cinq soirées sur la prière intérieure . Il suffit de s'arrêter, d’accueillir le moment présent comme une grâce, de s'asseoir en silence dans la confiance au...
Lire la suite
  1205 lectures
  0 commentaires

Quelle spiritualité pour le XXIe siècle?

Clapier
À l’aube de ses 60 ans, William Clapier propose un livre ambitieux par l’ampleur du sujet, et dense par les nuances apportées. Écrit à la suite d’un accident de vélo, il témoigne que c’est en allant au fond de soi que la personne peut se révéler pleinement à elle-même, pour mieux se changer, et ainsi changer le monde. La lecture, agréable et exigeante, n’a rien à voir avec les traités spirituels populaires. Les jalons bibliographiques proposés à la fin du livre montrent la diversité des sources de l’auteur. Au fil d’une vie Quelle spiritualité pour le XXI e siècle  ? L’immense point d’interrogation de la page couverture évoque le questionnement de l’auteur. Il développe avec discernement une vie spirituelle pour notre temps en ne négligeant pas la religion et la spiritualité, la foi au Christ et les valeurs communes de l’humanité. Sa quête spirituelle est inquiète, par les enjeux sociétaux...
Lire la suite
  1006 lectures
  0 commentaires

Prière d'alliance

Oraison desert
Père, tu m’as séduit dès ma jeunesse, tu m’as entraîné jusqu’au désert,  tu m’as parlé cœur à cœur, dans le silence de la prière.     Tu m'as guidé par des liens de tendresse,  présence d’amour infini en l'âme,  trésor enfoui que je porte en secret dans le vase fragile de la foi obscure.     Tu m’appelles toujours par mon nom,   élan de vie, relation d’amour.  Ta paix grandit en moi chaque jour, et je me vois dans ta beauté.    Apprends-moi à oublier le chemin balisé  pour que je retrouve la source d'eau vive,  toi qui te caches au fond de l'être,  comme une perle précieuse.      Ouvre mon coeur à ta parole  quand je chemine avec le Christ,  que mon désir de le rencontrer accorde ma vie au souffle de l’Esprit.   Tu m’as créé unique et libre,  je m’abandonne à ta miséricorde. Renouvelle ton alliance dans...
Lire la suite
  754 lectures
  0 commentaires

Le poème de la messe

Messe
Dans son livre,  Le poème de la sainte liturgie , Maurice Zundel propose une vision sacramentelle de l’univers où, par la liturgie, toutes les réalités chantent la gloire de Dieu et sont recréées dans le Verbe. En 1975, l’année même de sa mort,  il professa toujours le même enthousiasme pour le poème de la messe donné au monde par le Verbe lui-même qui s’est dépouillé de tout dans une grande pauvreté intérieure : « Après cinquante ans de sacerdoce, je suis toujours émerveillé par l’éternelle fraîcheur, l’éternelle nouveauté de la messe. Si celle-ci était la première ou si ce devait être la dernière, ce serait encore le même émerveillement, le don ultime d’amour sans cesse recommencé. » (cité par Bernard de Boissière et France-Marie Chauvelot,  Maurice Zundel,  Paris, Presses de la Renaissance, 2004). En cette même année 1975, Patrice de La Tour du Pin s’éteignait après avoir voué sa vie et son œuvre à la...
Lire la suite
  1279 lectures
  0 commentaires

La mort de mon père

Signet Papa
Mon père est décédé le 2 juin au matin, emporté par une pneumonie fulgurante, à l'âge de 94 ans. Je lui avais parlé au téléphone une semaine avant mon départ pour Sudbury, où je donnais une retraite à des prêtres du nord de l’Ontario. Il m’avait assuré qu’il allait bien, malgré un cancer diagnostiqué deux semaines plus tôt. « Je vais prier pour toi ». Ce fut sa dernière parole, que j’emporte avec moi comme une promesse éternelle.  À mon retour de Sudbury, le téléphone sonna dans la nuit comme un glas. Ma sœur Lise m’annonça que les jours de notre père étaient comptés ; il fallait partir tout de suite. La route fut longue de Gatineau à Shawinigan, mais j’avais l’ultime conviction qu’il nous attendrait avant de s’éteindre. Quand nous arrivâmes à l’hôpital avec ma mère, ma sœur Anne et mon frère Pierre étaient là, l’entourant de leur affection. Ma mère...
Lire la suite
  1934 lectures
  0 commentaires

abonnez vous blog v2 down

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
4 avril 2016
Le blogue de Jacques Gauthier
Le journaliste Philippe Oswald a écrit une belle c...
1794 lectures
Jacques Gauthier
7 novembre 2016
Le blogue de Jacques Gauthier
Jacques Grand’Maison, illustre théologien et socio...
2430 lectures
Jacques Gauthier
4 janvier 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
 Noël est propice aux contes, et l'Épiphanie ...
4341 lectures
Jacques Gauthier
15 novembre 2014
Le blogue de Jacques Gauthier
Je vais vous raconter une expérience que j'ai vécu...
3981 lectures
Jacques Gauthier
26 mars 2015
Le blogue de Jacques Gauthier
Le carême est un temps fort pour vivre le sacremen...
3655 lectures