Le blogue de Jacques Gauthier

Cliquez sur les onglets de la barre pour voir les mots-clés et le calendrier des articles

École de prière (24) Du jogging spirituel

jacques au marrthon 83
J'ai couru mon premier marathon à Montréal en 1983. Depuis, le jogging fait partie de ma vie. Je cours le matin pour le plaisir, la forme, la méditation, la prière. Il y a une joie à sortir de soi, à se fondre dans le paysage, à s’envoler avec la route. La louange en espadrilles J’espère continuer mes escapades en espadrilles tant que mes genoux tiendront le coup, car mon âme ne porte pas à terre, elle a besoin du corps pour célébrer la vie. Les vingt premières minutes sont pour mon corps, le reste, pour mon âme. Je loue le Seigneur en courant. C’est une façon de prier, d’unir mon corps et mon esprit en une tendre complicité. Je cours à l’odeur « des parfums du Bien-Aimé », comme la fiancée du Cantique des cantiques. Je le loue pour tout ce que je vis au moment présent. Je remercie le Seigneur pour mes...
Lire la suite
  2666 lectures
  0 commentaires

Retour à Dieu de Mgr Guy Gaucher

Livre de Mgr Gaucher
"Je ne meurs pas j'entre dans la vie", avait écrit Thérèse de Lisieux quelques semaines avant sa mort au carmel le 30 septembre 1897 à l'âge de 24 ans. Son ami, Mgr Guy Gaucher, est allé la rejoindre le 3 juillet 2014 à l'âge de 84 ans. "Tout est grâce", se sont peut-être dit ces deux êtres de désir en se saluant dans l'amour du Christ. "Tout est grâce", c'est en lisant ces mots à la fin du Journal d'un curé de campagne du romancier Georges Bernanos, que le jeune Guy Gaucher, âgé de 18 ans, va être guidé vers Thérèse. Il sera un spécialiste de l'un et de l'autre, prêchant même une retraite en 2004 dans un carmel sur les affinités entre le grand Georges et la petite Thérèse ( "Tout est grâce" , Cerf, 2009). Bernanos avait repris ces mots de Thérèse, son maître spirituel, mais que Guy Gaucher...
Lire la suite
  4365 lectures
  0 commentaires

Prier pour la paix

Paix
Mandela
Premier juillet, fête du Canada. Dans les diocèses canadiens, c’est aussi la « journée spéciale de prière pour le pays, les gouvernants et la paix dans le monde ». Même si cette journée se vit au Canada seulement, elle a une portée à l’extérieur des frontières, telle que l'indique la prière d'ouverture de la messe pour le pays: "Dieu qui veilles sur notre monde, regarde le pays où tu nous as donné de vivre; accorde à tous ses habitants de rechercher le bien commun, à ceux qui nous gouvernent de le faire avec sagesse, afin qu'il y ait parmi nous plus de justice et dans le monde entier plus de bonheur et de paix. Par Jésus Christ notre Seigneur. Amen".   Désirer la paix Qui ne désire pas la paix ? L’époque de mon adolescence, fin des années 60, était celle du peace and love . Les chansons parlaient de paix, c’était l’Expo 67 à...
Lire la suite
  2561 lectures
  0 commentaires

Pierre et Paul: des passionnés du Christ

StPierre-StPaul
Simon, originaire de Bethsaïde, est un solide pêcheur au coeur tendre. Une question de Jésus l'interpelle: «Pour vous, qui suis-je?» (Matthieu 16, 15). Il répond avec enthousiasme : «Tu es le Messie, le Fils du Dieu vivant». Jésus touché par la confiance de Simon change son nom et fonde l’Église sur son acte de foi : «Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église; et la puissance de la Mort ne l’emportera pas sur elle» (Matthieu 16, 18).   La primauté du Christ Saul, originaire de Tarse, est un pharisien attaché aux traditions du judaïsme. Théologien ardent et persécuteur de chrétiens, tout commence pour lui par une lumière et une voix sur la route de Damas : «Saoul, Saoul, pourquoi me persécutes-tu ?» (Actes 9, 4). Aveuglé, il répond par une question : «Qui es-tu, Seigneur?». Et la Parole fait son chemin en lui : «Je suis Jésus que tu persécutes» (Actes 9, 5)....
Lire la suite
  2366 lectures
  0 commentaires

L'expérience ecclésiale de l'adoration eucharistique

P1010014
Avec la solennité du Corps et du Sang du Christ, appelée aussi la Fête-Dieu, nous célébrons notre fête, puisque l’Eucharistie nous introduit dans la vie même de Dieu : « Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle; et moi, je le ressusciterai au dernier jour. » (Jean 6, 54) C’est l’occasion de rendre un culte au Christ présent dans le pain et le vin consacrés en se donnant des temps d’adoration devant le Saint Sacrement, ce « pain vivant » descendu du ciel. Je ne m’en cache pas, je suis un fan de l’adoration eucharistique, et je ne suis pas le seul. J’en témoigne dans mon Guide pratique de la prière chrétienne . Je me sens chez moi près du tabernacle, parce que l’Eucharistie est le trésor de l’Église, donc le mien aussi. Je vis cette présence du Christ eucharistique comme une absence ardente, puisque je...
Lire la suite
  2321 lectures
  0 commentaires

École de prière (23) S'exercer à la présence de Dieu

Frère Laurent de la R
L’exercice de la présence de Dieu est un moyen simple qui unit prière et vie. Cette pratique fut popularisée par un carme cuisinier, le frère Laurent de la Résurrection (1614-1691). Elle consiste à s’entretenir familièrement avec le Père, Jésus ou l’Esprit Saint, à tout moment de la journée, comme on le fait avec un ami. Pour frère Laurent, l’exercice de la présence de Dieu est le chemin le plus direct pour arriver à la sainteté. Il en témoigne dans une lettre : « J’ai quitté toutes mes dévotions et prières qui ne sont pas d’obligation et je m’occupe qu’à me tenir en sa sainte présence, en laquelle je me tiens par une simple attention et un regard général et amoureux en Dieu, que je pourrais nommer présence de Dieu actuelle ou, pour mieux dire, un entretien muet et secret de Dieu avec l’âme ». ( Écrits et entretiens sur la pratique de la...
Lire la suite
  6437 lectures
  0 commentaires

L'unité de la Trinité

trinite roublev
Elisabeth de la Trinite
Chaque dimanche après la Pentecôte les catholiques célèbrent la Sainte Trinité. Ce mot "Trinité" n'est pas employé dans la Bible, bien qu'on parle du Père, du Fils et de l'Esprit. Le théologien Tertullien crée ce mot à la fin du 2 e  siècle, qui suggère le pluriel ( tri ) et l'unité ( unitas ). Il est le fruit de la réflexion ecclésiale de presque deux siècles sur les activités différentes des trois personnes divines qu'elles exercent dans l'unité et la communion.  Dieu est unique mais il n'est pas seul. Jésus le révèle comme un Père plein de tendresse et de miséricorde qui prend plaisir à pardonner. Il envoie son Fils qui nous communique l'Esprit. La Trinité n’existe qu’en se donnant, en se recevant, en se partageant. Autrement dit, Dieu n’est qu’amour. Il est l’anti-pouvoir, l’anti-Narcisse, l’anti-indifférent. La Trinité est toujours en état de don et de rayonnement, d’où sa joie. "Dieu a tant...
Lire la suite
  3560 lectures
  0 commentaires

13 juin: saint Antoine de Padoue

Saint Antoine
Saint Antoine 2
Qui ne connaît pas saint Antoine de Padoue? Sa statue se niche dans bien des églises. Le saint franciscain est souvent représenté avec l’Enfant Jésus dans les bras; parfois il tient un lys ou un livre, symbole de sa connaissance de la Bible. La tradition populaire en a fait le "spécialiste" pour retrouver les objets perdus. On a même retrouvé son visage. Le 10 juin 2014, des scientifiques ont reconstitué en 3D  le visage du saint  au Musée d’anthropologie de l’Université de Padoue. Lors d’un voyage en Italie, j’étais à Padoue avec un groupe. Eh bien! je me suis perdu. Le bon saint Antoine me semblait bien occupé puisque le groupe m’a attendu trois heures à la piazza del Santo, devant la grandiose basilique. Il faut vous dire qu'Antoine n'est pas mon préféré parmi les amis les saints. Pourtant, j'ai un exemple de taille dans ma vie. C’est en priant...
Lire la suite
  6293 lectures
  0 commentaires

Un lendemain de Pentecôte avec saint Séraphim de Sarov

Seraphim of Sarov
Voilà! En ce lendemain de veille à l'Esprit Saint, j'aurais bien aimé qu'on prolonge d'une semaine la Pentecôte, comme on le fait pour Pâques avec l'octave pascale. Mais n'est-ce pas tous les jours le temps de l'Esprit? Je me suis rappelé l'entretien que saint Séraphim de Sarov avait eu avec le laïc Motovilov à la fin novembre 1831. Cet entretien témoigne de la transfiguration qu’opère l’Esprit Saint dans la totalité d’une personne devenue lumière, chaleur, douceur, paix et silence. Mais avant de lire des extraits de l'entretien, voici un bref rappel de la vie de Séraphim de Sarov pour qui le but de la vie chrétienne consistait à acquérir le Saint-Esprit. L'ermite de Jésus Prokhor Mochnine est né à Koursk, au sud de Moscou, en 1759. Son père meurt alors qu’il n’a que trois ans. Dans la vingtaine, il entre au monastère de Sarov. Novice pendant huit ans, il reçoit l’habit...
Lire la suite
  3719 lectures
  0 commentaires

Saint-Boniface et Gabrielle Roy

Gabrielle Roy
J'écris ce billet le 5 juin, fête du moine bénédictin Winfrid qui, envoyé en Allemagne, prend le nom de Boniface, "faiseur de bien". Il s'est fait beaucoup de bien au Manitoba depuis l'arrivée de l'abbé Provencher à Saint-Boniface et la construction de la première chapelle en 1818. Au fil du temps, elle deviendra église, puis cathédrale, l'église mère de l'Ouest canadien. Déjà une semaine que je suis ici pour donner la retraite annuelle à une soixantaine de prêtres, religieux et religieuses de la résidence Despin s. Je suis fasciné par la beauté de cette ville avec sa promenade Taché, le musée sur Louis Riel et les soeurs Grises , la cathédrale qui marie l'ancien et le nouveau, l'esplanade Riel, Winnipeg. J'ai fait du jogging à 6h le matin dans le parc historique La Fourche et longé la rivière Rouge, puis le musée canadien pour les droits de la personne. De...
Lire la suite
  2826 lectures
  0 commentaires

2 juin: ma rencontre du Christ

jacques 20 ans
Il ne m'est pas difficile de bien tenir la route lorsque j'ai comme carte routière l’année liturgique qui rythme mes jours et mes nuits. Par exemple, chaque matin je prends l’antienne d’ouverture de la messe pour commencer mon temps d’oraison matinale, et ça tombe toujours pile. Ainsi en est-il de l’antienne de ce 2 juin 2014, où la force de l’Esprit est promise aux témoins: "Vous allez recevoir une force, celle du Saint-Esprit qui viendra sur vous. Alors vous serez mes témoins jusqu’aux extrémités de la terre, Alléluia" (Ac 1, 8). Et pour être certain que cette force sera donnée, nous demandons au Seigneur dans l’oraison de la messe : "Que descende sur nous la force de l’Esprit Saint, pour que nous puissions discerner ta volonté et l’accomplir tout au long de notre vie". Ce 2 juin marque le 42 e anniversaire de ma rencontre avec le Christ à Drummondville en 1972....
Lire la suite
  2651 lectures
  0 commentaires

Prière après l'Ascension

Le soleil s’est levé du froid tombeau de pierre, la vie est apparue à l’aube de Pâques, jour de fête et de joie. Exultons depuis la nuée : Christ, tu es monté aux cieux, inonde-nous de ta lumière.   L’amour est redonné à la fraction du pain, l’avenir dans nos mains pour la vie du monde. Béni soit le Premier-né qui endosse notre passé : Christ, tu es assis à la droite du Père, envoie sur nous la force de ton Esprit.   Allons sur les chemins au-devant du Vivant qui a vaincu la mort, libéré nos corps. Que nos cœurs s’unissent dans ce printemps glorieux : Christ, tu es toujours avec nous, aide-nous à demeurer dans ton amour.   Ma prière est parue dans le  Prions en Église Canada , 1er juin 2014, p. 33. Voir également Prières de toutes les saisons .
  2889 lectures
  0 commentaires

L'Ascension, présence dans l'absence

Ascension
Le Christ ressuscité a donné rendez-vous aux onze apôtres sur une montagne, lieu de la rencontre du ciel et de la terre, affirmant que tout pouvoir lui « a été donné au ciel et sur la terre » (Matthieu 28, 18). Il les envoie baptiser, faire Église, transformer le monde en un royaume d’amour et de paix. « Ils le virent s’élever et disparaître à leurs yeux dans une nuée » (Actes 1, 9). Le Christ ne s’est pas absenté de nos vies depuis que les Apôtres l'ont vu s'élever au ciel. Il est bien là dans nos prières et nos engagements. Si nous souffrons de son absence, c’est qu’il nous est présent autrement. La montagne est belle de loin, la distance permet ainsi une plus grande proximité. « Galiléens, pourquoi restez-vous là à regarder vers le ciel » (Actes 1, 11)? Il nous arrive aussi de fixer le ciel comme si nous n’attendions plus rien de la...
Lire la suite
  2390 lectures
  0 commentaires

Nos frères les oiseaux

Mésange
Après un long hiver, nos frères les oiseaux nous reviennent de partout. En les regardant voler, en les entendant chanter, même très tôt le matin, je me dis que Dieu a créé les oiseaux pour sa joie et la nôtre. Au premier chapitre de la Genèse, le souffle de Dieu tourne sur les eaux comme un battement d’ailes. Après avoir créé la lumière, le firmament et la terre, il invente les arbres, puis les oiseaux d’un mouvement de sa paupière. Il fait chanter les arbres en y mettant les oiseaux de toutes les espèces. Jésus reconnaît la poésie qui éclate dans un vol d’oiseaux. Il nous invite à les regarder pour être libres comme eux, sans trop s'inquiéter du lendemain. « Regardez les oiseaux du ciel : ils ne font ni semailles ni moisson, ils ne font pas de réserves dans des greniers, et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas...
Lire la suite
  2749 lectures
  0 commentaires

Rêveries au Pont d'Oye

Rêveries
Mon 20e recueil de poésie  Rêveries au Pont d'Oye suivi de Métamorphose de la chair  vient de paraître aux éditions du Noroît. Écrit sous forme de proses, il est le fruit d'une résidence d'écriture que j'ai effectuée en août 2011 avec d'autres auteurs au Château du Pont-d’Oye dans le sud de la Belgique. À la veille du lancement à la librairie Le Port de tête de Montréal, je vous partage quelques poèmes de la première partie qui est divisée selon les quatre éléments: terre, eau, feu, air. J'ai également partagé sur ce blogue des textes de la deuxième partie, Métamorphose de la chair , où j'évoque l'horreur des camps de concentration, surtout Austchwitz, pour ouvrir à la possibilité d’une résilience.  Nous ne reviendrons plus sur ces terres du bas-pays, le soleil nous attend ailleurs, au grand vent de l’esprit qui siffle entre nos dents. Nous reprenons l’exode, la bannière des écrivains prodigues. Donnez-moi la...
Lire la suite
  2586 lectures
  0 commentaires

La nuit de la foi

Aventure de la foi
Dans sa première encyclique, La lumière de la foi , le pape François reprend et complète le texte commencé par Benoît XVI. L’encyclique est une catéchèse qui présente la foi comme la lumière concentrée en Jésus: « La confession chrétienne de Jésus, unique sauveur, affirme que toute la lumière de Dieu s’est concentrée en lui, dans sa vie lumineuse, où se révèlent l’origine et la consommation de l’histoire » (35). Si la foi est lumière, elle est aussi nuit. L’encyclique n’aborde pas le côté nocturne de la foi, sauf à cet endroit: « La foi n’est pas une lumière qui dissiperait toutes nos ténèbres, mais la lampe qui guide nos pas dans la nuit, et cela suffit pour le chemin » (57). La foi : une nuit La foi, disait la carmélite Élisabeth de la Trinité, « c’est le face-à-face dans les ténèbres ». Elle s’apparente à la nuit, selon Jean de la Croix, parce que les...
Lire la suite
  3859 lectures
  0 commentaires

École de prière (22) Présence de Dieu, trésor de l'âme

03-1
Marie-Léonie Paradis
 "Mettons-nous en présence de Dieu et adorons-le". Qui n'a pas entendu cette formule, à l'église ou dans un groupe de prière, avant de réciter un chapelet ou une autre prière? Dieu ne nous est-il pas toujours présent? Oui, mais sommes-nous présents à sa présence? Se mettre en présence de Dieu veut dire : s’arrêter un moment, se recueillir, prendre conscience de sa présence en nous. Qu’importe si nous ne la ressentons pas lorsque nous prions, l’important est « d’être » en sa présence. C’est dans la foi profonde que nous rencontrons Dieu, au-delà de tout sentiment. Il réalise sa présence en nous, au présent.  Un cœur qui écoute Si je me mets en présence de Dieu, ce n’est pas d’abord pour être bien dans ma peau, mais pour écouter ce que Dieu veut me dire. Cette écoute attentive se résume à un appel à aimer et à me laisser aimer au cœur même...
Lire la suite
  4075 lectures
  0 commentaires

6 mai: saint François de Laval

Bannière-SaintFrançoisdeLaval
Mgr François de Laval
Le 6 mai, l'Église universelle fête saint François de Laval, grâce au pape François qui l'a déclaré saint le 3 avril 2014 avec la religieuse ursuline Marie de l'Incarnation . Cette annonce a été faite durant le 350 e anniversaire de la fondation de Notre-Dame de Québec, première paroisse en Amérique au nord du Mexique et des colonies espagnoles. À cette époque, le diocèse de François de Laval s’étendait de Québec à l’Acadie, jusqu’à la Louisiane. L’évêque bâtisseur, considéré comme le père de l’Église du Canada, a tout donné pour que son diocèse se développe. Aujourd’hui, 200 évêques se partagent cet immense territoire. L’homme de la grande affaire François de Laval compte parmi les personnages illustres qui ont marqué l’histoire du Québec. Les Hurons le surnommaient : « L’homme de la grande affaire ». Né le 30 avril 1623 à Montigny-sur-Avre dans le diocèse de Chartres, il fait partie d’une grande famille de la...
Lire la suite
  3344 lectures
  0 commentaires

Mai: Prier en bonne compagnie

Fleur
Nous sommes en plein temps pascal et le mois de mai est traditionnellement consacré à Marie. Il s’ouvre avec la fête de saint Joseph, patron des travailleurs, et il se termine avec la Visitation de la Vierge Marie. Le 13 mai, l’Église célèbre également Notre-Dame de Fatima. Ce mois fut, dès l’Antiquité, célébré comme le mois de la végétation, des fleurs, de l’amour, des sources. Chez les Romains, le mois de mai était celui de Maia, déesse de la fécondité. C’est ainsi que mai est devenu tout naturellement le mois de Marie. Cette expression de la piété devint très populaire à la fin du 18° siècle. On méditait la vie et les vertus de Marie pour s’en inspirer chaque jour. On recommandait d’orner chaque maison de fleurs en l’honneur de Marie. Dans plusieurs pays, la fête des Mères a lieu aussi durant ce mois. Le mois de mai est riche...
Lire la suite
  2663 lectures
  0 commentaires

30 avril: sainte Marie de l'Incarnation

Nouvelle France
marie incarnation tours 37
Le 3 avril 2014, le pape François a fait tout un cadeau à l’Église canadienne et à sa population. Il a inscrit au catalogue des saints sœur Marie de l’Incarnation (1599-1672), fondatrice du couvent des Ursulines à Québec, et François de Laval (1623-1708), premier évêque canadien et fondateur du Séminaire de Québec. Ces canonisations dites «équipollentes», c’est-à-dire sans miracle et sans qu’une célébration formelle n’ait lieu, nous montrent que la vie de ces deux modèles d’évangélisateurs est en quelque sorte un miracle. Si François de Laval est considéré comme le père de l’Église canadienne, Marie de l’Incarnation en est la mère. La vie et les écrits de cette grande mystique continuent toujours d’attirer des gens. Certains se réunissent ici et là pour approfondir son message. Née Marie Guyart, elle est devenue madame Martin, puis sœur Marie de l’Incarnation. Femme d’action et de contemplation, elle a planté son expérience spirituelle et missionnaire dans...
Lire la suite
  3787 lectures
  0 commentaires

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
11 octobre 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Fais-nous voir, Seigneur,ton visage de lumièredans...
4736 lectures
Jacques Gauthier
3 août 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Le mois d’août est riche en grandes figures de sai...
2502 lectures
Jacques Gauthier
8 février 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Christiane Rancé, Prenez-moi tout mais laisse...
3257 lectures
Jacques Gauthier
10 février 2017
Le blogue de Jacques Gauthier
Le mois dernier, nous avons vu dans un article de ...
2679 lectures
Jacques Gauthier
29 mai 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Je marche avec toi,ô Marie, ma joie,toujours là, e...
3221 lectures