Marié et père de famille. Poète et essayiste. Auteur de 80 livres. Il a enseigné vingt ans à l'Université Saint-Paul d'Ottawa. Il écrit dans plusieurs revues. Voir sa biographie. 

Au vendredi de nos croix

Sainte Face
Donne à notre prière, Seigneur, la foi qui relance le désir de te chercher, l’espérance qui dénoue le cœur inquiet, l’amour qui désencombre l’âme distraite.   Tu es plus proche que ce qui nous éloigne, Père caché au creux de nos amours, si présent en tout ce qui est humain. Aide-nous à prier sans cesse dans l’Esprit.   Fais-nous découvrir les clés de la prière. Que nos portes s’ouvrent à ta miséricorde, Amour désarmé aux mille visages, que nous entendions ta parole dans la rumeur de nos mots.   Pourquoi crier ton nom au-dehors? Il jaillit en notre puits comme une source. Dieu caché, visible sur le visage du Crucifié, compagnon d’épreuve qui nous parle au-dedans lorsque tout semble se taire au vendredi de nos croix.   Jacques Gauthier, Prières de toutes les saisons , Parole et Silence / Bellarmin, p. 48. 
  1894 lectures
  0 commentaires

Un 22 mars à Bruxelles

attentats bruxelles
  Semaine sainte Vendredi saint anticipé   L’ombre mouvante s’enlise dans ma tête profonde entaille où se greffe un Christ d’épines qui me prend sur sa poitrine   Une lame s’enfonce à la jointure des os trempée dans la parole flamme vivace qui consume le bois sec de mon oraison offerte aux victimes    Les bougies se consument  du côté du souffle j’aligne les litanies du silence  au pas-à-pas du cœur dans l’axe de l’heure où le chemin tourne vers le jour à venir   Je consens au vœu d'espérance à mon poste de veilleur pour hâter la paix et lever le monde   Je n’ai de testament que le côté ouvert à coups de lance caché dans chaque page du grand corps vivant qu'il nous reste à bâtir  
  1768 lectures
  0 commentaires

Cinéma: Le jeune Messie

Le jeune Messie
Regarder un film est une expérience personnelle qui demande une disponibilité, une ouverture, un abandon. On veut bien embarquer dans l’histoire, croire ce que l’on voit, mais ça prend d’abord un bon scénario, puis un cinéaste talentueux, sans oublier les comédiens, costumes, images, bande sonore. Bref, c’est tout un défi, et c’est ce qui fait que le cinéma est un art. Je suis allé voir Le jeune Messie   avec mon épouse et nous avons été déçus. Dans l’ensemble, il n’y a rien de contraire à la tradition catholique, rien qui ne heurte la foi chrétienne. Pourtant, on n’y a pas cru parce que le scénario est cousu de fil blanc. Trop de longueurs, de scènes plaquées, où l’on voit Jésus à sept ans accomplir des miracles, se demander d’où lui viennent ses pouvoirs cachés, alors que sa famille le sait, même son cousin Jacques. C’est une sorte de magicien,...
Lire la suite
  2545 lectures
  0 commentaires

À Dieu, Benoît Lacroix (1915-2016)

Benoît Lacroix
Le bon père Benoît Lacroix est entré dans la vie le 2 mars et les témoignages d’affection continuent d’affluer dans les journaux, réseaux sociaux, blogues… Il a beaucoup aimé le peuple du Québec, l’accompagnant dans ses passages, l’invitant à ne pas oublier ses racines, sa devise : « Je me souviens ». On se rappelle donc de lui avec tendresse ces jours-ci. Hier, des centaines de personnes ont défilé devant sa dépouille exposée en chapelle ardente dans l’église du couvent Saint-Albert-le-Grand à Montréal. François Gloutnay en donne un bon compte-rendu dans le média Présence . En ce 10 mars, jour de ses funérailles, la communauté se rassemble autour de Benoît pour entendre la Parole de Dieu, prier en silence, célébrer l’Eucharistie, remercier le Seigneur pour tout ce qu’il a fait de merveilleux dans sa vie. Ce sera plus une action de grâce qu’un hommage. Ma foi me dit que l'enfant de Bellechasse, le...
Lire la suite
  2352 lectures
  0 commentaires

École de prière (39) La prière du coeur

Prière du coeur
J’aime bien me représenter l’oraison intérieure comme un chemin que l’on fait en marchant. Plus qu’un simple rite à accomplir, l’oraison est d’abord une expérience à vivre. Au début de mon cheminement spirituel, j’accordais de l’importance à telle posture, à la manière dont je respirais et priais, au silence, aux consolations que je pouvais ressentir. Mais avec le temps, cela est devenu moins important. J’ai compris que ce n’est pas la posture du corps qui est centrale, mais l’attitude intérieure qu’elle suscite, comme l’intention d’être en présence de Dieu, quoiqu’il arrive, même si je suis dans une grande aridité et que les distractions m’envahissent. En tant qu’être de relation, je me reçois de Dieu dans la prière intime qui me relie à lui dans une expérience de communion, mais non de fusion. La prière de Jésus S'il ne faut pas absolutiser les méthodes ou techniques de prière, celles-ci peuvent tout...
Lire la suite
  3979 lectures
  0 commentaires

Sacrement de la réconciliation et Année de la miséricorde

pardon prodigue g
Qu’on l’appelle sacrement du pardon, de pénitence, ou plus simplement confession, le sacrement de la réconciliation est par excellence le sacrement de la miséricorde du Père qui resplendit sur le visage du Christ. J'en ai déjà parlé dans ce blogue l'an dernier: Pour se préparer au sacrement de la réconciliation . L'initiative des "24 heures pour le Seigneur", qui s'inscrit dans la perspective du 4e dimanche de Carême, est une belle occasion de vivre ce sacrement de la miséricorde. Miséricorde : le cœur du mystère de la foi chrétienne. L’appel est lancé à tous pour entrer dans ce mystère de foi avec confiance et joie : " Au nom du Christ, nous vous le demandons, laissez-vous réconcilier avec Dieu " (2 Corintiens 5, 20).  Un sacrement mal compris Aujourd’hui, le sacrement de la réconciliation est délaissé et dénigré par plusieurs. Certes, des confesseurs n’ont pas toujours été tendres envers les pénitents, mais la...
Lire la suite
  3868 lectures
  0 commentaires

3e dimanche de Carême C: Dieu est patient

Jésus et pharisiens
Dans l’évangile de ce 3 e dimanche de Carême, on rapporte à Jésus l’affaire des Galiléens que Pilate avait fait massacrer et des dix-huit personnes tuées par la chute de la tour de Siloé. Jésus rappelle que les catastrophes et les massacres n’arrivent pas parce que des gens sont moins bons que les autres. Ce ne sont pas des punitions de Dieu. « Pensez-vous qu’elles étaient plus coupables que tous les autres habitants de Jérusalem? » (Lc 13, 4) Puis, il durcit le ton : « si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous de la même manière » (Lc 13, 5). Jésus fait-il du chantage? Non. Lui qui est toujours tourné vers son Père miséricordieux veut notre bonheur. Il se désole de voir ses contemporains s’éloigner de Dieu pour leur malheur. Dans la Bible, le malheur suprême est de s’écarter de Dieu, source de vie et de bonheur. Alors les paroles de Jésus...
Lire la suite
  1558 lectures
  0 commentaires

Livre: Récit d'un passage

Recit dun passage 1
Mon livre Récit d’un passage vient de paraître en France aux éditions Parole et Silence. Édité également par les éditions Novalis, il sera en librairie au Canada vers la fin avril. C’est une nouvelle édition de 190 pages de Fraternelle souvenance , ouvrage épuisé depuis quelques années. Pour vous donner une idée, voici le premier paragraphe du livre : « Il s’appelait Gilles, il était mon beau-père, et je l’aimais. Il est décédé à l’Hôtel-Dieu d’Arthabaska le 10 novembre 2006 à l’âge de quatre-vingt-trois ans. Nous lui avons fermé les yeux pour que les nôtres s’ouvrent sur sa naissance. Il n’est pas parti, il est arrivé. Il n’est pas disparu, il est apparu dans le mystère qui l’a tant séduit. Il n’a pas été enlevé, mais accueilli. Il ne s’est pas éteint, mais allumé à un autre feu. Son enterrement fut un enciellement . Pourquoi parler au passé, qu’il soit composé ou simple...
Lire la suite
  2466 lectures
  0 commentaires

De Saint-Denys Garneau: la quête de l'absolu (2/2)

Saint Denys Garneau
Voici la deuxième partie de mon article sur le poète de Saint-Denys Garneau , en écho à la biographie de Michel Biron:  De Saint-Denys Garneau . Montréal, Éditions du Boréal, 2015, 450 pages. Pour relire la première partie, cliquez ici . Garneau et La Tour du Pin En terminant la lecture de la fascinante biographie de Biron, je suis frappé par la parenté d’âme qui existe entre Garneau et un autre poète de son âge, Patrice de La Tour du Pin . Loin des milieux littéraires lui aussi, il a mené sa quête de beauté dans le Loiret en France, créant des jeux qui puisaient aux sources de l’enfance. Est-ce que Garneau a lu La Quête de joie (1933) de La Tour du Pin qui a tant marqué les poètes ? Gaston Miron avait ouvert ce recueil par hasard dans une librairie de Montréal, en 1948, et avait lu ces deux vers...
Lire la suite
  1616 lectures
  0 commentaires

De Saint-Denys Garneau: la quête de l'absolu (1/2)

Saint Denys Garneau
En 2011, Pierre Nepveu a publié une biographie exhaustive du poète Gaston Miron (Boréal, 900 pages) qui m’a beaucoup plu. J’ai retrouvé le même plaisir de lecture dans « la » biographie que Michel Biron vient de consacrer à de Saint-Denys Garneau . Les deux professeurs de littérature ont effectué des recherches exemplaires sur ces poètes majeurs du Québec. Ils ont dépouillé des fonds d’archives, rencontré les proches, retrouvé des textes inédits et des photos, nous brossant ainsi des portraits inoubliables de ces hommes et du Québec d’alors. Il est tout de même étonnant qu’il n’y ait pas eu avant aujourd’hui une véritable biographie de Garneau qui, après avoir publié en 1937 son unique recueil, Regards et jeux dans l’espace , à l’âge de vingt-cinq ans, cessa d’écrire, quitta ses amis et mourra d’une syncope cardiaque six ans plus tard. Michel Biron le reconnaît dans l’avant-propos : « comme si on préférait entretenir le...
Lire la suite
  1770 lectures
  0 commentaires

La grâce du jeûne chrétien

Jésus jeûne
Le Carême est un temps par excellence de conversion et de rencontre avec Dieu. Il s’ouvre sur le récit du jeûne de Jésus dans le désert. Ce jeûne de longue durée découle d’un appel de l’Esprit : «Jésus, rempli d’Esprit Saint, quitta les bords du Jourdain ; dans l’Esprit, il fut conduit à travers le désert où, pendant quarante jours, il fut tenté par le diable. Il ne mangea rien durant ces jours-là, et, quand ce temps fut écoulé, il eut faim» (Luc 4, 1-2). L’action de l’Esprit Le jeûne de Jésus est réel et rigoureux. Le Tentateur le défie, lui fait miroiter un messianisme temporel. Par le jeûne, l’humilité et l’obéissance au Père, Jésus résiste aux convoitises de la toute-puissance et aux abus de pouvoir. Il répond trois fois à l’Adversaire par la puissance de la Parole de Dieu et non en recourant à la pensée magique, car «l’homme...
Lire la suite
  2624 lectures
  0 commentaires

Livre: Le nom de Dieu est Miséricorde

Pape Miséricorde
Dans sa Règle, saint Benoît propose aux moines de se choisir un livre pour le carême qui soit un compagnon de route pendant quarante jours. Un livre à méditer lentement, chaque jour, jusqu’à Pâques. Libre à vous de choisir ce livre-ami qui vous aidera à réfléchir, à prier, durant cette montée pascale. Ce ne sont pas les titres qui manquent. En cette Année sainte de la miséricorde, j’ai déjà parlé dans ce blogue du beau livre de Walter Kasper : La Miséricorde. Notion fondamentale de l’Évangile. Clé de la vie chrétienne . Pour rester dans cette même ligne, je vous propose le livre d’entretiens du pape François avec le journaliste italien Andréa Tornielli : Le nom de Dieu est Miséricorde . On reconnaît tout de suite le propos bref et accessible du pape, au style imagé et concret. C’est une sorte de guide d’interprétation du Jubilé qui développe et actualise par des...
Lire la suite
  1910 lectures
  0 commentaires

École de prière (38) Quelle est la meilleure méthode?

Prière soir
La prière chrétienne est désir et rencontre, méditation et contemplation, connaissance de soi et de Dieu. Elle est un puissant moyen pour communier à l’amour de Dieu répandu en nous par son Esprit. La foi et l’amour nous guident mieux sur ces chemins de la prière que les méthodes ou les techniques extérieures à nous. Je dis souvent que la meilleure méthode est de ne pas en avoir, ou bien c'est celle qui libère le mieux la prière en nous. L’Esprit saura bien nous donner la prière qu’il nous faut si nous l’invoquons avec confiance, car nous ne savons pas prier comme il faut, nous dit saint Paul. « Viens, Esprit Saint »! Les chemins de l’Esprit Saint À l’article de mon blogue, Petit lexique à retenir , je signalais que Jésus n’a pas donné de méthode précise pour méditer et prier. Il nous a laissé une prière vocale, le Notre Père,...
Lire la suite
  2244 lectures
  0 commentaires

28 janvier: saint Thomas d'Aquin (1225-1274)

thomas aquin1
Père des lumières, il est grand ton nom par tout l’univers. Ton dessein éternel est insondable, par ta Parole tu te révèles à l’être humain et ton règne s’étend jusqu’à son cœur.   Beauté attirante, clarté qui ne connaît pas de déclin, tu as illuminé Thomas d’Aquin, lui apportant les biens les plus précieux, l’intelligence et la contemplation.   Sagesse d’amour, tu l’amènes au seuil de la vérité, lui confiant les secrets de ton mystère, inspire-nous comme lui à partager avec ferveur tout ce que tu prépares à ceux qui t’aiment.   Extrait de Prières de toutes les saisons  (Bellarmin / Parole et Silence), p. 74.
  1234 lectures
  0 commentaires

Saint Paul par lui-même

Conversion Paul
Et si Paul de Tarse se présentait lui-même en ce 25 janvier où l'Église catholique célèbre sa conversion. C'est facile à imaginer puisqu'il s'exprime souvent au "je" dans ses épîtres. Je n'ai qu'à cueillir ces perles biographiques. En voici des extraits tirés du dernier chapitre de mon livre Jésus raconté par ses proches. Je suis Juif, né à Tarse en Cilicie, mais j’ai grandi à Jérusalem. Circoncis dès le huitième jour, j’appartiens à la race d'Israël, de la tribu de Benjamin. Hébreu fils d'Hébreux, c'est aux pieds de l’illustre rabbi Gamaliel que j'ai été formé à l'exacte observance de la Loi de nos pères. Quant à la Loi, j’étais un pharisien ; quant au zèle, un persécuteur de l'Église ; quant à la justice que pouvait donner la Loi, un homme irréprochable. Mais tous ces avantages dont j'étais pourvu, je les ai considérés comme un désavantage à cause du Christ....
Lire la suite
  2771 lectures
  0 commentaires

Livre: La miséricorde, clé de la vie chrétienne

Miséricorde
Cardinal Walter Kasper, La Miséricorde. Notion fondamentale de l’Évangile . Clé de la vie chrétienne.  Éditions des Béatitudes, 2015, 215 pages. Le pape François avait surpris tout le monde en décrétant une Année sainte de la miséricorde. La miséricorde est au cœur de sa vie, de sa vision de l’Église en lien avec le monde, de son projet de réforme du Vatican. Il en a fait sa devise épiscopale, qu’on peut traduire ainsi : « Choisi parce que miséricordié ». Il l’étend à toute l’Église par cette devise de l’Année Sainte : « Miséricordieux comme le Père », que l’on retrouve dans la bulle d’indiction de l’Année Sainte Le visage de la miséricorde , à relire et méditer. François a publié également un livre d’entretiens avec son ami journaliste italien, Andrea Tornielli, Le nom de Dieu est miséricorde , que l’on présente comme un guide d’interprétation du Jubilé et une relecture de son pontificat. Je ne...
Lire la suite
  3224 lectures
  0 commentaires

René et Céline: l'amour existe encore

rene angelil celine dion mort deces hommage
« René  Angélil est décédé ce matin à sa résidence de Las Vegas après un long et courageux combat contre le cancer », écrivait Céline Dion sur Twitter le 14 janvier. Est-il mort dans ses bras comme il le souhaitait ? Une chose est sûre, ils se sont aimés jusqu’au bout, généreusement, avec beaucoup de sensibilité. Il aura tout donné pour elle dès la découverte de son talent en 1981, elle l’aura accompagné jusqu’à la fin, l'aidant à se nourrir. Leur amour quotidien, tissé d’admiration et de respect, demeure une source d’inspiration. Plus que le succès planétaire de Céline, c’est son histoire d’amour avec René qui me touche. Je les appelle par leurs prénoms tant ils font partie de la famille au Québec. Rares sont les artistes qui se maintiennent au sommet des étoiles sans se brûler les ailes. C’est d’autant plus exceptionnel quand ils forment un couple. René et Céline...
Lire la suite
  3428 lectures
  0 commentaires

12 janvier: sainte Marguerite Bourgeoys (1620-1700)

marguerite bourgeoys
Marguerite Bourgeoys naît à Troyes le 17 avril 1620 et est baptisée le jour même en l’église Saint-Jean. Elle est la sixième d’une famille de douze enfants. Elle perd sa mère à l’âge de 19 ans. Le 7 octobre 1640, sa vie, jusque là paisible, est transformée par une grâce particulière durant une procession en l'honneur de Notre-Dame du Rosaire. Elle regarde une sculpture de la Sainte Vierge située au-dessus du portail d’une abbaye et elle se sent légère, joyeuse. Elle vit ce qu’elle appelle une « conversion ». Elle désire se consacrer à Dieu dans une communauté religieuse, mais sans succès. Ce qui ne l’empêche pas de faire des vœux privés de chasteté et de pauvreté. En route vers la Nouvelle-France La jeune femme devient membre externe des Chanoinesses de Saint-Augustin de la Congrégation Notre-Dame. Mère Louise de Chomedey de Sainte-Marie dirige cette association. Elle est la sœur de Paul de Chomedey...
Lire la suite
  2597 lectures
  0 commentaires

Baptême de Jésus: une création nouvelle

bapteme 218 B
La fête du Baptême du Seigneur marque la fin du cycle de Noël et le début du temps ordinaire. Mais est-il si ordinaire ce temps où nous avons à vivre au jour le jour le baptême reçu ? Il est tout indiqué en fait pour nous ajuster au Christ, pour mettre de l’ordre dans le quotidien de nos vies, nous qui sommes nés de nouveau par le bain du baptême, « renouvelés dans l’Esprit Saint » (Tite 3, 5), confirmés dans l’amour du Père qui nous redit: « Tu es mon enfant bien-aimé ». Cette étonnante déclaration d’amour, le Père l’a d’abord adressée à Jésus : « C’est toi mon Fils : moi, aujourd’hui, je t’ai engendré » (Luc 3, 22). Solidaire des pécheurs Jean Baptiste prônait un baptême de conversion et le partage des biens avec les plus pauvres. Il parlait de l’Agneau de Dieu qui vivait déjà en Israël et que...
Lire la suite
  2014 lectures
  0 commentaires

École de prière (37) Petit lexique à retenir

Priere Bible
L'"École de prière" existe depuis trois ans sur mon blogue. J'ai surtout parlé de l’oraison, appelée aussi prière contemplative, passant en revue les difficultés habituelles que nous rencontrons lorsque nous faisons oraison chaque jour : manque de temps, pas assez de silence, difficulté de se recueillir, distractions, sécheresse, ennui, impression de ne pas savoir prier, sentiment qu’il ne se passe rien, que Dieu est trop loin, tentation de découragement, manque de foi. J’ai suggéré quelques pistes pour nous aider à persévérer dans ce cœur à cœur avec le Seigneur. Un lecteur me faisait remarquer que l’expression « faire oraison » n’était pas tout à fait juste ; on se livre à l’oraison. En effet, nous ne faisons rien dans cette forme de prière silencieuse, sinon être là, offerts au Seigneur, dans une attention amoureuse à son mystère. « Parle, Seigneur, car ton serviteur écoute » (1 S 3, 9) ! Le temps que nous donnons à...
Lire la suite
  3537 lectures
  0 commentaires

abonnez vous blog up

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
7 novembre 2016
Le blogue de Jacques Gauthier
Jacques Grand’Maison, illustre théologien et socio...
2339 lectures
Jacques Gauthier
27 décembre 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
La vie est un mystère qui nous échappe, mais l'amo...
4042 lectures
Jacques Gauthier
15 septembre 2017
Le blogue de Jacques Gauthier
Marie, tu es mère jusqu’au bout.Tu n’abandonnes pa...
1340 lectures
Jacques Gauthier
23 décembre 2012
Le blogue de Jacques Gauthier
Il n'y a pas un Noël semblable, car nous changeons...
4726 lectures
Jacques Gauthier
23 août 2015
Le blogue de Jacques Gauthier
Extraits du chapitre de mon livre Jésus raconté pa...
2992 lectures