Marié et père de famille. Poète et essayiste. Auteur de 80 livres. Il a enseigné vingt ans à l'Université Saint-Paul d'Ottawa. Il écrit dans plusieurs revues. Voir sa biographie. 

Comme je vous ai aimés



Qu’il est difficile d’aimer, chante Gilles Vigneault. Nous en faisons l’expérience tous les jours dans nos relations. Pourtant, notre coeur n’est-il pas fait pour cela, aimer ? Le nouveau-né qui est privé d’affection peut se laisser mourir. C’est le besoin le plus fondamental de notre être : aimer et être aimé. Jésus a fait de l’amour fraternel son testament, un secret qu’il nous laisse avant de partir pour que nous vivions heureux: « aimez-vous les uns les autres ». Ce message est toujours d’actualité, même si amour rime souvent avec souffrance. Comment aimer ? L’amour ne se commande pas. D’ailleurs, n’est-ce pas naturel d’aimer, puisque nous sommes créés à l’image d’un Dieu qui n’est qu’Amour ? Pourtant, Jésus nous commande d’aimer ; il parle même d’un commandement nouveau. Oui, nouveau, car Jésus nous demande d’aimer comme il a aimé. C’est le « comme » qui fait toute la différence. Ce n’est pas le pourquoi aimer qui intéresse Jésus, mais le...
Lire la suite
  2890 lectures
  0 commentaires

École de prière (7) Prier partout



Depuis le début de cette école de prière sur mon blogue, j’insiste surtout sur la prière personnelle, que la tradition appelle « oraison », « prière du cœur » ou « prière contemplative ». Bien sûr, il y a aussi la prière communautaire comme l’eucharistie du dimanche et des jours de la semaine, la liturgie des Heures, le chapelet, mais tout cela risque de rester extérieur si nous ne vivons pas la prière de l’intérieur. Prière individuelle et prière communautaire se nourrissent mutuellement. Ne séparons pas ces deux paroles de Jésus : « Quand tu pries, retire-toi au fond de ta maison, ferme la porte, et prie ton Père qui est présent dans le secret ; ton Père voit ce que tu fais dans le secret : il te le revaudra. (Mt 6, 6); « Quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là, au milieu d’eux » (Mt 18, 20). Que pouvons-nous donner à Dieu dans la...
Lire la suite
Mots-clés :
  2779 lectures
  0 commentaires

Décès du poète Clément Marchand


Le poète-journaliste-éditeur Clément Marchand est décédé le 22 avril à l’âge de 100 ans. Il a tourné la dernière page de sa vie la veille de la Journée mondiale du livre. Les livres le passionnaient. Il pouvait parler pendant des heures des auteurs qu’il aimait, sans être pédant. Sa culture immense, à l’image de son humanisme, séduisait. À côté de ce monument littéraire, on se sentait intelligent, parce qu’il nous élevait quand il parlait et qu’il respectait ce qu’on lui disait. Lauréat de deux prix David pour des recueils de poèmes, il avait côtoyé Nérée Beauchemin, Alfred Desrochers, Claude-Henri Grignion, édité Félix Leclerc, Gérald Godin, Alphonse Piché. Je l’ai souvent rencontré aux éditions du Bien Public à Trois-Rivières et à l’imprimerie attenante à son bureau. On imprimait encore sur plomb. L’odeur de l’encre se mêlait au bruit des machines. Il m’accueillait les bras ouverts, parfois me faisait attendre, et on...
Lire la suite
Mots-clés :
  2772 lectures
  0 commentaires

22 avril: Journée mondiale de la Terre



« Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre ». C’est sur ces mots que s’ouvre la Genèse, premier livre de la Bible. La terre apparaît comme un grand livre ouvert où la beauté de Dieu se révèle dans toute sa splendeur. Puis arrive le sommet de la création; l’homme et la femme créés à l’image de Dieu, libres et créateurs. Dieu les invite à cultiver la terre et à la garder comme un jardin. Nous sommes les gardiens de l’univers et non les maîtres, les intendants et non les dominateurs. Nous avons une responsabilité particulière de gérance vis-à-vis la création. Aller contre elle, c’est aller contre notre propre fragilité humaine, puisque nous sommes intimement liés à son air, son vent, son sol. Détruire la terre, n’est-ce pas se détruire soi-même? La prière de louange ne peut que favoriser cette prise de conscience écologique. « Que la terre bénisse le Seigneur : qu’elle...
Lire la suite
  2457 lectures
  0 commentaires

17 avril: Sainte Kateri Tekakwitha


17 avril 2013. Première célébration liturgique officielle de Kateri Tekakwitha en tant que sainte. L'antienne d'ouverture de sa messe se lit ainsi: "Célébrons dans la joie la fête de sainte Kateri Tekakwitha, car le Seigneur de l'univers l'a aimée, et il a fait d'elle une vierge sainte et glorieuse, alléluia". Je me souviens de sa canonisation par Benoît XVI le 21 octobre 2012, des conférences sur sa spiritualité, des rencontres avec les médias. Ce fut un moment intense, dont une conférence au village huron de Wendake. Vous pouvez revoir ces activités à ce lien de mon site . En partage pour sa fête liturgique, voici la conclusion de mon livre Sainte Kateri Tekakwitha. Première sainte indienne d'Amérique du Nord Kateri Tekakwitha, qu’on a déjà qualifiée de « mystique du monde sauvage », a une parole à nous délivrer aujourd’hui. Cette jeune femme autochtone, qui a grandi dans les bois et qui n’a...
Lire la suite
  3444 lectures
  0 commentaires

L'horreur au marathon de Boston


J’ai couru mon premier marathon à Montréal en 1983. Depuis, le jogging fait partie de ma vie un jour sur deux. Je cours le matin pour le plaisir, la forme, la méditation. Il y a une joie à sortir de soi, à se fondre dans le paysage, à s’envoler avec la route. J’espère continuer mes escapades en espadrilles tant les genoux tiendront le coup, car mon âme ne porte pas à terre, elle a besoin du corps pour célébrer la vie.   Les coureurs solitaires vivent une grande solidarité entre eux, comme si la sueur les soudait dans une même aventure. Et quand arrive le jour du marathon, l’ultime expérience de 42 kilomètres, c’est le couronnement de beaucoup d’efforts, le dépassement de soi, la récompense de la ligne d’arrivée, l’euphorie d’avoir enfin terminé. Il règne souvent dans ce genre d’événements une atmosphère bon enfant, familiale, où il fait bon d’être...
Lire la suite
Mots-clés :
  2605 lectures
  0 commentaires

École de prière (6) Bien commencer


Plus j’avance sur les chemins de la prière, plus celle-ci se simplifie. Je suis là, Dieu est là ; il m’aime, je l’aime. C’est tout. Je demeure en lui, il demeure en moi : « Demeurez en moi, comme moi en vous » (Jean 15, 4). La prière chrétienne est une réponse à l’appel de Jésus : « Demeurez dans mon amour » (Jean 15, 9). Les premiers moments de la prière sont essentiels, car ils donnent le ton à ce qu'on va vivre. Tu peux allumer une bougie, faire une génuflexion lente et un signe de croix, chanter une hymne. Tu peux commencer par un Notre Père , une invocation à l’Esprit Saint, un verset d’un psaume. Tu entres en relation profonde avec le Christ présent en toi; c’est par lui que le Père se révèle à toi dans son Esprit. Tu laisses tes soucis en les offrant au Seigneur. Mon petit rituel Je vous...
Lire la suite
  2652 lectures
  0 commentaires

Thomas, le doute et la foi


On oscille souvent entre la foi et le doute, l'adhésion et la remise en question, un peu comme les  premiers disciples de Jésus. Le romancier Georges Bernanos le rappelle avec cette phrase lapidaire : « La foi, c'est 24 heures de doute moins une minute d'espérance ». Le doute est un compagnon de route qui s’arrête parfois sur le bord du chemin et ne veut plus avancer. La foi lui vient alors en aide, fraternellement : « Elle est une compagne de vie qui permet de percevoir avec un regard toujours nouveau les merveilles que Dieu réalise pour nous » (Benoît XVI, La porte de la foi , no 15). C’est ce qu’a vécu l’apôtre Thomas. Il était absent le jour de Pâques quand Jésus ressuscité a surgi à l’endroit où se tenait les disciples apeurés. Il ne voulait pas croire que Jésus était vivant tant qu’il ne le verrait pas avec ses plaies....
Lire la suite
Mots-clés :
  3713 lectures
  0 commentaires

Depuis ce matin-là


Depuis ce matin-là   Depuis ce matin-là, au soleil levant, le cœur s’habille de toi, le Vivant, il te cherche au fond de l’âme, attente amoureuse au tombeau vide, habité de la joie pascale.   Depuis ce matin-là, au point du jour, le cœur est en fête de toi, l’Ami, la pierre est roulée en secret, chaque instant est un dimanche, brûlé au cierge pascal.   Depuis ce matin-là, au jardin retrouvé, le cœur se retire en toi, Jésus, il brûle dans la plaie de ton côté, se blesse au printemps de ton visage, guidé de nuit par la nuée pascale.   Depuis ce matin-là, au chemin partagé, le cœur chante ton alléluia, Ressuscité, il met sa prière au vert pour la route, parole à l’auberge, pain du voyageur, invité aux noces pascales.     Jacques Gauthier,  Prières de toutes les saisons , Montréal et Paris, Bellarmin / Parole et...
Lire la suite
  2427 lectures
  0 commentaires

La résurrection dans nos vies



Pâques, "ce jour de fête entre les fêtes" se prolonge durant toute l'octave pascale. Selon la conception antique du temps pascal, les 50 jours qui vont du dimanche de la Résurrection au dimanche de la Pentecôte sont considérés comme un seul jour de fête, comme un "grand Dimanche".  La foi chrétienne n’est pas d’abord une doctrine, mais une rencontre avec le Christ ressuscité. Tout part de la mort-résurrection du Christ et tout nous y ramène. C’est le cœur de notre foi. Saint Paul est catégorique sur ce point « Si le Christ n’est pas ressuscité, votre foi ne mène à rien. » (1 Co 15, 17) Quel est le sens de la résurrection dans nos vies chrétiennes d’aujourd’hui? Peut-elle inspirer nos contemporains en quête de sens, d’espérance et de joie? Oui, car c’est justement ce qu’apporte la résurrection : du sens, de l’espérance, de la joie. Le sens de la vie En mourant,...
Lire la suite
  3282 lectures
  0 commentaires

Le Triduum pascal


Le Triduum pascal est le centre et le sommet de l'année liturgique. Le mot latin Triduum signifie "trois jours" et pascal veut dire "passage". Trois jours pour passer de la mort à la vie, trois jours qui forment un tout, une même célébration de la mort et de la résurrection du Christ pour faire de nous des vivants. Le Triduum pascal commence le soir du Jeudi saint pour se terminer au dimanche de Pâques. Nous suivons Jésus dans les derniers moments de sa vie et nous célébrons sa Pâque, c’est-à-dire son passage de ce monde à son Père. L’Église propose des gestes concrets dans sa liturgie pour célébrer ce qui est plus qu'un anniversaire, mais notre libération aujourd'hui même. Je vous présente quelques-uns de ces gestes et symboles, ainsi que de petites liturgies qu'on peut vivre à la maison.  Jeudi saint À l’église, nous faisons mémoire du dernier repas de Jésus...
Lire la suite
Mots-clés :
  4092 lectures
  0 commentaires

Réponse à David Desjardins Le Devoir

Dans Le Devoir du samedi 16 mars, le chroniqueur David Desjardins questionnait la couverture médiatique du conclave qu'il trouvait exagérée, compte tenu qu'on ne va plus à l'église au Québec. La question de son billet d'opinion intitulé Religions était louable, mais le ton très discutable, tant ça sentait le règlement de compte. Il est revenu sur cet article à la fin de sa chronique du 23 mars en jetant de l'huile sur le feu. Il convient que son humour douteux a quelque chose de choquant, mais il en rajoute en qualifiant le cardinal Ouellet de "minable". Je lui ai envoyé cette courte réponse dimanche le 24 mars, ainsi qu'au Devoir: "M. David Desjardins, vous avez reçu une volée de bois vert suite à votre chronique "Religions" du 16 mars. Votre ton dérisoire et condescendant ne pouvait que choquer plusieurs catholiques. Chacun a droit à son opinion, du moment que c'est...
Lire la suite
  2715 lectures
  0 commentaires

École de prière (5) Quand et où prier?


Dieu regarde plus l'intention du coeur dans la prière que l'attention, dont nous ne sommes pas toujours le maître. Il suffit d'être là, puisque Dieu est toujours là. Se décider à prier Prier nécessite juste un peu de foi et d’amour envers Dieu, la volonté d’entrer en relation avec lui, le désir de lui parler comme à un ami. Il fera le reste. Mais pour découvrir son amitié, n’est-ce pas trop demander de passer quelques minutes avec lui chaque jour ? Tu penses à tes enfants ou amis que tu aimes, mais rien ne vaut le temps que tu passes avec eux. Ainsi en est-il avec Dieu ; tu penses à lui, mais lui consacrer quelques minutes dans la journée prouve que tu l’aimes et qu’il est important à tes yeux. Le secret d’amitié que le renard dévoile au petit prince avant de le quitter s’applique très bien à ce qu’est la...
Lire la suite
  4125 lectures
  0 commentaires

Journée mondiale de la poésie


21 mars, journée mondiale de la poésie. Pourquoi? Parce que la poésie est inutile comme l'amour, la beauté, l'art, donc nécessaire pour vivre. Ce n'est pas rentable et productif, sauf pour alerter les injustices, éveiller à la beauté, résister contre toute espérance. Poésie: lucidité d'une conscience, un souffle qui veut durer. Nous en avons bien besoin aujourd'hui. Pour vous accompagner en ce début de printemps, voici un peu de mon "art poétique", texte que l'on retrouve à la fin de mon recueil La vie inexprimable . Accompagnement Il me semble que « la vie inexprimable » de René Char , neuve et merveilleuse, renvoie comme en écho à la « vraie vie » de Rimbaud, à cet ailleurs rêvé dans l’absence, forme supérieure de présence : « J'écrivais des silences, des nuits, je notais l'inexprimable. Je fixais des vertiges » ( Une saison en enfer ). Le poète reste imbibé de cette vie offerte au grand vent...
Lire la suite
  2898 lectures
  0 commentaires

Saint Joseph et François, hommes de foi



Le pape François a choisi la solennité de saint Joseph pour la messe d’inauguration de son ministère d’évêque de Rome et successeur de Pierre. S'il aime beaucoup Marie, - on sait qu'il lui a réservé sa première sortie à la basilique Sainte-Marie-Majeure le lendemain de son élection -, il aime aussi son époux Joseph. On ne sépare pas ce que Dieu a uni. Sur son blason, où figure sa devise, "choisi parce que pardonné", se trouve en bas à gauche une étoile, symbole de la Vierge Marie, et à droite une fleur de nard, symbole de saint Joseph, patron de l’Église catholique. Il a répété trois verbes durant son homélie de ce 19 mars qui résument bien la vie et la mission de Joseph: protéger, respecter, servir. Il a dit: "C’est d’avoir soin l’un de l’autre dans la famille : les époux se gardent réciproquement, puis comme parents ils prennent soin...
Lire la suite
  2754 lectures
  0 commentaires

Livres: Le Jour du Seigneur, hiver 2013

Voici les chroniques Lectures de l'émission Le Jour du Seigneur à la télé de Radio Canada pour l’hiver 2013, ainsi que les résumés des livres recensés. La chronique est diffusée le dimanche vers 10h55.  6 janvier (pour l'Épiphanie et le Baptême de Jésus) Offrir Dieu , de Yvon Joseph Moreau, Médiaspaul. À la suite des Mages, l'évêque de Sainte-Anne-de-la-Pocatière nous offre tout un présent en nous partageant cette quarantaine de billets sur Dieu, parus jadis dans la revue Chanteclerc , alors qu'il était abbé de l'abbaye d'Oka. Un livre à déguster lentement sur nos routes humaines. Faites le plongeon , de Timothy Radcliffe, Cerf et Novalis. Un livre simple et profond pour retrouver le sens du baptême et de la confirmation. Un livre plein d'espérance pour vivre une authentique vie de foi. L'auteur sait nous parler du christianisme avec humour et vérité. 3 février (Journée des malades) On peut se dire au...
Lire la suite
  2487 lectures
  0 commentaires

À quoi sert un pape?



Ma chère fille, J'ai reçu ton courriel ce matin, 17 mars. Je réponds tout de suite sur mon blogue, car je pense que cela peut intéresser bien du monde. Voici d'abord ton courriel:  «Salut papa. J'ai une question pour toi. Hier soir nous sommes allés souper chez des amis et ils nous ont posé une question avec laquelle j'ai eu de la difficulté à répondre. Je leur ai dit que j'allais te le demander et que j’aurais une réponse pour eux. Alors voici la question: À quoi sert un pape? Bien sûr, ce sont des gens qui ne pratiquent pas et qui trouvent inutile d'avoir un homme qui dirige la religion tout en vivant dans le luxe du Vatican ». Je peux comprendre ta difficulté de répondre en quelques mots à la question de tes amis qui trouvent inutile d'avoir un pape. S’ils te l’ont posée, c’est qu’ils savent que tu es...
Lire la suite
Mots-clés :
  3160 lectures
  0 commentaires

Et arriva le pape François



L'élection d'un pape, c'est comme la prière, une immense attente dans l'espérance. L'Esprit Saint en est le maître d'oeuvre et il souffle où il veut. Seul un regard de foi permet de voir l’Esprit agir dans l’Église, corps du Christ et peuple de Dieu en marche. Elle n’est pas une entreprise, mais un organisme vivant qui vit de la foi de ses membres, comme je le rappelais dans un autre blogue .   Et ce fut la joie pour les fidèles réunis Place Saint-Pierre, pour les diocésains de Rome, pour les catholiques du monde entier, surtout de l'Amérique latine. Joie de voir la fumée blanche, d'entendre la foule jubiler et les cloches sonner. Joie d'avoir un pape au 5e tour de scrutin seulement, ce qui dénote l'unité des cardinaux. Il est arrivé tout de blanc vêtu, simplement, l’homme venu du Sud, se présentant comme l’évêque de Rome. Il a prié, d’abord...
Lire la suite
  3394 lectures
  0 commentaires

Je crois en l'Esprit Saint


Je crois en l'Esprit Saint, vent de fraîcheur et âme de l’Église, l’hôte intérieur des baptisés qui agit en secret dans nos vies.   Je crois au Souffle de Dieu qui est Seigneur et qui donne la vie, baiser du Père et du Fils, tout l’amour partagé entre eux, répandu en abondance dans nos cœurs. Il a parlé par les prophètes, il nous rappelle les paroles de Jésus.   Je crois à la liberté de l’Esprit, vol de colombe sur nos prières, brise intime qui fait tressaillir le silence, mouvement incessant de création et de relation, présence bienveillante dans l’humanité.   Je crois en la nouveauté de l’Esprit,   qui nous invite à renaître et à faire communauté, à rayonner l’Évangile au cœur des idéologies. Il répand son feu de Pentecôte sur l’humanité, inspire les cardinaux réunis en conclave, comme au Cénacle de la nouvelle alliance, où tout s’est enflammé. ...
Lire la suite
Mots-clés :
  2746 lectures
  0 commentaires

Ma rencontre avec le cardinal Ouellet



Le cardinal Marc Ouellet ne laisse personne indifférent, c'est le moins qu'on puisse dire, mais il ne mérite pas les insultes que j’entends parfois au Québec. « Nul n’est prophète en son pays », avait déclaré Jésus dans la synagogue de Nazareth. Et nul n’est tout noir ou tout blanc non plus. Je n’ai pas l’intention ici de me porter à la défense du cardinal Ouellet, encore moins me prononcer sur ses chances d’être élu pape, alors que le conclave s’ouvrira le 12 mars. Je veux simplement vous partager ma première rencontre avec cet homme de convictions et de foi, très chaleureux en privé.  Un désir un peu fou Après la parution de mon livre J’ai soif. De la petite Thérèse à Mère Teresa , on m’avait suggéré de le remettre au pape Jean-Paul II pendant que je serais à Rome pour un pèlerinage sur les pas de Thérèse de Lisieux. De...
Lire la suite
  3042 lectures
  0 commentaires

abonnez vous blog v2 down

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
25 novembre 2012
Le blogue de Jacques Gauthier
         Dans Le Devoir d...
7230 lectures
Jacques Gauthier
17 août 2014
Le blogue de Jacques Gauthier
Il nous arrive d'osciller entre la foi et le doute...
5042 lectures
Jacques Gauthier
1 août 2017
Le blogue de Jacques Gauthier
La nature peut être un véritable chemin de prière....
3002 lectures
Jacques Gauthier
26 février 2015
Le blogue de Jacques Gauthier
Chaque carême, l'Église propose de faire avec Jésu...
2630 lectures
Jacques Gauthier
27 novembre 2016
Le blogue de Jacques Gauthier
L’Avent marque une nouvelle année du cycle liturgi...
1699 lectures