Cherchez d'abord le royaume de Dieu

Jésus est venu annoncer le royaume de Dieu en nous révélant l’amour du Père. Telle a été sa mission. Il n’a vécu que pour cela, au prix de sa vie. Il a cherché le Royaume avant tout souci personnel, vivant ce qu’il disait : « Ne vous faites pas de souci pour demain : demain aura souci de lui-même ; à chaque jour suffit sa peine » (Mt 6, 34).

Jesus sermon montagne

Cette interpellation à vivre l’instant présent n’est pas facile à vivre. Il y a tellement de choses qui nous tracassent, nous donnent du souci. Jésus nous invite à faire confiance au Père, à nous abandonner à sa miséricorde. Mieux vaut le servir que d’accorder trop d’importance à l’argent, aux biens matériels, comme s’ils pouvaient sauver, car « nul ne peut servir deux maîtres » (Mt 6, 24).

Jésus insiste sur la bonté du Père qui prend soin de ses enfants. Il a certainement médité ce beau texte du prophète Isaïe qui fait parler Jérusalem : « Le Seigneur m’a abandonnée, mon Seigneur m’a oubliée. » Une femme peut-elle oublier son nourrisson, ne plus avoir de tendresse pour le fils de ses entrailles ? Même si elle l’oubliait, moi, je ne t’oublierai pas. Car je t’ai gravée sur les paumes de mes mains, j’ai toujours tes remparts devant les yeux. » (Is 49, 14-15)

Les fidèles de Jérusalem avaient toutes les raisons du monde de se lamenter. Le peuple était en exil en Babylonie ; il expérimentait l’absence et le silence de Dieu. Mais les croyants de cette époque n’ont pas lâché, convaincus que Dieu ne pouvait pas les abandonner, puisque son nom est gravé sur leurs mains, tatoué dans leur chair.

Ne pas se faire tant de souci

Jésus exhorte ses disciples que nous sommes à croire en son action salvifique, à ne pas nous soucier de la nourriture et du vêtement. « Ne vous souciez pas, pour votre vie, de ce que vous mangerez, ni, pour votre corps, de quoi vous le vêtirez. La vie ne vaut-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que les vêtements ? » (Mt 6, 25). Si le Père céleste nourrit les oiseaux du ciel en abondance, ne prendra-t-il pas soin de nous, ses enfants ?

La résurrection de Jésus manifeste que le royaume de Dieu est à l’œuvre dans nos vies. À nous d’en témoigner dans le réel quotidien, sans nous préoccuper d’autre chose. « Cherchez d’abord le royaume de Dieu et sa justice, et tout cela vous sera donné par surcroît » (Mt 6, 33).

Au lieu de nous soucier de ce qui pourrait nous manquer, nous avons plutôt à lutter pour la justice, afin que tous aient de quoi se nourrir et se vêtir. En bons serviteurs de l’Évangile, nous avons à dénoncer les inégalités sociales, bref, à nous soucier des autres, comme le Père se soucie de nous.

Que Jésus envoie son Esprit pour qu’il nous donne la force d’accomplir jusqu’au bout la mission de bâtir son royaume de justice et de paix.

Pour aller plus loin: Jésus raconté par ses proches.

Hymne à la vie
Un souffle de fin silence

Sur le même sujet:

 

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://www.jacquesgauthier.com/

abonnez vous blog v2 down

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
6 juillet 2020
Le blogue de Jacques Gauthier
Les anges ne sont pas l’apanage unique des grandes...
1813 lectures
Jacques Gauthier
29 août 2019
Le blogue de Jacques Gauthier
Lors des banquets officiels, une place est normale...
2615 lectures
Jacques Gauthier
4 novembre 2019
Le blogue de Jacques Gauthier
Les évangélistes montrent souvent Jésus qui se ret...
4495 lectures
Jacques Gauthier
20 mars 2015
Le blogue de Jacques Gauthier
Dans l'Évangile de ce 5e dimanche de Carême, ...
5612 lectures
Jacques Gauthier
1 avril 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Pâques, "ce jour de fête entre les fêtes" se prolo...
6226 lectures