Est-ce la brise de ton vent
qui emporte nos corps en louange
pour en faire le ciel de ta joie?
Descends, Esprit Saint, dans nos assemblées.
 
Est-ce la douceur de ton feu
qui baigne nos yeux de larmes
pour les ouvrir aux merveilles de ton amour?
Descends, Esprit Saint, dans nos chambres hautes.
 
Est-ce la légèreté de ton souffle
qui féconde notre prière de pauvre
pour l’offrir comme un amour?
Descends, Esprit Saint, dans nos cœurs.
 
Est-ce la nouveauté de ta parole
qui creuse notre âme assoiffée
pour l’habiter de ton silence?
Descends, Esprit Saint, dans nos déserts.
 
Est-ce l’attente de ta présence
qui baptise notre désir profond
pour l’inonder de ton eau vive?
Descends, Esprit Saint, dans notre monde.
 
Jacques Gauthier, Prières de toutes les saisons, Montréal et Paris, Bellarmin / Parole et Silence, 2007, p. 54.