Les Mages ont marché longtemps à la recherche de l'Emmanuel, Dieu avec nous, que nous avons célébré à Noël. Notre quête du Christ se vit aussi sur la route, pas à pas, dans ce grand pèlerinage de la vie. Mais c’est à l’intérieur de notre être que nous pouvons mieux trouver le Seigneur, dans cet espace vierge de notre âme créée à l’image de Dieu. La foi est l’étoile qui nous guide sur la route de notre coeur. Notre foi est don et lumière, expérience et vie, écoute et réponse, regard et toucher, combat et engagement.

EpiphanieLes Mages croyaient s’être perdus, lorsque l’étoile réapparut dans le ciel. Une grande joie les inonda. Leurs pas devinrent plus légers, leurs corps plus aériens, leurs visages plus jeunes, comme si l’Enfant de Bethléem rayonnait déjà sur eux. Lorsqu’ils le virent avec Marie et Joseph, ils se prosternèrent devant lui pour l’adorer avec toute leur humanité. Épiphanie, "manifestation" d’une prière silencieuse. 

 

En Jésus, Dieu et l’homme sont si intimement liés que toucher telle personne c’est toucher Dieu. Depuis cette nuit unique où l’Amour s’est abaissé dans le ciel de notre âme, les étoiles de la miséricorde scintillent par milliers. Nous les retrouvons souvent à notre table, sur notre rue, dans notre église et dans le monde. Savons-nous les reconnaître?

Que la foi au Verbe fait chair vous guide tout au long des jours et des nuits de cette nouvelle année qui commence. Que l'année 2015 soit une découverte de la joie inexprimable qui brûle au fond de vos coeurs. Bonne et sainte année à vous tous et toutes qui me lisez. Je vous embrasse.