Le blogue de Jacques Gauthier

Cliquez sur les onglets de la barre pour voir les mots-clés et le calendrier des articles

16 octobre: Sainte Marguerite-Marie Alacoque

Sainte Marguerite Marie
La vie de Marguerite-Marie Alacoque est une histoire de cœur. Tout commence à Paray-le-Monial, en ce grand siècle de la spiritualité qu’on a appelée l’École française, qui voit défiler les François de Sales, Jeanne de Chantal, Bérulle, Olier, Vincent de Paul, Jean Eudes. Jésus se choisit une jeune religieuse, de l’ordre de la Visitation, pour révéler au monde et dans l’Église l’amour brûlant de son cœur. Jésus la nomme « la disciple bien-aimée de mon sacré Cœur ».  Accueillir l’amour Philiberte Lamyn et Claude Alacoque, juge et notaire dans le Charolais, en Bourgogne, ont trois garçons quand vient au monde, le 22 juillet 1647, Marguerite. L’enfant vivra une petite enfance heureuse. Vers l’âge de quatre ou cinq ans, elle fait un séjour prolongé chez sa marraine. Elle y entend parler de vie consacrée à Dieu et de vœux religieux. Prévenue par la grâce, elle prononce ces paroles qui marqueront sa vie : « Ô mon Dieu, je...
Lire la suite
  5612 lectures
  0 commentaires

La mort de ma mère

Signet maman
Je ne pensais pas écrire ce texte quatre mois après la mort de mon père, que vous pouvez lire aussi sur ce blogue. Ma mère est décédée le vendredi 28 septembre à l’âge de 90 ans, alors que je donnais une retraite à Sutton. Elle est morte paisiblement dans son lit, à la maison, sans éprouver les affres d’une longue maladie. Elle désirait retrouver son cher Daniel, arrivé à la maison du Père le 2 juin 2018. Ils ont eu une belle vie et une mort douce. On ne s’habitue pas à la mort, même s’il y a « plein de vie dedans », écrivait Félix Leclerc. Devenir orphelin arrive toujours trop tôt.  Maman a rendu l’âme un vendredi après-midi, comme Jésus. À la première lecture de la messe de ce 28 septembre, on pouvait lire ces mots de Qohèleth, l’auteur du livre de l’Ecclésiaste, qui montre avec réalisme que les desseins de Dieu...
Lire la suite
  10610 lectures
  0 commentaires

Georgette Faniel, le don total

Mimi petit
Je vous présente en quelques lignes ma biographie spirituelle sur Georgette Faniel, surnommée affectueusement "Mimi" par sa famille et ses amis. Cette femme célibataire peu connue du grand public a vécu discrètement à Montréal de 1915 à 2002, dans le don total de sa personne au Christ. Il l’a appelée très jeune à le suivre, elle s’est laissée transformer dans son amour. Il lui parlait clairement dans son cœur, elle répondait en toute simplicité. Elle n’a voulu qu’aimer, et c’est en aimant qu’elle a fait face à la souffrance dès l’âge de 6 ans, désirant partager celle de Jésus. Recluse dans son loyer, elle s’est effacée pour que Dieu ait la première place, recevant ses secrets dans le silence intérieur de la prière. Ce qui ne l’a pas empêchée de servir les plus pauvres en préparant du linge pour eux. Elle a accueilli des gens d’horizons variés qui la consultaient et...
Lire la suite
  4122 lectures
  0 commentaires

L'alliance dans la Bible

arc en ciel 620x330
L’alliance est le thème clé qui traverse toute la Bible. On parle d’ailleurs de l’Ancien et du Nouveau Testament comme de l’Ancienne et de la Nouvelle Alliance. Une alliance indique une union ou un contrat entre deux personnes, deux familles, deux peuples. C’est une promesse de fidélité, un traité pour les générations à venir. Elle est souvent symbolisée par une arche, un arc-en-ciel, un anneau. Il est intéressant de constater que les époux portent l’anneau à l’annulaire gauche, comme une alliance nouée au cœur, symbole du don et de l’engagement. L’Ancienne Alliance Dieu utilise cette symbolique forte de l’alliance pour parler de l’amour qu’il porte envers son peuple. Ce pacte entre lui et Adam est renouvelé avec Noé et à ses fils : « Voici que moi, j’établis mon alliance avec vous, avec votre descendance après vous […] Je mets mon arc au milieu des nuages, pour qu’il soit le signe de...
Lire la suite
  3800 lectures
  0 commentaires

École de prière (71) Un simple regard d'amour

Oraison croix
Dans son Histoire d’une âme, Thérèse de Lisieux définit ainsi la prière : « C’est un élan du cœur, c’est un simple regard jeté vers le Ciel, c’est un cri de reconnaissance et d’amour au sein de l’épreuve comme au sein de la joie ; enfin c’est quelque chose de grand, de surnaturel qui me dilate l’âme et m’unit à Jésus ». On peut dire la même chose de l’oraison chrétienne, qui est une forme de prière intérieure et silencieuse où l’on porte un simple regard d’amour vers le Christ qui nous aime. Une relation de personne à personne Comme toute relation de personne à personne, l’oraison est « une réalité simple et complexe, à la portée de tous », écrit Henri Caffarel au début des Cinq soirées sur la prière intérieure. Il suffit de s'arrêter, d’accueillir le moment présent comme une grâce, de s'asseoir en silence dans la confiance au Christ, de l’aimer et de se...
Lire la suite
  3262 lectures
  0 commentaires

Quelle spiritualité pour le XXIe siècle?

Clapier
À l’aube de ses 60 ans, William Clapier propose un livre ambitieux par l’ampleur du sujet, et dense par les nuances apportées. Écrit à la suite d’un accident de vélo, il témoigne que c’est en allant au fond de soi que la personne peut se révéler pleinement à elle-même, pour mieux se changer, et ainsi changer le monde. La lecture, agréable et exigeante, n’a rien à voir avec les traités spirituels populaires. Les jalons bibliographiques proposés à la fin du livre montrent la diversité des sources de l’auteur. Au fil d’une vie Quelle spiritualité pour le XXIesiècle ? L’immense point d’interrogation de la page couverture évoque le questionnement de l’auteur. Il développe avec discernement une vie spirituelle pour notre temps en ne négligeant pas la religion et la spiritualité, la foi au Christ et les valeurs communes de l’humanité. Sa quête spirituelle est inquiète, par les enjeux sociétaux de plus en plus...
Lire la suite
  3260 lectures
  0 commentaires

Prière d'alliance

Oraison desert
Père, tu m’as séduit dès ma jeunesse,tu m’as entraîné jusqu’au désert, tu m’as parlé cœur à cœur,dans le silence de la prière.   Tu m'as guidé par des liens de tendresse, présence d’amour infini en l'âme, trésor enfoui que je porte en secretdans le vase fragile de la foi obscure.   Tu m’appelles toujours par mon nom,  élan de vie, relation d’amour. Ta paix grandit en moi chaque jour,et je me vois dans ta beauté.  Apprends-moi à oublier le chemin balisé pour que je retrouve la source d'eau vive, toi qui te caches au fond de l'être, comme une perle précieuse.   Ouvre mon coeur à ta parole quand je chemine avec le Christ, que mon désir de le rencontreraccorde ma vie au souffle de l’Esprit. Tu m’as créé unique et libre, je m’abandonne à ta miséricorde.Renouvelle ton alliance dans mon corps,je demeure ton enfant pour l'éternité. Pour aller plus loin: Un souffle de fin silence (Noroît); La prière chrétienne (Presses de la Renaissance).
  2164 lectures
  0 commentaires

École de prière (67) Prier avec amour

Prière amour
Prier, c’est s’entretenir avec Dieu comme deux amoureux se regardent en silence. La foi nous dit qu’il est près de nous, qu’il nous écoute et nous comprend. Racontons-lui ce que nous vivons. « Seigneur, je désire que ce temps de prière que je prends pour toi soit comme tu veux. Je crois en toi, apprends-moi à prier et à t’aimer. Je t’offre ce que je suis et ceux qui me sont chers. Envoie ton Esprit, qu’il donne vie à ma vie. Je te loue pour ce que tu es, et merci pour ton amour infini, etc. » L'amitié de Dieu Parler à Dieu comme on parle à un ami témoigne de la place centrale qu’il occupe dans notre vie. Nous nous éveillons à sa présence, nous prenons conscience de son amour. La prière nous révèle notre identité profonde d’enfants de Dieu et la mission d’amour qui est la nôtre. N’était-ce pas ainsi que Jésus agissait...
Lire la suite
  3374 lectures
  0 commentaires

La fête de la fidélité

Saint Valentin
Dans certaines paroisses, on profite de la Saint-Valentin ou d’une autre fête durant l’année pour souligner l’anniversaire de mariage des couples. Que ce soit 5, 10, 25, 30, 45, 50 ans de vie commune, que de saisons pour apprendre à aimer ! Il est touchant de voir la fierté de ces époux, leur tendre complicité depuis tant d’années. On constate en les regardant que L’amour existe encore, pour reprendre le titre d’une chanson de Céline Dion, même s'ils ne voient pas toujours la vie en rose. Promesse de fidélité La promesse de fidélité dite hier est de nouveau prononcée et accueillie aujourd'hui. Quel beau cadeau nous faisons au compagnon ou compagne d’éternité lorsque nous lui disons : « Je t’aime et je veux t’être toujours fidèle. Je demande au Seigneur de m’y aider chaque jour, lui dont la fidélité est éternelle ». Ce témoignage d’espérance n’a pas de prix, car il...
Lire la suite
  3250 lectures
  0 commentaires

Prière d'humilité

9782845736337FS
Rends-moi humble, Seigneur,de cette joyeuse humilité qui attire l’Espritdans l’âme désencombrée et généreuse.Aide-moi à ne rien m’attribuer des dons reçus,mais à tout remettre au Père avec Marie. Rends-moi humble, Seigneur,de cette audacieuse humilité qui rend librepour semer ta parole dans le champ du monde.Remplis mon cœur de douceur et de paixqui me fait accepter ma propre vulnérabilité. Rends-moi humble, Seigneur,de cette simple humilité qui désarme la hainequand je tiens à avoir le dernier mot.Fais-moi chercher dans le réel de la vietout ce qui est bon, beau et vrai. Rends-moi humble, Seigneur,de cette fragile humilité qui m’ouvre à l’autrepour accueillir sa blessure et la mienne.Libère-moi de désirer la première placepour que je puisse aimer en m’oubliant. Rends-moi humble, Seigneur,de cette sainte humilité qui vient de la prière,où descendant au centre de mon âmeje ne vois plus que ta lumièrepour la répandre autour de moi.   Pour aller plus loin: Les saints, ces fous admirables (Novalis /...
Lire la suite
  4988 lectures
  0 commentaires

Préface de mon livre sur le père Caffarel

Caffarel couv. et 4e
  Je vous partage la préface du dominicain Paul-Dominique Marcovits qui se trouve au début du livre Henri Caffarel, maître d'oraison. Prédicateur de retraites, le père Marcovits a écrit quelques livres aux éditions du Cerf sur le pardon, les béatitudes et le couple. Il a été conseiller spirituel national des Équipes Notre-Dame. Il est rédacteur de la Cause de canonisation du père Caffarel. Préface « Le sentiment de solitude serait absent du cœur de ceux qui s’aiment s’ils n’avaient que des aspirations limitées. Mais l’être humain est fait pour l’illimité, l’infini, l’absolu. Qu’il le sache ou qu’il l’ignore n’y change rien. Une faim secrète et insatiable l’habite. Elle est à la fois sa grandeur et son tourment. » Et le père Caffarel de s’interroger sur ce feu qui brûle ceux qui s’aiment : « Que faire ? Éteindre ce feu ? Mais ce serait éteindre leur âme ! Qu’ils croient plutôt à l’existence...
Lire la suite
  3210 lectures
  0 commentaires

Ce Dieu entre nous

Dieu
Nous parlons de Dieu entre nous depuis des millénaires. Nous écrivons beaucoup sur lui, peut-être pour nous consoler de ne pas le voir, pour nous souvenir de sa présence. Il demeure le grand mystère qui a inspiré tant d'artistes. Dieu, ni ceci ne cela, avouait le poète carme saint Jean de la Croix, c’est un je-ne-sais-quoi d’insaisissable que le cœur brûle d’obtenir, mais c'est de nuit. Dieu, le terme vers lequel nous nous dirigeons, « peut être regardé comme une nuit obscure pour l’âme, tant qu’elle est en cette vie » (La Montée du Carmel, livre 1, chapitre 2). Ce mot obscur de Dieu nous gêne ou nous ravit selon l’expérience que nous en avons. Il érode les sens et creuse le désir. Face à notre impuissance de tout contrôler, nous nous en servons souvent pour le projeter contre le mal. Ne parle-t-on pas de Act of God, comme on le voit...
Lire la suite
  2727 lectures
  0 commentaires

Neige bleue

Neige
 À ce point du jourl’aube glaciales’avance avec la biseemmitouflée dans des voiles mauves Sa lumière patinesur la neige bleuemonte aux fenêtresouvre la cage Réveille-toi ma joiel’aurore flamboieau lever du soleildans un écrin de silence C’est le temps de l’envoltes empreintes sur mon corpsl’extase de la rédemption Pourquoi s’étonnerd’une telle libérationl’amour ne demande rienquand il glisse sa victoiredans la chair meurtrie Poème tiré de mon recueil Un souffle de fin silence, à paraître en février 2017 aux Éditions du Noroît.
  3367 lectures
  0 commentaires

École de prière (48) La contemplation avec Jean de la Croix

Jean de la Croix 2
Fêté dans l’Église le 14 décembre, saint Jean de la Croix (1542-1591) est le docteur mystique par excellence. Il témoigne par sa vie et ses écrits que l’être humain est pleinement comblé par Dieu caché au centre de l’âme. Seuls la foi et l’amour, ces « deux conducteurs d’aveugle », écrit-il dans Le Cantique spirituel, « te mènent par des chemins inconnus de toi, jusqu’aux secrets abîmes de Dieu ». (Sauf exception, les citations proviennent des Œuvres complètes, Cerf, 1990). Le poète espagnol présente les éléments de la vie intérieure, ses nuits et ses aurores, ses exigences et ses illusions, à travers quatre grands traités spirituels : La Montée du Carmel, La Nuit obscure, le Cantique spirituel, la Vive Flamme d’amour. Ses poèmes et ses paroles coulent de source, c’est-à-dire de l’Évangile. « Là où il n’y a pas d’amour, mettez de l’amour, et vous recueillerez de l’amour » (Lettre 47). Les...
Lire la suite
  5003 lectures
  0 commentaires

La miséricorde ne s'arrête pas

Annee de la misericorde
L’Année sainte de la miséricorde se termine à Rome le 20 novembre. Le pape François a voulu que cette année soit un parcours de conversion, un temps de compassion et de dialogue. Comment avez-vous vécu cette année de grâce ? En accomplissant des gestes de miséricorde ? En franchissant une porte sainte ? En contemplant le Christ ? En participant à des célébrations particulières ? En lisant des livres sur ce sujet, comme celui du pape François, Le nom de Dieu est miséricorde, dans lequel il montre que la miséricorde est la manière dont Dieu pardonne, elle est sa carte d'identité : "Notre péché devient alors une sorte de bijou que nous pouvons Lui offrir, pour Lui donner la consolation de nous pardonner" (p. 73). Saint Jean XXIII parlaient de nos misères comme le trône de la miséricorde divine. Cette année jubilaire qui s’achève nous fait prendre conscience que la miséricorde ne finit pas, qu’elle nous unit...
Lire la suite
  2790 lectures
  0 commentaires

En avant, la vie!

Mort
Lors d’une émission d’Apostrophes, Bernard Pivot avait demandé à sœur Emmanuelle (1908-2008) quel était son mot préféré. La réponse fut immédiate : Yalla!, mot arabe qui signifie : « En avant ! » La mort est en avant, notre naissance aussi. Nous n’avons jamais fini de naître. Pour les croyants et croyantes, la mort est vue comme le jour de leur véritable naissance. Thérèse de Lisieux, décédée le 30 septembre 1897, écrivait : « Je ne meurs pas, j’entre dans la vie ». De son côté, Félix Leclerc chantait : « C’est grand la mort, c’est plein de vie dedans ». Un accompagnement par la présence J’ai relaté dans le livre Récit d’un passage les derniers mois de la vie de mon beau-père. Mon accompagnement auprès de lui m’a rendu plus humain et plus lucide face à la mort. J’ai surtout retenu trois choses de cette expérience. La vie n’a de sens que dans la...
Lire la suite
  3551 lectures
  0 commentaires

École de prière (45) Expérience de la prière

Priere experience
Réalité commune à toutes les religions et sagesses, la prière est loin d’être démodée dans nos sociétés sécularisées. Des enquêtes montrent qu’à certains moments de leur vie les gens prient, pas nécessairement en public, mais dans le secret de leur cœur. D’ailleurs, les livres sur la prière et la méditation ne manquent pas. Il suffit d’entrer dans une librairie pour s’en rendre compte. Les livres sur la prière qui me parlent le plus sont ceux qui sont portés par une expérience et une écriture. Leurs auteurs sont avant tout des témoins qui révèlent l’aventure de la prière à travers le prisme de leur expérience, comme si leurs mots étaient brûlés de l’intérieur. Ils n’enseignent pas cette expérience comme on transmet un savoir, car les chemins sont différents pour chaque personne. Ils en témoignent simplement en toute humilité, suggérant ici et là quelques pistes. Le journaliste allemand Peter Seewald demanda un jour...
Lire la suite
  3186 lectures
  0 commentaires

Mère Teresa: une sainte des ténèbres

Mere Teresa
Mère Teresa de Calcutta sera canonisée à Rome le 4 septembre durant l’Année sainte de la miséricorde. À la suite de Jésus, elle aura été un visage crédible de la miséricorde du Père pour notre temps. Elle se présentait ainsi, non sans humour : «De sang, je suis albanaise, de citoyenneté, indienne ; de religion, catholique ; par ma mission, j’appartiens à tout le monde ; mais mon cœur n’appartient qu’à Jésus». Voici un résumé de sa vie et de son message à partir de mon livre J’ai soif. De la petite Thérèse à Mère Teresa (Parole et Silence), réédité en poche à l’occasion de sa canonisation. N’être qu’à Jésus La spiritualité de la sainte de Calcutta pourrait se résumer en trois mots : Tout pour Jésus. «Only for all Jesus», répétait-elle souvent, comme une devise inscrite en son cœur. En avril 1942, elle avait prononcé un vœu privé : donner à Jésus tout ce qu’il peut...
Lire la suite
  7336 lectures
  0 commentaires

Redécouvrir saint Bernard de Clairvaux (1090-1153)

bernard chapitre
Dans sa Divine comédie, chef-d’œuvre de la littérature mondiale, Dante Alighieri (1265-1321) fait du cistercien Bernard de Clairvaux le guide vers la vision suprême de Dieu au Paradis. C’est dire qu’il le considérait comme le mystique accompli des rapports de l’âme avec Dieu. Cette reconnaissance du poète italien exprime l’influence posthume de saint Bernard. Les prédicateurs ont abondamment utilisé ses écrits, il en est resté quelque chose dans la littérature et les arts.   Interlocuteur des rois et des papes, saint Bernard, docteur de l’Église fêté le 20 août, reste un moine authentique et un écrivain spirituel hors pair dont la foi ardente au Christ n’est pas cérébrale. Contemplatif dans l’action, sa prédication jaillit de son oraison intérieure. Elle attise dans l’âme le feu de l’amour divin pour que cette flamme entraîne d’autres chercheurs à sa suite. Ses œuvres mystiques révèlent une vie spirituelle intense, une science théologique sûre et un grand...
Lire la suite
  4907 lectures
  0 commentaires

Les visites du Verbe avec saint Bernard

Saint Bernard Jesus
Saint Bernard de Clairvaux (1090-1153) revient toujours à l’amour du Verbe dans ses traités, lettres et sermons. Il médite sans cesse sur ce privilège qu'a l’être humain de porter en lui la ressemblance divine. L'expérience du Verbe Dans ses sermons sur l’Avent, l’abbé de Clairvaux parle de trois avènements du Verbe : à Bethléem, en l’âme, et à son retour glorieux. Il s’émerveille de ce mystère du Verbe venu dans notre chair par pure miséricorde, qui se fait enfant dans les bras de Marie, de la crèche à la croix. Cet abaissement façonne l’amour et enracine la foi au delà de ce que l’on peut ressentir. Le saint nous invite à nous laisser visiter par le Verbe, à accéder à notre vérité intérieure en imitant son humilité et en vivant son Évangile. Ces visites du Verbe se trouvent au cœur de la spiritualité bernardine. En prenant exemple sur saint Augustin dans ses...
Lire la suite
  4380 lectures
  0 commentaires

abonnez vous blog v2 down

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
1 septembre 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
L’Année de la foi nous aide à réfléchir sur cette ...
7341 lectures
Jacques Gauthier
8 mai 2020
Le blogue de Jacques Gauthier
Deux mois déjà que je suis confiné à la maison ave...
2073 lectures
Jacques Gauthier
15 juillet 2016
Le blogue de Jacques Gauthier
Triste et démuni, comme chaque attentat ...
3506 lectures
Jacques Gauthier
19 mars 2021
Le blogue de Jacques Gauthier
Lorsque Jésus enseigne avec autorité dans les syna...
1023 lectures
Jacques Gauthier
4 septembre 2019
Le blogue de Jacques Gauthier
Dina Bélanger est morte de tuberculose le 4 septem...
2108 lectures