Le blogue de Jacques Gauthier

Cliquez sur les onglets de la barre pour voir les mots-clés et le calendrier des articles

Un livre sur l'abbaye Val Notre-Dame

Val Notre Dame
Le livre  Val Notre-Dame. L’abbaye dans les bois , des photographes Bruno-Jean Rotival et frère Bruno-Marie, a été couronné en mai 2018 du prix Livre à thématique spirituelle de  Communications et Société . Le jury a tenu à souligner la qualité, la beauté et l'universalité de cet ouvrage photographique «qui présente un beau paradoxe : des moines ouverts sur le monde vivant cloîtrés dans un monastère.»  Un prix a ceci de bon qu’il donne parfois une nouvelle vie à une œuvre. Il y a déjà quelques mois, j’avais lu et contemplé ce beau livre. Je voulais en parler sur ce blogue, mais d’autres articles ont monopolisé mon temps, puis j’ai oublié. Il faut dire que j’ai un attachement particulier à cette communauté cistercienne, puisque je l’ai connue de l’intérieur lorsqu’elle était enracinée à Oka, où j’ai vécu une expérience monastique de 1973 à 1977. De plus, il y a deux...
Lire la suite
  1657 lectures
  0 commentaires

18 février: Fra Angelico, patron des artistes

Fra Angelico
Le 3 octobre 1982, Jean-Paul II avait proclamé bienheureux le peintre dominicain Giovanni de Fiesole, mieux connu sous le nom de « Fra Angelico », le frère angélique. Il l’avait fait motu proprio , c’est-à-dire de son propre mouvement, de sa pleine autorité, sans attendre qu’un miracle soit officiellement reconnu. Ce pape ami des artistes, lui-même poète, comédien dans sa jeunesse, avait ainsi donné aux artistes un patron et un modèle. Cette parole du Christ prend ici toute sa couleur : « Tout arbre bon donne de beaux fruits » (Mt 7, 17). Le peintre angélique Fra Angelico naît à Vecchio, près de Florence, vers 1400. Il reçoit au baptême le prénom de Guido. Après avoir appris le métier de peintre et de miniaturiste à Florence, il fait partie des « Compagnons de Saint Nicolas » dans l’Église du Carmel. Attiré par la vie religieuse, il entre chez les Frères Prêcheurs qui vivent à Fiesole dans le...
Lire la suite
  1580 lectures
  0 commentaires

Sylvie Paquette chante Anne Hébert

Sylvie Paquette
Je me souviens de Sylvie Paquette , elle devait avoir 18 ans. C’était au début des années 80. J’étais animateur au Café Chrétien à Sainte-Thérèse-de-Blainville. Un soir, Sylvie était venue avec sa guitare, et sa mère, je crois, pour nous partager sa quête de joie. La passion était au rendez-vous, la voix aussi. Que de chemin parcouru depuis ! De Jésus à Anne Hébert , pourquoi pas ? Avec son album Terre originelle , c’est le retour aux grands courants bibliques qui ont nourri la culture et l'imaginaire de l’auteure des Songes en équilibre . Le poème Amour , qui n’est pas sans rappeler le souffle mystique du Cantique des Cantiques, ouvre magnifiquement l’album. La chanteuse, avec juste ce qu’il faut de fragilité et de maturité dans la voix, s’approprie les mots d’Anne Hébert pour en faire sa substance, comme s’ils coulaient dans ses veines. « Toi, la vigne et le fruit; toi,...
Lire la suite
Mots-clés :
  2033 lectures
  0 commentaires

Cinéma: Le jeune Messie

Le jeune Messie
Regarder un film est une expérience personnelle qui demande une disponibilité, une ouverture, un abandon. On veut bien embarquer dans l’histoire, croire ce que l’on voit, mais ça prend d’abord un bon scénario, puis un cinéaste talentueux, sans oublier les comédiens, costumes, images, bande sonore. Bref, c’est tout un défi, et c’est ce qui fait que le cinéma est un art. Je suis allé voir Le jeune Messie   avec mon épouse et nous avons été déçus. Dans l’ensemble, il n’y a rien de contraire à la tradition catholique, rien qui ne heurte la foi chrétienne. Pourtant, on n’y a pas cru parce que le scénario est cousu de fil blanc. Trop de longueurs, de scènes plaquées, où l’on voit Jésus à sept ans accomplir des miracles, se demander d’où lui viennent ses pouvoirs cachés, alors que sa famille le sait, même son cousin Jacques. C’est une sorte de magicien,...
Lire la suite
  2545 lectures
  0 commentaires

De Saint-Denys Garneau: la quête de l'absolu (1/2)

Saint Denys Garneau
En 2011, Pierre Nepveu a publié une biographie exhaustive du poète Gaston Miron (Boréal, 900 pages) qui m’a beaucoup plu. J’ai retrouvé le même plaisir de lecture dans « la » biographie que Michel Biron vient de consacrer à de Saint-Denys Garneau . Les deux professeurs de littérature ont effectué des recherches exemplaires sur ces poètes majeurs du Québec. Ils ont dépouillé des fonds d’archives, rencontré les proches, retrouvé des textes inédits et des photos, nous brossant ainsi des portraits inoubliables de ces hommes et du Québec d’alors. Il est tout de même étonnant qu’il n’y ait pas eu avant aujourd’hui une véritable biographie de Garneau qui, après avoir publié en 1937 son unique recueil, Regards et jeux dans l’espace , à l’âge de vingt-cinq ans, cessa d’écrire, quitta ses amis et mourra d’une syncope cardiaque six ans plus tard. Michel Biron le reconnaît dans l’avant-propos : « comme si on préférait entretenir le...
Lire la suite
  1769 lectures
  0 commentaires

Attentats de Paris: compassion et foi

Attentats Paris
On a déjà beaucoup écrit sur les attentats de Paris. Importants les mots, même s’ils sont limités et imparfaits, comme nous. Mais devant une telle barbarie, ils me restent en travers de la gorge. Car il y a aussi Bagdad, Beyrouth, Damas, et d’autres villes où le terrorisme frappe aveuglément, entraînant les pays dans une spirale guerrière. Pourquoi ? Comment s’en sortir ? Les mots sont impuissants à répondre, le silence s’impose pour laisser place à une prière de compassion.   Et pourtant, il faut continuer à parler, écrire, aimer, comprendre, vivre. Il faut dénoncer sans relâche cette idéologie perverse qui sème le chaos et la peur, bafoue la dignité humaine, détourne l’islam de son sens profond, se sert de Dieu pour en faire une arme de destruction. Comment peut-on usurper son nom de « miséricordieux » en justifiant les meurtres ? Le pape François le rappelait dans son Angélus du 15 novembre  : « Je...
Lire la suite
  2556 lectures
  0 commentaires

École de prière (32): Le chant et la musique

musique liturgique d6d18
Dans l’encyclique Laudato si’ sur l’écologie intégrale, François reprend les premiers mots du Cantique des créatures du Poverello d’Assise : « Loué sois-tu, mon Seigneur, pour sœur notre mère la terre » (n. 1). Il termine par deux prières, invitant les croyants à la louange pour ne pas sombrer dans le pessimisme et le relativisme : « Marchons en chantant ! Que nos luttes et notre préoccupation pour cette planète ne nous enlèvent pas la joie de l’espérance » (n. 244). Nous rapprocher de Dieu Le chant accompagne nos rites et nos fêtes. Il donne de l’élan à nos prières, soutient notre foi et nous rapproche de Dieu, comme l’exprime cet extrait de la Préface eucharistique IV : « Tu n’as pas besoin de notre louange, et pourtant c’est toi qui nous inspires de te rendre grâce : nos chants n’ajoutent rien à ce que tu es, mais ils nous rapprochent de toi, par le...
Lire la suite
  4635 lectures
  0 commentaires

abonnez vous blog up

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
8 septembre 2014
Le blogue de Jacques Gauthier
Frédéric Ozanam, jeune professeur à la Sorbonne, l...
2883 lectures
Jacques Gauthier
13 avril 2016
Le blogue de Jacques Gauthier
Michel-Marie Zanotti-Sorkine, prêtre très connu en...
2555 lectures
Jacques Gauthier
1 septembre 2017
Le blogue de Jacques Gauthier
« Au milieu de la nuit, il y eut un cri ...
1274 lectures
Jacques Gauthier
3 septembre 2015
Le blogue de Jacques Gauthier
Daniel Guénette, L’école des chiens, Montréal, Tri...
2437 lectures
Jacques Gauthier
13 juin 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Qu’on l’appelle Thérèse Martin, sainte Thérèse de ...
3023 lectures