Le blogue de Jacques Gauthier

Cliquez sur les onglets de la barre pour voir les mots-clés et le calendrier des articles

"Aimez vos ennemis"

05-1
Mandela
Avez-vous des ennemis ? Non ! Cette parole de Jésus peut tout de même vous concerner : « Aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent » (Matthieu 5, 44). Tout un programme qui peut briser le cycle de la violence. Les ennemis se cachent parfois sous des désirs suspects: désir de rancune envers un membre de la famille qui vous dénigre, désir de vengeance pour un collègue de travail qui parle derrière votre dos, désir de jalousie pour quelqu’un qui a plus de succès que vous… Aucune religion ne va aussi loin dans le radicalisme de l’amour que le christianisme, même quand l’autre a tort, que la blessure est immense. Au précepte ancien « œil pour œil, dent pour dent », Jésus oppose le pardon sans limites. Les premiers chrétiens se sont donné des règles d’accueil, de pardon, de l’amour des ennemis, de la prière des persécuteurs, pour durer et pour le bon fonctionnement...
Lire la suite
  4996 lectures
  0 commentaires

L'euthanasie et le dur labeur de vivre

soins
Grand papa Bernier
Personne n’aime souffrir et tout le monde souhaite mourir dans la dignité. Pour la personne gravement malade, il y a des jours où rester en vie devient un dur labeur. Il est alors tentant de dire « non » au terrible devoir de vivre. Quand le personnel médical n’arrive pas à trouver le bon dosage de médicaments, quand le malade concentre toute son énergie à se survivre, à retrouver son identité, je peux comprendre qu’on pense à l’euthanasie. Il s’agit de ma liberté, dit-on, mais à quel prix? Une pente glissante À ce jour, trois pays européens et deux États américains seulement ont légalisé l’euthanasie. On n’ouvre pas impunément cette boîte de Pandore sans de possibles dérives, comme on le voit actuellement en Belgique. On rapporte des décès par euthanasie sans la demande ou le consentement du patient. Le 12 décembre 2013, une nouvelle étape a été franchie avec le vote...
Lire la suite
  5458 lectures
  0 commentaires

Les saints et saintes d'aucun calendrier



Il y a les saints inconnusqui ne sont connus que de Dieu seul.Il y a les saints du quotidienqui ne sont d'aucun calendrier.Il y a les saints anonymesqui ne sont pas élevés sur les autels. Il y a les saints de jourpour ceux qui sont dans la nuit.Il y a les saints de passagepour ceux qui sont dans le désert.Il y a les saints de coeurpour ceux qui sont dans le désespoir. Il y a les saints veilleursqui attendent la rencontre.Il y a les saints prophètesqui montrent l'autre rive.Il y a les saints marcheursqui ouvrent le chemin. Il y a les saints de parolequi disent le Nom.Il y a les saints de silencequi donnent la présence.Il y a les saints de désirqui enfantent l'autre. Il y a les saints désencombrésqui possèdent l'unique nécessaire.Il y a les saints lumineuxqui brûlent de tout envahir.Il y a les saints limpidesqui laissent chanter la source. Il y a les saints...
Lire la suite
  4540 lectures
  0 commentaires

Tragédie à Lac-Mégantic


La tragédie à Lac-Mégantic a fait le tour du monde. L’image d’un train fantôme rempli de pétrole qui déraille de nuit en plein centre-ville d’une municipalité de 6000 habitants est saisissante. Explosions, feu, fumée, cris. Les journalistes interviewent des témoins, mettent des visages sur l’impensable, on veut tout voir, on veut surtout savoir. C’est leur travail, certains le font mieux que d’autres, avec plus de retenue. Imaginez la douleur quand on aura les noms et les photos des disparus, probablement plus d’une soixantaine, jeunes pour la plupart. C’est tout le Québec qui prendra vraiment la mesure de ce drame humain. Au-delà du voir et du savoir, des causes et des enquêtes, des questions de sécurité et des compagnies qui maximisent les profits en minimisant les dépenses, il y a ces victimes innocentes à ne pas oublier, des familles brisées, un village endeuillé. Il y aura le pénible retour à la réalité,...
Lire la suite
  3819 lectures
  0 commentaires

L'un de la Trinité a souffert



Le Père s’est compromis en son Fils qui a partagé notre douleur et notre histoire. Il a risqué notre humanité. Mais peut-on dire que Dieu a souffert et qu’il souffre encore? Oui, dans le Christ et les membres de son corps. Les conciles d’Éphèse et de Chalcédoine ont défini qu’il y a dans le Christ une seule personne, mais deux natures, humaine et divine, ce qu’on appelle l’union hypostatique. Pas facile à comprendre ce mystère, je l’avoue. Si le Dieu de la foi chrétienne souffre, ce n’est pas comme nous. Sa souffrance est liée à la nature humaine du Verbe fait chair qui culmine dans la résurrection, la victoire de la vie sur la mort. Dieu est heureux Même si Dieu souffre, il reste fondamentalement heureux. Sa compassion n’altère en rien sa joie profonde. La joie de Noël ne s’efface pas devant le scandale du Calvaire. Dieu est un Dieu de...
Lire la suite
  4305 lectures
  0 commentaires

abonnez vous blog v2 down

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
29 juin 2014
Le blogue de Jacques Gauthier
Simon, originaire de Bethsaïde, est un solide pêch...
3470 lectures
Jacques Gauthier
1 avril 2015
Le blogue de Jacques Gauthier
Les évangélistes nous montrent souvent Jésus qui s...
5568 lectures
Jacques Gauthier
14 août 2017
Le blogue de Jacques Gauthier
 La terre de Palestine possédait une fleur in...
4361 lectures
Jacques Gauthier
9 juillet 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
La tragédie à Lac-Mégantic a fait le tour du monde...
3819 lectures
Jacques Gauthier
5 juillet 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
La première encyclique du pape François est parue ...
3779 lectures