Le blogue de Jacques Gauthier

Cliquez sur les onglets de la barre pour voir les mots-clés et le calendrier des articles

8 août: Saint Dominique

Saint Dominique
L'Église célèbre Dominique le 8 août, soit deux jours après sa mort à Bologne, en 1221. L’oraison de sa messe qualifie le saint de « prédicateur éminent de la vérité ». Il alla à pied comme les apôtres, sans argent, se consacrant à la prédication de l’Évangile. Il a fondé l’ordre des Frères prêcheurs, les Dominicains, pour que l’annonce de la Bonne Nouvelle soit faite dans les villes, par la prédication, et dans les universités, par l’enseignement. L'Ordre a donné de grands saints, tels des docteurs de l'Église comme Albert le Grand et Thomas d'Aquin.   La lutte aux hérésies Dominique de Guzman naquit près de Burgos, en Espagne, vers 1170. Sa mère était la bienheureuse Jeanne d’Aza. La Vieille-Castille bouillonnait de ferveur suite aux victoires sur l’Islam. Le jeune Dominique profitera de ce climat d’enthousiasme et d’ouverture. Il s’initie aux arts libéraux dans les écoles de Palencia. Il devient membre du Chapitre...
Lire la suite
  2307 lectures
  0 commentaires

Pèlerinage: ce chemin qui nous fait

COMPOSTELLE PELERINAGE SAINT JACQUES COMPOSTELLE
Compostelle
25 juillet: Jacques le Majeur, apôtre de Jésus le Christ. Je profite de la fête de mon saint patron pour vous partager une brève réflexion sur le pèlerinage à pied, auquel Compostelle reste la figure emblématique. Le champ des étoiles Au début, c’est un désir, un élan, un appel mystérieux à « faire » Compostelle, qui signifie « champ des étoiles ». Puis, ça devient un rêve assez puissant qui met tout l’être en route. Enfin, le rêve est vraiment en marche quand arrive le fameux premier pas sur l’un des chemins français, - Tours, Vézelay, Puy-en-Velay, Arles – ou sur le chemin espagnol, ces chemins menant tous à  Santiago de Compostela . Des dizaines de milliers de pèlerins empruntent chaque année le mythique  Camino , ce chemin millénaire où le corps est un allié précieux, surtout les pieds. L’aspect physique côtoie le spirituel. C’est devenu très « tendance » de marcher sur ce chemin...
Lire la suite
  2595 lectures
  0 commentaires

L'expérience ecclésiale de l'adoration eucharistique

P1010014
Avec la solennité du Corps et du Sang du Christ, appelée aussi la Fête-Dieu, nous célébrons notre fête, puisque l’Eucharistie nous introduit dans la vie même de Dieu : « Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle; et moi, je le ressusciterai au dernier jour. » (Jean 6, 54) C’est l’occasion de rendre un culte au Christ présent dans le pain et le vin consacrés en se donnant des temps d’adoration devant le Saint Sacrement, ce « pain vivant » descendu du ciel. Je ne m’en cache pas, je suis un fan de l’adoration eucharistique, et je ne suis pas le seul. J’en témoigne dans mon Guide pratique de la prière chrétienne . Je me sens chez moi près du tabernacle, parce que l’Eucharistie est le trésor de l’Église, donc le mien aussi. Je vis cette présence du Christ eucharistique comme une absence ardente, puisque je...
Lire la suite
  2318 lectures
  0 commentaires

École de prière (14) Comment je prie dans les transports?


Anne Ricou, journaliste au mensuel Panorama , m'a interviewé pour me demander comment je prie dans les transports. Voici ma réponse que l'on retrouve aussi dans le no 500 de Panorama, septembre 2013, p. 36-37. Pour moi, la prière c'est la vie, et les moyens de transport font partie de la vie. Un bus, un train, un tram, c'est comme un oratoire ambulant. Dans les transports, je suis là pour un temps. Ce temps merveilleux m'est donné! Je n'ai rien dans les mains et je descends souvent en moi-même en fermant les yeux. Le recueillement est la porte d'entrée de mon "château intérieur", selon l'expression de Thérèse d'Avila. Contre les distractions, je répète intérieurement le nom de Jésus. Le train est aussi une belle occasion d'action de grâce et de louange, car les fenêtres d'un wagon sont comme un livre ouvert où je vois la nature défiler. Je prie avec...
Lire la suite
  2462 lectures
  0 commentaires

École de prière (4) Prier avec quoi?



Au blogue  Comment prier? Cinq sentiers , nous avons parcouru cinq sentiers de la prière : tu pries comme tu es, comme tu vis, comme tu crois, comme tu aimes et comme tu parles à un ami. Mais on prie avec quoi? Voici cinq supports à la prière : tu pries avec ton désir, ton corps, la Bible, la liturgie, le silence.  1  Prie avec ton désir J’ai déjà parlé du désir dans la prière en commençant cette série sur L’école de prière. Dieu parle toujours à travers nos désirs, nos cris, nos demandes. Notre désir, c’est notre prière. Elle commence avec nos joies et nos peines, nos rêves et nos projets. Même si on la délaisse de temps en temps, le désir de prier ne s’éteint pas pour autant. Tu pries en présentant à Dieu non seulement ce que tu es, mais ce que tu désires être. Ne t’attarde pas trop...
Lire la suite
  3101 lectures
  0 commentaires

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
6 mai 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Amen! Que de fois nous prononçons ce mot, souvent ...
2495 lectures
Jacques Gauthier
7 décembre 2017
Le blogue de Jacques Gauthier
Je vous partage la conférence que je donnerai au c...
1366 lectures
Jacques Gauthier
11 août 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Le projet de vie de Claire d’Assise et de ses Pauv...
3505 lectures
Jacques Gauthier
2 décembre 2016
Le blogue de Jacques Gauthier
L’Avent, temps d’éveil au Christ et d’espérance en...
1643 lectures
Jacques Gauthier
27 août 2015
Le blogue de Jacques Gauthier
La vie est souvent représentée comme un pèlerinage...
2084 lectures