Le blogue de Jacques Gauthier

Cliquez sur les onglets de la barre pour voir les mots-clés et le calendrier des articles

Croire ou ne pas croire en Dieu

Saint Thomas
Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours eu conscience de la réalité de Dieu. Je ne peux pas faire fi de cette expérience qui est le fondement de ma vie : il y a quelqu’un plutôt que rien. Le fait de croire en lui me rend heureux. Si Dieu ne sert à rien, par contre, ça change tout. Certes, il est possible de vivre une vie pleine et heureuse sans Dieu. Chaque personne a ses raisons de croire en lui ou pas, et nul besoin de tourner le croyant ou l’incroyant en dérision pour justifier sa position.Un acte de foi et d’amourPascal parle de la foi comme d’un pari. Nous ne pouvons pas posséder Dieu comme si nous l’avions dans notre poche, encore moins l’enfermer dans une boîte. Il nous échappe sans cesse au foyer de notre conscience, mais son élan de vie crée du sens. Lorsqu’on dit qu’on...
Lire la suite
  3764 lectures
  0 commentaires

Mariage, eros et agapè

Couple
Au blogue précédent, intitulé Les noces de l’Époux, j’ai montré que l’amour de Dieu, tel que révélé dans la Bible, est une alliance aussi personnelle et profonde que l’époux avec son épouse. Approfondissons un peu plus cette alliance mystique qui est scellée au baptême et qui unit intimement les époux au Christ, particulièrement dans les sacrements de l’Eucharistie, de la réconciliation et du mariage.Une mutuelle saintetéEn se donnant corps et âme, les époux s’inspirent du don que Jésus a fait tout au long de sa vie, et qu’il actualise chaque jour dans le rendez-vous d’amour qu’est l’Eucharistie. Mariage et Eucharistie sont des sacrements de l’alliance centrés sur le don du corps : « Ceci est mon corps… ».  Corps donné, corps reçu, dans l’amour conjugal comme à la messe, c’est toujours communier au Christ. Nous devenons unique hostie avec lui, par lui et en lui. L’amour conjugal devient un cantique d’action de...
Lire la suite
  5054 lectures
  0 commentaires

Et Dieu dans tout cela?

Dieu
dieu-amour
Même si Dieu est incompréhensible de nature, les mots et les idées ne manquent pas pour l'évoquer et l'invoquer. Mais gare aux idoles ! Toute notre vie consiste à purifier sans cesse nos images de Dieu, tant son mystère transcende ce que nous pouvons en penser. Du tam-tam à l’ordinateur, des tablettes d’argile aux écrans tactiles, la notion de Dieu vient de loin et on entend toujours son écho, tant elle résiste à l’usure. Pourtant, on parle d’un retour de Dieu, comme s’il était parti ? N’est-il pas là où on le laisse entrer?Chaque individu a ses raisons de croire en Dieu ou pas, et nul besoin de tourner le croyant ou l’incroyant en dérision pour justifier sa position. La réflexion n’empêche pas le dialogue, la liberté d’expression le respect. Or, Dieu est un mot tabou dans nos sociétés sécularisées. "Cachez ce Dieu que je ne serais voir", pourrait dire Molière. Pour plusieurs, il...
Lire la suite
  4397 lectures
  0 commentaires

Attentat à Charlie Hebdo

Crayon-icon
L'encre coule, se fige, au prix du sang. Que peut le crayon devant l'arme à feu?Le journal satirique Charlie Hebdo n'était pas tendre envers les croyants, les religions, les politiciens, les vedettes. C'est de bonne guerre dans une démocratie où l'on respecte la liberté de conscience et d'expression. Mais jusqu'où aller dans la provocation? Peut-on tout dire, tout montrer? Le débat reste à faire.À Paris, le 7 janvier 2015, on a voulu tuer la liberté d'expression en assassinant froidement des journalistes et des innocents. Mes pensées et prières vont à eux et à leurs familles, ainsi qu'aux terroristes qui ont associé le nom de Dieu à leur idéologie guerrière. Rien de nouveau. Mais depuis le 11 septembre 2001, on instrumentalise Dieu à outrance, en faisant une arme de destruction massive. Nous sommes loin du Jésus de la crèche et de son message de fraternité.Que faire devant un tel détournement de sens, une...
Lire la suite
  3893 lectures
  0 commentaires

Noël: Et le Verbe s'est fait chair

Noel le Verbe
Au commencement était le Verbe. Et le Verbe était auprès de Dieu. Il existait depuis toujours comme Parole originaire, avant le premier son, le premier mot, la première hymne. Il était le Fils, éternellement tourné vers le Père, comme une autre face de l’amour. Et le Verbe était Dieu : sagesse du Père, l’expression parfaite de son être, l’effigie de sa substance.Dieu est, le Verbe était. Dieu créateur : l’origine de la vie divine et de toutes choses. Par son Verbe, tout est venu à l’existence, et rien de ce qui est advenu ne le fut sans lui. Jaillissement de la beauté, élan de vie et d’amour. Dieu Père n’existe qu’en se donnant, que s’il projette face à lui son Verbe Fils, tout l’amour reçu. Premier regard, premier baiser, silence sans fond.Le Verbe était la vie, et la vie était la lumière des hommes qui brille dans les ténèbres. Elle nous guide dans un...
Lire la suite
  4315 lectures
  0 commentaires

École de prière (27) L'indémodable prière

prier
Dans une entrée de mon Petit dictionnaire de Dieu, j'affirme que Dieu ne se démode pas, car il n'est pas une idole que l'on fabrique au gré des campagnes de publicité et dont l'apparition suscite la frénésie.Il faut sans cesse dépasser la conception que l’on se fait de Dieu. On dirait aujourd’hui que c’est là le plan de marketing de l’enseignement biblique. Le culte est dû à Dieu seul et non à une idole qui tente de le remplacer : l’argent, le pouvoir, le sexe, le jeu, l’ambition, le succès… En d’autres mots : où va mon amour ?Désirer vouloir prierSi Dieu est mon amour, je prendrai du temps dans la prière pour lui parler, l’écouter, le rencontrer, demeurer en sa présence. Le dialogue fait partie de l’amour, c’est ainsi que dans la prière nous parlons à Dieu de nos besoins et nous nous ouvrons à son action en s'y abandonnant en toute confiance....
Lire la suite
  3605 lectures
  0 commentaires

J'ai vu l'amour de Dieu

triangle-de-Dieu
Je vais vous raconter une expérience que j'ai vécue une nuit: j'ai rêvé à l'amour de Dieu. Je dormais profondément lorsqu’un triangle de lumière est apparu sous mes pieds et m’a soulevé. Sa clarté inondait mon corps d’une bonté et d’une douceur sans pareille. Cette lumière m’a bercé longtemps, par pure miséricorde. J’étais ravi. En réponse à cet amour, je murmurais : « Je t’aime, Jésus. Je t’aime ». Il me semblait que cette lumière bienfaisante ne pouvait être que lui, le Dieu fait homme, qui a pris notre chair pour la revêtir des lueurs de Pâques. C’était tellement incandescent, aérien, gracieux, que je ne voulais pas quitter cet état de pure béatitude. Le psalmiste a bien raison quand il écrit : « Dieu comble son bien-aimé quand il dort » (126, 2) Un passage de DieuÀ mon réveil, dès l’aube, j’étais aveuglé de joie. Mon âme gardait l’empreinte de ce qu’il me semblait être un passage nocturne...
Lire la suite
  5384 lectures
  0 commentaires

9 nov: Sainte Élisabeth de la Trinité (1880-1906)

Elisabeth de la Trinite
Tant de gens aujourd'hui cherchent Dieu au-dehors d'eux-mêmes. La jeune Élisabeth l'a trouvé tout au fond de son âme; telle fut sa joie. Elle a trouvé un sens à son existence en vivant en présence de la Trinité, qu’elle appelait ses Trois, à l’intérieur d’elle-même. Elle s’en ouvre au chanoine Angles alors qu’elle n’a que vingt ans. « C’est si bon, cette présence de Dieu! C’est là, tout au fond, dans le Ciel de mon âme, que j’aime le trouver puisqu’Il ne me quitte jamais. “Dieu en moi, moi en Lui”, oh! c’est ma vie!… J’aime tant ce mystère de la Sainte Trinité, c’est un abîme dans lequel je me perds." (Les textes d'Élisabeth de la Trinité sont tirés des Oeuvres complètes, Cerf, 1991).Musicienne de JésusNée à Avord près de Bourges le 18 juillet 1880, Élisabeth Catez a une enfance joyeuse. Elle se sent appelée par l’amour de Dieu dès l’âge de huit ans....
Lire la suite
  4766 lectures
  0 commentaires

Mon parcours de vie à Un coeur qui écoute

Je vous partage cette vidéo de 26 minutes sur mon parcours de vie à Un coeur qui écoute le 20 octobre 2014. L'émission a été préparée d'une manière très professionnelle par toute une équipe de KTO. Merci spécial à Joseph Vallançon et Emmanuel Querry, ainsi qu'à l'animateur Hubert de Torcy qui porte bien le titre de l'émission par sa manière attentive de poser les questions.Je connaissais l'émission sur Internet et j'ai souvent fait de belles découvertes. Je trouve qu'il y a très peu d'émissions où l'on prend le temps d'écouter un témoin de la foi sans l'interrompre, de faire le tour de sa vie en une trentaine de minutes avec simplicité et profondeur. Le cadre sobre et le ton intime servent bien au partage de la spiritualité dans notre monde en quête de sens. Un beau moment d'intériorité, ce qui est trop rare à la télé. Voici ce que l'on a écrit pour la...
Lire la suite
  5273 lectures
  0 commentaires

"Rendez à César ce qui est à César"

Jesus Evangile
La Parole nous met sans cesse en route pour que nous bâtissions le Royaume de Dieu qui est déjà là mais pas pleinement réalisé. Aujourd’hui, il est question d’une double appartenance : la communauté de foi et la société civile. Saint Augustin parlait de deux cités : la cité céleste à venir, symbolisée par l’Église, et la cité terrestre, dont le chef est l’empereur, le président ou le premier ministre.Les relations entre la cité de Dieu et la cité des hommes sont complexes. Ce sont deux réalités différentes qui ont leurs règles et qui ne devraient pas entrer en concurrence. Le danger est que César se prenne pour Dieu ou que ceux qui parlent au nom de Dieu se prennent pour César. Jésus répond à ce dilemme par une parole pleine de bon sens qui deviendra un proverbe courant : « Rendez à César ce qui est à César, et à Dieu...
Lire la suite
  3152 lectures
  0 commentaires

Dieu, la science et la prière

Automne 1
Pour certaines personnes, Dieu n'existe pas; pour d'autres, il est plus vivant que jamais. Il surgit au détout du chemin, là où on ne l’attendait pas, comme dans les sciences de la vie et de la conscience (physique, astrophysique, biologie, neurologie). Alors qu’on pensait que la science et la religion étaient inconciliables, l’une reculant à mesure que l’autre avance, voici qu’il y a aujourd’hui la possibilité d’un rapprochement. L’hypothèse d’un principe créateur devient plus pertinente devant les découvertes scientifiques sur l’origine de l’Univers et l’évolution du monde.Un principe créateurNous nous émerveillons devant la vie, dont plusieurs chapitres seraient inscrits dans les lois de l’Univers. Plusieurs questions restent à résoudre qui ont d’importantes implications pour le sens de la vie et l’ouverture à d’autres niveaux de réalité. Ce Dieu caché, qu’on ne peut enfermer dans aucune science, traverse notre conscience, qui ne se résume pas seulement à l’activité de nos neurones.Du reste, la...
Lire la suite
  3402 lectures
  0 commentaires

L'épreuve et la foi

260px-Bonnat02
Vous arrive-t-il de ne rien ressentir dans la foi, d’avoir l’impression qu’il ne se passe pas grand-chose avec Dieu, qu’il n’entend pas les prières, qu’il semble loin et indifférent, bref, qu’avoir la foi ne donne rien ? Êtes-vous assaillis par l’ennui, le doute, la fatigue, la routine, le désespoir ? C’est alors que commence la vraie foi, celle que l’on ne se donne pas, celle sur laquelle on bute quand arrivent toutes sortes d’épreuves, « car l’épreuve, qui vérifie la qualité de votre foi, produit en vous la persévérance » (Jacques 1, 3).À l'exemple du juste Job, qui n’a pas déjà dit devant la maladie, le deuil, l'injustice, l'incompréhension, l'épreuve : « Pourquoi Dieu n’intervient-il pas ? » Certes, il peut tout, sauf enlever notre liberté, puisque la personne est libre par essence. Le « Je Suis » nous a créés à son image, libres. C’est peut-être là le drame, notre liberté,...
Lire la suite
  4642 lectures
  0 commentaires

La joie de notre coeur

Fleur
Le philosophe Sören Kierkegaard avait écrit : « Dieu n’a qu’une seule joie : communiquer… Il n’a qu’une passion : aimer et vouloir être aimé ». Est-ce aussi notre joie, notre passion ? Dieu n’est que joie et amour, et nous sommes créés à son image et à sa ressemblance, c’est pourquoi « la joie de notre cœur vient de lui » (Ps 33, 21). Dans mon Petit dictionnaire de Dieu (Novalis), j’ai écrit ceci au mot « joie » : « La joie est assise au secret de mon silence. Elle s’installe et je me laisse envahir, impuissant à compter mes mérites. Vouloir la posséder, c’est la laisser faire. Plus elle se cache, plus elle m’appartient. Plus elle disparaît, plus je la connais. Cette joie est fragile comme tout ce qui commence ; une joie d’aube qui ne fait pas de bruit, une joie intérieure pleine de promesses, une joie mystique plus forte que la mort. « Joie, Joie, Joie,...
Lire la suite
  3837 lectures
  0 commentaires

Prier pour la paix

Paix
Mandela
Premier juillet, fête du Canada. Dans les diocèses canadiens, c’est aussi la « journée spéciale de prière pour le pays, les gouvernants et la paix dans le monde ». Même si cette journée se vit au Canada seulement, elle a une portée à l’extérieur des frontières, telle que l'indique la prière d'ouverture de la messe pour le pays:"Dieu qui veilles sur notre monde, regarde le pays où tu nous as donné de vivre; accorde à tous ses habitants de rechercher le bien commun, à ceux qui nous gouvernent de le faire avec sagesse, afin qu'il y ait parmi nous plus de justice et dans le monde entier plus de bonheur et de paix. Par Jésus Christ notre Seigneur. Amen". Désirer la paixQui ne désire pas la paix ? L’époque de mon adolescence, fin des années 60, était celle du peace and love. Les chansons parlaient de paix, c’était l’Expo 67 à Montréal. On était contre la guerre...
Lire la suite
  3463 lectures
  0 commentaires

L'expérience ecclésiale de l'adoration eucharistique

P1010014
Avec la solennité du Corps et du Sang du Christ, appelée aussi la Fête-Dieu, nous célébrons notre fête, puisque l’Eucharistie nous introduit dans la vie même de Dieu : « Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle; et moi, je le ressusciterai au dernier jour. » (Jean 6, 54) C’est l’occasion de rendre un culte au Christ présent dans le pain et le vin consacrés en se donnant des temps d’adoration devant le Saint Sacrement, ce « pain vivant » descendu du ciel.Je ne m’en cache pas, je suis un fan de l’adoration eucharistique, et je ne suis pas le seul. J’en témoigne dans mon Guide pratique de la prière chrétienne. Je me sens chez moi près du tabernacle, parce que l’Eucharistie est le trésor de l’Église, donc le mien aussi. Je vis cette présence du Christ eucharistique comme une absence ardente, puisque je ne ressens pas...
Lire la suite
  3257 lectures
  0 commentaires

École de prière (23) S'exercer à la présence de Dieu

Frere Laurent de la R
L’exercice de la présence de Dieu est un moyen simple qui unit prière et vie. Cette pratique fut popularisée par un carme cuisinier, le frère Laurent de la Résurrection (1614-1691). Elle consiste à s’entretenir familièrement avec le Père, Jésus ou l’Esprit Saint, à tout moment de la journée, comme on le fait avec un ami. Pour frère Laurent, l’exercice de la présence de Dieu est le chemin le plus direct pour arriver à la sainteté. Il en témoigne dans une lettre :« J’ai quitté toutes mes dévotions et prières qui ne sont pas d’obligation et je m’occupe qu’à me tenir en sa sainte présence, en laquelle je me tiens par une simple attention et un regard général et amoureux en Dieu, que je pourrais nommer présence de Dieu actuelle ou, pour mieux dire, un entretien muet et secret de Dieu avec l’âme ». (Écrits et entretiens sur la pratique de la Présence de Dieu,...
Lire la suite
  8557 lectures
  0 commentaires

L'unité de la Trinité

trinite roublev
Elisabeth de la Trinite
Chaque dimanche après la Pentecôte les catholiques célèbrent la Sainte Trinité. Ce mot "Trinité" n'est pas employé dans la Bible, bien qu'on parle du Père, du Fils et de l'Esprit. Le théologien Tertullien crée ce mot à la fin du 2e siècle, qui suggère le pluriel (tri) et l'unité (unitas). Il est le fruit de la réflexion ecclésiale de presque deux siècles sur les activités différentes des trois personnes divines qu'elles exercent dans l'unité et la communion. Dieu est unique mais il n'est pas seul. Jésus le révèle comme un Père plein de tendresse et de miséricorde qui prend plaisir à pardonner. Il envoie son Fils qui nous communique l'Esprit. La Trinité n’existe qu’en se donnant, en se recevant, en se partageant. Autrement dit, Dieu n’est qu’amour. Il est l’anti-pouvoir, l’anti-Narcisse, l’anti-indifférent.La Trinité est toujours en état de don et de rayonnement, d’où sa joie. "Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique:...
Lire la suite
  5177 lectures
  0 commentaires

2 juin: ma rencontre du Christ

jacques 20 ans
Il ne m'est pas difficile de bien tenir la route lorsque j'ai comme carte routière l’année liturgique qui rythme mes jours et mes nuits. Par exemple, chaque matin je prends l’antienne d’ouverture de la messe pour commencer mon temps d’oraison matinale, et ça tombe toujours pile. Ainsi en est-il de l’antienne de ce 2 juin 2014, où la force de l’Esprit est promise aux témoins: "Vous allez recevoir une force, celle du Saint-Esprit qui viendra sur vous. Alors vous serez mes témoins jusqu’aux extrémités de la terre, Alléluia" (Ac 1, 8). Et pour être certain que cette force sera donnée, nous demandons au Seigneur dans l’oraison de la messe : "Que descende sur nous la force de l’Esprit Saint, pour que nous puissions discerner ta volonté et l’accomplir tout au long de notre vie".Ce 2 juin marque le 42e anniversaire de ma rencontre avec le Christ à Drummondville en 1972. Je me souviens...
Lire la suite
  3460 lectures
  0 commentaires

Nos frères les oiseaux

Mesange
Après un long hiver, nos frères les oiseaux nous reviennent de partout. En les regardant voler, en les entendant chanter, même très tôt le matin, je me dis que Dieu a créé les oiseaux pour sa joie et la nôtre.Au premier chapitre de la Genèse, le souffle de Dieu tourne sur les eaux comme un battement d’ailes. Après avoir créé la lumière, le firmament et la terre, il invente les arbres, puis les oiseaux d’un mouvement de sa paupière. Il fait chanter les arbres en y mettant les oiseaux de toutes les espèces.Jésus reconnaît la poésie qui éclate dans un vol d’oiseaux. Il nous invite à les regarder pour être libres comme eux, sans trop s'inquiéter du lendemain. « Regardez les oiseaux du ciel : ils ne font ni semailles ni moisson, ils ne font pas de réserves dans des greniers, et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu’eux ? »...
Lire la suite
  3507 lectures
  0 commentaires

École de prière (22) Présence de Dieu, trésor de l'âme

03-1
Marie Leonie Paradis
 "Mettons-nous en présence de Dieu et adorons-le". Qui n'a pas entendu cette formule, à l'église ou dans un groupe de prière, avant de réciter un chapelet ou une autre prière? Dieu ne nous est-il pas toujours présent? Oui, mais sommes-nous présents à sa présence? Se mettre en présence de Dieu veut dire : s’arrêter un moment, se recueillir, prendre conscience de sa présence en nous. Qu’importe si nous ne la ressentons pas lorsque nous prions, l’important est « d’être » en sa présence. C’est dans la foi profonde que nous rencontrons Dieu, au-delà de tout sentiment. Il réalise sa présence en nous, au présent. Un cœur qui écouteSi je me mets en présence de Dieu, ce n’est pas d’abord pour être bien dans ma peau, mais pour écouter ce que Dieu veut me dire. Cette écoute attentive se résume à un appel à aimer et à me laisser aimer au cœur même de la communion...
Lire la suite
  6296 lectures
  0 commentaires

abonnez vous blog v2 down

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
12 septembre 2019
Le blogue de Jacques Gauthier
Le 14 septembre, l’Église fête la Croix glorieuse ...
992 lectures
Jacques Gauthier
6 mars 2015
Le blogue de Jacques Gauthier
Existe-t-il de saintes colères ? Nous n’avons pas ...
3810 lectures
Jacques Gauthier
13 avril 2016
Le blogue de Jacques Gauthier
Michel-Marie Zanotti-Sorkine, prêtre très connu en...
4898 lectures
Jacques Gauthier
11 janvier 2016
Le blogue de Jacques Gauthier
Marguerite Bourgeoys naît à Troyes le 17 avril 162...
3533 lectures
Jacques Gauthier
17 février 2014
Le blogue de Jacques Gauthier
Qui n’a pas déjà vu cette image bucolique de la pe...
7379 lectures