Le blogue de Jacques Gauthier

Cliquez sur les onglets de la barre pour voir les mots-clés et le calendrier des articles

Abandon et confiance

Confiance 3
"L'abandon, ce fruit délicieux de l'amour", disait Thérèse de Lisieux. L’abandon est beaucoup plus qu’un simple lâcher-prise. Le croyant se remet entre les mains de Quelqu’un qui le connaît, qui l’aime, et cet abandon est cause d’une grande joie. S’il aime Dieu pour combler un vide intérieur, Dieu l’aime toujours pour lui partager sa plénitude. Il n’est qu’amour, et cet océan de beauté, sans fond et sans âge, n’a pas de limites. En se fiant à lui, nous nous abandonnons librement à son amour créateur. Dieu ne peut donner que son amour.  Fragilité de l'amour Le fidèle s’abandonne dans le silence d’une prière de pauvre pour y rencontrer la solitude de son être. Dieu l’attend dans cet abandon confiant, ressenti parfois comme un manque, comme une blessure. La fragilité n’est pas un obstacle à cet appel de l’infini d’un amour. « Lorsque je suis faible, c’est alors que je suis fort » (2 Corinthiens 12, 10). Elle devient...
Lire la suite
  4724 lectures
  0 commentaires

4 mai: Bienheureuse Marie-Léonie Paradis (1840-1912)

Marie Leonie
Écrire sur un témoin du Christ est pour moi une grâce. J’ai souvent pris le temps de relever ce défi, car j’aime le Christ et ses amis. Mais écrire sur une religieuse du XIXe siècle qui a fondé une communauté dont la mission se résume à servir Jésus, en les personnes des prêtres et des évêques, ce n’est pas très « gagnant », comme on dit aujourd’hui. J'ai pourtant accepté cette demande des Petites Sœurs de la Sainte-Famille de faire connaître leur fondatrice, et j'ai été séduit par sa bonté, d'où la parution de ce livre en 2012: Les chemins de l'Évangile. Entetiens acec Marie-Léonie Paradis.   L'humble parmi les humbles Alodie Virginie Paradis est née le 12 mai 1840 dans le village de L’Acadie, au Québec. Attirée très tôt par le Christ et l'Eucharistie, elle entre à 14 ans chez les Sœurs Marianites de Sainte-Croix, dont le charisme est l’enseignement et le service des prêtres. Elle...
Lire la suite
  5010 lectures
  0 commentaires

Croire ou ne pas croire en Dieu

Saint Thomas
Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours eu conscience de la réalité de Dieu. Je ne peux pas faire fi de cette expérience qui est le fondement de ma vie : il y a quelqu’un plutôt que rien. Le fait de croire en lui me rend heureux. Si Dieu ne sert à rien, par contre, ça change tout. Certes, il est possible de vivre une vie pleine et heureuse sans Dieu. Chaque personne a ses raisons de croire en lui ou pas, et nul besoin de tourner le croyant ou l’incroyant en dérision pour justifier sa position. Un acte de foi et d’amour Pascal parle de la foi comme d’un pari. Nous ne pouvons pas posséder Dieu comme si nous l’avions dans notre poche, encore moins l’enfermer dans une boîte. Il nous échappe sans cesse au foyer de notre conscience, mais son élan de vie crée du sens. Lorsqu’on...
Lire la suite
  3792 lectures
  0 commentaires

Dimanche des Rameaux: Hosanna!

dimanche des rameaux
Au milieu du feu, tu apparaîtrascomme flamme unique.Nous crions vers toi,attendant l’heure connue du Père.Hosanna au plus haut des cieux!Mais quand tu viendras,ô Fils de David,trouveras-tu la foi sur la terre? Dans les nuées, tu apparaîtrascomme soleil de justice.Nous attendons ta venue,t’accueillant avec nos rameaux.Hosanna au plus haut des cieux!Mais quand tu viendras,ô Fils de David,trouveras-tu la foi sur la terre? Au son de la trompette, tu apparaîtrascomme voleur dans la nuit.Nous implorons ta miséricorde,demandant grâce pour tous.Hosanna au plus haut des cieux!Mais quand tu viendras,ô Fils de David,trouveras-tu la foi sur la terre? À la voix de l’ange, tu apparaîtrascomme époux des noces.Nous revêtons la robe blanche,espérant une terre nouvelle.Hosanna au plus haut des cieux!Mais quand tu viendras,ô Fils de David,trouveras-tu la foi sur la terre? Tiré de Prières de toutes les saisons, Bellarmin/Parole et Silence, p. 44-45.
  3401 lectures
  0 commentaires

Pour se préparer au sacrement de la réconciliation

pardon prodigue g
Le carême est un temps fort pour vivre le sacrement de la réconciliation, appelé aussi sacrement du pardon, de pénitence, de la miséricorde, ou plus simplement « confession ». Bien sûr, on peut le recevoir plusieurs fois durant l’année, car l’appel est lancé en tout temps : « Au nom du Christ, nous vous le demandons, laissez-vous réconcilier avec Dieu. » (2 Co 5, 20)  Ce sacrement de guérison intérieure et de croissance spirituelle est mal compris, pas assez fréquenté. Pourtant, il offre un nouveau départ au baptisé et rend l’Église plus belle. La démarche du pénitent n’est pas seulement personnelle mais ecclésiale. Quand il se confesse, c’est toute l’Église qui en bénéficie, car si elle souffre qu’un membre tombe, elle est dans la joie quand celui-ci se relève. « Il y a de la joie devant les anges de Dieu pour un seul pécheur qui se convertit. » (Lc 15,...
Lire la suite
  5407 lectures
  0 commentaires

19 mars: Saint Joseph, homme de foi

saint joseph hd
Nous connaissons peu de choses de la vie de Joseph. Que sait-on vraiment de lui? N’est-il pas le grand inconnu, le discret, à l’ombre de Jésus et de Marie? Il est évoqué brièvement par Luc et Matthieu qui en parlent comme d’un homme juste. Mais les Écritures ne mentionnent aucune parole dite par lui. L’époux de Marie Humble charpentier de Nazareth, Joseph est de la descendance du roi David, de qui doit naître le Messie. Sa généalogie s’insère dans une histoire sainte, car elle tire son sens de la fidélité de Dieu à ses promesses. Ainsi, Jésus est fils d’Abraham, fils de David, fils légal de Joseph et Fils de Dieu. « Jacob engendra Joseph, l’époux de Marie, de laquelle fut engendré Jésus, que l’on appelle Christ » (Mt 1, 16). Joseph est appelé « l’époux de Marie ». L’Écriture ne dit rien sur sa rencontre de Marie. Comment a-t-il découvert cette jeune fille de...
Lire la suite
  5472 lectures
  0 commentaires

Maîtres spirituels chrétiens (3)

Jean de la Croix 2
dix-attitudes-Therese
Voici le dernier article d'une série de trois, tiré de mon livre Les maîtres spirituels chrétiens. Vous trouverez les deux articles précédents sur mon blogue.    Thérèse d’Avila et Jean de la Croix Thérèse d’Avila (1515-1582) est surnommée la mère des spirituels. Pédagogue hors pair de l’oraison, la madre témoigne de notre vocation commune à vivre une relation d’amour authentique avec Dieu et les autres. Elle a laissé des écrits enflammés, comme Le Château intérieur, dans lesquels nous entendons battre son cœur espagnol. Thérèse réformera le Carmel avec un jeune carme Jean de la Croix. Tous deux sont des mystiques de l’amour, de l’union à Dieu, du mariage spirituel. Jean de la Croix (1542-1591), docteur mystique par excellence, présente clairement les grands éléments de la vie intérieure, ses nuits et ses aurores, ses exigences et ses illusions. Il a laissé des livres lumineux qui fascinent les chercheurs de Dieu et libèrent...
Lire la suite
  5622 lectures
  0 commentaires

Et Dieu dans tout cela?

Dieu
dieu-amour
Même si Dieu est incompréhensible de nature, les mots et les idées ne manquent pas pour l'évoquer et l'invoquer. Mais gare aux idoles ! Toute notre vie consiste à purifier sans cesse nos images de Dieu, tant son mystère transcende ce que nous pouvons en penser. Du tam-tam à l’ordinateur, des tablettes d’argile aux écrans tactiles, la notion de Dieu vient de loin et on entend toujours son écho, tant elle résiste à l’usure. Pourtant, on parle d’un retour de Dieu, comme s’il était parti ? N’est-il pas là où on le laisse entrer? Chaque individu a ses raisons de croire en Dieu ou pas, et nul besoin de tourner le croyant ou l’incroyant en dérision pour justifier sa position. La réflexion n’empêche pas le dialogue, la liberté d’expression le respect. Or, Dieu est un mot tabou dans nos sociétés sécularisées. "Cachez ce Dieu que je ne serais voir", pourrait dire Molière. Pour plusieurs,...
Lire la suite
  4431 lectures
  0 commentaires

L'étoile de la foi

Epiphanie
Les Mages ont marché longtemps à la recherche de l'Emmanuel, Dieu avec nous, que nous avons célébré à Noël. Notre quête du Christ se vit aussi sur la route, pas à pas, dans ce grand pèlerinage de la vie. Mais c’est à l’intérieur de notre être que nous pouvons mieux trouver le Seigneur, dans cet espace vierge de notre âme créée à l’image de Dieu. La foi est l’étoile qui nous guide sur la route de notre coeur. Notre foi est don et lumière, expérience et vie, écoute et réponse, regard et toucher, combat et engagement. Les Mages croyaient s’être perdus, lorsque l’étoile réapparut dans le ciel. Une grande joie les inonda. Leurs pas devinrent plus légers, leurs corps plus aériens, leurs visages plus jeunes, comme si l’Enfant de Bethléem rayonnait déjà sur eux. Lorsqu’ils le virent avec Marie et Joseph, ils se prosternèrent devant lui pour l’adorer avec toute leur humanité. Épiphanie, "manifestation"...
Lire la suite
  3562 lectures
  0 commentaires

Un regard de foi (3) Le mystère de l'Église

assemblee Eglise
580674 349747045142599 1370413313 n
Voici la troisième et dernière partie de mon regard de foi sur l'Église. Il a été précédé de Mon témoignage ecclésial, suivi d'une réflexion sur Le catholicisme québécois.  Peut-on comprendre l'Église sans la foi? Certains la voient comme une entreprise qui est coupée du monde et qui ne veut pas entrer dans la modernité en refusant l’ordination aux femmes, par exemple. On lui reproche son attitude antidémocratique, sa culture du secret, sa conception étroite du dialogue. Décidément, l’Église catholique dérange, elle ne pense pas comme tout le monde.  À travers l’histoire, ce sont toujours les saints qui ont été les plus grands réformateurs, parce que branchés sur l’Évangile et l’Esprit Saint. Le cardinal Ratzinger le rappelait, avant qu’il ne devienne Benoît XVI : « Ce dont nous avons réellement besoin, ce sont des gens qui sont intérieurement habités par le christianisme, le vivent comme un bonheur et un espoir, et sont ainsi devenues des...
Lire la suite
  3852 lectures
  0 commentaires

Un regard de foi (2) Le catholicisme québécois

280px-Fete nationale du Quebec
Nouvelle France
Dans la première partie de ce blogue, je vous ai partagé mon témoignage ecclésial. Ce regard de foi, sous forme de témoignage, a préparé cette réflexion du catholicisme québécois que je vous livre en toute simplicité. Si on jette un regard extérieur sur le catholicisme québécois, en se fiant seulement aux sondages et aux statistiques, on peut dire que la barque Église prend l’eau. Un regard de foi voit plus loin ; il part de l’Évangile pour confronter l’Église aux paroles et aux gestes libérateurs de Jésus. Il est vrai que la tempête fait rage, mais Jésus est dedans la barque, et même s’il dort, il est là. N’est-ce pas l’essentiel, être avec Jésus ? C’est une question de foi et de confiance Un manque de foi L’Église catholique québécoise, comme une grande partie de l’Église dans les pays développés, est affectée par la défection des fidèles et des jeunes qui ignorent son message,...
Lire la suite
  3274 lectures
  0 commentaires

Un regard de foi (1): mon témoignage ecclésial

03-1
Jacques a MJ
Un ami prêtre m'a proposé de partager ma vision du catholicisme québécois pour le dernier numéro d'une petite revue qu'il dirige. J'ai eu d'abord le réflexe de lui répondre que je n’ai pas le temps, que le sujet est trop complexe, que j’en ai déjà parlé brièvement sur mon blogue, mais je ne suis pas le genre à me défiler. Allons-y donc pour un article plus substantiel en quatre parties : mon témoignage, quelques caractéristiques du catholicisme québécois, mon regard de foi sur l’Église en général, la joie de l’Évangile du pape François. Il ne s’agit pas tant de partager « ma » vision » du catholicisme que celle reçue de l’Église, transmise de génération en génération, même imparfaitement, à partir des apôtres jusqu’à mes parents. J'aime l'Église Autant le dire tout de suite, j’aime l’Église, corps du Christ et peuple de Dieu, parce que j’aime le Christ. Je la considère comme le Christ continué et...
Lire la suite
  3347 lectures
  0 commentaires

La foi et le doute

Clairvaux
Il nous arrive d'osciller entre la foi et le doute, l’adhésion et la remise en question, un peu comme les premiers disciples de Jésus. Le romancier Georges Bernanos le rappelle avec cette phrase lapidaire : « La foi, c'est 24 heures de doute moins une minute d'espérance ». Le doute est un compagnon qui s’arrête parfois sur le bord du chemin et ne veut plus avancer. La foi lui vient alors en aide, nous dit Benoît XVI : « Elle est une compagne de vie qui permet de percevoir avec un regard toujours nouveau les merveilles que Dieu réalise pour nous » (La porte de la foi, no 15). Mais le doute peut aussi aider la foi en la protégeant de l’orgueil, du fanatisme, de l’arrogance, de la dureté. Il n’y a pas d’évidence acquise à tout jamais dans la foi ; on ne peut pas prétendre que Dieu nous appartient. La foi est...
Lire la suite
  8266 lectures
  0 commentaires

L'épreuve et la foi

260px-Bonnat02
Vous arrive-t-il de ne rien ressentir dans la foi, d’avoir l’impression qu’il ne se passe pas grand-chose avec Dieu, qu’il n’entend pas les prières, qu’il semble loin et indifférent, bref, qu’avoir la foi ne donne rien ? Êtes-vous assaillis par l’ennui, le doute, la fatigue, la routine, le désespoir ? C’est alors que commence la vraie foi, celle que l’on ne se donne pas, celle sur laquelle on bute quand arrivent toutes sortes d’épreuves, « car l’épreuve, qui vérifie la qualité de votre foi, produit en vous la persévérance » (Jacques 1, 3). À l'exemple du juste Job, qui n’a pas déjà dit devant la maladie, le deuil, l'injustice, l'incompréhension, l'épreuve : « Pourquoi Dieu n’intervient-il pas ? » Certes, il peut tout, sauf enlever notre liberté, puisque la personne est libre par essence. Le « Je Suis » nous a créés à son image, libres. C’est peut-être là le drame, notre...
Lire la suite
  4688 lectures
  0 commentaires

L'engagement chrétien

05-1
Tout ce qui est humain m'intéresse et nourrit ma foi. La foi chrétienne n’est pas une possession tranquille, mais une lutte pour que la vie soit plus humaine, un engagement de tout l’être. Une foi qui aime est une foi qui nous fait sortir de nos sécurités pour aller vers l’autre. La foi des pharisiens peut devenir un piège si elle ne débouche pas sur une foi incarnée dans l’amour, la compassion, la justice, la miséricorde, comme nous le montre si bien le pape François. L’amour du prochain Le chemin le plus sûr pour aller vers Dieu passe par l’amour du prochain. Cet amour devient le baromètre de notre amour de Dieu : « Si quelqu’un dit : « J’aime Dieu », alors qu’il a de la haine contre son frère, c’est un menteur. » (1 Jean 4, 20) « Le Verbe s’est fait frère », disait Christian de Chergé, prieur du monastère trappiste de Tibhirine, assassiné avec six de...
Lire la suite
  5078 lectures
  0 commentaires

Pierre et Paul: des passionnés du Christ

StPierre-StPaul
Simon, originaire de Bethsaïde, est un solide pêcheur au coeur tendre. Une question de Jésus l'interpelle: «Pour vous, qui suis-je?» (Matthieu 16, 15). Il répond avec enthousiasme : «Tu es le Messie, le Fils du Dieu vivant». Jésus touché par la confiance de Simon change son nom et fonde l’Église sur son acte de foi : «Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église; et la puissance de la Mort ne l’emportera pas sur elle» (Matthieu 16, 18).   La primauté du Christ Saul, originaire de Tarse, est un pharisien attaché aux traditions du judaïsme. Théologien ardent et persécuteur de chrétiens, tout commence pour lui par une lumière et une voix sur la route de Damas : «Saoul, Saoul, pourquoi me persécutes-tu ?» (Actes 9, 4). Aveuglé, il répond par une question : «Qui es-tu, Seigneur?». Et la Parole fait son chemin en lui : «Je suis Jésus que tu persécutes» (Actes 9, 5). C’est...
Lire la suite
  3164 lectures
  0 commentaires

La nuit de la foi

Aventure de la foi
Dans sa première encyclique, La lumière de la foi, le pape François reprend et complète le texte commencé par Benoît XVI. L’encyclique est une catéchèse qui présente la foi comme la lumière concentrée en Jésus: « La confession chrétienne de Jésus, unique sauveur, affirme que toute la lumière de Dieu s’est concentrée en lui, dans sa vie lumineuse, où se révèlent l’origine et la consommation de l’histoire » (35). Si la foi est lumière, elle est aussi nuit. L’encyclique n’aborde pas le côté nocturne de la foi, sauf à cet endroit: « La foi n’est pas une lumière qui dissiperait toutes nos ténèbres, mais la lampe qui guide nos pas dans la nuit, et cela suffit pour le chemin » (57). La foi : une nuit La foi, disait la carmélite Élisabeth de la Trinité, « c’est le face-à-face dans les ténèbres ». Elle s’apparente à la nuit, selon Jean de la Croix, parce que les sens sont...
Lire la suite
  5461 lectures
  0 commentaires

École de prière (22) Présence de Dieu, trésor de l'âme

03-1
Marie Leonie Paradis
 "Mettons-nous en présence de Dieu et adorons-le". Qui n'a pas entendu cette formule, à l'église ou dans un groupe de prière, avant de réciter un chapelet ou une autre prière? Dieu ne nous est-il pas toujours présent? Oui, mais sommes-nous présents à sa présence? Se mettre en présence de Dieu veut dire : s’arrêter un moment, se recueillir, prendre conscience de sa présence en nous. Qu’importe si nous ne la ressentons pas lorsque nous prions, l’important est « d’être » en sa présence. C’est dans la foi profonde que nous rencontrons Dieu, au-delà de tout sentiment. Il réalise sa présence en nous, au présent.  Un cœur qui écoute Si je me mets en présence de Dieu, ce n’est pas d’abord pour être bien dans ma peau, mais pour écouter ce que Dieu veut me dire. Cette écoute attentive se résume à un appel à aimer et à me laisser aimer au cœur même de...
Lire la suite
  6409 lectures
  0 commentaires

6 mai: saint François de Laval

Banniere-SaintFrancoisdeLaval
Mgr Francois de Laval
Le 6 mai, l'Église universelle fête saint François de Laval, grâce au pape François qui l'a déclaré saint le 3 avril 2014 avec la religieuse ursuline Marie de l'Incarnation. Cette annonce a été faite durant le 350e anniversaire de la fondation de Notre-Dame de Québec, première paroisse en Amérique au nord du Mexique et des colonies espagnoles. À cette époque, le diocèse de François de Laval s’étendait de Québec à l’Acadie, jusqu’à la Louisiane. L’évêque bâtisseur, considéré comme le père de l’Église du Canada, a tout donné pour que son diocèse se développe. Aujourd’hui, 200 évêques se partagent cet immense territoire. L’homme de la grande affaire François de Laval compte parmi les personnages illustres qui ont marqué l’histoire du Québec. Les Hurons le surnommaient : « L’homme de la grande affaire ». Né le 30 avril 1623 à Montigny-sur-Avre dans le diocèse de Chartres, il fait partie d’une grande famille de la noblesse française. Son...
Lire la suite
  5380 lectures
  0 commentaires

Jean-Paul II: un bloc de prière

Pape 2 livre
Chapelet
Jean-Paul-II--Voyage-Jerusalem-2000
"Les exemples des saints sont devant nos yeux". Jean-Paul II a fait cette confidence à la fin de sa Lettre apostolique pour l’année de l’Eucharistie 2005, Reste avec nous Seigneur. Il a été lui-même canonisé avec Jean XXIII le 27 avril 2014, 2e dimanche de Pâques, qu’il avait institué dimanche de la Miséricorde divine. La date de sa fête liturgique a été fixée le 22 octobre, jour anniversaire de l'inauguration de son pontificat. Un grand priant Jean-Paul II est mort comme il a vécu, en priant. C’est ce trait que je garde surtout de ce grand pasteur. Sa capacité de prière étonnait et sa grande intériorité pacifiait. Mon épouse et moi l’avons constaté lors d’une audience avec lui, quelques jours après la béatification de son amie mère Teresa en octobre 2003. C’était dans le cadre de notre 25e anniversaire de mariage et lui le 25e de son pontificat. Je lui avait remis mon...
Lire la suite
  5161 lectures
  0 commentaires

abonnez vous blog v2 down

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
7 juin 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Le coeur est vu comme le symbole de l’amour, le li...
4888 lectures
Jacques Gauthier
22 décembre 2016
Le blogue de Jacques Gauthier
La naissance de Jésus, fils de Marie et de Joseph,...
2855 lectures
Jacques Gauthier
16 avril 2015
Le blogue de Jacques Gauthier
Marcher plus loin, toujours plus loin. Ne pas s’ar...
5733 lectures
Jacques Gauthier
6 mai 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Amen! Que de fois nous prononçons ce mot, souvent ...
3454 lectures
Jacques Gauthier
13 février 2015
Le blogue de Jacques Gauthier
La Saint-Valentin, fête des amoureux, proclame-t-o...
3440 lectures