Le blogue de Jacques Gauthier

Cliquez sur les onglets de la barre pour voir les mots-clés et le calendrier des articles

École de prière (54) Comment apprendre à prier simplement?

Priere chretienne
Je vous partage une  belle recension de Bernard Plessy à propos de mon livre La prière chrétienne. Guide pratique. C'est paru sur le site Aleteia du 7 mai 2017 sous le titre: Comment apprendre à prier simplement?C’est en priant qu’on apprend à prierLa première édition de ce guide pratique écrit par Jacques Gauthier date de 2010. Il nous est rendu, dans la collection « Les clés du sacré », et c’est fort heureux, car le service qu’il peut rendre est inestimable : nous apprendre à prier.Rien n’est plus personnel que la prière, dira-t-on ! Comment prétendre l’enseigner, la diriger ? Jacques Gauthier part d’un constat très simple, qu’exprime un proverbe populaire : c’est en forgeant qu’on devient forgeron. C’est en priant qu’on apprend à prier. Et comme son expérience personnelle est aussi intense que diverse (il nous en fait volontiers confidence), il se met au service de son lecteur (qui devient ami : le tutoiement vient spontanément) avec simplicité, humilité, pour...
Lire la suite
  2040 lectures
  0 commentaires

Recevoir l'onction des malades

sacrements onction
Lorsque la maladie terrasse le corps, la vie devient plus précieuse, parce que fragile. Tout ralentit, les projets sont suspendus, nous sommes dépendants des autres, on fait confiance aux médecins, on se repose. Si nous sommes chrétiens, nous nous abandonnons au Père en toute confiance avec Jésus sur la croix.C’est ce qui m’est arrivé le mercredi des Cendres. J'ai perdu connaissance à la maison, incapable de bouger et de me relever. L'ambulance est arrivée. J'ai passé la nuit à l’hôpital de Gatineau, en isolement. J'ai tout offert au Seigneur et prié pour les malades. Le médecin a confirmé que j’avais contracté le virus de l’influenza. La semaine suivante, j’ai passé des examens à l’institut de cardiologie de Montréal. On m’a diagnostiqué une syncope, mais le cœur a tenu le coup. Je pense que nous avons encore un bon bout de chemin à marcher ensemble.  Durant ce temps, mon épouse a aussi...
Lire la suite
  4682 lectures
  0 commentaires

École de prière (50) Prier avec son corps

Prier nature
La prière s’exprime dans le temps, avec ou sans mots. J'ai déjà parlé dans l’École de prière de ce blogue plusieurs formes de prière comme l’oraison, appelée aussi prière contemplative, la lectio divina, la méditation des psaumes, l’adoration eucharistique, la liturgie des Heures, la marche méditative, le rosaire, la louange… Dans les prochains billets, j’approfondirai un élément central dans l’acte de prier : le corps. J’aborderai les principales postures qui soutiennent l’élévation de l’âme vers Dieu : prier assis, à genoux, debout. Ces postures, si elles sont bien faites, favorisent le recueillement et l’attention à Dieu en soi. Elles expriment les dispositions de l’âme et la vérité des sentiments que nous avons pour Dieu.Le langage du corpsLe corps humain parle dans la prière, nous pouvons lui faire confiance. Il possède son propre vocabulaire: soupir, silence, cri, larmes, gestes, attitudes, supplication, bénédiction, chant, danse, etc. Qui pourrait douter de son intelligence et...
Lire la suite
  3725 lectures
  0 commentaires

3 janvier: le Saint Nom de Jésus

Nom de Jesus
La fête du Saint Nom de Jésus a été établie par l'Église le 3 janvier. L'Écriture nous dit qu'au jour de sa circoncision, selon la loi de Moïse, l'enfant de Bethléem reçut le nom de Jésus le huitième jour après sa naissance. L’ange Gabriel l’avait révélé à Marie au jour de l’Annonciation : "Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut" (Lc 1, 31-32)". L'ange l'avait aussi annoncé en songe à Joseph. "Tu lui donneras le nom de Jésus, c'est-à-dire: Le-Seigneur-sauve), car c'est lui qui sauvera son peuple de ses péchés" (Mt 1, 21).Le nom de Jésus en araméen est Yeshoua. Il signifie "Sauveur". Prier Jésus, ou Yeshoua, c'est implorer le salut pour soi et les autres, c'est accueillir une présence qui console, guérit, relève et sauve. Ce nom est tout un programme de vie, car il...
Lire la suite
  4137 lectures
  0 commentaires

Louange au Verbe qui vient

Avent 2
L’Avent marque une nouvelle année du cycle liturgique qui culmine à Pâques. Plus qu'au début janvier, c'est au 1er dimanche de l'Avent que les baptisés devraient se souhaiter "bonne et heureuse année".L’Avent est un temps de vigilance, d'attente joyeuse de la venue du Seigneur. « Tenez-vous donc prêts, vous aussi : c’est à l’heure où vous n’y penserez pas que le Fils de l’homme viendra » (Mt 24, 44). Saint Bernard (1090-1153) parle des trois venues du Verbe: celle de son incarnation à Noël, de ses visites en l'âme, de sa manifestation définitive dans la gloire. Nous avons donc à sortir de notre sommeil et à revêtir les armes de la lumière, "car le salut est plus près de nous maintenant qu'à l'époque où nous sommes devenus croyants" (Rm 13, 11). Le Verbe du Père se manifeste sous les traits de l’enfance à Noël et il reviendra dans la gloire à la fin « avec...
Lire la suite
  2848 lectures
  0 commentaires

Qu'est-ce que la transsubstantiation?

Eucharistie
L’Église a toujours eu la conviction que par la consécration du pain et du vin à la messe s’opère le changement de toute la substance du pain en celle du corps du Christ et de toute la substance du vin en celle de son sang. C’est un dogme de la foi catholique. Ce changement s’appelle la « transsubstantiation », un mot un peu mystérieux. On passe donc d’une substance à une autre. Ce n’est pas seulement un changement d’apparence, comme lorsque l’on change de vêtement, mais un changement de substance, de réalité profonde, souligne Benoît XVI dans Le sacrement de l’amour :« La conversion substantielle du pain et du vin en son corps et son sang met dans la création le principe d’un changement radical, comme une sorte de « fission nucléaire », pour utiliser une image qui nous est bien connue, portée au plus intime de l’être, un changement destiné à...
Lire la suite
  5305 lectures
  0 commentaires

Reviendras-tu, Esprit Saint

pentecote112004
Reviendras-tu, Esprit Saint,illuminer mes coins sombresquand la Parole me travaille,dilater ce pays intérieurquand le Verbe me visitedepuis le jour de mon baptême?  Reviendras-tu, Esprit Saint,souffler sur ma braisequand je veille dans la prière,allumer ma lampe qui vacillequand retentit le cri de l’Épouxdepuis l’onction de la confirmation? Reviendras-tu, Esprit Saint,embraser mon attente d’eucharistiequand l’astre tarde à paraître,enflammer mon désir de pardonquand l’aube se figedepuis la nuit de la foi? Reviendras-tu, Esprit Saint,me donner un cœur nouveauquand je chancelle sur la route,éclairer mes pas de ta lumièrequand je lutte pour la justicedepuis le feu de la Pentecôte?  Première version dans Prières de toutes les saisons (Bellarmin / Parole et Silence), p. 125.
  2666 lectures
  0 commentaires

École de prière (41) Prier les Psaumes

les psaumes prieres de l eglise
La prière est un entretien commencé par Dieu lui-même. C’est à partir de sa parole que nous pouvons lui répondre dans la foi en prenant les mots qu’il a lui-même inspirés, comme les psaumes. Il y a dans le psautier - recueil des cent cinquante psaumes bibliques - « d’admirables trésors de prières » (Constitution Dei Verbum no15) qui sont comme un miroir de ce qu’est l’humanité.Prières des juifs et des chrétiens, les psaumes sont une magnifique école de prière. Jésus les a priés avec Marie, Joseph, ses disciples ; il les a vécus tout au long de sa vie, jusqu’à la croix.Les psaumes sont le jardin de la Bible, le condensé lyrique de tout l’Ancien Testament. Nous y trouvons, comme en écho, les sentiments les plus variés de l’humanité. Ces poèmes d’une grande richesse symbolique nous font entrer dans une relation d’alliance avec Dieu. Le psautier est devenu le livre...
Lire la suite
  4926 lectures
  0 commentaires

Baptême de Jésus: une création nouvelle

bapteme 218 B
La fête du Baptême du Seigneur marque la fin du cycle de Noël et le début du temps ordinaire. Mais est-il si ordinaire ce temps où nous avons à vivre au jour le jour le baptême reçu ? Il est tout indiqué en fait pour nous ajuster au Christ, pour mettre de l’ordre dans le quotidien de nos vies, nous qui sommes nés de nouveau par le bain du baptême, « renouvelés dans l’Esprit Saint » (Tite 3, 5), confirmés dans l’amour du Père qui nous redit: « Tu es mon enfant bien-aimé ». Cette étonnante déclaration d’amour, le Père l’a d’abord adressée à Jésus : « C’est toi mon Fils : moi, aujourd’hui, je t’ai engendré » (Luc 3, 22).Solidaire des pécheursJean Baptiste prônait un baptême de conversion et le partage des biens avec les plus pauvres. Il parlait de l’Agneau de Dieu qui vivait déjà en Israël et que personne ne connaissait....
Lire la suite
  3074 lectures
  0 commentaires

La vie cachée de la Sainte Famille

sainte Famille atelier
Jésus, Marie, Joseph : trois noms, trois présences, trois amours. C’est la Sainte famille ; modèle de foi, d'espérance et de tendresse que l'Église catholique célèbre chaque année entre Noël et le jour de l’An. Le cycle liturgique de Noël évoque cette famille en retenant certains passages des évangiles de Matthieu et Luc. Ces textes, que l'on appelle "récits de l'enfance", précédent la vie publique de Jésus et peuvent être considérés comme un protévangile (cf. Walter Kasper, La Miséricorde. Notion fondamentale de l'Évangile, Éditions des Béatitudes, 2015, p. 67-68). Je reviendrai dans un prochain blogue sur ce livre qui a marqué le pape François. Revenons à la Sainte Famille.Une vie ordinaireJ’ai montré dans mon nouveau livre, Jésus raconté par ses proches, comment cette jeune famille menait une vie très simple à Nazareth, accomplissant avec amour les petites choses du quotidien. Leur existence ordinaire était cachée en Dieu. Les gens du village ne pouvaient se...
Lire la suite
  3304 lectures
  0 commentaires

Saints et saintes de tous les temps

Toussaint
Le Seigneur Jésus est glorifié dans ses saints et saintes. Il est le Premier-né d’entre les morts, entraînant à sa suite une foule innombrable de témoins de l’Évangile. On fait mémoire d’eux le 1er novembre, fête de Tous les saints, immense réseau de foi, « foule de toutes nations, tribus, peuples et langues » (Apocalypse 7, 9).Il y a d’abord ceux et celles qui sont béatifiés et canonisés officiellement par l’Église. Il y a aussi les autres qui ne sont pas élevés sur les autels. Ces saints et saintes anonymes, membres du Corps du Christ, sont des phares dans notre nuit. Ils ne brillent pas comme des stars, mais éclairent humblement de la lumière même du Christ.Les saints et saintes anonymesLes saints et saintes connus de Dieu seul ne sont d’aucun calendrier. Ils appartiennent au réel quotidien; on les retrouve souvent dans nos propres familles : ces ancêtres qui nous ont précédés dans...
Lire la suite
  3910 lectures
  0 commentaires

École de prière (32): Le chant et la musique

musique liturgique d6d18
Dans l’encyclique Laudato si’ sur l’écologie intégrale, François reprend les premiers mots du Cantique des créatures du Poverello d’Assise : « Loué sois-tu, mon Seigneur, pour sœur notre mère la terre » (n. 1). Il termine par deux prières, invitant les croyants à la louange pour ne pas sombrer dans le pessimisme et le relativisme : « Marchons en chantant ! Que nos luttes et notre préoccupation pour cette planète ne nous enlèvent pas la joie de l’espérance » (n. 244).Nous rapprocher de DieuLe chant accompagne nos rites et nos fêtes. Il donne de l’élan à nos prières, soutient notre foi et nous rapproche de Dieu, comme l’exprime cet extrait de la Préface eucharistique IV : « Tu n’as pas besoin de notre louange, et pourtant c’est toi qui nous inspires de te rendre grâce : nos chants n’ajoutent rien à ce que tu es, mais ils nous rapprochent de toi, par le Christ, notre Seigneur....
Lire la suite
  8086 lectures
  0 commentaires

La Fête-Dieu: l'amour de l'Eucharistie

Corpus Chrisit 2014
pierre julien eymard pk2
L’adoration et la procession eucharistiques, surtout à l’occasion de la solennité du Corps et du Sang du Christ, appelée aussi Fête-Dieu, manifestent la présence du Christ au milieu de son peuple et expriment notre merci du don de sa vie. (Voir la vidéo de 2 minutes sur le sens de la Fête-Dieu).En ÉgliseIl y a plusieurs manières de se mettre en présence du Seigneur et de l’adorer : la simple visite au Saint Sacrement présent dans le tabernacle, l’adoration du Saint Sacrement exposé dans l’ostensoir pour une durée brève ou prolongée, l’adoration perpétuelle qui mobilise toute la communauté, la procession du Très Saint Sacrement dans certaines paroisses le jour de la Fête-Dieu ou lors d'un pèlerinage.Ces formes de dévotion eucharistique nous préparent à la célébration du mystère pascal, qu’est l’Eucharistie, et la prolonge. Elles renvoient à l’ensemble de la communion ecclésiale, puisque nous sommes les membres du corps du Christ. Benoît...
Lire la suite
  3533 lectures
  0 commentaires

Une expérience de la lumière du Christ

Lumiere du Christ
Patrice de La Tour du Pin
Le temps pascal est comme un long dimanche de cinquante jours que couronne la Pentecôte. La semaine qui suit Pâques constitue une octave où nous prenons conscience de la clarté du Ressuscité qui nous habite. Durant cette octave de Pâques, nous retrouvons dans la liturgie des Heures l'hymne du matin de Patrice de La Tour du Pin (1911-1975), Lumière du monde, ô Jésus. Lorsque j'entendis cette hymne de l'illumination divine pour la première fois, je fus inondée d'une joie profonde, tant j'avais le coeur tout brûlant. Ce fut mon premier contact avec l'oeuvre de ce grand poète de la liturgie. Permettez-moi de vous partager cette expérience de la lumière du Christ.C'était en mai 1973. Je m'étais retiré à l'ombre d'une abbaye cistercienne, Notre-Dame de Bellefontaine, perdue dans les bois du Maine-et-Loire, dans les Mauges, non loin de Cholet. Je refaisais mes forces, avant de reprendre mon engagement auprès des handicapés à l'Arche...
Lire la suite
  4417 lectures
  0 commentaires

Dimanche des Rameaux: Hosanna!

dimanche des rameaux
Au milieu du feu, tu apparaîtrascomme flamme unique.Nous crions vers toi,attendant l’heure connue du Père.Hosanna au plus haut des cieux!Mais quand tu viendras,ô Fils de David,trouveras-tu la foi sur la terre? Dans les nuées, tu apparaîtrascomme soleil de justice.Nous attendons ta venue,t’accueillant avec nos rameaux.Hosanna au plus haut des cieux!Mais quand tu viendras,ô Fils de David,trouveras-tu la foi sur la terre? Au son de la trompette, tu apparaîtrascomme voleur dans la nuit.Nous implorons ta miséricorde,demandant grâce pour tous.Hosanna au plus haut des cieux!Mais quand tu viendras,ô Fils de David,trouveras-tu la foi sur la terre? À la voix de l’ange, tu apparaîtrascomme époux des noces.Nous revêtons la robe blanche,espérant une terre nouvelle.Hosanna au plus haut des cieux!Mais quand tu viendras,ô Fils de David,trouveras-tu la foi sur la terre? Tiré de Prières de toutes les saisons, Bellarmin/Parole et Silence, p. 44-45.
  3263 lectures
  0 commentaires

19 mars: Saint Joseph, homme de foi

saint joseph hd
Nous connaissons peu de choses de la vie de Joseph. Que sait-on vraiment de lui? N’est-il pas le grand inconnu, le discret, à l’ombre de Jésus et de Marie? Il est évoqué brièvement par Luc et Matthieu qui en parlent comme d’un homme juste. Mais les Écritures ne mentionnent aucune parole dite par lui.L’époux de MarieHumble charpentier de Nazareth, Joseph est de la descendance du roi David, de qui doit naître le Messie. Sa généalogie s’insère dans une histoire sainte, car elle tire son sens de la fidélité de Dieu à ses promesses. Ainsi, Jésus est fils d’Abraham, fils de David, fils légal de Joseph et Fils de Dieu. « Jacob engendra Joseph, l’époux de Marie, de laquelle fut engendré Jésus, que l’on appelle Christ » (Mt 1, 16).Joseph est appelé « l’époux de Marie ». L’Écriture ne dit rien sur sa rencontre de Marie. Comment a-t-il découvert cette jeune fille de Nazareth? Quel âge...
Lire la suite
  5205 lectures
  0 commentaires

Mon carême avec Thérèse de Lisieux

Mon careme avec la petite Therese
Les carêmes se suivent et ne se ressemblent pas. 18 février, mercredi des Cendres. C’est tôt cette année, avec ce froid polaire qui persiste depuis plusieurs semaines, du moins au Québec. Le monde aussi a froid; je pense à cette vague d’attentats terroristes qui déferle sur plusieurs pays. Une image parmi tant d’autres : l’assassinat en Libye de 21 coptes égyptiens, décapités parce que chrétiens, par des djihadistes de l’autoproclamé État islamique. Ce sang est un témoignage qui hurle, disait le pape François le 16 février, il renvoie au Christ.Le mercredi des Cendres marque l’entrée en carême par la prière, le jeûne et le partage. Ce rite tout simple exprime la finitude humaine et l’appel à la conversion au Christ. Cette ancienne pratique pénitentielle décrite dans l’Ancien Testament parle de cœur contrit, de nouveau départ sur la route.Dans l’Évangile, Jésus insiste pour que ces pratiques soient faites dans le secret de nos...
Lire la suite
  6159 lectures
  0 commentaires

Baptême de Jésus, peuple de baptisés

Bapteme
 Depuis ton baptême, Seigneur Jésus,tu nous invites à former une communauté.Rassemble-nous par ton Espritpour que nous annoncions dans la joieta Bonne Nouvelle de libération,car nous sommes ton peuple. Tu nous appelles, Seigneur Jésus,à te reconnaître dans les plus petits.Transforme-nous par ton Espritpour que nous t’aidions à naîtreen ceux et celles qui souffrent,car nous sommes ton peuple. Depuis notre baptême, Seigneur Jésus,tu nous partages ton rêve de justice et de paix.Renouvelle-nous par ton Espritpour que nous entrions dans la dansede ton alliance éternelle,car nous sommes ton peuple. Prières de toutes les saisons, Bellarmin/Parole et Silence, p. 38.
  3512 lectures
  0 commentaires

27 décembre: Saint Jean, celui que Jésus aimait

saint-jean
L'évangéliste Jean est bien à sa place dans l'octave de Noël. Il est le chantre par excellence du mystère de l'Incarnation du Christ, le théologien du Verbe de Dieu fait homme. Nous lisons le sublime prologue de son évangile à la messe du jour de la Nativité: « Et le Verbe s’est fait chair, il a habité parmi nous, et nous avons vu sa gloire, la gloire qu’il tient de son Père comme Fils unique, plein de grâce et de vérité. » (Jean 1, 14) J'ai déjà écrit sur ce prologue dans un blogue sur Noël. L’apôtre bien-aimé se définit comme « celui que Jésus aimait » (Jean 13, 23). Il se nomme ainsi dans son évangile sans dire explicitement que c’est lui, par humilité sans doute, et aussi par solidarité avec les autres disciples. À la dernière Cène, il reposa sur la poitrine du Seigneur, sans se mettre de l’avant.On ne peut lire son évangile que...
Lire la suite
  6294 lectures
  0 commentaires

École de prière (26) La liturgie, mémoire de l'Église

Liturgie
Vous ai-je déjà dit que l'Avent est le temps liturgique que je préfère? La prière proposée par l'Église est faite de désir, d’attente et d’espérance. "Viens, Seigneur Jésus"! Cela montre bien que la liturgie est mémoire de l’Église, tradition vivante de la Parole, identité du chrétien.En faisant mémoire de la parole de Dieu, le silence n’est pas vide et l’espérance se transmet à même la mémoire de nos pères et mères dans la foi : « Voici venir des jours où j’accomplirai la promesse de bonheur » (Jérémie 33, 14). L’Avent m’invite à passer du besoin illusoire qui ne comble pas au désir d’aimer qui fait vivre. Je trouve là mon identité profonde d’enfant de Dieu, créé à son image et à sa ressemblance.Le corps priant de l’ÉgliseDans nos sociétés occidentales, la personne est souvent figée dans l’instant, sans mémoire, coupée de ses racines, ignorant son histoire, incapable de se projeter dans l’avenir. La...
Lire la suite
  3079 lectures
  0 commentaires

abonnez vous blog v2 down

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
29 mai 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Je marche avec toi,ô Marie, ma joie,toujours là, e...
4022 lectures
Jacques Gauthier
28 mars 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Le Triduum pascal est le centre et le sommet de l'...
5841 lectures
Jacques Gauthier
9 octobre 2015
Le blogue de Jacques Gauthier
Dans la prière, il suffit simplement d’être là, pa...
4483 lectures
Jacques Gauthier
12 janvier 2017
Le blogue de Jacques Gauthier
Il arrive que l’on me demande de prier en portant ...
4780 lectures
Jacques Gauthier
17 avril 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
17 avril 2013. Première célébration liturgique off...
4444 lectures