Le blogue de Jacques Gauthier

Cliquez sur les onglets de la barre pour voir les mots-clés et le calendrier des articles

Prière missionnaire à Thérèse

Therese de Lisieux
Thérèse, toi l’amour,qui as avancé librement vers le Pèredans la confiance d’un enfant qui se sait aimé,fais que nous nous abandonnions à sa grâce,que nous ne comptions pas sur nos propres efforts,pour ne pas lui ravir la joie de nous aimer.Apprends-nous l’acceptation sereine de notre petitesse,afin que surabonde en nous le don de sa miséricorde,cet élan de vie et de joie entre le Fils et l’Esprit.Thérèse, maîtresse de vie spirituelle,qui as révélé la tendresse de Jésus Christ,en marchant sur une petite voie de sainteté,éloigne de nous ce qui conduit à la haine.Nous sommes si faibles et si fragiles,notre liberté est si souvent enchaînée,mais regarde notre désir d’aimer,demande à Jésus de le combler,pour que nous vivions dans le Père et l’Esprit.Thérèse, patronne des missions,qui t’es laissé consumer dans l’Esprit Saint,prépare-nous à l’accueillir lorsqu’il vientdans les simples événements de notre vie.Rends-nous disponibles à sa flamme bienfaisante,dans le cœur à cœur de la prière silencieuse.Qu’il...
Lire la suite
  1264 lectures
  0 commentaires

La donneuse de joie

Dina Belanger Livre
Dina Bélanger est morte de tuberculose le 4 septembre 1929 à l’âge de trente-deux ans. Nous célébrons donc cette année le 90e anniversaire de son entrée dans la vie éternelle. J'ai animé un triduum-retraite sur sa spiritualité chez les Religieuses de Jésus-Marie à Québec, dans la nouvelle paroisse Bienheureuse-Dina-Bélanger. C'était la première fois qu'une telle activité avait lieu, ainsi que le lancement de mon livre, Je donnerai de la joie. Autre nouveauté, qui sera peut-être le début d'une tradition: nous avons fait un pèlerinage en marchant sur les pas de Dina dans les rues de Québec.   Une vie centrée sur le ChristQui est cette âme privilégiée qui n'a voulu vivre que pour Jésus, à la suite de la Vierge Marie, et qui avait écrit: « Jésus m’a mise sur la terre pour ne m’occuper que de lui » ? Dina naît à Québec le 30 avril 1897, année de la mort de sa patronne, Thérèse de Lisieux....
Lire la suite
  1221 lectures
  0 commentaires

Soyez saints

CommentDevSaint
Le Carême me semble un bon temps pour réfléchir sur la sainteté, qui est toujours une expérience de la miséricorde divine. L’invitation est lancée au lundi de la première semaine de Carême : « Soyez saints, car moi, le Seigneur votre Dieu, je suis saint » (Lévitique 19, 2). À la fin de cette première semaine, Jésus reprend l’invitation comme en écho : « Vous donc, vous serez parfaits comme votre Père céleste est parfait » (Matthieu 5, 48). Mais que signifie être saint, est-ce synonyme de perfection et de canonisation ?Si l’habit ne fait pas le moine, la canonisation ne fait pas tous les saints. Et pourtant, « nous sommes tous appelés à la sainteté » (Vatican II). La sainteté relève de notre être baptismal, la canonisation vient de l’Église. Lorsque nous regardons de quoi nos journées sont faites, personne ne pense être canonisé. Ne marchons-nous pas sur le chemin de la sainteté avec nos imperfections ? Voici quelques questions que...
Lire la suite
  1483 lectures
  0 commentaires

16 octobre: Sainte Marguerite-Marie Alacoque

Sainte Marguerite Marie
La vie de Marguerite-Marie Alacoque est une histoire de cœur. Tout commence à Paray-le-Monial, en ce grand siècle de la spiritualité qu’on a appelée l’École française, qui voit défiler les François de Sales, Jeanne de Chantal, Bérulle, Olier, Vincent de Paul, Jean Eudes. Jésus se choisit une jeune religieuse, de l’ordre de la Visitation, pour révéler au monde et dans l’Église l’amour brûlant de son cœur. Jésus la nomme « la disciple bien-aimée de mon sacré Cœur ». Accueillir l’amourPhiliberte Lamyn et Claude Alacoque, juge et notaire dans le Charolais, en Bourgogne, ont trois garçons quand vient au monde, le 22 juillet 1647, Marguerite. L’enfant vivra une petite enfance heureuse. Vers l’âge de quatre ou cinq ans, elle fait un séjour prolongé chez sa marraine. Elle y entend parler de vie consacrée à Dieu et de vœux religieux. Prévenue par la grâce, elle prononce ces paroles qui marqueront sa vie : « Ô mon Dieu, je vous consacre...
Lire la suite
  2573 lectures
  0 commentaires

8 mars: Jean de Dieu, l'ami des malades

Jean de Dieu
Lorsque j’étais enfant, le nom de Jean de Dieu évoquait pour moi l’asile de Montréal. Dire que quelqu’un était enfermé à Saint-Jean-de-Dieu signifiait quasiment qu’il était enterré vivant. Je ne savais pas que l’hôpital psychiatrique empruntait son nom à un homme qui fut bouleversé par la souffrance humaine et par l’amour de Dieu.Une vie orageuseJoao Ciudad naît au Portugal en 1495 de parents pauvres, mais chrétiens. Vers l’âge de huit ans, il quitte sa famille et est enlevé par un inconnu qui l’emmène en Espagne. Commence alors une vie errante où il sera tour à tour berger, paysan, soldat de Charles Quint — il est blessé en 1523 —, ouvrier agricole en Afrique, marchand ambulant de livres de piété à Gibraltar et libraire à Grenade en 1538.C’est dans la quarantaine que le Christ l’attend. Jean est bouleversé par le sermon de celui qui deviendra saint Jean d’Avila, que Benoît XVI proclamera...
Lire la suite
  2191 lectures
  0 commentaires

L'humilité de Dieu

Creche 2015
Noël, c’est Dieu qui descend jusqu’à nous et qui se laisse voir dans un visage humain, l’enfant de Bethléem. « Le Verbe s’est fait chair, il a habité parmi nous » (Jean 1, 14). Étonnante humilité du Dieu fait homme qui s’abaisse par amour pour nous élever jusqu’à lui.Le mystère de l’Incarnation est l’acte sublime qui nous révèle que Dieu est un être d’humilité et d’amour. « Dieu, personne ne l’a jamais vu ; le Fils unique, lui qui est Dieu, lui qui est dans le sein du Père, c’est lui qui l’a fait connaître » (Jean 1, 18).Dieu seul est humbleLe christianisme est fondé sur l'humilité d'un Dieu Père qui ne garde rien pour lui-même en nous envoyant son Fils « doux et humble de cœur » (Matthieu 11, 29). Notre misère attire sa miséricorde. Le jésuite François Varillon écrit dans son livre L’humilité de Dieu : « Dieu seul est humble. L’homme ne l’est pas, sinon dans la...
Lire la suite
  3247 lectures
  0 commentaires

École de prière (49) Prier pour les autres

Prier mains
Il arrive que l’on me demande de prier en portant dans mon coeur une intention spéciale. Il ne s’agit pas ici de ces demandes de prières que l’on retrouve sur Internet, comme avoir du succès, de l’argent, où l’on exhorte ceux et celles qui prient à ne pas briser la chaîne de prière, sinon personne ne sera exaucé. Là, on tombe carrément dans la superstition et la pensée magique. Prier, ce n’est pas soumettre Dieu à notre volonté, mais entrer dans son désir de salut et de bonheur pour chacun de nous.Dans une interview que j’accordais sur l'efficacité et la fécondité de la prière, je répondais que Dieu n'est pas un guichet automatique, une loterie où l'on achète un billet : « Prier, c'est se mettre en présence de Dieu, s'abandonner pour s'en remettre à Lui, et accueillir la paix qu'il nous donne » (La Croix, 25 janvier 2014, p. 11).Il...
Lire la suite
  4504 lectures
  0 commentaires

La miséricorde ne s'arrête pas

Annee de la misericorde
L’Année sainte de la miséricorde se termine à Rome le 20 novembre. Le pape François a voulu que cette année soit un parcours de conversion, un temps de compassion et de dialogue.Comment avez-vous vécu cette année de grâce ? En accomplissant des gestes de miséricorde ? En franchissant une porte sainte ? En contemplant le Christ ? En participant à des célébrations particulières ? En lisant des livres sur ce sujet, comme celui du pape François, Le nom de Dieu est miséricorde, dans lequel il montre que la miséricorde est la manière dont Dieu pardonne, elle est sa carte d'identité : "Notre péché devient alors une sorte de bijou que nous pouvons Lui offrir, pour Lui donner la consolation de nous pardonner" (p. 73). Saint Jean XXIII parlaient de nos misères comme le trône de la miséricorde divine.Cette année jubilaire qui s’achève nous fait prendre conscience que la miséricorde ne finit pas, qu’elle nous unit sans cesse...
Lire la suite
  2129 lectures
  0 commentaires

Les grandes figures de la spiritualité chrétienne

Grandes figures Figaro
Le journal Le Figaro et les Presses de la Renaissance viennent de lancer une collection de quarante livres sur les grandes figures de la spiritualité chrétienne qui font partie de notre paysage culturel et spirituel. Chaque livre cartonné de 140 pages, orné d'une dizaine d'illustrations, est écrit par un auteur différent. Il est divisé en trois parties: la vie, le message, l'héritage. On retrouve également en annexes: une anthologie des textes du témoin, la vie en quelques dates, un abécédaire et une bibliographie. La collection est dirigée par le comédien Michael Lonsdale. Chaque livre contient un CD d'une vingtaine de minutes où Lonsdale lit de sa voix chaude et profonde les écrits emblématiques de la personnalité présentée. On m'a demandé de faire ces deux docteurs mystiques de l'union à Dieu: le carme saint Jean de la Croix (1542-1591, à paraître le 16 février 2017) et le cistercien Bernard de Clairvaux ( 1090-1153,...
Lire la suite
  6299 lectures
  0 commentaires

Mère Teresa: une sainte des ténèbres

Mere Teresa
Mère Teresa de Calcutta sera canonisée à Rome le 4 septembre durant l’Année sainte de la miséricorde. À la suite de Jésus, elle aura été un visage crédible de la miséricorde du Père pour notre temps. Elle se présentait ainsi, non sans humour : «De sang, je suis albanaise, de citoyenneté, indienne ; de religion, catholique ; par ma mission, j’appartiens à tout le monde ; mais mon cœur n’appartient qu’à Jésus». Voici un résumé de sa vie et de son message à partir de mon livre J’ai soif. De la petite Thérèse à Mère Teresa (Parole et Silence), réédité en poche à l’occasion de sa canonisation.N’être qu’à JésusLa spiritualité de la sainte de Calcutta pourrait se résumer en trois mots : Tout pour Jésus. «Only for all Jesus», répétait-elle souvent, comme une devise inscrite en son cœur. En avril 1942, elle avait prononcé un vœu privé : donner à Jésus tout ce qu’il peut demander, ne...
Lire la suite
  6296 lectures
  0 commentaires

La route de la miséricorde

Bon Samaritain
Dans la bulle d’indiction de l’Année sainte, Misericordiae Vultus  (Le visage de la miséricorde), le pape François exprime ce vœu : « Combien je désire que les années à venir soient comme imprégnées de miséricorde pour aller à la rencontre de chacun en lui offrant la bonté et la tendresse de Dieu! Qu’à tous, croyants ou loin de la foi, puisse parvenir le baume de la miséricorde comme signe du Règne de Dieu déjà présent au milieu de nous. » (n. 5)Ce que désire le Pape, c’est que nous soyons des témoins de la miséricorde, à l’exemple du bon samaritain. Cette histoire montre un homme de cœur qui va vers l’autre pour lui offrir la bonté et la tendresse de Dieu. C’est ce que Jésus a toujours fait.Amour de Dieu et du prochainPour nous, chrétiens et chrétiennes, qui vivons après la résurrection de Jésus, nous lisons la Bible à travers le prisme éclatant de...
Lire la suite
  2617 lectures
  0 commentaires

Un 2 juin, j'ai basculé dans la joie

jacques 20 ans
Un jour de mes vingt ans, j'avais décidé d'aller en Californie sur le pouce avec un ami pour mieux connaître des Jesus peoples vus à la télévision. La police américaine nous ramena au Québec. J’avais demandé à Dieu : « Si tu existes, révèle-toi à moi. » Le 2 juin 1972, il me répondit par Marie et une communauté de jeunes à Drummondville. À la prière du soir, j’ai récité trois Je vous salue Marie avec d’autres jeunes ; j’ai basculé dans la joie et retrouvé le Dieu de mon enfance. J’ai été touché par le Christ, blessé par sa miséricorde; mon cœur ne s’est pas refermé. Depuis ce jour, la joie est pour moi la couleur de Dieu, l’essence même du christianisme, avec l’amour. Raconter mon aventure de conversion, c’est l’inscrire dans une histoire biblique qui crée du sens et dévoile ce qui est caché à l’interprétation.L’Esprit Saint m’a insufflé un grand amour de...
Lire la suite
  3793 lectures
  0 commentaires

Sacrement de la réconciliation et Année de la miséricorde

pardon prodigue g
Qu’on l’appelle sacrement du pardon, de pénitence, ou plus simplement confession, le sacrement de la réconciliation est par excellence le sacrement de la miséricorde du Père qui resplendit sur le visage du Christ. J'en ai déjà parlé dans ce blogue l'an dernier: Pour se préparer au sacrement de la réconciliation. L'initiative des "24 heures pour le Seigneur", qui s'inscrit dans la perspective du 4e dimanche de Carême, est une belle occasion de vivre ce sacrement de la miséricorde.Miséricorde : le cœur du mystère de la foi chrétienne. L’appel est lancé à tous pour entrer dans ce mystère de foi avec confiance et joie : "Au nom du Christ, nous vous le demandons, laissez-vous réconcilier avec Dieu" (2 Corintiens 5, 20). Un sacrement mal comprisAujourd’hui, le sacrement de la réconciliation est délaissé et dénigré par plusieurs. Certes, des confesseurs n’ont pas toujours été tendres envers les pénitents, mais la désaffection de ce sacrement vient surtout de...
Lire la suite
  4626 lectures
  0 commentaires

3e dimanche de Carême C: Dieu est patient

Jesus et pharisiens
Dans l’évangile de ce 3e dimanche de Carême, on rapporte à Jésus l’affaire des Galiléens que Pilate avait fait massacrer et des dix-huit personnes tuées par la chute de la tour de Siloé. Jésus rappelle que les catastrophes et les massacres n’arrivent pas parce que des gens sont moins bons que les autres. Ce ne sont pas des punitions de Dieu. « Pensez-vous qu’elles étaient plus coupables que tous les autres habitants de Jérusalem? » (Lc 13, 4) Puis, il durcit le ton : « si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous de la même manière » (Lc 13, 5).Jésus fait-il du chantage? Non. Lui qui est toujours tourné vers son Père miséricordieux veut notre bonheur. Il se désole de voir ses contemporains s’éloigner de Dieu pour leur malheur. Dans la Bible, le malheur suprême est de s’écarter de Dieu, source de vie et de bonheur. Alors les paroles de Jésus se font dures,...
Lire la suite
  2177 lectures
  0 commentaires

Livre: Le nom de Dieu est Miséricorde

Pape Misericorde
Dans sa Règle, saint Benoît propose aux moines de se choisir un livre pour le carême qui soit un compagnon de route pendant quarante jours. Un livre à méditer lentement, chaque jour, jusqu’à Pâques. Libre à vous de choisir ce livre-ami qui vous aidera à réfléchir, à prier, durant cette montée pascale. Ce ne sont pas les titres qui manquent.En cette Année sainte de la miséricorde, j’ai déjà parlé dans ce blogue du beau livre de Walter Kasper : La Miséricorde. Notion fondamentale de l’Évangile. Clé de la vie chrétienne. Pour rester dans cette même ligne, je vous propose le livre d’entretiens du pape François avec le journaliste italien Andréa Tornielli : Le nom de Dieu est Miséricorde. On reconnaît tout de suite le propos bref et accessible du pape, au style imagé et concret. C’est une sorte de guide d’interprétation du Jubilé qui développe et actualise par des exemples le texte de...
Lire la suite
  2561 lectures
  0 commentaires

Livre: La miséricorde, clé de la vie chrétienne

Misericorde
Cardinal Walter Kasper, La Miséricorde. Notion fondamentale de l’Évangile. Clé de la vie chrétienne. Éditions des Béatitudes, 2015, 215 pages.Le pape François avait surpris tout le monde en décrétant une Année sainte de la miséricorde. La miséricorde est au cœur de sa vie, de sa vision de l’Église en lien avec le monde, de son projet de réforme du Vatican. Il en a fait sa devise épiscopale, qu’on peut traduire ainsi : « Choisi parce que miséricordié ». Il l’étend à toute l’Église par cette devise de l’Année Sainte : « Miséricordieux comme le Père », que l’on retrouve dans la bulle d’indiction de l’Année Sainte Le visage de la miséricorde, à relire et méditer.François a publié également un livre d’entretiens avec son ami journaliste italien, Andrea Tornielli, Le nom de Dieu est miséricorde, que l’on présente comme un guide d’interprétation du Jubilé et une relecture de son pontificat. Je ne l’ai pas encore lu, ne l’ayant pas...
Lire la suite
  4563 lectures
  0 commentaires

Prière pour la nouvelle année

Paix et priere
Ô Père de toute bénédiction,loué sois-tu pour cette nouvelle année,cuvée spéciale de ton amour qui s’abaissepour mieux nous relever et créer du neuf.Fais de nous des témoins de ta miséricorde. Nous n’avons que nos mains vides à t’offrir,tremblantes aux bras des heures furtives,pour écrire au quotidien l’évangile du pardon,broder de l’éternel avec ton Fils bien-aiméqui naît en nous chaque matin, chaque Noël. Les souhaits de paix et vœux de bonheurfondent comme flocons de neige au soleilsi nous ne les portons avec Marie à ton cœursi nous ne buvons la sève vivifiante de l’Espritqui murmure au-dedans: «Viens vers le Père». Ô Père de toute joie et de toute paix,merci de nous dévoiler ta tendresseà travers le visage de Jésus le Christ,c’est par lui, avec lui et en lui,que nous t’adorons pour les siècles de siècles. Paru en partie dans le mensuel Panorama, janvier 2016.Lire également sur ce blogue: La bénédiction du jour de l'an
  4732 lectures
  0 commentaires

L'Année sainte et les oeuvres de miséricorde

Annee de la misericorde
L’Année sainte de la miséricorde débute à Rome le 8 décembre 2015 et se termine le 20 novembre 2016. Pour nous faire entrer dans l’esprit de ce jubilé extraordinaire, le pape François a publié un document important : Misericordia Vultus, « Le visage de la miséricorde ». Il en tire la devise de l’Année sainte : « Miséricordieux comme le Père ».  Un parcours de conversionPour François, la miséricorde n’est pas un terme abstrait, mais une personne à rencontrer, une réalité qui engage toute la vie. La miséricorde est l’acte ultime par lequel Dieu vient à notre rencontre; c’est l’amour qui s’abaisse pour nous élever. Elle habite notre cœur lorsque nous aimons les autres afin de devenir comme Jésus un signe efficace de l’amour du Père.Ce Jubilé extraordinaire est l’occasion pour toute l’Église d’être plus miséricordieuse en se laissant transformer par Jésus, le bon pasteur. Le pape souhaite que cette Année sainte soit un parcours de conversion,...
Lire la suite
  8426 lectures
  0 commentaires

Saints et saintes de tous les temps

Toussaint
Le Seigneur Jésus est glorifié dans ses saints et saintes. Il est le Premier-né d’entre les morts, entraînant à sa suite une foule innombrable de témoins de l’Évangile. On fait mémoire d’eux le 1er novembre, fête de Tous les saints, immense réseau de foi, « foule de toutes nations, tribus, peuples et langues » (Apocalypse 7, 9).Il y a d’abord ceux et celles qui sont béatifiés et canonisés officiellement par l’Église. Il y a aussi les autres qui ne sont pas élevés sur les autels. Ces saints et saintes anonymes, membres du Corps du Christ, sont des phares dans notre nuit. Ils ne brillent pas comme des stars, mais éclairent humblement de la lumière même du Christ.Les saints et saintes anonymesLes saints et saintes connus de Dieu seul ne sont d’aucun calendrier. Ils appartiennent au réel quotidien; on les retrouve souvent dans nos propres familles : ces ancêtres qui nous ont précédés dans...
Lire la suite
  3761 lectures
  0 commentaires

22 octobre: saint Jean-Paul II (1920-2005)

Pape 2 livre
Le 22 octobre 1978, Karol Wojtyla était solennellement intronisé sous le nom de Jean-Paul II. L'Église a choisi ce jour pour célébrer la mémoire liturgique de ce grand pape missionnaire, décédé le 2 avril 2005. Il s'est opposé à toutes les formes d'idéologie qui aliènent la personne, mettant la miséricorde au coeur de son pontificat. Canonisé le 27 avril 2014, il demeure l'un des plus grands témoins d'espérance du XXe siècle. Je lui ai écrit ce poème-prière au moment de son entrée dans la vie éternelle. Mon épouse et moi l'avons choisi comme le patron de notre couple. La photo représente notre rencontre avec lui à Rome le 23 octobre 2003, où je lui ai présenté mon livre J'ai soif, quelques jours après la béatification de Mère Teresa. Le voyageur en blancIl portait le monde, l’évêque en blanc, chapelet à la main, miséricorde au coeur,  dos courbé sous le poids de la...
Lire la suite
  2724 lectures
  0 commentaires

abonnez vous blog v2 down

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
11 novembre 2016
Le blogue de Jacques Gauthier
Il fait novembre et j’ai froid Leonardje me souvie...
3806 lectures
Jacques Gauthier
13 mars 2018
Le blogue de Jacques Gauthier
Le 27 mars 2017, le pape François recevait à Rome ...
1935 lectures
Jacques Gauthier
2 juin 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Le 2 juin 1972 marque le jour de ma conversion, de...
6732 lectures
Jacques Gauthier
28 mai 2014
Le blogue de Jacques Gauthier
Le Christ ressuscité a donné rendez-vous aux onze ...
3374 lectures
Jacques Gauthier
13 avril 2017
Le blogue de Jacques Gauthier
1ère station. Jésus est condamné à mortAlors, il l...
2039 lectures