Le blogue de Jacques Gauthier

Cliquez sur les onglets de la barre pour voir les mots-clés et le calendrier des articles

Transfiguré et défiguré

Transfiguration 3
Cette année, nous célébrons la Transfiguration du Seigneur un dimanche. Cette fête est très importante chez les chrétiens orthodoxes. Elle l’est également pour moi, non seulement parce que l’une de mes filles est née un 6 août, mais parce que la lumière qui émane de Jésus transfiguré fait ressortir l’éclat du beau qui habite en nous. Dieu n’est pas seulement le bon Dieu, il est aussi le beau Dieu qui s’est fait visage en l’être humain créé à son image et à sa ressemblance. Une expérience lumineuse En ce jour de lumière, Jésus révèle la gloire de sa nature divine à ses apôtres Pierre, Jacques et Jean. Son visage change d'aspect et ses vêtements deviennent d'une blancheur éclatante. Pierre rappelle qu’ils ont été « les témoins oculaires de sa grandeur » (2 Pierre 1, 16). Ils étaient là sur la montagne sainte, ils ont entendu la voix venant du ciel qui disait :...
Lire la suite
  1199 lectures
  0 commentaires

École de prière (34) Prier sur la montagne

Cerf montagne
À cause de son élévation vers le ciel, la montagne est considérée dans plusieurs traditions religieuses comme un lieu de paix qui rapproche de Dieu. Jésus lui-même se retirait sur les montagnes pour prier son Père. On retrouve quelques montagnes dans la Bible où se vit l'expérience de la rencontre de Dieu: Sinaï, appelé aussi Horeb; Sion qui désigne Jérusalem; les montagnes anonymes de la multiplication des pains chez Jean, des béatitudes chez Matthieu, et de la transfiguration, que la tradition identifie comme le Thabor. Cette montagne est une véritable oasis de paix qui surplombe la Galilée. J'ai eu la grâce de m'y rendre un jour lors d'un cours biblique en Israël et je n'oublierai jamais le calme qui y régnait. Vous avez peut-être déjà ressenti cette expérience de plénitude intérieure quand on prie, seul ou avec d’autres, sur la montagne. L'air devient plus frais à mesure que l'on monte,...
Lire la suite
  2399 lectures
  0 commentaires

La beauté du Transfiguré

careme2 480
Chaque carême, l'Église propose de faire avec Jésus un pèlerinage intérieur de quarante jours. Nous retournons aux sources de l’histoire du salut. Nous rencontrons différents personnages, visitons des lieux de la Palestine, renouons avec la prière. Dimanche dernier, nous étions au désert avec Jésus; au deuxième dimanche de Carême nous nous retrouvons sur la montagne, où le Christ laisse entrevoir sa victoire pascale devant Pierre, Jacques et Jean. Le Père lève le voile sur son projet de salut en transfigurant son Fils. Ce projet d’amour nous est raconté dans l’Évangile qui est en lui-même une force de transfiguration pour nous et le monde. En méditant l’Évangile, nous sommes transformés. En suivant Jésus, nous sommes transfigurés. « Qui regarde vers lui resplendira », dit-on dans un psaume.   Revenir sans cesse à l'Évangile L’Évangile était le précieux guide de Thérèse de Lisieux . Elle le portait sur son cœur, s’en servait dans ses oraisons...
Lire la suite
  2576 lectures
  0 commentaires

École de prière (25) Adoration à la basilique de Montmartre

Sacré-Coeur Montmartre
Dès que j'arrive à Paris, et que l'horaire me le permet, il me faut gravir la colline de Montmartre, comme si j'étais attiré par une pierre d'aimant. Au sommet de la butte, je prends quelques minutes pour admirer la ville et le quartier, puis je m’engouffre dans la basilique du Sacré-Cœur , poussé par une force intérieure. Je me recueille pendant une heure au moins pour une autre contemplation, l’adoration eucharistique. Je brode de l’éternel avec le temps qui passe. Je me sens bien petit sous le plafond de l’abside, décoré d’une superbe mosaïque, la plus grande de France, qui représente le Sacré-Coeur de Jésus ressuscité. Ses bras ouverts m’accueillent tel que je suis. Je ne résiste pas à ce cœur doux et humble. Les yeux fermés, je vois autrement. Conduit par l’Esprit Saint, je répète intérieurement et sans effort le nom de Jésus. Mes pensées se calment, le silence m’attend....
Lire la suite
  3175 lectures
  0 commentaires

L'Ascension, présence dans l'absence

Ascension
Le Christ ressuscité a donné rendez-vous aux onze apôtres sur une montagne, lieu de la rencontre du ciel et de la terre, affirmant que tout pouvoir lui « a été donné au ciel et sur la terre » (Matthieu 28, 18). Il les envoie baptiser, faire Église, transformer le monde en un royaume d’amour et de paix. « Ils le virent s’élever et disparaître à leurs yeux dans une nuée » (Actes 1, 9). Le Christ ne s’est pas absenté de nos vies depuis que les Apôtres l'ont vu s'élever au ciel. Il est bien là dans nos prières et nos engagements. Si nous souffrons de son absence, c’est qu’il nous est présent autrement. La montagne est belle de loin, la distance permet ainsi une plus grande proximité. « Galiléens, pourquoi restez-vous là à regarder vers le ciel » (Actes 1, 11)? Il nous arrive aussi de fixer le ciel comme si nous n’attendions plus rien de la...
Lire la suite
  2391 lectures
  0 commentaires

Soif de Jésus, soif de la Samaritaine

Samaritaine 2
Samaritaine 1
Samaritaine 3
Soif Thérèse
Au 3e dimanche de Carême A, l'Église propose un récit qui ne laisse personne indifférent, celui de la rencontre de Jésus avec la Samaritaine au puits de Jacob (Jn 4, 5-42). Jean est le seul à rapporter cette histoire aux multiples interprétations. J'y vois surtout un enseignement très construit sur la soif de Jésus, "Donne-moi à boire" (Jn 4, 7) et celle de la Samaritaine. La scène se développe en trois étapes : le puits, le mari de la Samaritaine et les croyances des Samaritains. Ce récit est l’histoire d’une rencontre de deux désirs et de deux regards : celui de Jésus et celui de la Samaritaine. Il y a ici un contact qui va toucher le cœur des deux personnages, symbole de ce puits intérieur où nous sommes appelés à y boire l’eau vive. Jésus va révéler à cette femme, malgré les interdits, la vérité profonde qui l’habite. Son regard sur elle-même...
Lire la suite
  6118 lectures
  0 commentaires

D'une montagne à l'autre

Mont Thabor
Transfiguration 2
À cause de son élévation vers le ciel, la montagne est considérée dans plusieurs traditions religieuses comme un lieu de paix qui rapproche de Dieu. Jésus lui-même se retirait sur des montagnes pour prier. On retrouve quelques montagnes dans la Bible où se vit l'expérience de la rencontre de Dieu: Sinaï, appelé aussi Horeb; Sion qui désigne Jérusalem; les montagnes, sans nom, de la multiplication des pains chez Jean, des béatitudes chez Matthieu, de la transfiguration, connue sous le nom de Thabor. Cette montagne est une véritable oasis de paix qui surplombe la Galilée. J'ai eu la grâce de m'y rendre un jour lors d'un cours biblique en Isrël et je n'oublierai jamais le calme qui y règnait. Vous avez peut-être ressenti à un moment donné cette expérience de plénitude intérieure que l'on vit après un corps à corps avec la montagne. L'air devient plus frais à mesure que l'on monte,...
Lire la suite
  3297 lectures
  0 commentaires

abonnez vous blog up

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
9 septembre 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Anne Ricou, journaliste au mensuel Panorama, m'a i...
2471 lectures
Jacques Gauthier
19 mai 2014
Le blogue de Jacques Gauthier
Dans sa première encyclique, La lumière de la foi,...
3860 lectures
Jacques Gauthier
19 juillet 2016
Le blogue de Jacques Gauthier
Saint Bernard de Clairvaux (1090-1153) revient tou...
2015 lectures
Jacques Gauthier
1 mars 2017
Le blogue de Jacques Gauthier
Le 4 septembre 2016, pendant le Jubilé de la misér...
2655 lectures
Jacques Gauthier
26 septembre 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Thérèse de Lisieux est convaincue que le Seigneur ...
5977 lectures