Le blogue de Jacques Gauthier

Cliquez sur les onglets de la barre pour voir les mots-clés et le calendrier des articles

"La joie de l'amour" du pape François

pape francois exhortation apostolique sur la 9782889188550 3d
L’exhortation apostolique Amoris Laetitia (La joie de l’amour) fera couler beaucoup d’encre. François a choisi le bon ton : il dépasse la polémique pour s’intéresser aux cas et aux exemples concrets. Son propos est traversé par un souffle pastoral : il veut une Église soucieuse de la fragilité humaine qui dépasse le code du permis et du défendu. J’ai parcouru rapidement en ligne  les 325 numéros, mais il faudra les approfondir, selon le souhait du pape, « morceau par morceau » (no 7). Priorité à la conscience On reconnaît tout de suite le style François : concret, libre, ouvert, nuancé, personnel. Il s'investit lui-même en parlant souvent au "je". Dans une sorte de « programme » de vie pour les familles d’aujourd’hui, le pape fait confiance. Il invite les personnes à l’exercice d’une liberté responsable, à l’accueil et au respect de l’autre, à l’éducation des enfants dans la liberté, à la miséricorde en tout temps, loin de toute...
Lire la suite
  5188 lectures
  0 commentaires

Sacrement de la réconciliation et Année de la miséricorde

pardon prodigue g
Qu’on l’appelle sacrement du pardon, de pénitence, ou plus simplement confession, le sacrement de la réconciliation est par excellence le sacrement de la miséricorde du Père qui resplendit sur le visage du Christ. J'en ai déjà parlé dans ce blogue l'an dernier: Pour se préparer au sacrement de la réconciliation. L'initiative des "24 heures pour le Seigneur", qui s'inscrit dans la perspective du 4e dimanche de Carême, est une belle occasion de vivre ce sacrement de la miséricorde. Miséricorde : le cœur du mystère de la foi chrétienne. L’appel est lancé à tous pour entrer dans ce mystère de foi avec confiance et joie : "Au nom du Christ, nous vous le demandons, laissez-vous réconcilier avec Dieu" (2 Corintiens 5, 20).  Un sacrement mal compris Aujourd’hui, le sacrement de la réconciliation est délaissé et dénigré par plusieurs. Certes, des confesseurs n’ont pas toujours été tendres envers les pénitents, mais la désaffection de ce sacrement...
Lire la suite
  4932 lectures
  0 commentaires

Livre: Le nom de Dieu est Miséricorde

Pape Misericorde
Dans sa Règle, saint Benoît propose aux moines de se choisir un livre pour le carême qui soit un compagnon de route pendant quarante jours. Un livre à méditer lentement, chaque jour, jusqu’à Pâques. Libre à vous de choisir ce livre-ami qui vous aidera à réfléchir, à prier, durant cette montée pascale. Ce ne sont pas les titres qui manquent. En cette Année sainte de la miséricorde, j’ai déjà parlé dans ce blogue du beau livre de Walter Kasper : La Miséricorde. Notion fondamentale de l’Évangile. Clé de la vie chrétienne. Pour rester dans cette même ligne, je vous propose le livre d’entretiens du pape François avec le journaliste italien Andréa Tornielli : Le nom de Dieu est Miséricorde. On reconnaît tout de suite le propos bref et accessible du pape, au style imagé et concret. C’est une sorte de guide d’interprétation du Jubilé qui développe et actualise par des exemples le texte...
Lire la suite
  2859 lectures
  0 commentaires

Livre: La miséricorde, clé de la vie chrétienne

Misericorde
Cardinal Walter Kasper, La Miséricorde. Notion fondamentale de l’Évangile. Clé de la vie chrétienne. Éditions des Béatitudes, 2015, 215 pages. Le pape François avait surpris tout le monde en décrétant une Année sainte de la miséricorde. La miséricorde est au cœur de sa vie, de sa vision de l’Église en lien avec le monde, de son projet de réforme du Vatican. Il en a fait sa devise épiscopale, qu’on peut traduire ainsi : « Choisi parce que miséricordié ». Il l’étend à toute l’Église par cette devise de l’Année Sainte : « Miséricordieux comme le Père », que l’on retrouve dans la bulle d’indiction de l’Année Sainte Le visage de la miséricorde, à relire et méditer. François a publié également un livre d’entretiens avec son ami journaliste italien, Andrea Tornielli, Le nom de Dieu est miséricorde, que l’on présente comme un guide d’interprétation du Jubilé et une relecture de son pontificat. Je ne l’ai pas encore lu, ne...
Lire la suite
  5106 lectures
  0 commentaires

L'Année sainte et les oeuvres de miséricorde

Annee de la misericorde
L’Année sainte de la miséricorde débute à Rome le 8 décembre 2015 et se termine le 20 novembre 2016. Pour nous faire entrer dans l’esprit de ce jubilé extraordinaire, le pape François a publié un document important : Misericordia Vultus, « Le visage de la miséricorde ». Il en tire la devise de l’Année sainte : « Miséricordieux comme le Père ».   Un parcours de conversion Pour François, la miséricorde n’est pas un terme abstrait, mais une personne à rencontrer, une réalité qui engage toute la vie. La miséricorde est l’acte ultime par lequel Dieu vient à notre rencontre; c’est l’amour qui s’abaisse pour nous élever. Elle habite notre cœur lorsque nous aimons les autres afin de devenir comme Jésus un signe efficace de l’amour du Père. Ce Jubilé extraordinaire est l’occasion pour toute l’Église d’être plus miséricordieuse en se laissant transformer par Jésus, le bon pasteur. Le pape souhaite que cette Année sainte soit un...
Lire la suite
  8906 lectures
  0 commentaires

Servir par amour

Louis et Zelie Martin
L'évangile de ce 29e dimanche nous montre Jésus qui monte à Jérusalem. Il marche seul, en avant de ses disciples. Il est absorbé dans sa relation avec le Père. Jacques et Jean s’approchent alors de lui pour lui demander une faveur. Jésus leur pose d’abord une question, comme on le voit en d’autres occasions dans l’Évangile, car il aime que nous lui exprimions notre désir : « Que voudriez-vous que je fasse pour vous ? » (Marc 10, 36) La réponse des deux frères : que l’un siège à sa droite et l’autre à gauche dans sa gloire. Bref, les deux fils de Zébédée veulent obtenir les premières places. Prendre sa croix à la suite de Jésus Alors que Jésus confie à ses disciples qu’il sera livré aux mains des hommes, qu’ils le tueront et qu’il ressuscitera, eux ne comprennent pas et n’osent pas l’interroger à ce sujet. C’est Jésus qui,...
Lire la suite
  3953 lectures
  0 commentaires

École de prière (33): Prier durant l'été

Chmpb maison retraitante
La période estivale peut être un temps privilégié pour approfondir notre vie de prière, notre relation avec le Seigneur. Que nous soyons en vacances ou non, il faut souvent nous adapter à une spiritualité du grand air où règnent l’inconnu et l’imprévu. Mais la vie de foi et de prière n’est-elle pas cela aussi : ouverture à l’inconnu, rupture avec le train-train quotidien, attente de ce qui n’est pas encore, disponibilité à ce qui advient, abandon à l’inattendu de l’Esprit qui souffle où il veut dans l’instant présent. Désirer prier « Dieu donne la prière à celui qui prie », écrivait saint Jean Climaque. La question à se poser est celle-ci : la prière est-elle importante dans ma vie? Sinon, comment voulez-vous qu’elle le soit durant les vacances? Si vous ne priez pas durant l’année, il est fort probable qu’il en sera ainsi durant l’été. Et si vous ne donnez pas à la prière personnelle un espace...
Lire la suite
  4209 lectures
  0 commentaires

L'encyclique Laudato si' du pape François

pape francois laudato si 9782889185108
Le pape François vient de publier son encyclique très attendue sur l’écologie. Le titre Laudato si', Loué sois-tu, reprend les premiers mots du Cantique des créatures de saint François d’Assise, patron des écologistes, auquel il fait l’éloge aux numéros 10 et 11. C’est la première fois qu'une encyclique porte sur les questions environnementales, sur la sauvegarde de la terre que le pape appelle « la maison commune », dans laquelle Dieu a donné à chaque être sa place. Voici un premier survol de cette lettre encyclique qui, je l'espère, laissera des traces profondes dans les consciences.  Une invitation au dialogue Laudato si' se divise en six chapitres qui contiennent 246 numéros. Au premier chapitre, le pape passe en revue « ce qui se passe dans notre maison ». À la lumière de la foi chrétienne, il aborde au chapitre suivant « l’Évangile de la création ». Ce qui le conduit à parler de « la racine humaine de...
Lire la suite
  4601 lectures
  0 commentaires

La Fête-Dieu: l'amour de l'Eucharistie

Corpus Chrisit 2014
pierre julien eymard pk2
L’adoration et la procession eucharistiques, surtout à l’occasion de la solennité du Corps et du Sang du Christ, appelée aussi Fête-Dieu, manifestent la présence du Christ au milieu de son peuple et expriment notre merci du don de sa vie.  En Église Il y a plusieurs manières de se mettre en présence du Seigneur et de l’adorer : la simple visite au Saint Sacrement présent dans le tabernacle, l’adoration du Saint Sacrement exposé dans l’ostensoir pour une durée brève ou prolongée, l’adoration perpétuelle qui mobilise toute la communauté, la procession du Très Saint Sacrement dans certaines paroisses le jour de la Fête-Dieu ou lors d'un pèlerinage. Ces formes de dévotion eucharistique nous préparent à la célébration du mystère pascal, qu’est l’Eucharistie, et la prolonge. Elles renvoient à l’ensemble de la communion ecclésiale, puisque nous sommes les membres du corps du Christ. Benoît XVI le rappelait dans l’exhortation post-synodale sur l’Eucharistie, Le...
Lire la suite
  4438 lectures
  0 commentaires

Cardinal Jean-Claude Turcotte (1936-2015), témoin de l'Évangile

Cardinal Turcotte
"Le style est l'homme même". Cette formule célèbre de Buffon, extraite de son discours prononcé à l’Académie française le 25 août 1753, s’applique bien au cardinal Jean-Claude Turcotte. Non que celui-ci ait été un écrivain; il reconnaissait qu’il n’avait aucun talent pour écrire. Par contre, il aimait parler aux gens, aider les pauvres, rencontrer les médias, sans se défiler devant aucune question. C’était le style Turcotte : simple et direct, fidèle à l’Évangile, doté d’un sens de l’humour et « d’un gros bon sens pastoral », comme l’exprimait de Rome le cardinal Marc Ouellet dans un message vidéo. Le cardinal Turcotte était un bon vivant, un homme pratique, qui savait consulter et prendre des décisions. Sa franchise et sa simplicité plaisaient aux journalistes. Fidèle à l’enseignement de l’Église, il restait ouvert aux défis de ce temps, mais ne transigeait pas avec sa conscience, ses convictions. C’est ainsi qu’il remit son insigne de l’Ordre du Canada après...
Lire la suite
  3994 lectures
  0 commentaires

Pour se préparer au sacrement de la réconciliation

pardon prodigue g
Le carême est un temps fort pour vivre le sacrement de la réconciliation, appelé aussi sacrement du pardon, de pénitence, de la miséricorde, ou plus simplement « confession ». Bien sûr, on peut le recevoir plusieurs fois durant l’année, car l’appel est lancé en tout temps : « Au nom du Christ, nous vous le demandons, laissez-vous réconcilier avec Dieu. » (2 Co 5, 20)  Ce sacrement de guérison intérieure et de croissance spirituelle est mal compris, pas assez fréquenté. Pourtant, il offre un nouveau départ au baptisé et rend l’Église plus belle. La démarche du pénitent n’est pas seulement personnelle mais ecclésiale. Quand il se confesse, c’est toute l’Église qui en bénéficie, car si elle souffre qu’un membre tombe, elle est dans la joie quand celui-ci se relève. « Il y a de la joie devant les anges de Dieu pour un seul pécheur qui se convertit. » (Lc 15,...
Lire la suite
  5751 lectures
  0 commentaires

Mon carême avec Thérèse de Lisieux

Mon careme avec la petite Therese
Les carêmes se suivent et ne se ressemblent pas. 18 février, mercredi des Cendres. C’est tôt cette année, avec ce froid polaire qui persiste depuis plusieurs semaines, du moins au Québec. Le monde aussi a froid; je pense à cette vague d’attentats terroristes qui déferle sur plusieurs pays. Une image parmi tant d’autres : l’assassinat en Libye de 21 coptes égyptiens, décapités parce que chrétiens, par des djihadistes de l’autoproclamé État islamique. Ce sang est un témoignage qui hurle, disait le pape François le 16 février, il renvoie au Christ. Le mercredi des Cendres marque l’entrée en carême par la prière, le jeûne et le partage. Ce rite tout simple exprime la finitude humaine et l’appel à la conversion au Christ. Cette ancienne pratique pénitentielle décrite dans l’Ancien Testament parle de cœur contrit, de nouveau départ sur la route. Dans l’Évangile, Jésus insiste pour que ces pratiques soient faites dans le secret...
Lire la suite
  6517 lectures
  0 commentaires

Un regard de foi (3) Le mystère de l'Église

assemblee Eglise
580674 349747045142599 1370413313 n
Voici la troisième et dernière partie de mon regard de foi sur l'Église. Il a été précédé de Mon témoignage ecclésial, suivi d'une réflexion sur Le catholicisme québécois.  Peut-on comprendre l'Église sans la foi? Certains la voient comme une entreprise qui est coupée du monde et qui ne veut pas entrer dans la modernité en refusant l’ordination aux femmes, par exemple. On lui reproche son attitude antidémocratique, sa culture du secret, sa conception étroite du dialogue. Décidément, l’Église catholique dérange, elle ne pense pas comme tout le monde.  À travers l’histoire, ce sont toujours les saints qui ont été les plus grands réformateurs, parce que branchés sur l’Évangile et l’Esprit Saint. Le cardinal Ratzinger le rappelait, avant qu’il ne devienne Benoît XVI : « Ce dont nous avons réellement besoin, ce sont des gens qui sont intérieurement habités par le christianisme, le vivent comme un bonheur et un espoir, et sont ainsi devenues des...
Lire la suite
  4004 lectures
  0 commentaires

La joie de notre coeur

Fleur
Le philosophe Sören Kierkegaard avait écrit : « Dieu n’a qu’une seule joie : communiquer… Il n’a qu’une passion : aimer et vouloir être aimé ». Est-ce aussi notre joie, notre passion ? Dieu n’est que joie et amour, et nous sommes créés à son image et à sa ressemblance, c’est pourquoi « la joie de notre cœur vient de lui » (Ps 33, 21).   Dans mon Petit dictionnaire de Dieu (Novalis), j’ai écrit ceci au mot « joie » : « La joie est assise au secret de mon silence. Elle s’installe et je me laisse envahir, impuissant à compter mes mérites. Vouloir la posséder, c’est la laisser faire. Plus elle se cache, plus elle m’appartient. Plus elle disparaît, plus je la connais. Cette joie est fragile comme tout ce qui commence ; une joie d’aube qui ne fait pas de bruit, une joie intérieure pleine de promesses, une joie mystique plus forte que la mort. « Joie,...
Lire la suite
  4005 lectures
  0 commentaires

6 mai: saint François de Laval

Banniere-SaintFrancoisdeLaval
Mgr Francois de Laval
Le 6 mai, l'Église universelle fête saint François de Laval, grâce au pape François qui l'a déclaré saint le 3 avril 2014 avec la religieuse ursuline Marie de l'Incarnation. Cette annonce a été faite durant le 350e anniversaire de la fondation de Notre-Dame de Québec, première paroisse en Amérique au nord du Mexique et des colonies espagnoles. À cette époque, le diocèse de François de Laval s’étendait de Québec à l’Acadie, jusqu’à la Louisiane. L’évêque bâtisseur, considéré comme le père de l’Église du Canada, a tout donné pour que son diocèse se développe. Aujourd’hui, 200 évêques se partagent cet immense territoire. L’homme de la grande affaire François de Laval compte parmi les personnages illustres qui ont marqué l’histoire du Québec. Les Hurons le surnommaient : « L’homme de la grande affaire ». Né le 30 avril 1623 à Montigny-sur-Avre dans le diocèse de Chartres, il fait partie d’une grande famille de la noblesse française. Son...
Lire la suite
  5922 lectures
  0 commentaires

École de prière (21) Présence de Dieu et dialogue interreligieux

Assise priere
Tibhirine
Le 9 août 2013, le pape François écrivait sur Twitter: « Nous sommes tous des vases d’argile, fragiles et pauvres, mais dans lesquels se trouve le trésor immense que nous portons ». Ce trésor, n’est-ce pas la présence de Dieu ? Que nous soyons conscients ou non de sa présence, « c’est en lui qu’il nous est donné de vivre, de nous mouvoir, d’exister » (Actes 17, 28). Nous retrouvons cette présence de Dieu chez tous les êtres humains, puisque nous sommes ses enfants, créés à son image et à sa ressemblance. Dieu est présent en nous comme un grand amour, ici et maintenant. Le croyant nomme cette présence de différents noms, selon sa religion. Mais ce qui différencie surtout le croyant du non-croyant, c’est qu’il expérimente la présence de Dieu comme une réalité intérieure, bienfaisante, qui rejoint son cœur et le transforme progressivement. On pourrait dire également que l'attachement au Christ est ce qui caractérise...
Lire la suite
  3904 lectures
  0 commentaires

Pape François, un an plus tard

Pape Francois
Pape Francois et jeunes
Pape Francois lavement des pieds
"Et arriva le pape François". C'était le titre de mon blogue du 13 mars 2013, jour de l'élection de celui qui allait surprendre le monde en prenant le nom de François, en référence au Poverello d'Assise. Il manifestait ainsi son désir d'une Église pauvre pour les pauvres, ouverte sur une culture de dialogue et de rencontre. Qu'en est-il un an plus tard? Le style c'est l'homme  Alors que les religions sont souvent dénigrées et l’Église catholique mal comprise, qui aurait pu prévoir que le nouveau pape deviendrait une vedette, bien malgré lui ? Il caracole en tête des réseaux sociaux et des moteurs de recherche, fait la une des magazines comme Time et Rolling Stone. Lui se voit plutôt comme un homme normal, un pécheur, « choisi parce que pardonné », selon sa devise. Il répète sans cesse que c’est le Christ qui est au centre, pas lui. De fait, il ne brille pas comme une...
Lire la suite
  4358 lectures
  0 commentaires

Livres: Le Jour du Seigneur, hiver 2014

Bbile
Vieillir en bonté
- La Bible. Traduction officielle liturgique. Fleurus-Mame. Conférence des évêques catholiques du Canada.Le carême est un temps par excellence pour lire la Bible, méditer la Parole de Dieu. Voici la traduction officielle liturgique qui est le fruit de 17 années de travail par un groupe de 70 experts. Louis-André Naud, directeur de l’Office national de liturgie, a déjà parlé de cette Bible dans un reportage au Jour du Seigneur. Cette traduction complète de la Bible sera celle qu’on va utiliser dans nos liturgies, à mesure que les lectionnaires seront révisés.- Les Évangiles. Marc. Matthieu. Luc. Jean. Traduction par soeur Jeanne d’Arc, Desclée de Brouwer.Cette très belle traduction des quatre évangiles par soeur Jeanne d’Arc est déjà parue il y a près de vingt-cinq ans. C’est réédité en quatre volumes chez DDB. Ça demeure un coup de coeur pour moi. Le texte français colle au texte grec. On perçoit le rythme de la phrase, la poésie...
Lire la suite
  3394 lectures
  0 commentaires

Exhortation du pape François "La joie de l'Évangile"




Le pape François vient de publier sa première exhortation apostolique, Evangelii gaudium, La joie de l’Évangile. Ce texte, écrit surtout au « je », est à l’image du pontificat de François : direct, simple, décapant. Conçu comme une feuille de route de l’Église, il couvre les champs de la vie en cinq chapitres et 288 numéros. On y retrouve le ton interpellant des homélies de l’évêque de Rome, et, dès le préambule, des formules phares comme « Dieu ne se fatigue jamais de pardonner, c’est nous qui nous fatiguons de demander sa miséricorde » (3) ; « Il y a des chrétiens qui semblent avoir un air de Carême sans Pâques » (6). Une expression revient comme un véritable leitmotiv : « Ne nous laissons pas voler… l’enthousiasme missionnaire (80), la joie de l’évangélisation (83), l’espérance (86), la communauté (92), l’Évangile (97), l’idéal de l’amour fraternel (101), la force missionnaire (109). Le Saint-Père évoque la joie d’évangéliser et invite...
Lire la suite
  4206 lectures
  0 commentaires

Le toucher de la foi



L'Année de la foi, annoncée par Benoît XVI le 11 octobre 2012, nous donne l'occasion de réfléchir sur la foi comme un don de Dieu qui appelle une réponse libre de notre part. L'acte de croire est une expérience qui englobe toute la vie. La foi chrétienne n’est pas d’abord une doctrine ou une morale, c’est un toucher et une rencontre. Un contact avec Dieu Le toucher de la mère auprès de son nouveau-né permet un contact par où l'amour s'exprime. Jean-Paul II, qui a fait sa thèse de doctorat sur la foi chez Jean de la Croix, parlait de la foi comme « un contact avec le mystère de Dieu ». On touche Dieu par la foi, à l’exemple de cette femme qui avait des pertes de sang depuis douze ans : « Si je parviens à toucher seulement son vêtement, je serai sauvée » (Marc 5, 28). Jésus lui dira que sa foi l’a...
Lire la suite
  3457 lectures
  0 commentaires

abonnez vous blog v2 down

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
6 février 2015
Le blogue de Jacques Gauthier
Voici le dernier article d'une série de trois, tir...
6338 lectures
Jacques Gauthier
26 mai 2017
Le blogue de Jacques Gauthier
Patrice de La Tour du Pin (1911-1975) a été l'homm...
4230 lectures
Jacques Gauthier
4 novembre 2020
Le blogue de Jacques Gauthier
À l’aube de ma vie, il y a Marie, la Reine de tous...
591 lectures
Jacques Gauthier
23 mai 2016
Le blogue de Jacques Gauthier
Je me souviens de Sylvie Paquette, elle devait avo...
3178 lectures
Jacques Gauthier
21 mars 2014
Le blogue de Jacques Gauthier
Au 3e dimanche de Carême A, l'Église propose un ré...
9221 lectures