Le blogue de Jacques Gauthier

Naître avec l'enfant de Bethléem

creche

  Noël demeure une fête très populaire, plus que Pâques, même si celle-ci est le sommet de l’année liturgique. Pourtant, si nous célébrons la naissance de Jésus, c’est parce qu’il est ressuscité. L’Église n’a pas vraiment d’intérêt à célébrer un mort. Le Christ est vivant, il nous sauve et il veut naître chaque jour en chacun de nous. C’est la venue de l’Emmanuel, Dieu avec nous, l’étoile qui brille dans la nuit de nos doutes. Notre naissance se vit dans le présent de cet aujourd’hui de la liturgie où Dieu vient à nous à chaque eucharistie, chaque Noël. L’éternelle enfance de Dieu C’est la foi chrétienne qui donne tout son sens à la solennité de la Nativité du Seigneur, la naissance de Dieu en notre chair. Une grâce spéciale est toujours accordée à Noël. Elle découle de «l’éternelle enfance de Dieu», selon l’expression de Paul Claudel. Cette grâce de Noël se...

Lire la suite
  4448 lectures

Depuis ce matin-là


Depuis ce matin-là Depuis ce matin-là, au soleil levant,le cœur s’habille de toi, le Vivant,il te cherche au fond de l’âme,attente amoureuse au tombeau vide,habité de la joie pascale. Depuis ce matin-là, au point du jour,le cœur est en fête de toi, l’Ami,la pierre est roulée en secret,chaque instant est un dimanche,brûlé au cierge pascal. Depuis ce matin-là, au jardin retrouvé,le cœur se retire en toi, Jésus,il brûle dans la plaie de ton côté,se blesse au printemps de ton visage,guidé de nuit par la nuée pascale. Depuis ce matin-là, au chemin partagé,le cœur chante ton alléluia, Ressuscité,il met sa prière au vert pour la route,parole à l’auberge, pain du voyageur,invité aux noces pascales.  Jacques Gauthier, Prières de toutes les saisons, Montréal et Paris, Bellarmin / Parole et Silence, 2007, p. 51.

  3866 lectures

La résurrection dans nos vies



Pâques, "ce jour de fête entre les fêtes" se prolonge durant toute l'octave pascale. Selon la conception antique du temps pascal, les 50 jours qui vont du dimanche de la Résurrection au dimanche de la Pentecôte sont considérés comme un seul jour de fête, comme un "grand Dimanche".  La foi chrétienne n’est pas d’abord une doctrine, mais une rencontre avec le Christ ressuscité. Tout part de la mort-résurrection du Christ et tout nous y ramène. C’est le cœur de notre foi. Saint Paul est catégorique sur ce point « Si le Christ n’est pas ressuscité, votre foi ne mène à rien. » (1 Co 15, 17) Quel est le sens de la résurrection dans nos vies chrétiennes d’aujourd’hui? Peut-elle inspirer nos contemporains en quête de sens, d’espérance et de joie? Oui, car c’est justement ce qu’apporte la résurrection : du sens, de l’espérance, de la joie. Le sens de la vie En mourant, le...

Lire la suite
  6913 lectures

En acceptant, vous accéderez à un service fourni par un tiers externe à https://www.jacquesgauthier.com/

©Jacques Gauthier,  tous droits réservés