Le blogue de Jacques Gauthier

Cliquez sur les onglets de la barre pour voir les mots-clés et le calendrier des articles

Mystère pascal de Noël

Noel3
Noël est arrivé avec sa féérie et ses cantiques. Ce temps de rassemblements et de réjouissances est souvent teinté de nostalgie et de mélancolie. Plusieurs personnes ressentent la solitude pour de multiples raisons : deuil, séparation, maladie, épuisement... Des blessures resurgissent et prennent du temps à cicatriser. C’est pourtant là, dans l’indigence de notre crèche intérieure, que l’enfant de Bethléem se révèle, non pour dissimuler le manque qui nous habite, mais pour partager avec nous son désir d’aimer, sa soif de nous rencontrer au cœur même de notre détresse.Une expérience pascale Le mystère de Noël annonce celui de Pâques : dépouillement de la crèche et du tombeau, passage des ténèbres à la lumière. Ainsi, la fête de saint Étienne, diacre et premier martyr, est célébrée le lendemain de la solennité de Noël. À première vue, ce rapprochement peut nous surprendre, car le drame d’Étienne contraste avec la joie de Noël. Pourtant, nous célébrons deux naissances : celle de...
Lire la suite
  914 lectures
  0 commentaires

Notre unique richesse

05 1
« Gardez-vous bien de toute avidité, car la vie de quelqu’un, même dans l’abondance, ne dépend pas de ce qu’il possède. » (Luc 12, 15)Seigneur, ce n’est pas facile de gérer l’argent.Aide-nous à lui donner la juste place, après toi. Que notre cœur soit attaché au trésor de ta parole,non à l’appât du gain superflu, racine de divisions. Nous valons tellement plus que ce que nous gagnons.Donne-nous ce qu’il faut pour vivre et aimer. Apprends-nous à partager avec nos frères et sœurs,pardonne-nous de ne pas toujours le faire dans la joie. Garde-nous de nous accrocher aux biens qui passentpour nous attacher à ceux du cœur qui demeurent. Le vrai bien est de vivre en ta présence,dans l’abondance comme dans le dénuement.Libère-nous d’une économie sans visage,attire-nous dans ta miséricorde infinie. « Dieu est le plus riche et le plus pauvre des êtres. Il est tout, mais il n'a rien. Il ne peut donner que lui-même. Et cela explique son insuccès....
Lire la suite
  2295 lectures
  0 commentaires

Mon carême avec Thérèse de Lisieux

Mon careme avec la petite Therese
Les carêmes se suivent et ne se ressemblent pas. 18 février, mercredi des Cendres. C’est tôt cette année, avec ce froid polaire qui persiste depuis plusieurs semaines, du moins au Québec. Le monde aussi a froid; je pense à cette vague d’attentats terroristes qui déferle sur plusieurs pays. Une image parmi tant d’autres : l’assassinat en Libye de 21 coptes égyptiens, décapités parce que chrétiens, par des djihadistes de l’autoproclamé État islamique. Ce sang est un témoignage qui hurle, disait le pape François le 16 février, il renvoie au Christ.Le mercredi des Cendres marque l’entrée en carême par la prière, le jeûne et le partage. Ce rite tout simple exprime la finitude humaine et l’appel à la conversion au Christ. Cette ancienne pratique pénitentielle décrite dans l’Ancien Testament parle de cœur contrit, de nouveau départ sur la route.Dans l’Évangile, Jésus insiste pour que ces pratiques soient faites dans le secret de nos...
Lire la suite
  6140 lectures
  0 commentaires

À demain, Paris

Jacques G. Paris.
Deux semaines, déjà. Mon séjour à Paris se termine bientôt. J'étais venu pour la Semaine Thérésienne aux Apprentis d'Auteuil et pour la promotion de mon Petit dictionnaire de Dieu. Entre les stations de métro et les courants d'air, les émissions de radio en direct et le mal de gorge, le soleil et la pluie, la pollution et la fatigue, il y a eu les rencontres et les partages chaleureux avec les éditeurs et les journalistes, la confiance qui conduit à l'ouverture à l'autre et à Dieu.RokGalleryDans ce rythme de vie parisienne tellement rapide, où trouver une place pour garer l'auto tient du sport extrême, j'ai goûté les moments de prière silencieuse dans plusieurs hauts lieux chrétiens de la Ville lumière. Je me suis senti aimé de Dieu, qui nous rejoint dans les périphéries de notre existence, comme le rappelle si souvent le pape François. Simple regard de foi.Cela peut vous surprendre,...
Lire la suite
  2814 lectures
  0 commentaires

5 septembre: Bienheureuse Mère Teresa

calcutta-mere-theresa-3c
Mre Teresa
Pour mère Teresa, aimer c'est agir. Celle que l'on appelait « la Mère » répondra à un appel de Jésus qui fera d’elle la messagère de l’amour de Dieu envers les plus pauvres d’entre les pauvres. Le Christ l’a choisie pour lui-même, mère Teresa le sait. Cet appel est la clé de voûte de sa vocation qui est d’appartenir à Jésus, dont elle veut étancher la soif d’amour. Jean-Paul II l'a béatifiée à Rome, seulement six ans après sa mort, le 19 octobre 2003, Journée mondiale des Missions. J'étais là avec mon épouse pour vivre ce grand moment d'Église. Quelle grâce! Donner, c’est partagerAgnès Gonxha Bojaxhiu est née le 26 août 1910 de parents albanais à Skopje en Macédonie. Elle est baptisée le lendemain. Son père Nikolle meurt subitement lorsqu’elle a neuf ans. Sa mère Drana s’occupera de ses trois enfants. Elle aide les pauvres et sensibilise Agnès au partage.Agnès s’intéresse aux vies de saints...
Lire la suite
  4874 lectures
  0 commentaires

Trente-cinq ans de mariage. Lettre à mon épouse

jacques a son mariage 78 - Version 2
35e mariage 2
Pape 2 livre
Le 30 décembre 1978, nous disions devant Dieu et les hommes : « Oui, je le veux ». Tu parles d’une idée de se marier entre Noël et le Jour de l’an, même si les arbres avaient revêtu leurs habits de noce. Trop fatigués pour fêter cet anniversaire chaque année, nous avons préféré le 1er mai, jour où l’on s’est dit « je t’aime » la première fois. De l’absolu de cet amour fondateur découle tout le reste.Trente-cinq ans, déjà ! En me réveillant ce matin, je t’ai dit : « T’as beaucoup ronflé cette nuit ». Pas très romantique, n’est-ce pas ? Et de me répondre : « Après trente-cinq ans, la marchandise est non échangeable ». L’humour, voilà une première pierre à conserver sur le chemin quand on jette un coup d’œil au rétroviseur de notre vie à deux. Humour, humilité, pour être capable de rire de soi, de notre couple, sans blesser. Un couple qui rit est un couple uni,...
Lire la suite
  20087 lectures
  0 commentaires

Mon blogue, déjà un an

Servir
Le 20 novembre 2012, j'arrivais dans la blogosphère en publiant mon premier billet: Commencement. J'avais écrit: "Ce blogue est hébergé sur mon site Web. On verra bien à l'usage quelle direction il prendra, quel sera sa couleur, sa musique". Un an plus tard, après 130 billets, je peux dire que mon blogue a pris des directions inattendues, selon l'actualité, mais il a toujours gardé la couleur de l'Évangile et un parfum qui est le mien, aux effluves plus poétique, spirituel.Les sujets n'ont pas manqué: la tuerie de Newtown, les pensionnats autochtones, la renonciation de Benoît XVI et l'élection de François, l'horreur au marathon de Boston, les JMJ de Rio, la charte des valeurs et de la laïcité. Plusieurs de ces billets furent repris dans les journaux comme Le Droit et Le Devoir. S'il arrive qu'un texte soumis ne soit pas publié, je sais qu'il le sera sur mon blogue. C'est là un avantage...
Lire la suite
  3272 lectures
  0 commentaires

abonnez vous blog v2 down

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
10 juillet 2015
Le blogue de Jacques Gauthier
Cette année, Alençon et Lisieux fêtent les bienheu...
7409 lectures
Jacques Gauthier
25 janvier 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
L'Église fête le 25 janvier la conversion de saint...
3671 lectures
Jacques Gauthier
24 septembre 2017
Le blogue de Jacques Gauthier
Combien de fois faisons-nous le signe de la croix ...
6342 lectures
Jacques Gauthier
14 août 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Je suis toujours très touché par ce franciscain po...
7187 lectures
Jacques Gauthier
14 août 2017
Le blogue de Jacques Gauthier
 La terre de Palestine possédait une fleur in...
3166 lectures