Le blogue de Jacques Gauthier

Cliquez sur les onglets de la barre pour voir les mots-clés et le calendrier des articles

Vie cachée et culte à saint Joseph

Saint Joseph mort
Voici le dernier de six entretiens d'une retraite sur saint Joseph. Vous pouvez la suivre dans ma chaîne YouTube en visionnant les 6 vidéos de 25 minutes.   La vie de Joseph, comme celle de la Sainte Famille, est d’abord cachée en Dieu. Jésus, Marie et Joseph mènent une vie très simple à Nazareth en effectuant avec amour les petites choses du quotidien. Plusieurs de ses paraboles sont probablement inspirées de sa vie à Nazareth. Lorsqu’il parle de semailles et de moissons, du bon grain et de l’ivraie, du figuier sans figues, des ouvriers de la vigne, du bon samaritain, il a peut-être d’abord vu ces réalités dans son village Le silence de la foi Il y aurait beaucoup à dire sur cette vie cachée à Nazareth où, en voyant agir ses parents, Jésus apprend l’accueil de l’autre, le don de soi, le souci des pauvres, la solidarité envers les exclus. Mieux...
Lire la suite
  1122 lectures
  0 commentaires

Joseph, le charpentier de Nazareth

Joseph travailleur
Lorsque Jésus enseigne avec autorité dans les synagogues, on s’étonne et on lui rappelle son état civil : « N’est-ce pas là le fils de Joseph » (Lc 4, 22). Ce Joseph, on le connaît bien, c’est l’humble artisan de Nazareth, l’époux de Marie. Matthieu est encore plus explicite, il précise le métier de Joseph : « D’où lui viennent cette sagesse et ces miracles ? N’est-il pas le fils du charpentier ? » (Mt 13, 54).  Le fils du charpentier Si Jésus était soumis à son père, il participait sûrement à son travail. Il a peut-être pensé au charpentier de Nazareth lorsqu’il dit dans l’évangile de Jean que son Père céleste est toujours à l’œuvre. C’est ainsi qu’il répond aux Juifs qui le poursuivent parce qu’il a guéri un paralysé le jour du sabbat : « « Mon Père est toujours à l’œuvre, et moi aussi, je suis à l’œuvre. » (Jn 5, 17) Son père était un bâtisseur. Jésus...
Lire la suite
  1140 lectures
  0 commentaires

La paternité de saint Joseph

Joseph Pere
Le pape François a dédié l'année 2021 à saint Joseph, soulignant ainsi le 150e anniversaire de sa proclamation comme patron de l’Église universelle. Il a publié une lettre apostolique sur Joseph intitulée Patris corde (Avec un cœur de père). J'en ai fait un résumé dans mon blogue du 13 décembre 2020.  J'avais déjà donné six enseignements sur saint Joseph en 2013 pour Foi et Télévision chrétienne, à la suite de mon livre Saint Joseph, homme de foi (Médiaspaul). J'ai décidé de regrouper ces entretiens dans ma chaîne YouTube sous le titre: Retraite sur saint Joseph. Vous retrouvez trois de ces vidéos à la fin de l'article de mon blogue du 19 mars. Voici donc le quatrième entretien qui porte sur la paternité de Joseph. Les deux derniers entretiens seront consacrés à Joseph travailleur et au culte de saint Joseph. L'homme Joseph Joseph est un homme de son temps qui a vécu dans une époque difficile, mais qui a su...
Lire la suite
  1835 lectures
  0 commentaires

Saint Joseph, un coeur de père

saint joseph hd
Le pape François a causé une certaine surprise le 8 décembre 2020 en décrétant une année spéciale dédiée à saint Joseph à l’occasion du 150e anniversaire de sa proclamation comme patron de l’Église universelle. Il a publié une lettre apostolique intitulée Patris corde (Avec un cœur de père) pour marquer le début de cette année spéciale qui se terminera le 8 décembre 2021.  Écrite durant la pandémie du COVID-19, François nous livre ses brèves réflexions bibliques et spirituelles sur l’humble charpentier Joseph, gardien de la Sainte Famille, « l’homme qui passe inaperçu », « si proche de la condition humaine de chacun d’entre nous ». Une vie donnée En méditant la parole de l’ange à Joseph, « lève-toi, prends avec toi l’enfant et sa mère » (Matthieu 2, 13), le pape confie que « le but de cette lettre apostolique est de faire grandir l’amour envers ce grand saint, pour être poussés à implorer son intercession et pour imiter ses vertus...
Lire la suite
  2359 lectures
  0 commentaires

Saint frère André de l'Oratoire du Mont-Royal

Frere Andre
Saint frère André disait souvent : « Comme le bon Dieu est bon ! » Quand on lui adressait des louanges, sa réponse ne tardait pas : « Comme le bon Dieu est bon, voyez comme saint Joseph nous aime. » Malgré quelques sautes d’humeur, son humilité aura toujours le dernier mot, et surtout son sens de l’humour qui le rendait si humain et si proche des autres.   L’humble frère du mont Royal peut-il nous inspirer aujourd’hui? À voir les foules qui affluent chaque année à l’Oratoire, je répondrais par l’affirmative. Sa vie fidèle et sa force tranquille me disent que la vie vaut la peine d’être vécue, qu’hommes et femmes sont dignes d’être aimés, que le souci des démunis est primordial, que le Christ n’exclut personne, que la foi chrétienne transforme toute la vie, qu’il est important de respecter les gens qui ne croient pas et ne pensent pas comme nous, que la...
Lire la suite
  2631 lectures
  0 commentaires

École de prière (79) Abba, notre Père

priere eglise
Jésus fait preuve d’une grande originalité et d’une profonde familiarité avec Dieu en le nommant Abba. Cette expression araméenne utilisée par les enfants pour appeler leur père est l’équivalent de « papa ». C’est peut-être le plus beau nom de Dieu, même si son mystère est impénétrable. Le Père parle toujours en son Fils Jésus, même lorsque nous pensons qu’il se tait. « Votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant même que vous l’ayez demandé » (Matthieu 6, 8). Nous avons besoin de mots, de noms, pour traduire qui est Dieu : El, mot hébreu qui évoque la puissance et qui donne « le Très-Haut » ; YHWH, nom imprononçable qui désigne l’être et le devenir, traduit par « Seigneur », « l’Éternel » ou « Yahvé ». Que ce soit Théos, Deus, Dieu, Abba est peut-être le nom qui dit le mieux ce qu’il est : amour.  Notre Père En apprenant à ses disciples à...
Lire la suite
  2240 lectures
  0 commentaires

Recension: Jésus raconté par ses proches

Jesus raconte 1
Je vous partage cette belle recension de Jésus raconté par ses proches, écrite par Philippe Oswald et publiée sur Aleteia le 24 décembre. Je l'ai reçue comme un cadeau de Noël et c'est en toute simplicité que je vous la partage intégralement. J'en profite pour vous souhaiter une sainte année 2016, consacrée à la miséricorde et à Jésus Christ, visage de la miséricorde du Père.http://fr.aleteia.org/2015/12/24/jesus-raconte-par-ses-proches/ Jacques Gauthier a convié ceux qui ont partagé l’intimité de Jésus de Nazareth à nous servir de guides pour aller à la rencontre du Seigneur. Un livre original, simple, pédagogique. Pour son 71e livre, Jacques Gauthier a choisi le sujet qui lui tient le plus à cœur : Jésus Christ. Et plutôt que de prétendre nous livrer « sa » vision du Christ, une énième vie de Jésus ou quelque fracassante nouvelle étude exégétique, il s’est effacé devant ceux qui ont été les témoins directs de la vie de Jésus : Marie,...
Lire la suite
  3098 lectures
  0 commentaires

19 mars: Saint Joseph, homme de foi

saint joseph hd
Nous connaissons peu de choses de la vie de Joseph. Que sait-on vraiment de lui? N’est-il pas le grand inconnu, le discret, à l’ombre de Jésus et de Marie? Il est évoqué brièvement par Luc et Matthieu qui en parlent comme d’un homme juste. Mais les Écritures ne mentionnent aucune parole dite par lui. L’époux de Marie Humble charpentier de Nazareth, Joseph est de la descendance du roi David, de qui doit naître le Messie. Sa généalogie s’insère dans une histoire sainte, car elle tire son sens de la fidélité de Dieu à ses promesses. Ainsi, Jésus est fils d’Abraham, fils de David, fils légal de Joseph et Fils de Dieu. « Jacob engendra Joseph, l’époux de Marie, de laquelle fut engendré Jésus, que l’on appelle Christ » (Mt 1, 16). Joseph est appelé « l’époux de Marie ». L’Écriture ne dit rien sur sa rencontre de Marie. Comment a-t-il découvert cette jeune fille de...
Lire la suite
  7084 lectures
  0 commentaires

8 décembre: Et si Marie nous parlait?

Immaculee Conception
Le 8 décembre 1854, le pape Pie IX définissait le dogme de l'Immaculée Conception. Le 25 mars 1858, jour de l'Annonciation, Marie apparaissait sous ce vocable à Lourdes, révélant à Bernadette Soubirous son nom en patois: "Que soy era Immaculata Councepciou". J'imagine dans Jésus raconté par ses proches ce que la Vierge Marie pourrait nous dire aujourd'hui. Me saluer comme Marie, « la comblée de grâce », c’est honorer Jésus, le fruit béni de mes entrailles. Qui vient à moi trouve Jésus. Nous sommes inséparables pour faire corps à la lumière, pour mener à terme l’œuvre du Père. Je l’ai au cœur pour le donner à tous et pour enfanter avec lui un monde nouveau. Et cet enfantement n’est pas terminé, puisque mon fils ne cesse pas d’être Dieu pour nous, comme je n’arrête pas d’être mère pour lui et les hommes, depuis qu’il m’a donné à Jean au pied de la...
Lire la suite
  7008 lectures
  0 commentaires

Suggestions pour vivre l'Avent 2014

Avent
Le mot Avent vient du latin Adventus qui désigne l'acte d'arriver. C'est le commencement d'un nouveau cycle liturgique. Ce temps d’attente et de conversion nous prépare à accueillir Celui qui est, qui était et qui vient. Nous célébrons l’arrivée de la lumière à Noël qu'est l’avènement de Notre Seigneur Jésus Christ. Nous célébrons également à l’avance sa venue prochaine dans la gloire, que ce soit à la fin de notre vie ou à la fin des temps. Pour mieux prier en Église ce temps de l’Avent, soyons des êtres de désir et d’espérance, de joie et d’éveil, avec Isaïe, Jean le Baptiste, Marie et Joseph. Aménagement d’un coin de prière Dans mon coin de prière ou dans un endroit visible de la maison, je place un calendrier de l’Avent, une couronne de quatre chandelles que je vais allumer chaque dimanche en chantant Venez divin Messie ou un autre cantique. Cette petite liturgie peut...
Lire la suite
  5429 lectures
  0 commentaires

2 février: La fête des lumières

Presentation Jesus au Temple
Symeon
Déjà quarante jours que Jésus est né. En Juifs pieux, Marie et Joseph vont au temple pour accomplir la loi de Moïse : la purification de la mère et la consécration à Dieu de tout premier-né mâle. Les parents s’avancent dans le temple et offrent au prêtre deux tourterelles, ou bien est-ce deux jeunes colombes? Le prêtre accueille l’humble offrande, fait sur la jeune mère le rite d’absolution, consacre l’enfant. Dieu en son Fils se soumet à la Loi pour nous en délivrer et faire de nous ses enfants bien-aimés. Ainsi s’achève la première procession de la nouvelle Alliance. Les temps sont accomplis. La rencontre de la lumière Soudain, surgit un homme de l’ancienne Alliance qui attend depuis longtemps la Consolation d’Israël, un veilleur des temps nouveaux qui va enfin voir l’aube, un juste poussé par l’Esprit Saint qui va basculer dans une autre histoire. Le vieux Syméon nous représente dans...
Lire la suite
  24341 lectures
  0 commentaires

7 janvier: Saint frère André

Frere-Andre
Frere-andre-une-pensee-par-jour
Oratoire
À la fin du 19e siècle, un frêle religieux de la Congrégation de Sainte-Croix, portier au collège Notre-Dame à Montréal, contemplait souvent la montagne qui se dressait devant sa fenêtre. Il y voyait un oratoire dédié à la gloire de saint Joseph. Cette vision était portée par une foi à transformer les montagnes. Le rêve deviendra réalité. À sa mort, le 6 janvier 1937, un million de personnes convergeront vers la dépouille de l’humble frère, au pied de l’Oratoire du Mont-Royal, le plus grand lieu de pèlerinage au monde consacré à saint Joseph. Frère André a été canonisé à Rome par Benoît XVI le 17 octobre 2010, devenant ainsi le premier homme né au Canada à recevoir une telle grâce. Normalement, la fête liturgique d'un saint est associée à celle de sa mort, considérée comme le jour de sa naissance au Ciel. Mais comme la solennité de l'Épiphanie est célébrée le 6...
Lire la suite
  7270 lectures
  0 commentaires

Saint Joseph et François, hommes de foi



Le pape François a choisi la solennité de saint Joseph pour la messe d’inauguration de son ministère d’évêque de Rome et successeur de Pierre. S'il aime beaucoup Marie, - on sait qu'il lui a réservé sa première sortie à la basilique Sainte-Marie-Majeure le lendemain de son élection -, il aime aussi son époux Joseph. On ne sépare pas ce que Dieu a uni. Sur son blason, où figure sa devise, "choisi parce que pardonné", se trouve en bas à gauche une étoile, symbole de la Vierge Marie, et à droite une fleur de nard, symbole de saint Joseph, patron de l’Église catholique. Il a répété trois verbes durant son homélie de ce 19 mars qui résument bien la vie et la mission de Joseph: protéger, respecter, servir. Il a dit: "C’est d’avoir soin l’un de l’autre dans la famille : les époux se gardent réciproquement, puis comme parents ils prennent soin des...
Lire la suite
  4125 lectures
  0 commentaires

abonnez vous blog v2 down

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
25 avril 2014
Le blogue de Jacques Gauthier
"Les exemples des saints sont devant nos yeux". Je...
5862 lectures
Jacques Gauthier
30 juillet 2020
Le blogue de Jacques Gauthier
Je vous présente mon essai : Devenir sai...
1975 lectures
Jacques Gauthier
2 mars 2014
Le blogue de Jacques Gauthier
Dans l'évangile de ce dimanche 2 mars (Matthieu 6,...
10152 lectures
Jacques Gauthier
18 janvier 2015
Le blogue de Jacques Gauthier
À l'occasion de la Semaine de prière pour l'unité ...
3616 lectures
Jacques Gauthier
13 mars 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
L'élection d'un pape, c'est comme la prière, une i...
4588 lectures