Le blogue de Jacques Gauthier

Cliquez sur les onglets de la barre pour voir les mots-clés et le calendrier des articles

L'ancien et le nouveau

Nouvel an 2017
  La main accrochée aux heures je dessine pour ma petite-fille la fuite du temps dans mes cheveux   Je m’abaisse à sa hauteur au vestibule de la maison l’euphorie de se retrouver   Elle n’attend que cela se jeter dans mes bras m’élever à ses yeux avec tout l’abandon du monde l’ivresse de la confiance   Fraîche cuvée du nouvel an quelle soif me pousse à boire cette joie comme si j’embrassais la mer touchais le ciel azuré mon hommage levé aux enfants de la promesse   Les vœux de bonheur fondent comme neige quand la tendresse relie le proche et le lointain l’ancien et le nouveau   Ce poème est tiré de mon recueil Un souffle de fin silence , Montréal, éditions du Noroît, à paraître en février 2017. Lire également sur ce blogue : La bénédiction du Jour de l’an
  1772 lectures
  0 commentaires

Noël: l'éternité dans le temps

Noël 2
La naissance de Jésus, fils de Marie et de Joseph, manifeste la splendeur de la gloire de Dieu. La terre accueille l’infini, le corps humain devient le berceau du Verbe éternel. « Le Verbe était la vraie Lumière, qui éclaire tout homme en venant dans le monde » (Jean 1, 9). Les décorations, réjouissances, repas, cadeaux, cantiques, sont un pâle reflet de cette gloire divine exprimée dans le dénuement de la crèche. La croix se profile déjà à l’horizon, le combat entre la lumière et les ténèbres est commencé. Le roi Hérode cherche par tous les moyens à éliminer l’enfant de Bethléem. Le massacre des Saints Innocents illustre la haine diabolique contre le prince de la paix. Cette folie meurtrière continue aujourd’hui dans les multiples attentats et guerres à travers le monde, comme nous venons de le voir dans une église copte au Caire et dans un marché de Noël à Berlin....
Lire la suite
  1925 lectures
  0 commentaires

École de prière (44) Reprendre l'oraison

Jacques vacances
J’arrive de vacances aux Îles de la Madeleine, situées dans le golfe du Saint-Laurent. Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais c’est souvent difficile de "faire oraison" lorsqu’on est ailleurs. C’est déjà un défi et un combat d’être fidèle au temps d’oraison durant l’année, alors quand l’horaire est chamboulé durant l’été, le cœur à cœur silencieux avec le Seigneur en prend souvent un coup. Eh bien, à la rentrée, il n’est jamais trop tard pour reprendre. Ce qui est cool avec la prière, c’est que nous pouvons toujours recommencer. Elle est sans cesse un départ, non une arrivée. Comme l'écrivait Madeleine Delbrêl dans Alcide : "Si tu crois que le Seigneur vit avec toi, partout où tu as la place de vivre, tu as la place de prier. Si tu vas au bout du monde, tu trouves la trace de Dieu; si tu vas au fond de...
Lire la suite
  3169 lectures
  0 commentaires

École de prière (23) S'exercer à la présence de Dieu

Frère Laurent de la R
L’exercice de la présence de Dieu est un moyen simple qui unit prière et vie. Cette pratique fut popularisée par un carme cuisinier, le frère Laurent de la Résurrection (1614-1691). Elle consiste à s’entretenir familièrement avec le Père, Jésus ou l’Esprit Saint, à tout moment de la journée, comme on le fait avec un ami. Pour frère Laurent, l’exercice de la présence de Dieu est le chemin le plus direct pour arriver à la sainteté. Il en témoigne dans une lettre : « J’ai quitté toutes mes dévotions et prières qui ne sont pas d’obligation et je m’occupe qu’à me tenir en sa sainte présence, en laquelle je me tiens par une simple attention et un regard général et amoureux en Dieu, que je pourrais nommer présence de Dieu actuelle ou, pour mieux dire, un entretien muet et secret de Dieu avec l’âme ». ( Écrits et entretiens sur la pratique de la...
Lire la suite
  6437 lectures
  0 commentaires

Carême: Venez au jour!

Carême
Patrice de La Tour du Pin
Venez au jour!  Le Christ prépare son retour!  Le Christ prévient l'ère nuptiale!  Passent les temps! Passe la chair!  L'Esprit de Dieu souffle au désert,  Annonçant l'aurore pascale! Cette première strophe de l'hymne de Carême du poète  Patrice de La Tour du Pin  (1911-1975) peut nous aider à entrer dans ce temps de conversion et de pénitence qui commence avec le mercredi des Cendres . L'année liturgique nous permet d'être en contact permanent avec le Christ présent dans son Église et dans notre temps. Le temps rend ainsi présent le Christ qui vit son mystère pascal à travers nous, à telle fête liturgique, sous un mode symbolique, sacramentel. C'est dans ce temps linéaire de notre histoire que Le Christ prépare son retour , et que le Carême nous retourne le coeur pour Pâques: Retournez-vous! Apprenez Dieu ! Le jour du Carême Venez au jour ! Ce jour de l'hymne est d'abord...
Lire la suite
  4164 lectures
  0 commentaires

École de prière (18) Persévérer dans la prière

Prière 1
Prière 2
Tous les alibis sont bons pour ne pas persévérer dans la prière. Qui n'a pas déjà entendu ces remarques? "J'aide les autres, c'est mieux que de perdre son temps à prier. Mon travail, c'est une prière, cela me suffit. Je suis plus de tempérament actif que contemplatif." Aimer les autres et faire de son travail une prière, c’est bien, mais pourquoi cela nous éloignerait de la prière personnelle et silencieuse? Si on on consacre un temps quotidien à l'oraison, par exemple quelques minutes le matin, notre travail portera encore plus de fruits et notre action ne dégénérera pas en agitation. Saint Benoît avait visé juste en prenant pour devise : Ora et labora (« Prie et travaille »).   Le temps que nous prenons pour Dieu dans la prière sera d’autant plus fécond si nous avons la volonté de vivre le reste de la journée dans une attitude de prière, c’est-à-dire d’accueil de...
Lire la suite
  2858 lectures
  0 commentaires

École de prière (16) Prier, c'est ennuyant


La prière est un long chemin que l'on fait en priant. On y va parfois avec entrain, mais aussi à reculons. Il arrive si souvent qu'on ne ressente rien, que l'ennui nous tenaille, mais cela ne veut pas dire qu'il ne se passe rien, comme je l'indiquais au blogue précédent . Un religieux me disait l'autre jour: "Prier, c'est ennuyant". Qu’est-ce qui t’ennuie ? Les formules toutes faites que l’on répète et qui assèchent le cœur. Le fait que tu sois là, dans le vide, dans l’attente d’un Dieu qui ne vient pas, que tu n’aies rien à lui dire. Ou que le temps ne passe pas assez vite et que tu aies mille choses intéressantes à faire. Pourtant, il ne s’agit pas ici de quelque chose à faire, mais de Quelqu’un à aimer et à écouter. Et puis, les Écritures donnent les mots de Dieu lorsque nous trouvons les nôtres trop...
Lire la suite
  2384 lectures
  0 commentaires

28 août: Saint Augustin



Né en 354 à Tagaste en Algérie, Augustin fait ses études à Carthage où il vit plusieurs aventures amoureuses. Il a un fils en 372, Adéotat, d’une jeune maîtresse à laquelle il reste lié durant quatorze ans. Il enseigne pendant neuf ans à Carthage, puis à Rome et à Milan. Il est déçu et inquiet, cherche le repos en Dieu, comme il l’écrira plus tard dans un livre personnel qui traversera les siècles, Les Confessions : «Tu nous as faits pour toi et notre cœur est sans repos jusqu’à tant qu’il repose en toi.» Augustin cherche Dieu; là est le fondement de son désir. « Louera le Seigneur quiconque le cherche. Qui cherche, en effet, le trouvera et, trouvant, le louera » (Conf. I, 1). Ce désir de chercher et de louer Dieu est un dynamisme intérieur, une libre attraction que tout peut détourner. « C’était toi que je cherchais. Tu étais et au-dedans du...
Lire la suite
  3353 lectures
  0 commentaires

Prier avec quelques saints d'août


Le mois d’août est riche en grandes figures de sainteté qui nous conduisent au Christ. Je vous en propose une dizaine. À nous de déchiffrer leur musique intérieure, en reprenant des extraits des antiennes d’ouverture de leur messe, avant d’en chanter avec eux toute la portée au ciel. Cliquez sur les liens pour mieux connaître leur vie et leur spiritualité.  1 er août: saint Alphonse de Liguori « L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce que le Seigneur m’a consacré par l’onction. » (Isaïe 61, 1) Béni sois-tu, Seigneur, pour ce défenseur des pauvres et docteur de l’Église. Qu’il soutienne spécialement les Rédemptoristes, dont il est le fondateur. 4 août: saint Jean-Marie Vianney « Que la croix de notre Seigneur Jésus Christ soit ma seule fierté. (Galates 6, 14) Seigneur Jésus, le curé d’Ars t’a tout donné. Qu’il nous accorde, par sa prière, l’amour de ton nom et qu’il intercède surtout pour tous...
Lire la suite
  2502 lectures
  0 commentaires

11 juillet: Saint Benoît



De 1973 à 1977, j'ai eu la grâce de m'initier à la vie monastique à l'ancienne abbaye cistercienne d'Oka, près de Montréal. J'ai saisi toute l'importance de saint Benoît, père des moines d'Occident. Nous connaissons saint Benoît à travers deux sources principales : sa vie, écrite par le pape saint Grégoire vers 594, et un texte législatif appelé « la règle des monastères ». La première source présente des faits de sa vie où se mêlent légende et histoire. La seconde, plus fiable, nous livre sa spiritualité et l’organisation du temps dans un monastère, cette « école où l’on apprend à servir Dieu » et à « ne rien préférer à l’amour du Christ ».  Ne plaire qu’à Dieu seul Benoît naît à Nursie, en Ombrie, vers 480, dans une famille de petite noblesse. Il étudie à Rome où il approfondit le droit romain. Dégoûté de la vie corrompue de la ville et attiré par la vie parfaite,...
Lire la suite
  4072 lectures
  0 commentaires

École de prière (9) Je n'ai pas le temps de prier


Regardons nos agendas. Tout va tellement vite aujourd’hui ! De plus, on ne sait plus attendre. Même l’ordinateur n’est jamais assez rapide. Le temps file et il n’y a plus moyen de l’arrêter. Les citadins s’agitent partout, avec ou sans téléphones mobiles, comme s’il y avait péril en la demeure. Time is money  ! On veut tout, tout de suite. Pourtant, nous savons bien que le coffre-fort ne suit pas le corbillard. Bref, l’Homo urgentus est en train de déclasser l’homo sapiens . L’attente est devenue du temps perdu, ralentir un danger, flâner un délit, rêver un luxe, prier une perte de temps. Comment parler de la prière dans ce contexte où les gens manquent de temps ? Tout un paradoxe. Les priants apparaissent comme des résistants contre un temps continue, uniforme, tyrannique. Ils vivent dans la confiance, brûlant lentement du temps pour Dieu, comme l’encens s’élève vers le ciel. Ils...
Lire la suite
  2726 lectures
  0 commentaires

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
19 août 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
De 1973 à 1977, j'étais novice à l'abbaye cisterci...
3615 lectures
Jacques Gauthier
23 juillet 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
J’apprends sur Twitter qu’on organise le 21 juille...
2538 lectures
Jacques Gauthier
6 décembre 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
La vie de Nelson Mandela relève de l’épopée, à une...
2510 lectures
Jacques Gauthier
20 novembre 2012
Le blogue de Jacques Gauthier
          Ça y est, "j'ar...
3426 lectures
Jacques Gauthier
24 octobre 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Il est normal parfois de ne rien ressentir dans la...
2473 lectures