Le blogue de Jacques Gauthier

Enfance et adolescence

Émission du 26 octobre 2010   L’enfance et l’adolescence : conscience d’amour et quête de sens   On naît comme on peut, après chacun fait de son mieux, qu’il soit seul ou en couple. Notre premier devoir ne consiste-t-il pas à ne pas gâcher cette chance que nous avons de vivre ? Au début, quelqu’un nous prend par la main, nous apprend à marcher, nous conduit à l’école. Puis nous faisons notre chemin sans oublier complètement le jardin de notre enfance. Cette période de l’enfance est différente pour chacun ; la traversée n’est pas la même pour tous. Il y a des naufrages, bien sûr, mais ils existent aussi des îles sur lesquelles se reposer avant de repartir. L’état d’enfance La vie n’est pas morcelée, elle est palpable en chaque étape, au début comme à la fin. Elle donne un visage à chaque décennie qui n’existe qu’en fonction du tout. Ainsi, le jeune homme...

Lire la suite
  17949 lectures

Saint frère André

Émission du 12 octobre 2010  Saint frère André, portier d’espérance   À la fin du 19e siècle, un frêle religieux de la Congrégation de Sainte-Croix, portier au collège Notre-Dame à Montréal, contemplait souvent la montagne qui se dressait devant sa fenêtre. Il y voyait un oratoire dédié à la gloire de saint Joseph. Cette vision était portée par une foi à transformer les montagnes. Le rêve deviendra réalité. À sa mort en 1937, un million de personnes convergeront vers la dépouille de l’humble frère, au pied de l’Oratoire du Mont-Royal, le plus grand lieu de pèlerinage au monde consacré à saint Joseph. Il sera déclaré saint par Benoît XVI le 17 octobre 2010, devenant ainsi le premier homme né au Canada à recevoir une telle grâce, après Marguerite d’Youville, canonisée en 1990. Les étapes vers la canonisation Comment l’Église reconnaît-elle la sainteté d’un baptisé? Il y a trop étapes à suivre :...

Lire la suite
  8363 lectures

Saint frère André

Émission du 12 octobre 2010  Saint frère André, portier d’espérance À la fin du 19e siècle, un frêle religieux de la Congrégation de Sainte-Croix, portier au collège Notre-Dame à Montréal, contemplait souvent la montagne qui se dressait devant sa fenêtre. Il y voyait un oratoire dédié à la gloire de saint Joseph. Cette vision était portée par une foi à transformer les montagnes. Le rêve deviendra réalité. À sa mort en 1937, un million de personnes convergeront vers la dépouille de l’humble frère, au pied de l’Oratoire du Mont-Royal, le plus grand lieu de pèlerinage au monde consacré à saint Joseph. Il sera déclaré saint par Benoît XVI le 17 octobre 2010, devenant ainsi le premier homme né au Canada à recevoir une telle grâce, après Marguerite d’Youville, canonisée en 1990. Les étapes vers la canonisation Comment l’Église reconnaît-elle la sainteté d’un baptisé? Il y a trop étapes à suivre : l’étape...

Lire la suite
  882 lectures

En acceptant, vous accéderez à un service fourni par un tiers externe à https://www.jacquesgauthier.com/

©Jacques Gauthier,  tous droits réservés