Skip to main content

Le blogue de Jacques Gauthier

Itinéraire spirituel avec la Vierge Marie

J’ai publié en 2022 mon autobiographie En sa présence (Artège/Novalis). Au début, je voulais témoigner de l’action de Marie dans ma vie. Mais plus je relevais ses « visitations », plus elle me renvoyait à Jésus. C’est toujours ainsi avec Marie, elle ne garde rien pour elle-même. Elle m’invitait plutôt à relever les traces de Dieu dans ma vie. 

Quarante jours avec Marie

Le projet d’écrire sur Marie n’était que partie remise, d’où ce petit livre, Méditer la Parole avec la Vierge Marie (Artège/Novalis). Je propose de cheminer quarante jours avec la mère de Jésus, selon les paramètres de la collection « Itinéraire spirituel » des éditions Artège en France. J’avais déjà écrit en 2018 dans cette collection La petite voie avec Thérèse de Lisieux.  

Marie Artege

Comment cheminer avec Marie pendant quarante jours? En méditant chaque jour un verset de la parole de Dieu qui la concerne, et que je commente brièvement pour mieux l’intégrer dans notre vie. Je termine par une courte prière. Ce livre est le fruit d'une lecture priante de la parole de Dieu, en lien avec l'exégèse biblique et la grande tradition de l'Église. « Cherchez en lisant, et vous trouverez en méditant ; frappez en priant, et il vous sera ouvert par la contemplation », écrivait Guigues le Chartreux. 

Première disciple de Jésus, Marie a vécu la plus grande aventure de la foi. Elle est au cœur du mystère chrétien. Pour bien la connaître et mieux l’aimer, rien ne vaut un retour aux sources : la foi de la première communauté chrétienne. L’expression de cette foi se trouve dans le Nouveau Testament. 

Un premier regard nous montre qu’on y parle assez peu de Marie. Les Apôtres, et surtout saint Paul, sont discrets sur la mère de Jésus, à l’exception de Luc dans les deux premiers chapitres de son évangile. N’oublions pas que ce qu’ils racontent est déjà éclairé par leur foi au Christ ressuscité. La reconnaissance de Jésus, Christ et Seigneur, au matin de Pâques, leur permet de confesser la divinité du nouveau-né de Marie. 

À l’écoute de la Parole

Marie est au cœur du mystère chrétien. Lorsque l’ange Gabriel la salue, il ne l’appelle pas par son nom, mais lui en donne un nouveau qui correspond à sa vocation et à sa mission : « Comblée de grâce » (Luc 1, 28). Marie est la favorisée de Dieu en qui habite la plénitude de la grâce. 

L’ange lui révèle qu’elle va enfanter un fils qui « sera appelé « Fils du Très-Haut ». Elle cherche à comprendre : « Comment cela va-t-il se faire? (Luc 1, 34). Et l’ange de répondre : « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre » (Luc 1, 35). Devant un tel mystère, Marie s’abandonne en toute confiance : « Voici la servante du Seigneur; que tout m’advienne selon ta parole. » (Luc 1, 38)

Marie conserve la Parole dans son cœur, c’est-à-dire dans son intelligence et sa mémoire. Le mot « parole » a un sens très large dans la Bible. Il se traduit par dabar en hébreu. Pour un sémite, le dabar est une réalité concrète et dynamique qui est intégrante à la vie de celui qui parle. Ce ne sont pas seulement des mots. Tout peut être signifié par le dabar : un contrat, un événement, un miracle, une histoire. 

La Parole a un impact important sur la personne qui l’accueille humblement. Pour Marie, tout devient méditation de la parole de Dieu. Après la naissance de Jésus, elle retient ces événements et les médite dans son cœur. (Cf Luc 2, 19) Elle ne comprend pas tout, mais elle reste ouverte, se plaçant toujours dans l’écoute de la Parole pour la faire passer dans sa vie de tous les jours, comme on le voit après avoir retrouvé Jésus au Temple : « Sa mère gardait dans son cœur tous ces événements. » (Luc 2, 51)

Marie et l’année liturgique

Nous pouvons, avec toute l’Église, invoquer la bienheureuse Vierge Marie. C’est Dieu que l’on prie à travers elle, puisqu’elle est inséparable du mystère de Jésus. Elle est célébrée et priée tout au long des saisons de l’année liturgique, qui commence avec le temps de l’Avent. Elle est très présente durant le mois de décembre avec Isaïe et Jean le Baptiste. Le 8 décembre, c’est la solennité de son Immaculée Conception et, le 25, la naissance de Jésus. Nous terminons le mois par la fête de la Sainte Famille.  

Nous commençons la nouvelle année le 1er janvier par la fête de Marie, Mère de Dieu. Le 2 février, Marie et Joseph présentent Jésus au temple. Le 11 du même mois, on fait mémoire de Notre-Dame de Lourdes. Le 25 mars, c’est l’Annonciation. Normalement, la Semaine sainte a lieu en avril, et Jésus nous donne Marie comme mère, au pied de la Croix. 

Le mois de mai, celui de la végétation et de l’amour, est traditionnellement dédié à Marie. Cette expression de la piété mariale est devenue très populaire à la fin du 18e siècle. On méditait la vie et les vertus de Marie pour s’en inspirer chaque jour du mois. On recommandait d’orner chaque maison de fleurs en l’honneur de Marie. Ce mois se termine avec la fête de la Visitation. 

Le lundi après la Pentecôte est consacré à Marie, Mère de l’Église. Le samedi de la 3e semaine après la Pentecôte, qui tombe presque toujours en juin, nous célébrons le Cœur immaculé de Marie, soit le lendemain de la fête du Sacré-Cœur. En juillet, deux fêtes sont liées à Marie : Notre-Dame du Mont Carmel le 16, et la mémoire de ses parents, Anne et Joachim, le 26. En août, c’est la solennité de l’Assomption le 15, et on fête Marie Reine le 22. Le 8 septembre, l’Église se remémore sa naissance, alors que le 15 nous invoquons Notre-Dame des Douleurs. Le mois d’octobre, appelé le mois du Rosaire, est aussi consacré à Marie en raison de la fête de Notre-Dame du Rosaire, le 7 octobre. 

À la Toussaint, le 1er novembre, nous donnons une place de choix à la Reine de tous les saints. Le 21 novembre, c’est la présentation de Marie au Temple. Puis, une nouvelle année liturgique arrive avec l’Avent. Signalons que des messes en l’honneur de la Vierge peuvent être célébrées tous les samedis quand l’Ordo liturgique le permet, c’est-à-dire s’il n’y a pas d’autres fêtes.  

Je signale plusieurs de ces fêtes mariales dans mon livre. Je montre surtout que Marie nous soutient par son amour et nous embellit de sa grâce. Elle nous partage la beauté du Père en nous conduisant à Jésus. Qui peut mieux nous conduire au Fils de Dieu et nous le faire connaître sinon la mère qui l’a porté, nourri, aimé? Elle nous redit, comme à Cana : « Tout ce qu’il vous dira, faites-le. » (Jean 2, 5) Elle attire l’Esprit Saint dans notre âme pour mieux méditer la parole de Dieu et la mettre en pratique. Mère de Dieu, elle prie pour nous maintenant et à l’heure de notre mort. Comment ne pas l’aimer? 

Pour aller plus loin: Méditer la Parole avec la Vierge Marie, Paris/Montréal, Artège/Novalis, octobre 2023, 132 pages, 4,90€; 7,95$.
Lire aussi mon autobiographie spirituelle: En sa présence (Artège/Novalis).

Lire les articles sur la Vierge Marie dans mon blogue.

Voir la playlist de mes vidéos sur Marie dans ma chaîne YouTube.

Voici la vidéo de cet article que vous pouvez visionner dans ma chaîne YouTube, ou ici:  

 

Pape François et Thérèse de Lisieux: "C'est la con...
La petite voie de Thérèse interroge le modèle du "...

Sur le même sujet:

 

Commentaires 1

Invité - Yolande le samedi 14 octobre 2023 14:42
Prier 40 jours avec Marie

Bonjour Jacques, Je vous ai découvert avec les emails de Novalis du Mois de Marie que j'ai fortement aimé. Je viens de commande votre livre Prier 40 jours avec Marie. Ça sera une belle réflexion pendant l'Avent. J'ai prié dimanche passé pour votre voyage en France et Belgique. Espérant que vous avez été autant apprécié que par les personnes qui ont pris connaissance de votre blogue et votre site YouTube au Canada et ailleurs. À Jésus par Marie.

Bonjour Jacques, Je vous ai découvert avec les emails de Novalis du Mois de Marie que j'ai fortement aimé. Je viens de commande votre livre Prier 40 jours avec Marie. Ça sera une belle réflexion pendant l'Avent. J'ai prié dimanche passé pour votre voyage en France et Belgique. Espérant que vous avez été autant apprécié que par les personnes qui ont pris connaissance de votre blogue et votre site YouTube au Canada et ailleurs. À Jésus par Marie.
samedi 20 juillet 2024

Image Captcha

En acceptant, vous accéderez à un service fourni par un tiers externe à https://www.jacquesgauthier.com/