Le blogue de Jacques Gauthier

6 mai: saint François de Laval

Banniere-SaintFrancoisdeLaval
Mgr Francois de Laval

Le 6 mai, l'Église universelle fête saint François de Laval, grâce au pape François qui l'a déclaré saint le 3 avril 2014 avec la religieuse ursuline Marie de l'Incarnation. Cette annonce a été faite durant le 350e anniversaire de la fondation de Notre-Dame de Québec, première paroisse en Amérique au nord du Mexique et des colonies espagnoles. À cette époque, le diocèse de François de Laval s’étendait de Québec à l’Acadie, jusqu’à la Louisiane. L’évêque bâtisseur, considéré comme le père de l’Église du Canada, a tout donné pour que son diocèse se développe. Aujourd’hui, 200 évêques se partagent cet immense territoire. L’homme de la grande affaire François de Laval compte parmi les personnages illustres qui ont marqué l’histoire du Québec. Les Hurons le surnommaient : « L’homme de la grande affaire ». Né le 30 avril 1623 à Montigny-sur-Avre dans le diocèse de Chartres, il fait partie d’une grande famille de la noblesse française. Son...

Lire la suite
  7266 lectures

Mai: Prier en bonne compagnie

Fleur

Nous sommes en plein temps pascal et le mois de mai est traditionnellement consacré à Marie. Il s’ouvre avec la fête de saint Joseph, patron des travailleurs, et il se termine avec la Visitation de la Vierge Marie. Le 13 mai, l’Église célèbre également Notre-Dame de Fatima. Ce mois fut, dès l’Antiquité, célébré comme le mois de la végétation, des fleurs, de l’amour, des sources. Chez les Romains, le mois de mai était celui de Maia, déesse de la fécondité. C’est ainsi que mai est devenu tout naturellement le mois de Marie. Cette expression de la piété devint très populaire à la fin du 18° siècle. On méditait la vie et les vertus de Marie pour s’en inspirer chaque jour. On recommandait d’orner chaque maison de fleurs en l’honneur de Marie. Dans plusieurs pays, la fête des Mères a lieu aussi durant ce mois. Le mois de mai est riche en...

Lire la suite
  4221 lectures

30 avril: sainte Marie de l'Incarnation

Nouvelle France
marie incarnation tours 37

Le 3 avril 2014, le pape François a fait tout un cadeau à l’Église canadienne et à sa population. Il a inscrit au catalogue des saints sœur Marie de l’Incarnation (1599-1672), fondatrice du couvent des Ursulines à Québec, et François de Laval (1623-1708), premier évêque canadien et fondateur du Séminaire de Québec. Ces canonisations dites «équipollentes», c’est-à-dire sans miracle et sans qu’une célébration formelle n’ait lieu, nous montrent que la vie de ces deux modèles d’évangélisateurs est en quelque sorte un miracle. Si François de Laval est considéré comme le père de l’Église canadienne, Marie de l’Incarnation en est la mère. La vie et les écrits de cette grande mystique continuent toujours d’attirer des gens. Certains se réunissent ici et là pour approfondir son message. Plusieurs pièces de théâtre, films et livres lui ont été consarcrés tout récemment. Née Marie Guyart, elle est devenue madame Martin, puis sœur Marie de l’Incarnation. Femme d’action...

Lire la suite
  14683 lectures

En acceptant, vous accéderez à un service fourni par un tiers externe à https://www.jacquesgauthier.com/

©Jacques Gauthier,  tous droits réservés