En sa présence

therese de lisieux parole d esperance pour la familletherese de lisieux parole d esperance pour la familleEn sa présence.  Autobiographie spirituelle. Paris/Montréal, Artège/Novalis, 2022, 336 pages + photos, 21,90€, 29,95$. 

Fiche du livre et commande: Artège. Novalis.

Après tant de livres sur les autres et pour les autres, Jacques Gauthier nous raconte son parcours, ou plutôt, car c'est cela qui demeure, le long compagnonnage de Dieu dans sa vie. Au fil des saisons, il déroule une époque et son existence, de l'enfance heureuse à l'adolescence tourmentée, de la vie hippie à la conversion au Christ, de l'Arche en France à la Trappe d'Oka, d'un mariage heureux à la vocation d'auteur, d'animateur au Café chrétien à professeur d'université, d'une thèse sur Patrice de La Tour du Pin à la rencontre avec Thérèse de Lisieux, de prédicateur de retraites à animateur au Jour du Seigneur, de la mort de ses parents à l'écriture de ce livre.
Pour rendre hommage aux personnes que Dieu a placées sur la route et qui ont su révéler la beauté de son visage, l'auteur nous offre un voyage intérieur, une riche épopée dans le monde et en Église. Ses mots, qu'il choisit en poète, rejoignent notre soif de foi et d'espérance.
« Voir la vie en poète, mais la traverser en croyant ; poésie et foi se nourrissent mutuellement dans ma quête du Christ. J'ai risqué ma vie sur l'invisible, et ne suis pas tombé dans le vide. À la fin, je franchirai le fil d'arrivée en dansant, car je sais que je suis attendu, aimé. »

Lire l'introduction complète du livre dans mon blogue.
Lire l'interview "Une vie pour croire" pour le magazine "Chemins de traverse", automne 2022, dans mon blogue.
Écouter les émissions de radio et balados sur mon site.
Voir "Un coeur qui écoute", Paris, KTO, 30 octobre 2022, sur YouTube ou mon site
Ma vidéo de 3 minutes dans ma chaîne YouTube.

Ils en parlent

« Voir la vie en poète, mais la traverser en croyant » (p. 318) : c’est bien le fil conducteur de cette autobiographie […] J’ai lu en ami le livre de celui que je me plairais à appeler le bohème de Dieu. Au fil des saisons, sur un ton intimiste et très sympathique, Jacques déroule une époque et son existence […] Ce livre contient plusieurs leçons de vie [...] « Tu cherches beaucoup ! » (p. 57), lui dira son père. Mais c’est Dieu qui viendra à lui au cours d’une rencontre insolite […] On peut s’étonner d’une telle conscience de chaque étape de sa vie – peut-être parce que c’est un être d’oraison (p. 247-256) – mais on est enchanté par la sincérité de l’écriture […] Entrons dans la danse à laquelle il nous entraîne.
Jacques Pineault, moine de l’abbaye cistercienne de Scourmont, Belgique. Extraits de la recension du « Bulletin de spiritualité » 2022.3, dans la revue Collectanea Cisterciensia 84, p. 374-375.

"Je viens de terminer la lecture de votre dernier livre: "En sa présence". J’ai beaucoup aimé. À relire. Dans le désert religieux et spirituel québécois, votre livre m’est précieux. Merci et félicitations. L’espérance m’est toujours là!
Michel Lebel, courriel du 18 novembre 2022.

Avec Olivier Jaune, à l'émission "Topo choisi" de Radio Maria France. Pour écouter le podcast Interviews et Témoignages, cliquez sur l'émission du 17 novembre 2022, Interview de Jacques Gauthier: En sa présence (livre)". Écouter ausi sur mon site à ce lien.

"Avec sa fougue et sa joie habituelle, Jacques Gauthier nous raconte une petite partie de son parcours, où l’amour pour Jésus a tout de suite été central dans sa vie [...] Il nous rappelle que ce sont dans nos interstices, dans nos profondeurs et nos ombres que le Dieu vivant peut, si nous l’y invitons, opérer des merveilles".
À l’émission «Questions d’aujourd’hui» du 14 novembre 2022, avec Mario Bard, sur les ondes de Radio VM (Montréal) et de Radio Galilée (Québec). Pour écouter le podcast de l'émission,cliquez sur mon site ou cliquez ici.   
                                                                           
"Votre livre me parle des merveilles du Seigneur dans votre vie et dans la mienne. C'est magnifique! Quel parcours vous avez suivi toujours à la recherche de Dieu. Je lis avec admiration et reconnaissance... Je viens de lire le chapitre de votre rencontre et votre mariage avec votre chère Anne-Marie. Merveilleux !"
Soeur Jacqueline Rondeau, courriel du 13 novembre 2022.

"Je viens de terminer la lecture de ton livre. Ce qui me vient spontanément: touchant, interpellant, impressionné par le regard de vérité que tu portes sur toi-même. Mais par dessus tout, que de grâces reçues de la part du Seigneur, que de cadeaux, de dons et d’actions de la Providence. Un tel témoignage, en plus d’être édifiant, est un puissant outil d’évangélisation. Dieu est là, vivant, invisible aux yeux du corps mais visible aux yeux du cœur. Merci de nous offrir ta poésie du cœur et des mots qui nous rapprochent de Celui qui est la Parole, le Mot des mots".
Jacques Trottier, courriel du 1er novembre 2022; concepteur du site Don de Dieu.

"Je viens de terminer votre magnifique livre "En sa présence" que j'ai dévoré. J'ai l'impression de vous connaître depuis toujours. Merci d'avoir écrit cette autobiographie spirituelle. C'est un vrai beau cadeau. Je le fais connaître à mes amies. C'est très inspirant. J'ai bien aimé tous les liens avec la Parole de Dieu. Merci encore et bonne continuation dans votre mission de faire connaître le Seigneur présent dans chacune de nos vies".
Jeannine Vermette, courriel du 31 octobre 2022.

"Parce que chaque visage est unique, le podcast Visages accueille des hommes et des femmes d'une grande diversité : philosophes, aventuriers, personnes engagées dans le développement et dans l'action humanitaire, artistes, religieux, entrepreneurs ... Tous partagent au moins un point commun : l'ouverture et le respect de l'autre dans sa différence. Thierry Lyonnet leur donne la parole pour une rencontre en profondeur. À l'occasion de la parution de son autobiographie intitulée "En sa présence" (éd. Artège), il reçoit Jacques Gauthier pour revenir sur le parcours d'un homme amoureux de la langue française, de la poésie et de Dieu."
Thierry Lyonnet, émission Visages du 24 octobre 2022, (cliquez RCF radio) "Jacques Gauthier, poète et écrivain québécois".

"Que de souvenirs touchants! Tu écris tellement bien. Je suis submergé en ce moment dans l'amour de ton écriture, de ton livre et de ta vie, des choses que je savais et d'autres non. Tu ouvres ton coeur, un gros merci. Félicitation encore, continue ta mission, mon frère. Je t'aime."
Anne Gauthier, dans Messenger du 24 octobre 2022.

"Dans une autobiographie belle et émouvante intitulée En sa présence, il lève un coin du voile. Dans le 37e épisode du podcast Un beau jour, Jacques Gauthier raconte son histoire, celle d’un assoiffé d’absolu qui voulut tout donner à Dieu après une re-conversion radicale à 20 ans, mais que le Seigneur attendait au creux d’une vie ordinaire, celle du mariage et de la vie de famille qui lui permirent cependant de faire éclore une vocation éclatante d'écrivain. Une vie marquée par plusieurs crises qui furent à chaque fois des leçons de persévérance, d'humilité, et d'amour plus grand encore."
Marie de Varax, "Une extraordinaire vie ordinaire", 22 octobre 2022. Pour écouter le podcast (balado) de 37 minutes: https://podcast.ausha.co/un-beau-jour/37-jacques-gauthier, ou dans mon site cliquez ici et sur YouTube

"Avouant préférer parler des autres- des saints, surtout ! -, Jacques Gauthier reconnaît avoir freiné des quatre fers pour écrire ce premier récit autobiographique, En sa présence, qui, sans en porter le nom, ressemble à un testament. «Par manque d'humilité, écrit-il, de maturité.» Par peur aussi de voler la vedette à Dieu, lui qui est si attaché à la petite voie de sainte Thérèse. «Dans ce livre, je parle de moi en pensant à Dieu», précise-t-il en guise d’introduction. «Il est un aimant qui m'attire, un amant qui m'attend, un ciel qui m'éclaire...» Une relation fusionnelle qu'il a accepté de rendre publique sans masquer ses épreuves et ses doutes".
Antoine Pasquier, interview avec Jacques Gauthier: "Dieu est près de nous dans nos nuits", Famille Chrétienne, Paris, no 2336, 22 octobre 2022, p. 24-27. Lire l'article au complet dans mon blogue.

"Ce volume nous apporte une fraîcheur bienfaisante, rassurante. Oui, Dieu est à l'œuvre et II "fait toute chose nouvelle". Puissent ces pages nous aider à percevoir cette Présence amoureuse de Dieu au cœur de notre quotidien."
Jacques Théberge, "Dans le sillage de Thérèse de Lisieux, Jésus, Marie et notre temps, Montréal, octobre 2022, p. 7. 

"C’est à l’occasion de la Semaine thérésienne, qui s’est déroulée du 28 septembre au 1er octobre, fête de la petite Thérèse de Lisieux qui lui est si chère, mais aussi du Congrès Mission, qui a eu lieu à Paris au même moment, que Jacques Gauthier est venu en France. L’occasion, pour le poète et théologien ­canadien, de présenter lors de conférences son dernier ouvrage, dans lequel il livre son parcours spirituel. D’une simplicité désarmante, Jacques ­Gauthier retrace une vie emblématique des époques traversées."
Clémence Houdaille, "L'Église ne peut être que résurrection", long entretien dans La Croix, Paris, 14 octobre 2022. Pour lire l'article au complet dans mon blogue: cliquez ici.

"Je recommande le livre de Jacques Gauthier à tous ceux qui ont 50 ans et plus. Avec le vocabulaire et les symboles de leur jeunesse, ils et elles comprendront le langage codé. Je souhaiterais que les moins de 50 ans puissent rencontrer l’auteur en personne, et si possible, comme nous, en compagnie de son épouse et de ses filles. Là, le “témoignage” passe. Osons une comparaison : C’est la vie de Jésus de Nazareth jusqu’à sa mort qui donne témoignage, qui est PAROLE du Dieu-vivant. Ainsi pour la vie de Jacques Gauthier. Son témoignage de rencontre de l’AUTRE – de Dieu – ne peut se dissocier de la BONNE NOUVELLE de sa vie !"
Julien Cormier, Missionnaire d'Afrique, sur le blogue de Serge St-Arneault, 13 octobre 2022. Pour lire l'article au complet, cliquez ici.

"L’écrivain Jacques Gauthier n’a rien d’un tiède. L’intensité de sa foi dépasse la mesure ordinaire. « Ravi du Christ » dès l’enfance, il gardera Dieu au cœur sa vie durant, malgré quelques traversées du désert [...]
Dans le monde catholique québécois, Gauthier est une vedette. En tant que poète et essayiste, il a publié de nombreux ouvrages bien accueillis. Théologien, il a enseigné pendant vingt ans à l’Université Saint-Paul d’Ottawa, contribuant notamment à la rédaction du célèbre Prions en Église. Animateur et collaborateur de l’émission Le Jour du Seigneur de 2009 à 2014, il est devenu, par la suite, un prédicateur de retraites recherché. On connaît l’homme public, donc, mais l’homme privé, s’il a parfois témoigné de quelques expériences marquantes de sa vie dans des récits, demeurait discret. Il se livre pour la première à fond, bien que tout en délicatesse, dans En sa présence (Novalis, 2022, 326 pages), son autobiographie spirituelle [...]
À plusieurs reprises, Gauthier parle avec éloquence du lien qui unit la poésie et la théologie. « Dieu, explique-t-il justement, ne peut pas se dire totalement dans un langage discursif et rationnel. La poésie lui offre une langue qui lui permet de nous révéler une part de son mystère. » C’est là, quand il parle en poète théologien, que Gauthier devient original et lumineux [...] 
Il y a, dans ces pages, l’expression d’une humilité chrétienne qui a quelque chose d’admirable. Ce n’est pas saint Jacques Gauthier qui témoigne ici, mais Jacques Gauthier le croyant, l’écrivain profond et délicat, l’homme en quête du Christ, surtout, qui avance en tâtonnant, qui trébuche, qui aime, qui parfois s’égare, mais qui ne cesse jamais de chercher ce Dieu « autre et différent, caché et si proche, présent au cœur de [son] être », souffle de sa vie".
Louis Cornellier, "Sa vie comme une prière", dans Présence Information religieuse, 4 octobre 2022. Pour lire l'article au complet, cliquez ici

Rencontre avec Cyril Lepeigneux à l'émission "Un coeur qui écoute" à KTO sur l'autobiographie, 30 septembre. Pour voir l'émission sur la chaîne de KTO, cliquez ici, ou sur mon site, cliquez ici.

"Les lecteurs qui connaissent l’auteur d’origine canadienne à travers ses multiples livres sur la prière, les saints, notamment Sainte Thérèse de Lisieux, et plus récemment Saint Charles de Foucauld (lire la recension) peuvent se réjouir de cette autobiographie spirituelle, sous-titre du livre. Plus de 80 ouvrages parus au Québec et en Europe, et traduits en plusieurs langues sortent de la plume alerte de cet A. qui avoue parler de lui en pensant à Dieu et parler à Dieu en pensant à moi (p. 14) [...]
Avec lucidité et authenticité, l’A. déroule sa recherche, son angoisse et son audace de risquer sa vie sur l’invisible [...]
Au fil de ces pages de vie, le lecteur découvrira de fortes méditations sur l’amour conjugal, sur le passage de la vie à la Vie, sur sa vocation d’auteur, toujours sur toile de fond existentielle et réaliste. J’écris pour comprendre et répondre à un appel. Le livre demeure pour moi l’objet concret où j’offre la plénitude qui m’est donnée. Le livre émeut, séduit, console, surprend, instruit. Il ouvre des portes en nous et sur le monde (p. 192). Ce chantre de Dieu fait de quelques mots aimés une maison qu’il habite (p. 317), voyant la vie en poète et la traversant en croyant (p. 318). Comment ne pas citer en finale ces quelques vers issus de sa plume alerte et véridique qui invite son lecteur à reconnaître la trace de Dieu dans sa vie comme il l’a reconnue et suivie dans la sienne : Je suis homme de mémoire / à côté de mon époque / en avance d’un rêve / en retard d’un éclair / traversé par l’espérance / que je largue dans l’avenir / habité par la confiance / qui déborde du présent (Un souffle de fin silence, Éditions du Noroît 2017, Prix littéraire Le Droit)."
Christiane Meres, dans Vies Consacrées, Bruxelles, septembre 2022. Pour lire l'article au complet: cliquez ici.
 
"Il arrive aux amateurs d’autobiographies d’ouvrir celles-ci avec une certaine crainte. Celle d’y trouver de l’autocomplaisance, des arrangements avec la petite et la grande histoire… Des petits défauts dus à la nécessité – humaine et somme toute légitime – de relire sa vie tout en la polissant, pour en faire un tableau harmonieux, où les aspérités dont on est peu fier ont disparu. Résultat: une image édulcorée, en vue d’une postérité valorisante.
L’intérêt de cette autobiographie de Jacques Gauthier – notamment conférencier, poète et essayiste – est que ce n’est pas lui-même qu’il veut mettre en valeur. Loin de là! Fidèle à sa mission de témoin, il a rédigé son récit de vie en prenant soin d’y repérer les signes de Dieu dans les faits réels. Cet auteur canadien très fécond, familier des vies de saints, animateur de retraites, que je qualifie volontiers de « maître à prier », n’a de cesse de transmettre la joie et la lumière dont l’amour de Dieu a parsemé sa vie. Non sans obstacles, ni sans peine! Comme nous tous, il a connu des épreuves, des doutes; il a erré, il a commis des erreurs. Mais il nous partage comment, à travers des rencontres et des événements, des plus humbles aux plus prestigieux, Dieu a toujours été là pour lui. De sa jeunesse de hippie à sa conversion; de Thérèse de Lisieux à Jean-Paul II; d’animateur de café chrétien à professeur d’université… D’une plume alerte et sincère, Jacques Gauthier nous donne envie de reconnaître Dieu dans nos vies. Quelle belle invitation!"
Marie-Christine Marsily, "Le choix de nos libraires", 8 septembre, site de l'Église catholique en Belgique. Pour lire l'article au complet: cliquez ici.
 
"Un chef-d'œuvre, oui! Et un témoignage qui touchera et renouvellera bien des cœurs, car il est rempli de divin et d'humain. Il est collé à la terre, et venu de Dieu."
Courriel du père Guy Girard, Missionnaire des Saints Apôtres, 30 décembre 2021.
 

©Jacques Gauthier,  tous droits réservés