Le blogue de Jacques Gauthier

Cliquez sur les onglets de la barre pour voir les mots-clés et le calendrier des articles

La médaille de la générosité

gilmore-long-track-mens-500Voici une autre belle leçon de vie comme on en voit parfois aux Olympiques. Denny Morrison, patineur de vitesse longue piste canadien, doit une fière chandelle à son coéquipier Gilmore Junio. Celui-ci s'est désisté la veille pour qu'il puisse participer au 1000 m mercredi. Contre toute attente, il gagne la médaille d'argent.

Morrison a déjà remporté en équipe l'argent à Turin et l'or à Vancouver, mais il n'a jamais été à la hauteur pour ses courses individuelles olympiques. Il n'a pas pu se qualifier en décembre 2013 pour le 1000 m à Sotchi. Mais de la manière qu'il patinait récemment, Junio croyait qu'il pouvait gagner, il lui a donc laissé sa place. Bel exemple d'abnégation et d'humilité, d'esprit d'équipe et de solidarité. Junio, âgé de 23 ans, met ainsi fin à ses premiers Jeux olympiques.

811685-denny-morrisonMorrison a saisi cette opportunité et fort de la confiance de Junio, il a tout donné sur la glace, remportant une médaille d'argent inattendue. Belle façon de renvoyer l'ascenseur à son coéquipier qui a vécu cette course par procuration. Sur le podium, Morrison recevra la médaille d'argent, entre deux néerlandais. Il tenait à remercier Junio: «Après ce qu'il a fait, cette médaille a encore plus de valeur. Ce qu'il a fait en cédant sa place est sans précédent. Je pense à couper ma médaille en deux car il le mérite.»

Mais Junio a déjà remporté une médaille qui n'a pas de prix, parce qu'elle vient du coeur, du don de soi, la médaille de la générosité. Il devrait être le porte-drapeau de la délégation canadienne pour la cérémonie de clôture des Jeux, car ce qu'il a fait illustre bien ce qu'on appelle "l'esprit olympique". Comme je l'écrivais sur ce blogue, Les Jeux olympiques et la faculté de s'émerveiller: "Il n'y a pas de métal assez précieux pour ce genre de médaille, car il provient d'un alliage unique, fait d'amour, de détermination, de courage, de persévérance. Il y a de quoi s'émerveiller". 

Notez cet article:
18 février: sainte Bernadette Soubirous
Les Jeux olympiques et la faculté de s'émerveiller

Sur le même sujet:

 

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
14 février 2017
Le blogue de Jacques Gauthier
 C'est un défi pour un auteur de présenter le...
1145 lectures
Jacques Gauthier
28 avril 2015
Le blogue de Jacques Gauthier
Au temps de Catherine, des fléaux s’abattent sur l...
2760 lectures
Jacques Gauthier
13 mars 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
L'élection d'un pape, c'est comme la prière, une i...
2673 lectures
Jacques Gauthier
2 avril 2017
Le blogue de Jacques Gauthier
Jésus aime se reposer à Béthanie chez son ami Laza...
1078 lectures
Jacques Gauthier
25 janvier 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
L'Église fête le 25 janvier la conversion de saint...
2369 lectures