Louange au Verbe qui vient

L’Avent marque une nouvelle année du cycle liturgique qui culmine à Pâques. Plus qu'au début janvier, c'est au 1er dimanche de l'Avent que les baptisés devraient se souhaiter "bonne et heureuse année".

L’Avent est un temps de vigilance, d'attente joyeuse de la venue du Seigneur. « Tenez-vous donc prêts, vous aussi : c’est à l’heure où vous n’y penserez pas que le Fils de l’homme viendra » (Mt 24, 44). Saint Bernard (1090-1153) parle des trois venues du Verbe: celle de son incarnation à Noël, de ses visites en l'âme, de sa manifestation définitive dans la gloire. Nous avons donc à sortir de notre sommeil et à revêtir les armes de la lumière, "car le salut est plus près de nous maintenant qu'à l'époque où nous sommes devenus croyants" (Rm 13, 11). 

Le Verbe du Père se manifeste sous les traits de l’enfance à Noël et il reviendra dans la gloire à la fin « avec tous les saints » (1 Th 4, 2). Saint Aelred de Rievaulx (1110-1167), disciple de saint Bernard et homme de désir comme lui, écrivait dans un sermon pour l'Avent: "Vous savez bien que la célébration de ce temps a été instituée pour renouveler en nous ce désir que les anciens pères avaient de la première venue du Seigneur et pour que, par leurs exemples, nous apprenions aussi à désirer son retour".

« On obtient de Dieu autant qu’on en espère », répétait Jean de la Croix. Tel est le sens de l’Avent : temps du désir, d’éveil et d’espérance.

Il vient notre Dieu. Il surgit comme l’aurore. Il ne tarde plus. Il nous donne son Esprit qui prie sans cesse en nous : « Maranatha! Viens, Seigneur Jésus ». Louange au Verbe qui est, qui était et qui vient.

 
Avent 2
 
Puissance et gloire à toi,
Verbe de vie,
voici le temps de l’Avent,
l’appel à la conversion intérieure,
à l’espérance de ta venue.
 
Puissance et gloire à toi,
Agneau de Dieu,
ton Esprit nous baptise dans le feu,
nous ouvre au cri du plus souffrant
auquel tu t’identifies.
 
Puissance et gloire à toi,
Époux de nos âmes,
Jean Baptiste exulte à ta voix,
que ta parole nous donne de reposer
sur ton cœur doux et humble.
 
Puissance et gloire à toi,
Fils bien-aimé du Père,
que notre mère Marie nous guide
sur tes chemins de lumière et de vie
où tu nais chaque jour comme à Noël.
 
D'autres articles de l'Avent ont été publiés sur ce blogue depuis 2012.
Ma prière est tirée du Prions en Église Canada, 4 décembre 2016, p. 33.
Pour aller plus loin, Expérience de la prière, format poche, 2016. 
L'Avent et l'appel à la conversion
La miséricorde ne s'arrête pas

Sur le même sujet:

 

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
2 juin 2016
Le blogue de Jacques Gauthier
Un jour de mes vingt ans, j'avais décidé d'aller e...
2910 lectures
Jacques Gauthier
9 août 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Honorer les membres du corps du Christ que sont le...
4375 lectures
Jacques Gauthier
2 juin 2014
Le blogue de Jacques Gauthier
Il ne m'est pas difficile de bien tenir la route l...
2620 lectures
Jacques Gauthier
2 juin 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Le 2 juin 1972 marque le jour de ma conversion, de...
4769 lectures
Jacques Gauthier
27 novembre 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Le pape François vient de publier sa première exho...
2976 lectures