Ma réaction au manifeste des Janette

L’auteure dramatique Janette Bertrand s’invite au débat sur la Charte des valeurs et passe à la table avec son menu cosigné par une vingtaine de Québécoises, les « Janette » : Le manifeste des « Janette » - Aux femmes du Québec.  Comme apéro, le principe de l’égalité entre les hommes et les femmes. Pour elle, ce droit semble compromis au nom de la liberté de religion. Je ne pense pas, tant l’égalité entre les sexes fait l’unanimité au Québec. La question est plutôt celle-ci : Est-ce que ces deux droits fondamentaux, bien protégés par les chartes des droits et libertés du Canada et du Québec, ont valeur égale ? Y a-t-il une hiérarchie des droits ? De là découle tout le reste.

Mme Bertrand sort le plat principal en affirmant que « les hommes ont de tout temps et encore de nos jours utilisé la religion dans le but de dominer les femmes ». Notez bien, « les » hommes et non « des » hommes. Signalons aussi que pour elle la religion ne fait que cela : dominer. Hélas, ce fut son expérience, et de bien d’autres aussi, dans un Québec d’il y a 60 ans étouffé par un clergé omnipuissant. Mais si la société a changé, l’Église aussi. Rien à faire, les blessures sont trop profondes pour le reconnaître. Janette ne veut rien savoir de peur de retourner en arrière. Pourtant, un sain dialogue entre croyants et incroyants abaisserait les barrières de la peur et de l’ignorance, éloignerait les insultes et la paranoïa.

Dans une entrevue à La PresseLes femmes voilées sont manipulées, Janette Bertrand confie : «Je n'aimerais pas être soignée par une femme voilée. J'aurais peur. Je me dirais : tout d'un coup, dans sa religion, qu'on ne soigne pas autant les femmes que les hommes, qu'on laisse partir les vieux plus vite.» Cette crainte sera partagée par d'autres, mais pour une raison différente, la loi sur l’euthanasie qui sera adoptée bientôt. Nous y reviendrons dans un autre blogue.

Il y a un réel malaise au Québec à parler de religion, que l’on prend plaisir à caricaturer dans les médias. On confond aisément intégrisme et religion. Bien sûr, on peut trouver de l’intégrisme dans l’Islam, le judaïsme et le christianisme, mais c’est très minoritaire. Le danger est d’instrumentaliser la religion, de la politiser, alors qu’elle ne devrait être que de l’amour. Si pour les Janette la religion est aliénante, pour d’autres femmes elle est épanouissante. Certaines se sont réapproprié leur religion, vivent avec joie leur engagement, posent des gestes autonomes en cohérence avec leur être. Elles ne sont pas folles ni manipulées. Je rencontre souvent de ces femmes, surtout catholiques, quand j’anime des retraites spirituelles dans les paroisses, dans les communautés religieuses anciennes et nouvelles.

Revenons à la Charte. Je m’en suis déjà expliqué dans un blogue du 10 septembre, Valeurs des uns, droits des autres. Oui pour l’égalité hommes-femmes et les accommodements raisonnables, non à l’interdiction du port des signes religieux par tous les employés de l’État. Cela brime la liberté de conscience et d’expression. Comment concilier l’égalité entre les sexes en excluant de la fonction publique les femmes musulmanes qui portent le foulard, car c’est surtout de cela qu’il s’agit ici ? Ne prend-on pas le risque de les confiner dans des ghettos, de les marginaliser ? N’est-ce pas une forme de manipulation ? Comment revendiquer la variété d’expression et d’émancipation des femmes en leur imposant le modèle de la majorité ? Ce qui est soumission pour les unes est autonomie pour les autres. Comment juger ? N’y a-t-il pas dans ce laïcisme une forme d’intégrisme qu’on reproche aux autres?

Lire aussi Les « inclusives » répliquent aux Janette

Également le blogue nuancé et respectueux de la journaliste Lise Ravary, Chère Janette.

Charte des valeurs ou procès des religions
15 octobre: Sainte Thérèse d'Avila

Sur le même sujet:

 

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
5 août 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Mon oncle Claude Héroux est père franciscain. Âgé ...
3375 lectures
Jacques Gauthier
9 mars 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Qui ne recherche pas le bonheur? Les sociétés marc...
3327 lectures
Jacques Gauthier
9 février 2014
Le blogue de Jacques Gauthier
C'est une histoire de famille comme on les aime. T...
2924 lectures
Jacques Gauthier
14 mars 2014
Le blogue de Jacques Gauthier
À cause de son élévation vers le ciel, la montagne...
3296 lectures
Jacques Gauthier
2 juin 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Le 2 juin 1972 marque le jour de ma conversion, de...
4858 lectures