Terre nourricière

Cour arriere 2016
 
Les arbres dans ma cour
remontent l’horloge
observent les astres
 
J’entends le poème
dans leurs feuilles
faire son nid
 
J’en saisis le mouvement
de la sève aux merles
tout au long du jour
 
Je déchiffre les mots d’amour
gravés sur l’écorce
que perce une flèche
 
Je me figure la source
abreuver les racines
du sang même des amants
 
Le tronc est leur rempart
les jours de grand épuisement
quand les bras ne suffisent plus
 
Alors une présence prend forme
pose les fondations de la forêt
destinée à de hautes frondaisons
 
Elle me prend dans son terreau
avec la plus petite plante
promesse d’avenir
 
Je retourne à la terre
mon corps nourrit
l’arbre qui pousse
 
Extrait d'un recueil à paraître en 2017 aux éditions du Noroît.
École de prière (43) Prier Marie avec le rosaire
Deux enfants, l'été

Sur le même sujet:

 

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://www.jacquesgauthier.com/

abonnez vous blog v2 down

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
10 février 2017
Le blogue de Jacques Gauthier
Le mois dernier, nous avons vu dans un article de ...
5536 lectures
Jacques Gauthier
22 février 2016
Le blogue de Jacques Gauthier
Voici la deuxième partie de mon article sur le poè...
3709 lectures
Jacques Gauthier
1 novembre 2016
Le blogue de Jacques Gauthier
Lors d’une émission d’Apostrophes, Bernard Pivot a...
3507 lectures
Jacques Gauthier
11 novembre 2016
Le blogue de Jacques Gauthier
Il fait novembre et j’ai froid Leonard je me souvi...
4642 lectures
Jacques Gauthier
23 décembre 2012
Le blogue de Jacques Gauthier
Il n'y a pas un Noël semblable, car nous changeons...
6252 lectures