Le blogue de Jacques Gauthier

Écouter, s'approcher, témoigner

Pape et jeunes

Le 28 octobre 2018, à la messe de clôture du Synode des évêques sur « Les jeunes, la foi et le discernement vocationnel », le pape François a livré une homélie magistrale sur la mission. Il voulait ainsi replacer la vocation des jeunes catholiques dans une perspective évangélique de disciples-missionnaires. La vocation est toujours liée à une mission : nous sommes choisis pour être envoyés. Retour sur cette homélie. À partir de la rencontre de Jésus avec l’aveugle Bartimée (Marc 10, 46-52), le pape souligne trois étapes fondamentales dans le cheminement de foi. Ces étapes se déclinent en trois attitudes clés pour toute personne qui évangélise, un peu comme Jésus avec les pèlerins d’Emmaüs : écouter, s’approcher, témoigner.  L’apostolat de l’oreille L’écoute est première dans la mission. L’aveugle Bartimée est seul le long de la route; il n’a personne pour l’écouter. Quand il veut parler, des gens le rabrouent pour qu’ils se taisent. Mais Jésus...

Lire la suite
  2260 lectures

La lettre du pape François aux jeunes

Pape et jeunes

Dans sa quatrième exhortation apostolique Christus vivit, « Il vit, le Christ », le pape François propose un parcours de foi qui orientera la pastorale des jeunes dans l’Église. Écrite sous forme d’une lettre adressée aux jeunes et à tout le peuple de Dieu, le texte d’environ 150 pages, divisé en 9 chapitres, arrive cinq mois après la fin du synode des évêques sur « les jeunes, la foi et le discernement vocationnel ». On reconnaît d’emblée le style direct et personnel de François, qui s’exprime souvent à la deuxième personne, dans la foulée de son exhortation précédente sur l’appel à la sainteté dans le monde actuel Gaudete et Exsultate.  Le ton est donné dès le début, qui rappelle celui de son livre d’entretiens avec le journaliste italien Thomas Leoncini, Dieu est jeune : « Il vit, le Christ, notre espérance et il est la plus belle jeunesse de ce monde. Tout ce qu’il touche devient jeune, devient...

Lire la suite
  12056 lectures

En avant, la vie!

Mort

Lors d’une émission d’Apostrophes, Bernard Pivot avait demandé à sœur Emmanuelle (1908-2008) quel était son mot préféré. La réponse fut immédiate : Yalla!, mot arabe qui signifie : « En avant ! » La mort est en avant, notre naissance aussi. Nous n’avons jamais fini de naître. Pour les croyants et croyantes, la mort est vue comme le jour de leur véritable naissance. Thérèse de Lisieux, décédée le 30 septembre 1897, écrivait : « Je ne meurs pas, j’entre dans la vie ». De son côté, Félix Leclerc chantait : « C’est grand la mort, c’est plein de vie dedans ». Un accompagnement par la présence J’ai relaté dans le livre Récit d’un passage les derniers mois de la vie de mon beau-père. Mon accompagnement auprès de lui m’a rendu plus humain et plus lucide face à la mort. J’ai surtout retenu trois choses de cette expérience. La vie n’a de sens que dans la...

Lire la suite
  3906 lectures

L'accompagnement des mourants: récit d'un passage

Mon livre Récit d'un passage apporte une pierre de plus à l'importance de l’accompagnement des mourants. J'en témoigne avec émotion les 15 premières minutes à l'émission "Église en sortie" de Sel et Lumière du 10 juin 2016. J’ai montré dans ce récit de la mort de mon beau-père comment la famille peut accompagner un homme en fin de vie et comment celui-ci soutient ses proches à sa manière. La beauté de ce don mutuel révèle la profondeur de la relation humaine lorsqu’elle est assumée jusqu'à la fin, à la suite du Christ.  En ces temps où l'on parle beaucoup de mourir dans la dignité, de soins palliatifs, de compassion, d’euthanasie, de suicide assisté, prenons-nous vraiment le temps de vivre ce passage essentiel de la vie jusqu’au bout ? (Relire ma réflexion sur ce sujet si délicat dans ce billet du blogue: L'euthanasie et le dur labeur de vivre). Le temps que nous prenons pour accompagner...

Lire la suite
  4594 lectures

En acceptant, vous accéderez à un service fourni par un tiers externe à https://www.jacquesgauthier.com/

©Jacques Gauthier,  tous droits réservés