Écologie et sainteté

Dans son encyclique prophétique sur l’écologie intégrale, Laudato si', le pape François nous invite à porter attention aux petits détails quotidiens, où s’exercent la protection de la vie sous toutes ses formes et le respect de l’environnement. Il élargit la notion d’écologie aux gestes d’amour qui sont au cœur même de la petite voie de sainteté de Thérèse de Lisieux. 

« L’exemple de sainte Thérèse de Lisieux nous invite à pratiquer la petite voie de l’amour, à ne pas perdre l’occasion d’un mot aimable, d’un sourire, de n’importe quel petit geste qui sème paix et amitié. Une écologie intégrale est aussi faite de simples gestes quotidiens par lesquels nous rompons la logique de la violence, de l’exploitation, de l’égoïsme ». (no 230)

ecologie arbre

La sainteté des petits gestes

Dans son exhortation sur la sainteté Gaudete et Exsultate, le pape François montre comment Jésus invitait ses disciples à porter attention à ces petits détails de la vie : c’est le vin qui est en train de manquer lors d’une fête, la brebis qui est perdue, la veuve qui offre ses deux piécettes, l’huile en réserve pour les lampes au cas où tarderait le fiancé, la demande à ses disciples de vérifier combien de pains ils avaient… La liste est longue. Il faut savoir protéger ces petits détails de l’amour, car nous continuons ainsi l’œuvre du Ressuscité.

La communauté qui préserve les petits détails de l’amour, où les membres se protègent les uns les autres et créent un lieu ouvert et d’évangélisation, est le lieu de la présence du Ressuscité qui la sanctifie selon le projet du Père. Parfois, par un don de l’amour du Seigneur, au milieu de ces petits détails, s’offrent à nous des expériences consolantes de Dieu. (no 145)

« Au soir de notre vie, nous serons jugés sur l’amour », disait Jean de la Croix. Notre défi est d’accomplir les choses ordinaires avec un amour extraordinaire pour construire un monde meilleur. Pour le pape François, cet amour ne se cantonne pas dans la sphère privée, il est aussi civil et politique, comme il le montre dans Laudato si' : 

« Dans ce cadre, joint à l’importance des petits gestes quotidiens, l’amour social nous pousse à penser aux grandes stratégies à même d’arrêter efficacement la dégradation de l’environnement et d’encourager une culture de protection qui imprègne toute la société. Celui qui reconnaît l’appel de Dieu à agir de concert avec les autres dans ces dynamiques sociales doit se rappeler que cela fait partie de sa spiritualité, que c’est un exercice de la charité, et que, de cette façon, il mûrit et il se sanctifie. (no 231)

Sainteté et solidarité

Il n’est pas habituel d’unir sainteté, écologie et solidarité, en lien avec la sauvegarde de notre « maison commune ». En montrant que tout est lié, en nous et autour de nous, le pape François prône une sainteté de communion, une écologie intégrale, une solidarité spirituelle. Et si c'était le chemin qu'il fallait prendre pour sauver la planète, et nous-mêmes. 

Nous ne sommes pas le fruit du hasard et de la nécessité, mais d’un Dieu qui est relation entre trois personnes : le Père, le Fils et l’Esprit. Nous sommes voulus pour nous-mêmes, parce que nous sommes créés à l’image de Dieu. Tout est lié dans l’espace et le temps, sur la terre et dans le ciel; tout est relation entre l’univers visible et invisible. Nous sommes interdépendants dans le don de soi, ce qu’évoque le mystère de la communion des saints. Plus nous donnons ce que nous avons reçu, plus nous sommes libres et saints, à l’image de la Trinité. 

« Les créatures tendent vers Dieu, et c’est le propre de tout être vivant de tendre à son tour vers autre chose, de telle manière qu’au sein de l’univers nous pouvons trouver d’innombrables relations constantes qui s’entrelacent secrètement […] En effet, plus la personne humaine grandit, plus elle mûrit et plus elle se sanctifie à mesure qu’elle entre en relation, quand elle sort d’elle-même pour vivre en communion avec Dieu, avec les autres et avec toutes les créatures. Elle assume ainsi dans sa propre existence ce dynamisme trinitaire que Dieu a imprimé en elle depuis sa création. Tout est lié, et cela nous invite à mûrir une spiritualité de la solidarité globale qui jaillit du mystère de la Trinité. » (no 240)

Extrait du chapitre 5 de mon livre Devenir saint. Petit mode d'emploi (Emmanuel / Novalis).

Lire aussi dans ce blogue: L'encyclique Laudato Si' du pape François.

La 6e vidéo de 20 minutes de la retraite sur la sainteté, dans ma chaîne YouTube.

 

Cinq ennemis de la sainteté
La sainteté: un chemin d'imperfection

Sur le même sujet:

 

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://www.jacquesgauthier.com/

abonnez vous blog v2 down

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
3 janvier 2020
Le blogue de Jacques Gauthier
Depuis le premier film, en 1977, jusqu’à L’As...
1249 lectures
Jacques Gauthier
24 janvier 2018
Le blogue de Jacques Gauthier
Entretien avec Nathalie Calmé sur la crise de la q...
3613 lectures
Jacques Gauthier
12 mai 2015
Le blogue de Jacques Gauthier
"L'abandon, ce fruit délicieux de l'amour", disait...
4842 lectures
Jacques Gauthier
21 avril 2015
Le blogue de Jacques Gauthier
Dans cette troisième semaine du temps pascal, l'Ég...
3227 lectures
Jacques Gauthier
3 mars 2020
Le blogue de Jacques Gauthier
Les anges existent-ils vraiment? C’est la question...
1328 lectures