L'ancien et le nouveau

Nouvel an 2017
 
La main accrochée aux heures
je dessine pour ma petite-fille
la fuite du temps dans mes cheveux
 
Je m’abaisse à sa hauteur
au vestibule de la maison
l’euphorie de se retrouver
 
Elle n’attend que cela
se jeter dans mes bras
m’élever à ses yeux
avec tout l’abandon du monde
l’ivresse de la confiance
 
Fraîche cuvée du nouvel an
quelle soif me pousse
à boire cette joie
comme si j’embrassais la mer
touchais le ciel azuré
mon hommage levé
aux enfants de la promesse
 
Les vœux de bonheur
fondent comme neige
quand la tendresse relie
le proche et le lointain
l’ancien et le nouveau
 

Ce poème est tiré de mon recueil Un souffle de fin silence, Montréal, éditions du Noroît, à paraître en février 2017.

Lire également sur ce blogue : La bénédiction du Jour de l’an

3 janvier: le Saint Nom de Jésus
Noël: l'éternité dans le temps

Sur le même sujet:

 

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://www.jacquesgauthier.com/

abonnez vous blog v2 down

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
15 septembre 2015
Le blogue de Jacques Gauthier
L’un des beaux fruits du monachisme est la visionn...
5187 lectures
Jacques Gauthier
19 mai 2020
Le blogue de Jacques Gauthier
Depuis une vingtaine d’années, je donne des retrai...
4039 lectures
Jacques Gauthier
21 janvier 2014
Le blogue de Jacques Gauthier
La foi est une expérience qui indique une directio...
7570 lectures
Jacques Gauthier
12 août 2020
Le blogue de Jacques Gauthier
Dans notre marche vers la sainteté, nous avons plu...
1320 lectures
Jacques Gauthier
23 février 2020
Le blogue de Jacques Gauthier
À la mort du fondateur de l’Arche, le 8 mai 2019, ...
10685 lectures