Les 5 P et 10 conseils pour devenir saint

Dernier entretien d'une série de 8 vidéos de la retraite sur la sainteté, que vous pouvez voir en tout temps dans ma chaîne YouTube. Les entretiens sont extraits du livre Devenir saint. Petit monde d'emploi (Emmanuel/Novalis).

Les chemins pour devenir saint passent par les cinq sens et la fidélité à ce que j’appelle les cinq « p », les cinq partages : parole, prière, pardon, pain, présence.

La personne en marche vers la sainteté écoute la parole de Dieu qui guide ses pas, s’exerce à le voir par une prière de foi qui la transforme, le touche par le pardon qui la guérit, goûte le pain descendu du ciel qui la nourrit, sent obscurément sa présence au-dedans qui la vivifie.

Écouter la Parole

Devenir saint, c’est se brancher sur la Parole, comme le sarment est greffé à la vigne. Cette parole de feu brûle le cœur sur nos chemins d’Emmaüs. N’est-ce pas la première attitude du disciple? Écouter la parole du Maître pour porter un fruit de sainteté. Et comme on juge l’arbre à ses fruits, on juge le disciple aux fruits de l’Esprit qui résultent d’une écoute attentive de la parole de Dieu : « amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, fidélité, douceur et maîtrise de soi » (Ga 5, 22-23).  

Voir dans la prière

Que nous priions seul, avec ou pour les autres, devant une icône ou un crucifix, à la maison ou à l’église; que nous récitions le chapelet, en marchant ou en auto; que nous contemplions en silence l’amour de Dieu ou méditions sa parole, la prière est le secret de la sainteté. Par la prière, nous voyons l’autre comme un reflet de la lumière du Christ. Notre vie devient elle-même oraison, et celle-ci un chant que Dieu réveille en nous. 

Toucher par le pardon

Pas de pardon, pas de sainteté. Donner un pardon ouvre à la vérité, à l’humilité, à l’amour. Recevoir un pardon permet de recréer le lien, de grandir, d’aimer. Qu’en est-il aujourd’hui de nos pardons? Nous sommes les mains de Jésus lorsque nous pardonnons à nos enfants, parents, amis, ennemis, voisins. Nos pardons et nos larmes écrivent l’Évangile d’aujourd’hui dans une perspective communautaire. C'est ce que nous révèle aussi le sacrement de la réconciliation, appelé aussi sacrement du pardon.   

Goûter le pain

Il est un temps où le saint en devenir est tellement amoureux de Dieu qu’il goûte ce qu’il y a de plus intime en Dieu : son corps et son sang. Sa vie devient une longue messe ininterrompue. Le Christ lui donne son pain pour combler la faim qu’il a de Dieu et il lui donne le plus petit à aimer pour combler la faim que Dieu a de nous : « Chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait » (Mt 25, 40). L'eucharistie vient unifier notre marche vers la sainteté. Elle transforme l’instant présent en expression de l’amour de Dieu.

Sentir la présence

Jésus a promis une présence unique et intime qui dépasse toutes les attentes contenues dans l’Ancien Testament, tous les espoirs des religions et les désirs des amours humains : sa présence en nous avec le Père et l’Esprit. Jésus est au milieu de nous lorsque deux ou trois sont réunis en son nom, il est avec nous lorsque nous nous aimons les uns les autres, il est présent en nous comme son chez-soi lorsque nous gardons sa parole. Nous n’avons pas de plus grand bonheur que ce partage durable de sa présence qui englobe les quatre autres partages : la parole, la prière, le pardon, le pain. 

Eglise saintete

Dix conseils pour devenir saint 

La fréquentation de nos amis les saints m’a inspiré ces conseils. Il y en a d’autres, bien sûr, selon la sensibilité de chacun. N’oublions pas que les voies de Dieu ne sont pas les nôtres et qu’il y a autant de chemins pour aller à Dieu qu’il y a d’individus. Dans mon livre Devenir saint,  je développe chaque conseil, qui est suivi d’une citation de l’exhortation du pape François sur l’appel à la sainteté dans le monde actuel. Ici, je les énumère: 

Désirer être unis à Dieu 
Laisser faire Jésus 
Méditer l’Évangile avec Marie 
Vivre les Béatitudes 
Conjuguer action et contemplation 
Consentir à la prière et à la miséricorde
Accueillir et pardonner 
Prêter attention aux détails quotidiens
Avoir besoin des autres en toute humilité
Faire des actes de foi, d’espérance et d’amour 

La prière, la parole de Dieu et les sacrements, surtout l’Eucharistie, demeurent les moyens les plus simples et les plus directs pour devenir saint. Il suffit de nous unir à Dieu dans la foi, l’espérance et l’amour. Là est l’essentiel. 

Pour aller plus loin, lire les articles de mon blogue sur la sainteté.

La huitième et dernière vidéo de 27 minutes de la retraite sur la sainteté.

 

La spiritualité de Thérèse de Lisieux
Cinq ennemis de la sainteté

Sur le même sujet:

 

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://www.jacquesgauthier.com/

abonnez vous blog v2 down

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
20 octobre 2014
Le blogue de Jacques Gauthier
Je vous partage cette vidéo de 26 minutes sur mon ...
5495 lectures
Jacques Gauthier
18 juin 2014
Le blogue de Jacques Gauthier
L’exercice de la présence de Dieu est un moyen sim...
8981 lectures
Jacques Gauthier
7 juin 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Le coeur est vu comme le symbole de l’amour, le li...
5040 lectures
Jacques Gauthier
6 avril 2014
Le blogue de Jacques Gauthier
Rencontre avec Bernard Perroy pour la revue frança...
3259 lectures
Jacques Gauthier
18 mai 2018
Le blogue de Jacques Gauthier
Pour aller à Dieu dans l’oraison intérieure, il es...
2981 lectures