Le blogue de Jacques Gauthier

Cliquez sur les onglets de la barre pour voir les mots-clés et le calendrier des articles

Charte de la laïcité ou de l'humiliation

signes religieux
Nous ne sommes pas seuls à habiter la terre. Depuis longtemps, des gens venus d’ailleurs arrivent au Québec avec leurs coutumes et leurs croyances. Ils découvrent un territoire aux saisons bien marquées, s’adaptent en douceur, s’intègrent plus ou moins, deviennent nos voisins. On s’apprivoise mutuellement, nous créons des liens, comme dirait Saint-Exupéry. Tranquillement, la méfiance se transforme en confiance, l’ignorance en connaissance et la tolérance en respect. S’il y a parfois des mésententes, des incompréhensions, si le bon sens ne se fraye pas toujours un chemin d’eux à nous et de nous à eux, on essaie de trouver des accommodements raisonnables. Et on finit la plupart du temps par s’entendre, hors des tribunaux, car ils font partie un peu de la famille, « et les humains sont de ma race » (Gilles Vigneault).Y avait-il péril en la demeure pour qu’un gouvernement minoritaire propose une charte de la laïcité qui divise la population à...
Lire la suite
  3182 lectures
  0 commentaires

2 février: La fête des lumières

Presentation Jesus au Temple
Symeon
Déjà quarante jours que Jésus est né. En Juifs pieux, Marie et Joseph vont au temple pour accomplir la loi de Moïse : la purification de la mère et la consécration à Dieu de tout premier-né mâle.Les parents s’avancent dans le temple et offrent au prêtre deux tourterelles, ou bien est-ce deux jeunes colombes? Le prêtre accueille l’humble offrande, fait sur la jeune mère le rite d’absolution, consacre l’enfant. Dieu en son Fils se soumet à la Loi pour nous en délivrer et faire de nous ses enfants bien-aimés. Ainsi s’achève la première procession de la nouvelle Alliance. Les temps sont accomplis.La rencontre de la lumièreSoudain, surgit un homme de l’ancienne Alliance qui attend depuis longtemps la Consolation d’Israël, un veilleur des temps nouveaux qui va enfin voir l’aube, un juste poussé par l’Esprit Saint qui va basculer dans une autre histoire. Le vieux Syméon nous représente dans cette procession qui...
Lire la suite
  16049 lectures
  0 commentaires

École de prière (19) Les chaînes de prière

Chaine de priere 1
Chaine de priere 2
Chandelles
Il m'arrive de recevoir ce qu'on appelle une « chaîne de prière » envoyée à plusieurs. On me demande de prier pour une intention spéciale : guérison d'un enfant, libération d'un otage, paix dans tel pays... À quoi ça sert ?Je dirais d'abord à m'unir à une communauté, à être en communion avec d'autres. C'est dans cette perspective que le pape François avait demandé de prier et de jeûner pour la paix en Syrie le 7 septembre 2013. Qu'on pense aussi à toutes ces personnes qui vont en pèlerinage dans les sanctuaires pour demander l'intercession de la Vierge Marie, par exemple.Il ne s'agit pas ici de ces demandes de prières que l'on retrouve sur Internet, comme avoir du succès, de l'argent, où l'on exhorte à ne pas briser la chaîne, sinon personne ne sera exaucé. Là, on tombe dans la superstition et la pensée magique. Prier, ce n'est pas soumettre Dieu...
Lire la suite
  3561 lectures
  0 commentaires

Mémoire de l'Holocauste

Auschwitz
Auschwitz 2
Le 27 janvier est la journée mondiale pour commémorer l'holocauste et prévenir les crimes contre l'humanité. C'est un 27 janvier que le camp d'Auschwitz-Birkenau a été libéré par l’Armée rouge en 1945. Il y a eu plus d'un million de victimes à ce camp d'extermination. L’horreur de la Shoah demeure une honte pour l’humanité. Il ne faut jamais oublier. Pour continuer à garder vivante la mémoire de cette tragédie, je vous partage ces extraits de mon recueil Rêveries au Pont d'Oye, suivi de Métamorphose de la chair.Métamorphose de la chair, les corps entassés comme du pain dans les fours. Des millénaires d’évolution pour en arriver là : se tenir debout, inventer les outils, habiter le territoire, fonder la fraternité. À Auschwitz, on ramasse les cheveux et les dents en or. Pour le reste… Les déportés se voient dans le regard horrifié des autres. Ils créent un langage pour toucher l’Autre qui se tait. Ce qui était...
Lire la suite
  4378 lectures
  0 commentaires

24 janvier: Saint François de Sales, patron des journalistes

Francois de Sales
Fleurs Roses
 Le 24 janvier 2001, Jean-Paul II avait parlé de François de Sales en ces termes : « Anticipant sur le Concile Vatican II, il a indiqué la voie de la sainteté comme un appel adressé à tout état de vie » (Zenit.org). Puis, il lança cette invitation aux jeunes mariés : « En suivant les enseignements de saint François de Sales, sachez construire chaque jour votre adhésion à l'Evangile dans votre fidélité réciproque à l'amour ».Ces paroles mettent en évidence trois grandes caractéristiques de la spiritualité de François de Sales : la sainteté accessible à tous, l’Évangile comme règle de vie et l’amour comme unique méthode. Ce n’est pas nécessaire d’être dans les cloîtres, de faire de longues prières, d’avoir tel style de vie pour se sanctifier, l’important est de désirer vivre la sainteté au quotidien, là où nous sommes. François de Sales venait ainsi de simplifier la vie chrétienne. Avec lui, la liberté retrouve sa place au...
Lire la suite
  4665 lectures
  0 commentaires

L'expérience de la foi

Desert
Création Michel-Ange
Bon larron
La foi est une expérience qui indique une direction par un autre chemin que la science; elle précède le savoir et elle est non vérifiable en laboratoire.L’expérience de la foi relie l’humain et le spirituel, s’ancre aux grandes questions existentielles, sans verser dans l’individualisme et le relativisme : Qui suis-je ? Quel est le sens et le but de la vie ? Quels sont l’origine et le but de la souffrance ? Quelle est la voie pour parvenir au vrai bonheur ? Qu’est-ce que la mort? Qui est Dieu?L’expérience de la foi s’enracine dans ce questionnement qui sourd de notre terreau humain, d’où l’universalité de la religion. La religion chrétienne, comme toute religion, n’est pas une panacée à tous les problèmes, mais elle inspire une interprétation du monde, une manière d’envisager la souffrance, un engagement dans la société, une confiance en un Dieu Père, une paix dans le Christ, une communion dans...
Lire la suite
  5911 lectures
  0 commentaires

Béatitudes pour gens stressés

Lampe
Heureux qui se lève tôt pour chercher la sagesse,il la trouve assise à sa porte. Heureux qui se consacre à l’inutile gratuité,il entre en vacances chez Dieu. Heureux qui prend le temps d’exister simplement,il croise l’Auteur du septième jour. Heureux qui plonge dans les racines de son être,il sent la source sourdre en lui. Heureux qui se reconnaît mendiant d’absolu,il nomme l’appétit de son cri. Heureux qui découvre son visage intérieur,il bascule dans la joie. Heureux qui regarde l’autre comme Dieu le voit,il devient ce qu’il contemple. Heureux qui se repose en Dieu,il ne fatigue pas les autres. Écrit à l'occasion de la fête liturgique de l'ermite saint Antoire le Grand, 17 janvier, dans mon florilège Prières de toutes les saisons, p.72. 
  4101 lectures
  0 commentaires

École de prière (18) Persévérer dans la prière

Priere 1
Priere 2
Tous les alibis sont bons pour ne pas persévérer dans la prière. Qui n'a pas déjà entendu ces remarques? "J'aide les autres, c'est mieux que de perdre son temps à prier. Mon travail, c'est une prière, cela me suffit. Je suis plus de tempérament actif que contemplatif."Aimer les autres et faire de son travail une prière, c’est bien, mais pourquoi cela nous éloignerait de la prière personnelle et silencieuse? Si on on consacre un temps quotidien à l'oraison, par exemple quelques minutes le matin, notre travail portera encore plus de fruits et notre action ne dégénérera pas en agitation. Saint Benoît avait visé juste en prenant pour devise : Ora et labora (« Prie et travaille »).  Le temps que nous prenons pour Dieu dans la prière sera d’autant plus fécond si nous avons la volonté de vivre le reste de la journée dans une attitude de prière, c’est-à-dire d’accueil de l’autre et de...
Lire la suite
  3818 lectures
  0 commentaires

7 janvier: Saint frère André

Frere-Andre
Frere-andre-une-pensee-par-jour
Oratoire
À la fin du 19e siècle, un frêle religieux de la Congrégation de Sainte-Croix, portier au collège Notre-Dame à Montréal, contemplait souvent la montagne qui se dressait devant sa fenêtre. Il y voyait un oratoire dédié à la gloire de saint Joseph. Cette vision était portée par une foi à transformer les montagnes. Le rêve deviendra réalité. À sa mort, le 6 janvier 1937, un million de personnes convergeront vers la dépouille de l’humble frère, au pied de l’Oratoire du Mont-Royal, le plus grand lieu de pèlerinage au monde consacré à saint Joseph.Frère André a été canonisé à Rome par Benoît XVI le 17 octobre 2010, devenant ainsi le premier homme né au Canada à recevoir une telle grâce. Normalement, la fête liturgique d'un saint est associée à celle de sa mort, considérée comme le jour de sa naissance au Ciel. Mais comme la solennité de l'Épiphanie est célébrée le 6 janvier...
Lire la suite
  5891 lectures
  0 commentaires

Épiphanie, l'étoile des Écritures

Epiphanie 1
Epiphanie 2
Fête de l'Épiphanie ou fête des Rois? Je les trouve bien sympathiques ces mages qui se mettent en route à la suite d'un signe. « Nous avons vu se lever son étoile et nous sommes venus nous prosterner devant lui. » (Matthieu 2, 2) L'évangéliste ne dit pas qu'ils sont rois, ni combien ils sont. Leurs noms ne sont pas mentionnés, leur nationalité non plus, ni que l'étoile a guidé toute leur route.Nous savons qu'ils viennent d'Orient, donc qu'ils sont des non-juifs, et qu'ils se rendent à Jérusalem pour se renseigner où trouver le roi des Juifs qui vient de naître. Car le salut est pour tous et Jésus va se manifester (sens du mot épiphanie) à toutes les nations. Ce sont d'ailleurs ces étrangers qui vont reconnaître l'action de Dieu en la personne de Jésus, non les autorités juives représentées par Hérode.Où le trouver?La question "où le trouver" est primordiale. Les mages...
Lire la suite
  4129 lectures
  0 commentaires

La bénédiction du Jour de l'an

Mon pre
La liturgie nous présente toujours ce texte au début d'une nouvelle année: « Que le Seigneur te bénisse et te garde ! Que le Seigneur fasse briller sur toi son visage, qu’il se penche vers toi » (Nombres 6, 24-25). Bénir signifie vouloir du bien, souhaiter ce qu’il y a de meilleur, transmettre la lumière, faire grandir. La prière de bénédiction est au cœur de la tradition juive. Rien de magique là-dedans. La bénédiction est une parole qui a du poids, parce qu’elle rend léger ; parole qui engage et qui nous rapproche des autres.Prenons l’exemple de la bénédiction du Jour de l’an qui était très populaire au Québec. Cette tradition se perd de plus en plus dans nos sociétés sécularisées. Dommage, car nous avons besoin de rites qui expriment le sacré. La bénédiction du Premier de l’an est une liturgie familiale célébrée dans cette petite église domestique qu’est la maison....
Lire la suite
  16878 lectures
  0 commentaires

Trente-cinq ans de mariage. Lettre à mon épouse

jacques a son mariage 78 - Version 2
35e mariage 2
Pape 2 livre
Le 30 décembre 1978, nous disions devant Dieu et les hommes : « Oui, je le veux ». Tu parles d’une idée de se marier entre Noël et le Jour de l’an, même si les arbres avaient revêtu leurs habits de noce. Trop fatigués pour fêter cet anniversaire chaque année, nous avons préféré le 1er mai, jour où l’on s’est dit « je t’aime » la première fois. De l’absolu de cet amour fondateur découle tout le reste.Trente-cinq ans, déjà ! En me réveillant ce matin, je t’ai dit : « T’as beaucoup ronflé cette nuit ». Pas très romantique, n’est-ce pas ? Et de me répondre : « Après trente-cinq ans, la marchandise est non échangeable ». L’humour, voilà une première pierre à conserver sur le chemin quand on jette un coup d’œil au rétroviseur de notre vie à deux. Humour, humilité, pour être capable de rire de soi, de notre couple, sans blesser. Un couple qui rit est un couple uni,...
Lire la suite
  20120 lectures
  0 commentaires

Le fabuleux destin de Lucie

photo Lucie
La vie est un mystère qui nous échappe, mais l'amour permet de l'accueillir jusqu'au bout, de la naissance à la mort. Daniel et Lise Lanoie en témoignent dans un article de la revue de l'Église de Saint-Hyacinthe, L'Envoi, (novembre-décembre 2013, p. 8-9).Daniel et Lise ont déjà deux enfants lorsque naît Lucie le 24 janvier 1979. On l'hospitalise à l'âge de trois mois et on lui découvre de nombreux handicaps : microcéphalie, scoliose, surdité partielle, déficience intellectuelle profonde. Les parents se retrouvent autour d’une table multidisciplinaire avec un neurologue, un psychologue, des médecins, une travailleuse  sociale, pour se faire dire que  leur fille a une espérance de vie d'une dizaine d'années. L’équipe tente de les convaincre de la placer en institution, car elle va nécessiter beaucoup de soins et qu'il est très difficle pour un couple de traverser cette épreuve. Leur décision est sans équivoque."Nous choisissons de faire confiance à la vie et l’amour que nous...
Lire la suite
  4745 lectures
  0 commentaires

Naître avec l'enfant de Bethléem

creche
 Noël demeure une fête très populaire, plus que Pâques, même si celle-ci est le sommet de l’année liturgique. Pourtant, si nous célébrons la naissance de Jésus, c’est parce qu’il est ressuscité. L’Église n’a pas vraiment d’intérêt à célébrer un mort. Le Christ est vivant, il nous sauve et il veut naître chaque jour en chacun de nous. C’est la venue de l’Emmanuel, Dieu avec nous, l’étoile qui brille dans la nuit de nos doutes. Notre naissance se vit dans le présent de cet aujourd’hui de la liturgie où Dieu vient à nous à chaque eucharistie, chaque Noël.L’éternelle enfance de DieuC’est la foi chrétienne qui donne tout son sens à la solennité de la Nativité du Seigneur, la naissance de Dieu en notre chair. Une grâce spéciale est toujours accordée à Noël. Elle découle de «l’éternelle enfance de Dieu», selon l’expression de Paul Claudel. Cette grâce de Noël se manifeste dans le...
Lire la suite
  3430 lectures
  0 commentaires

L'euthanasie et le dur labeur de vivre

soins
Grand papa Bernier
Personne n’aime souffrir et tout le monde souhaite mourir dans la dignité. Pour la personne gravement malade, il y a des jours où rester en vie devient un dur labeur. Il est alors tentant de dire « non » au terrible devoir de vivre. Quand le personnel médical n’arrive pas à trouver le bon dosage de médicaments, quand le malade concentre toute son énergie à se survivre, à retrouver son identité, je peux comprendre qu’on pense à l’euthanasie. Il s’agit de ma liberté, dit-on, mais à quel prix?Une pente glissanteÀ ce jour, trois pays européens et deux États américains seulement ont légalisé l’euthanasie. On n’ouvre pas impunément cette boîte de Pandore sans de possibles dérives, comme on le voit actuellement en Belgique. On rapporte des décès par euthanasie sans la demande ou le consentement du patient. Le 12 décembre 2013, une nouvelle étape a été franchie avec le vote du Sénat...
Lire la suite
  5061 lectures
  0 commentaires

La joie en toi

Joie Prodigue
 La joie m'attend au carrefour. Elle est déjà assise dans mon silence. Seule sa manière de se révéler change ma façon de voir. Les bornes sont inutiles, les haltes sont dépassées.La fête de la joie ranime la braise de mes amours humains. Joie faite de rien, aiguisant mes sens spirituels. Joie qui me repose de ce que j’ignorais de moi. Joie qui demande l’abandon à la présence, non à la passivité. Joie de chanter le ciel donné."J'ai arrêté de compter les étoiles quand j'ai compris que le ciel ne m'appartenant pas, on ne pouvait donc pas me le dérober" (Dany Laferrière, L'art presque perdu de ne rien faire).La joie est fille de l'Avent: on l'attend, on l'accueille. Il suffit d'être. Elle chasse les "ismes": le défaitisme, le négativisme, le relativisme. Le cœur voudrait tant exploser de joie, malgré les naufrages possibles. Vienne la neige dans l’espace, des cheveux d’anges pour la joie des...
Lire la suite
  3507 lectures
  0 commentaires

Marie à l'aube de ma vie

Jacques 7 ans 1ere communion
Marie
Mes parents venaient d’emménager dans leur nouvelle maison à Grand-Mère avec leur enfant d’un an. Ma mère était de nouveau enceinte. Très épuisée vers la fin de sa grossesse, le médecin lui ordonna un repos complet. Craignant pour la santé de son deuxième bébé, elle avait promis à Marie que si l’accouchement se passait bien elle le lui consacrerait. Je fus donc baptisé le 8 décembre 1951, devenant ainsi enfant de l’Église et membre de cette grande famille qu’est la communion des saints. J'ai été oint de l'Esprit, comme Jésus, devenant prêtre, prophète et roi.Marie aura toujours une grande importance dans ma vie, d'autant plus que je suis né près du Sanctuaire Notre-Dame du Cap, très important au Québec. Chaque fois que je la prie, par exemple en récitant le chapelet, ou en le « marchant » avec mon épouse, je sais que les saints ne sont jamais loin, sans parler des anges....
Lire la suite
  4386 lectures
  0 commentaires

Nelson Mandela: une conscience, une inspiration

Mandela
La vie de Nelson Mandela relève de l’épopée, à une époque où de grands changements sont survenus, comme la fin du communisme et la chute du mur de Berlin. Je retiens de lui la cohérence entre les paroles et les actions, l’élégance tranquille de son âme, la persévérance dans le combat pour une cause noble et juste. De la trempe des prophètes bibliques, il a surtout été un homme de foi, d’espérance et d’amour.Mandela a cru qu’il pouvait vaincre le régime de l’apartheid par sa puissance intérieure, un peu comme l’a fait Gandhi pour l’Inde. Il a puisé son énergie dans ses convictions les plus profondes, en fidélité à ce que lui dictait sa conscience. Comme Soljenitsyne, il a peu parlé de sa foi chrétienne, jugeant que c'était d'ordre personnel. Il a espéré toute sa vie que son peuple verrait la lumière de la liberté, même quand il a été condamné...
Lire la suite
  3211 lectures
  0 commentaires

Mon blogue, déjà un an

Servir
Le 20 novembre 2012, j'arrivais dans la blogosphère en publiant mon premier billet: Commencement. J'avais écrit: "Ce blogue est hébergé sur mon site Web. On verra bien à l'usage quelle direction il prendra, quel sera sa couleur, sa musique". Un an plus tard, après 130 billets, je peux dire que mon blogue a pris des directions inattendues, selon l'actualité, mais il a toujours gardé la couleur de l'Évangile et un parfum qui est le mien, aux effluves plus poétique, spirituel.Les sujets n'ont pas manqué: la tuerie de Newtown, les pensionnats autochtones, la renonciation de Benoît XVI et l'élection de François, l'horreur au marathon de Boston, les JMJ de Rio, la charte des valeurs et de la laïcité. Plusieurs de ces billets furent repris dans les journaux comme Le Droit et Le Devoir. S'il arrive qu'un texte soumis ne soit pas publié, je sais qu'il le sera sur mon blogue. C'est là un avantage...
Lire la suite
  3283 lectures
  0 commentaires

(École de prière 17) Prier avec les distractions



« Dès que je me mets en présence de Dieu au début de l’oraison, les distractions arrivent tout de suite. Est-ce normal » ?Oui, c’est un signe que tu es vivant et que ton imagination fonctionne. Tous les priants connaissent les distractions, que ce soit durant la prière vocale, liturgique, ou durant la méditation, l’oraison. Thérèse d’Avila a montré qu’en entrant dans le silence de Dieu, on renonce délibérément à l’activité de nos sens. « L’âme recueille toutes ses puissances et rentre en elle-même avec son Dieu » (Chemin de la perfection, 28). On se met volontairement dans la nuit, nous dit de son côté Jean de la Croix : nuit des sens, nuit de la raison, nuit de la foi, nuit de Dieu. Cet état est déroutant pour nous qui cherchons à tout contrôler, à tout comprendre, alors qu’il s’agit de s’abandonner, de se laisser prendre par l’amour de Dieu. Pour Thérèse d’Avila, les distractions dans...
Lire la suite
  4461 lectures
  0 commentaires

abonnez vous blog v2 down

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
8 août 2015
Le blogue de Jacques Gauthier
Au Québec, l’expression « mon chien est mort&...
7734 lectures
Jacques Gauthier
15 avril 2019
Le blogue de Jacques Gauthier
 Marie, tu n’as pas abandonné ton filsaux sup...
1420 lectures
Jacques Gauthier
11 novembre 2016
Le blogue de Jacques Gauthier
Il fait novembre et j’ai froid Leonardje me souvie...
3949 lectures
Jacques Gauthier
21 août 2017
Le blogue de Jacques Gauthier
Je vous partage une recension de Notre coeur ...
1687 lectures
Jacques Gauthier
12 janvier 2017
Le blogue de Jacques Gauthier
Il arrive que l’on me demande de prier en portant ...
4780 lectures