Le blogue de Jacques Gauthier

Cliquez sur les onglets de la barre pour voir les mots-clés et le calendrier des articles

28 avril: Saint Louis-Marie Grignion de Montfort

Saint Louis de Montfort
Ce saint français, contemporain de Louis XIV, a eu une grande influence sur bien des gens. Peu d’hommes ont travaillé autant que lui à répandre la dévotion mariale. Il a ouvert le chemin d’un authentique culte marial.Le 13 octobre 2000, Jean-Paul II avait confié aux membres du 8e Colloque international de Mariologie, réunis à Rome pour réfléchir sur la possibilité que Grignion de Montfort soit proclamé docteur de l’Église : « Pour moi, saint Louis-Marie Grignion de Montfort constitue une figure de référence significative, qui m’a éclairé dans des moments importants de ma vie » (zenit.org). Sa devise Totus tuus s’inspirait de la célèbre formule du grand apôtre de Marie : « Tout à Jésus par Marie. »Un désir brûlant pour Jésus et MarieLouis-Marie Grignion est né à Montfort-sur-Meu, près de Rennes, en 1673, dans une famille très chrétienne et pauvre. Élève des jésuites de Rennes, il entre au séminaire de Saint-Sulpice, près de Paris. Il suit en même temps...
Lire la suite
  3829 lectures
  0 commentaires

Cardinal Jean-Claude Turcotte (1936-2015), témoin de l'Évangile

Cardinal Turcotte
"Le style est l'homme même". Cette formule célèbre de Buffon, extraite de son discours prononcé à l’Académie française le 25 août 1753, s’applique bien au cardinal Jean-Claude Turcotte. Non que celui-ci ait été un écrivain; il reconnaissait qu’il n’avait aucun talent pour écrire. Par contre, il aimait parler aux gens, aider les pauvres, rencontrer les médias, sans se défiler devant aucune question. C’était le style Turcotte : simple et direct, fidèle à l’Évangile, doté d’un sens de l’humour et « d’un gros bon sens pastoral », comme l’exprimait de Rome le cardinal Marc Ouellet dans un message vidéo.Le cardinal Turcotte était un bon vivant, un homme pratique, qui savait consulter et prendre des décisions. Sa franchise et sa simplicité plaisaient aux journalistes. Fidèle à l’enseignement de l’Église, il restait ouvert aux défis de ce temps, mais ne transigeait pas avec sa conscience, ses convictions. C’est ainsi qu’il remit son insigne de l’Ordre du Canada après avoir...
Lire la suite
  3374 lectures
  0 commentaires

École de prière (29) Accompagner Jésus dans son agonie

agonie a
Les évangélistes nous montrent souvent Jésus qui se retire à l'écart pour prier son Père. Un jour, ses apôtres lui ont demandé : « Seigneur, apprends-nous à prier » (Luc 11, 1). Il leur a répondu par le Notre Père. À Gethsémani, Jésus s’est de nouveau retiré pour prier. Cette fois, il prend Pierre, Jacques et Jean pour prier et veiller avec lui. Témoins de sa transfiguration, ils allaient découvrir alors sa souffrance. « Mon âme est triste à en mourir » (Matthieu 26, 38).Que ta volonté soit faiteC’est avec frayeur que Jésus prie au jardin des Oliviers. La prière enseignée à ses apôtres sera son ultime recours. L’angoisse est tellement forte qu’il tombe la face contre terre. C’est ainsi qu’il prie, avec tout son corps, dans cette posture d’obéissance et d’abandon. « Mon Père, s’il est possible, que cette coupe passe loin de moi! Cependant, non pas comme je veux, mais...
Lire la suite
  4349 lectures
  0 commentaires

Vouloir voir Jésus

Voir Jesus
Dans l'Évangile de ce 5e dimanche de Carême, Jean met en scène des Grecs en pèlerinage à Jérusalem pour la Pâque. Ils demandent à l'apôtre Philippe : «Nous voudrions voir Jésus» (Jn 12, 21). Tout commence dans la vie chrétienne par cette volonté de voir Jésus, de le rencontrer et de l’aimer.Je veux voir DieuCe « nous voudrions voir Jésus » me rappelle Thérèse d’Avila, dont nous fêtons cette année le 500e anniversaire de naissance. À l’âge de sept ans, elle s’enfuit de la maison paternelle pour combattre au pays des Maures afin de mourir et voir Dieu au ciel. Le Père Marie-Eugène de l’Enfant-Jésus coiffera sa Somme de théologie mystique de ce désir thérésien : « Je veux voir Dieu ». Voir et croire commencent toujours par le désir. Voulons-nous voir Dieu à l’approche de la Semaine Sainte? Il nous donne rendez-vous dans sa Passion, le croyons-nous vraiment? Le Dieu Père, Fils et Esprit nous attend au cœur...
Lire la suite
  4290 lectures
  0 commentaires

19 mars: Saint Joseph, homme de foi

saint joseph hd
Nous connaissons peu de choses de la vie de Joseph. Que sait-on vraiment de lui? N’est-il pas le grand inconnu, le discret, à l’ombre de Jésus et de Marie? Il est évoqué brièvement par Luc et Matthieu qui en parlent comme d’un homme juste. Mais les Écritures ne mentionnent aucune parole dite par lui.L’époux de MarieHumble charpentier de Nazareth, Joseph est de la descendance du roi David, de qui doit naître le Messie. Sa généalogie s’insère dans une histoire sainte, car elle tire son sens de la fidélité de Dieu à ses promesses. Ainsi, Jésus est fils d’Abraham, fils de David, fils légal de Joseph et Fils de Dieu. « Jacob engendra Joseph, l’époux de Marie, de laquelle fut engendré Jésus, que l’on appelle Christ » (Mt 1, 16).Joseph est appelé « l’époux de Marie ». L’Écriture ne dit rien sur sa rencontre de Marie. Comment a-t-il découvert cette jeune fille de Nazareth? Quel âge...
Lire la suite
  4772 lectures
  0 commentaires

Jésus et les vendeurs du Temple

jesus chassant les marchands du temple
Existe-t-il de saintes colères ? Nous n’avons pas à tout accepter, mais à aimer, parfois avec colère, comme le Christ a chassé les marchands du Temple par amour pour la maison de son Père. Il y a des situations ou des gestes qui nous choquent parce que nous sommes épris de justice et de compassion. C'est ce que Jésus a vécu dans ce récit repris par les quatre évangélistes et qui figure au 3e dimanche de Carême.La Pâque juive approche. Jésus monte à Jérusalem pour aller au Temple, le lieu par excellence du Judaïsme. Il y a une grande affluence dans la cité, plusieurs viennent de loin. Les gens entrent et sortent du Temple comme dans une foire. Ils achètent des agneaux sur place, les égorgent pour les offrir en sacrifice. Il y a les comptoirs de change pour permettre aux voyageurs d’échanger leurs pièces de monnaie étrangère, donc impures. Certains crient...
Lire la suite
  3557 lectures
  0 commentaires

La beauté du Transfiguré

careme2 480
Chaque carême, l'Église propose de faire avec Jésus un pèlerinage intérieur de quarante jours. Nous retournons aux sources de l’histoire du salut. Nous rencontrons différents personnages, visitons des lieux de la Palestine, renouons avec la prière.Dimanche dernier, nous étions au désert avec Jésus; au deuxième dimanche de Carême nous nous retrouvons sur la montagne, où le Christ laisse entrevoir sa victoire pascale devant Pierre, Jacques et Jean. Le Père lève le voile sur son projet de salut en transfigurant son Fils. Ce projet d’amour nous est raconté dans l’Évangile qui est en lui-même une force de transfiguration pour nous et le monde. En méditant l’Évangile, nous sommes transformés. En suivant Jésus, nous sommes transfigurés. « Qui regarde vers lui resplendira », dit-on dans un psaume. Revenir sans cesse à l'ÉvangileL’Évangile était le précieux guide de Thérèse de Lisieux. Elle le portait sur son cœur, s’en servait dans ses oraisons pour mieux s'offrir au feu transformant...
Lire la suite
  3453 lectures
  0 commentaires

École de prière (28) Prier à l'heure de l'épreuve

Priere bougie
Comment prier quand l'épreuve m'écrase? Dieu entend-il? Pourquoi ne m'exauce-t-il pas? Je souffre tellement, je n'ai plus d'énergie. Pourquoi tout ce mal? Prier me semble impossible... Qui n'a pas déjà dit ou entendu ces questions?Perdre la prièreN’est-il pas prière, ce corps qui crie ainsi sa détresse? La personne qui souffre est seule avec sa prière, sa douleur, son cri, son désert, son carême. Elle avance, dépouillée, n’ayant comme armes et bagages que la foi et l’amour. Elle cherche à savoir, mais il n’y a rien à comprendre. Elle voudrait pleurer, mais il n’y a plus d’eau. Elle se sent seule, un peu comme Jésus au désert et au jardin des oliviers, sans mots, sans larmes. Elle pense qu’elle ne prie pas, mais en disant cela elle prie déjà.Celui qui perd sa vie la gagne, nous dit Jésus (cf. Jean 12, 25). Ainsi en est-il de la prière silencieuse; c’est en la...
Lire la suite
  6832 lectures
  0 commentaires

11 février: Journée mondiale des malades

Mains malade
Jean-Paul II a institué le 11 février Journée mondiale des malades. C'est également la fête de Notre Dame de Lourdes. Cette Journée des malades me rappelle Blandine Leduc, décédée un matin d'avril à l'âge de 93 ans.Blandine vivait dans un centre pour personnes âgées de Gatineau et n’avait pas d’enfant. Mon épouse et moi lui rendions visite régulièrement et lui apportions des friandises. « Je suis vieille, mais j’ai tout mon génie », aimait-elle répéter. À ses funérailles, dans l’église de Thurso, c’est elle qui nous visitait par ce beau mystère de la communion des saints. Nous avions si souvent prié avec elle. Que de fois n’a-t-elle pas récité son chapelet aux intentions des souffrants de la terre! À sa façon, elle portait le monde.Visiter un malade, rencontrer JésusDans ce monde trop souvent individualiste, il y a ici et là des équipes de bénévoles qui visitent les malades et les personnes âgées, à l'hôpital...
Lire la suite
  4227 lectures
  0 commentaires

Les maîtres spirituels chrétiens (1)

Les maitres spirituels chretien
Premier article d'une série de trois, tiré de mon petit livre Les maîtres spirituels chrétiens. Jésus Christ, le maître par excellenceS’il y a des maîtres spirituels chrétiens, c’est d’abord parce qu’il y a d’abord lui, le Maître, Jésus Christ, vrai Dieu et vrai homme. Pour eux, il est le modèle de toute vie chrétienne, le révélateur de l’homme et de Dieu. Il les choisit, les forme, leur donne son Esprit, les fait passer de la condition de serviteurs à celle d’amis : « Je vous appelle mes amis, car tout ce que j’ai appris de mon Père, je vous l’ai fait connaître » (Jean 15, 15).Ceux et celles qui l’ont reconnu comme Fils de Dieu ont été bouleversés jusqu’au fond de l’âme, à commencer par ses humbles parents, Marie l’Immaculée et Joseph le juste. Puis il y a eu les apôtres, surtout Jean, le disciple  bien-aimé, et Paul, le persécuteur converti. Jean a vu le Verbe...
Lire la suite
  3705 lectures
  0 commentaires

Baptême de Jésus, peuple de baptisés

Bapteme
 Depuis ton baptême, Seigneur Jésus,tu nous invites à former une communauté.Rassemble-nous par ton Espritpour que nous annoncions dans la joieta Bonne Nouvelle de libération,car nous sommes ton peuple. Tu nous appelles, Seigneur Jésus,à te reconnaître dans les plus petits.Transforme-nous par ton Espritpour que nous t’aidions à naîtreen ceux et celles qui souffrent,car nous sommes ton peuple. Depuis notre baptême, Seigneur Jésus,tu nous partages ton rêve de justice et de paix.Renouvelle-nous par ton Espritpour que nous entrions dans la dansede ton alliance éternelle,car nous sommes ton peuple. Prières de toutes les saisons, Bellarmin/Parole et Silence, p. 38.
  3276 lectures
  0 commentaires

27 décembre: Saint Jean, celui que Jésus aimait

saint-jean
L'évangéliste Jean est bien à sa place dans l'octave de Noël. Il est le chantre par excellence du mystère de l'Incarnation du Christ, le théologien du Verbe de Dieu fait homme. Nous lisons le sublime prologue de son évangile à la messe du jour de la Nativité: « Et le Verbe s’est fait chair, il a habité parmi nous, et nous avons vu sa gloire, la gloire qu’il tient de son Père comme Fils unique, plein de grâce et de vérité. » (Jean 1, 14) J'ai déjà écrit sur ce prologue dans un blogue sur Noël. L’apôtre bien-aimé se définit comme « celui que Jésus aimait » (Jean 13, 23). Il se nomme ainsi dans son évangile sans dire explicitement que c’est lui, par humilité sans doute, et aussi par solidarité avec les autres disciples. À la dernière Cène, il reposa sur la poitrine du Seigneur, sans se mettre de l’avant.On ne peut lire son évangile que...
Lire la suite
  5967 lectures
  0 commentaires

Noël: Et le Verbe s'est fait chair

Noel le Verbe
Au commencement était le Verbe. Et le Verbe était auprès de Dieu. Il existait depuis toujours comme Parole originaire, avant le premier son, le premier mot, la première hymne. Il était le Fils, éternellement tourné vers le Père, comme une autre face de l’amour. Et le Verbe était Dieu : sagesse du Père, l’expression parfaite de son être, l’effigie de sa substance.Dieu est, le Verbe était. Dieu créateur : l’origine de la vie divine et de toutes choses. Par son Verbe, tout est venu à l’existence, et rien de ce qui est advenu ne le fut sans lui. Jaillissement de la beauté, élan de vie et d’amour. Dieu Père n’existe qu’en se donnant, que s’il projette face à lui son Verbe Fils, tout l’amour reçu. Premier regard, premier baiser, silence sans fond.Le Verbe était la vie, et la vie était la lumière des hommes qui brille dans les ténèbres. Elle nous guide dans un...
Lire la suite
  4075 lectures
  0 commentaires

8 décembre: Et si Marie nous parlait?

Immaculee Conception
Le 8 décembre 1854, le pape Pie IX définissait le dogme de l'Immaculée Conception. Le 25 mars 1858, jour de l'Annonciation, Marie apparaissait sous ce vocable à Lourdes, révélant à Bernadette Soubirous son nom en patois: "Que soy era Immaculata Councepciou". J'imagine dans Jésus raconté par ses proches ce que la Vierge Marie pourrait nous dire aujourd'hui.Me saluer comme Marie, « la comblée de grâce », c’est honorer Jésus, le fruit béni de mes entrailles. Qui vient à moi trouve Jésus. Nous sommes inséparables pour faire corps à la lumière, pour mener à terme l’œuvre du Père. Je l’ai au cœur pour le donner à tous et pour enfanter avec lui un monde nouveau. Et cet enfantement n’est pas terminé, puisque mon fils ne cesse pas d’être Dieu pour nous, comme je n’arrête pas d’être mère pour lui et les hommes, depuis qu’il m’a donné à Jean au pied de la croix....
Lire la suite
  5842 lectures
  0 commentaires

Toussaint: foule immense de témoins du Christ

Toussaint
Novembre est beaucoup plus le mois des saints que celui des morts. Il commence par la Toussaint. On fait mémoire de cette foule innombrable de témoins que le Premier-né d'entre les morts a entraînée à sa suite. C'est lui, le Seigneur Jésus, qui est glorifié dans ses saints et dans ses saintes. Nous sommes tous appelés à cette sainteté qui est essentiellement une question d’amour et d’accueil, une expérience de la miséricorde divine. Ainsi, lorsque nous aimons à la manière de Jésus, nous sommes sur la voie de la sainteté, du don.Il y a ceux et celles qui sont béatifiés et canonisés officiellement par l’Église, puis il y a les autres qui ne sont pas élevés sur les autels, qui ne sont d'aucun calendrier. Ces saints anonymes, membres du Corps du Christ, sont des phares dans notre nuit. Nous partageons avec eux une même communion dans le Christ et un avenir commun,...
Lire la suite
  3538 lectures
  0 commentaires

La loi d'amour de Jésus

Jesus et pharisiens
Jésus est souvent en situation d'affrontements et de controverses avec les pharisiens. En ce 30e dimanche du temps ordinaire, un docteur de la Loi lui pose une colle pour le piéger : « Quel est le grand commandement »? À l’époque de Jésus, on dénombrait 613 commandements. Il y avait donc un désir de simplifier tout cela pour aller vraiment à l’essentiel. Jésus répond à la question en rajoutant quelque chose d’important. Il associe audacieusement le grand commandement de l’amour de Dieu à celui du prochain. Il déclare même que le commandement d’aimer son prochain comme soi-même est semblable au premier. « Tout ce qu’il y a dans l’Écriture – dans la Loi et les Prophètes – dépend de ces deux commandements » (Matthieu 22, 40).Tout est dans l’amourJésus montrera avec la parabole du bon Samaritain que le prochain est celui qui est dans le besoin. Toute la Loi repose sur l’amour. Ainsi, le sabbat a été...
Lire la suite
  5792 lectures
  0 commentaires

5 septembre: Bienheureuse Mère Teresa

calcutta-mere-theresa-3c
Mre Teresa
Pour mère Teresa, aimer c'est agir. Celle que l'on appelait « la Mère » répondra à un appel de Jésus qui fera d’elle la messagère de l’amour de Dieu envers les plus pauvres d’entre les pauvres. Le Christ l’a choisie pour lui-même, mère Teresa le sait. Cet appel est la clé de voûte de sa vocation qui est d’appartenir à Jésus, dont elle veut étancher la soif d’amour. Jean-Paul II l'a béatifiée à Rome, seulement six ans après sa mort, le 19 octobre 2003, Journée mondiale des Missions. J'étais là avec mon épouse pour vivre ce grand moment d'Église. Quelle grâce! Donner, c’est partagerAgnès Gonxha Bojaxhiu est née le 26 août 1910 de parents albanais à Skopje en Macédonie. Elle est baptisée le lendemain. Son père Nikolle meurt subitement lorsqu’elle a neuf ans. Sa mère Drana s’occupera de ses trois enfants. Elle aide les pauvres et sensibilise Agnès au partage.Agnès s’intéresse aux vies de saints...
Lire la suite
  4744 lectures
  0 commentaires

19 août: Saint Jean Eudes

jean eudes
 On a dit de saint Jean Eudes qu’il avait été le saint Vincent de Paul de la Normandie. Prédicateur fervent, son attachement aux cœurs de Jésus et de Marie le rend solidaire des exclus à une époque caractérisée par le jansénisme. Il a rendu compte de son espérance chrétienne au milieu des joies et des épreuves. La liturgie du jour de sa fête, le 19 août, le présente comme celui qui « annonce l’incomparable richesse du Christ ».Un enfant de MarieJean est né en 1601 dans le petit village de Ri en Normandie. Ses parents, Isaac Eudes et Marthe Corbin, de condition modeste, n’ont pas encore d’enfants après trois ans de mariage. Ils font le vœu d’aller en pèlerinage à Notre-Dame-de-la-Recouvrance s’ils ont un enfant. C’est ainsi que Marthe devient enceinte et que le futur enfant est offert à Jésus et à Marie. Cela leur réussira, car Jean sera l’aîné de deux frères...
Lire la suite
  3819 lectures
  0 commentaires

Anne et Joachim, parents de la Vierge Marie

Ann-Joachim-Mary-233x300
Le 26 juillet, l'Église célèbre sainte Anne et saint Joachim, les parents de la Vierge Marie et les grands-parents de Jésus. Les Évangiles ne disent rien sur eux. Leurs noms sont mentionnés pour la première fois dans un écrit du 2e siècle, le Protévangile de Jacques, attribué à saint Jacques le Mineur. C'est par ce couple béni que va naître Marie qui mettra au monde Jésus le Christ. Selon la tradition, ce couple est stérile. Anne promet de consacrer au Seigneur l'enfant qui naîtrait d'elle. Conformément au voeu, Anne et Joachim amènent Marie au Temple. Elle est âgée de trois ans; c'est là qu'elle recevra son éducation.Le culte de sainte Anne est plus ancien que celui de son époux. Ce culte a grandi dans le rayonnement de celui de la Vierge Marie.  Anne est honorée très tôt à Jérusalem. Le 26 juillet marque probablement l'anniversaire de la dédicace d'une basilique dédiée à sainte...
Lire la suite
  9525 lectures
  0 commentaires

L'unité de la Trinité

trinite roublev
Elisabeth de la Trinite
Chaque dimanche après la Pentecôte les catholiques célèbrent la Sainte Trinité. Ce mot "Trinité" n'est pas employé dans la Bible, bien qu'on parle du Père, du Fils et de l'Esprit. Le théologien Tertullien crée ce mot à la fin du 2e siècle, qui suggère le pluriel (tri) et l'unité (unitas). Il est le fruit de la réflexion ecclésiale de presque deux siècles sur les activités différentes des trois personnes divines qu'elles exercent dans l'unité et la communion. Dieu est unique mais il n'est pas seul. Jésus le révèle comme un Père plein de tendresse et de miséricorde qui prend plaisir à pardonner. Il envoie son Fils qui nous communique l'Esprit. La Trinité n’existe qu’en se donnant, en se recevant, en se partageant. Autrement dit, Dieu n’est qu’amour. Il est l’anti-pouvoir, l’anti-Narcisse, l’anti-indifférent.La Trinité est toujours en état de don et de rayonnement, d’où sa joie. "Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique:...
Lire la suite
  4915 lectures
  0 commentaires

abonnez vous blog v2 down

Me suivre sur Twitter…

Sélection au hasard

Jacques Gauthier
15 septembre 2017
Le blogue de Jacques Gauthier
Marie, tu es mère jusqu’au bout.Tu n’abandonnes pa...
2692 lectures
Jacques Gauthier
6 avril 2014
Le blogue de Jacques Gauthier
Rencontre avec Bernard Perroy pour la revue frança...
3012 lectures
Jacques Gauthier
9 avril 2018
Le blogue de Jacques Gauthier
Je vous partage la recension de Bernard Plessy au ...
1497 lectures
Jacques Gauthier
16 juin 2016
Le blogue de Jacques Gauthier
« Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui su...
3393 lectures
Jacques Gauthier
15 août 2013
Le blogue de Jacques Gauthier
Ô Femme vêtue de soleil dans le ciel en fête, &nbs...
3858 lectures